E. Macron en flagrant délit de mensonges: masques, Edouard Philippe...

Emmanuel Macron, dans un doc diffusé sur BFM ce lundi est en grave délit de mensonge. Selon lui, il n'y a a pas eu de pénurie de masques en France, contredisant les faits:

- les soignants disent le contraire. D'ailleurs des millions de masques potentiellement utiles ont été brûlés en mars, alors qu'ils pouvaient servir !

- les préfets venaient parfois au pied des avions en provenance de Chine "piquer" les masques commandés au nez des régions. Problèmes diplomatiques avec la Suède aussi par  le blocage à Lyon de masques fabriqué pour ce pays par  Mölnlycke !

Le Ministre de l'Intérieur reconnait lui-même la réquisition de masques à l'aéroport de Mulhouse -Bâle etc.

Une longue succession de faits.

Cette phrase menteuse prononcée par le chef d'Etat en son Palais fait massivement bondir...Particulièrement les soignants, l'opposition, Twitter.

 

 

                         MACRON: FLAGRANTS DELIT DE MENSONGE

Très récemment le Président de la République avait également  produit une contre-vérité: dénigrer dans son dos son premier ministre à la presse.

Totalement lunaire selon  l'opposition.

Pourquoi cette perte de nerfs de la part du N°1Les sondages s'inversent, font passer Edouard Philippe devant. "Jupiter" -qui se vit unique et parfait à la tête de la pyramide- accepte mal. 

Gérant visiblement avec difficulté sa relation avec son premier ministre, il avait directement téléphoné à plusieurs rédac-chefs !!!!

Comme un  enfant :pour dire que la décision parlementaire  du vote en urgence sans débat ne provenait pas de lui mais de  son PM.     

Comme un enfant : "c'est pas moi c'est lui!" 

Il le saborde face aux journalistes!  Délirant (surchauffe?):  un président  téléphone à la presse pour dire du mal de son Premier Ministre, laisser penser qu'il va s'en débarrasser.

Puis vient  se contredire,  faire le matamore: avec une puissante morgue affirmer qu'il n'a jamais téléphoné aux rédacteurs! Le président  Macron reprend la terminologie de la "fake-news" dont il use et abuse au point d'en être lui même  régulièrement producteur!

Il ose même au final nommer "petite musique indécente" les infos qui signalent sa mésentente avec Edouard Philippe ! Bizarre....Il dément fermement

Au fait cela se nomme comment un trouble de la personnalité qui divise un individu en plusieurs entités: le trouble de celui (E Macron)  qui donne une info et dans le même temps attaque pour mensonge ceux qui transmettent strictement  la même info?

                                                                    Sylvie Neidinger

 

 

 

 

                                                      COVID-19

                

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel