Covid-19: les chiffres officiels minimisent l'ampleur...partout

Jusqu'à ce jour, la Chine était visée comme n'ayant pas déclaré la réalité de la pandémie chez elle dans son nombre de décès.

Or, cette tendance à minimiser n'est pas de son seul fait: c'est une tendance globale!

En France, alors que les personnes âgées décèdent comme des mouches -et seules- dans les structures dédiées, les EHPAD on s'aperçoit qu'elles ne sont pas comptées dans les statistiques.

Les décès à domicile liés au coronavirus ne sont pas comptabilisés. Facile: les personnes décédées ne sont pas testées!!

Les journalistes ont constaté cette non prise en compte de nombreux malades décédés."Les chiffres seraient sans doute bien plus élevés si l’on additionne les personnes décédées dans les Ehpad et à domicile”, ou qui ne sont pas recensées, a déclaré la semaine dernière Frédéric Valletoux, président de la Fédération hospitalière de France."

https://www.huffingtonpost.fr/entry/les-chiffres-officiels-sur-le-coronavirus-ne-refletent-pas-lampleur-reelle-de-la-pandemie_fr_5e87b14bc5b6e7d76c63b91a

Le constat est pourtant facile à faire dans les pays tenant de bonnes statistiques. L'Insee peut donner la "surmortalité" en comparant la même période un an avant. Et de définir ainsi ce qui est  potentiellement imputable au covid-19.

L'Insee signale pour mars une surmortalité de 63% en Seine-Saint-Denis. Hausse de 141,3 % dans le Haut-Rhin .

Le phénomène des chiffres faux est visiblement international. C'est la pire des nouvelles. La suspicion, le doute  vont s'amplifier. Générant de l'inquiétude et une abhorration de ceux qui dans leurs gouvernements respectifs sont  à la manoeuvre.

Dans leur grande difficulté, il faut le reconnaître, à gérer une crise inédite.

                                                         Sylvie Neidinger

 

 

                                                                           RUBRIQUE Covid-19

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel