MERCI Docteur Dider PITTET et William GRIFFITHS pour l'invention du gel hydroalcoolique

Imprimer

Il y a vingt ans, Prof. Didier Pittet, médecin genevois inventait le gel hydroalcoolique avec l'aide du pharmacien anglais  William Griffiths, -un peu oublié dans les comptes rendus de  l'affaire.

Ce dernier véritablement   testait la formule depuis un certain temps notamment  à l'hôpital de Fribourg.

Aux HUG, son idée est validée par Didier Pittet du Service d'Infectiologie qui au final aurait choisi la meilleure formule adaptée in situ.

Le médecin pouvait alors breveter le produit désinfectant  à son profit. Le commercialiser.S'enrichir. Il a choisi de donner le brevet  à l'OMS. Belle éthique.

Né le 20 mars à Genève, d'une famille catholique de Lancy, d'un père électricien et d'une mère au foyer, l'épidémiologiste et infectiologue a fait ce choix: "afin que la solution hydro-alcoolique puisse être fabriquée localement et à moindre coût dans le monde entier." Pour lutter contre les infections nosocomiales principalement.

Une révolution.

Son interview à l'OMS.

Le médecin est actuellement au front contre la pandémie coronavirus en Suisse.

Et cela passe par des mains propres!

                                                           Sylvie Neidinger

gel hydro-alcoolique,#invention,#genève,didier pittet,#pittet

#pharmacien william #griffiths,gel hydro-alcoolique,#invention,#genève,didier pittet,#pittet

Rubrique Covid 19

Commentaires

  • Ces gels ont quelles incidences sur notre santé et quels effets en matière de pollution de l'eau?

  • 1- Barrière aux bactéries et virus 2- Polluer ? Pas certain ( alcool,..)

  • Je suis tombé sur plusieurs caissières dans des grandes surfaces genevoises qui ont des rougeurs et des cloques sur les avants bras à cause des gels!

  • Vous avez raison de passer la brosse au prof Pittet qui n'en est pas à une bourde près...

    En effet, votre infectiologue-star des HUG, s’est illustré sur les ondes de la RTS en professant que la prescription d’hydroxychloroquine contre le Covid-19 devait être réservée aux cas critiques sous assistance respiratoire... justement, quand ÇA NE SERT À PLUS RIEN; et en toute contradiction avec les recommandations des concepteurs du traitement (IHU Méditerranée / Raoult). Ces derniers plaidant pour qu’il soit donné le plus précocement aux personnes infectées afin qu'elles ne tombent pas en détresse respiratoire.

    Voir ici:

    https://youtu.be/KPSy5-qw_xU?t=110

    Par ailleurs, selon Jean-Dominique Michel, anthropologue, le prof Pittet met en lumière si besoin était, la malhonnêteté profonde du protocole de recherche européen DISCOVERY amputé de la moitié du traitement de référence proposé par l’IHU Méditerranée-Infection: antibiotique à propriétés antivirales azithromycine + hydroxychloroquine.

    En France, le prof Christian Perrone, chef du service d’infectiologie à l’hôpital universitaire Raymond Poincaré de Garches, a d'ailleurs refusé de participer au test Discovery pour cette raison là.

    Et pour terminer...

    Supposons juste, que le prof Pittet ait inventé son gel il y a deux mois...
    Que dirait-il si son produit était interdit d'utilisation, jusqu'à sa validation scientifique d'ici à 12 ou 18 mois ?

  • Pourtant, les HUG ont traité 50% des patients covid-19 à l'HCQ selon un reportage de la RTS.

    https://www.google.ch/amp/s/amp.rts.ch/info/sciences-tech/11238116-la-majorite-des-patients-hospitalises-aux-hug-recoivent-de-la-chloroquine.html

    Quant au Pr A. Calmy qui essaie de nous vendre le Remdesivir, et pour cause, elle peut aller se rhabiller.

    https://www.linternaute.com/actualite/guide-vie-quotidienne/2491649-remdesivir-et-kaletra-des-remedes-au-coronavirus/

  • Merci pour ce commentaire qui donne des détails locaux

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel