Mulhouse. Les évangélistes ont beau dos. Quid de la venue de Macron? (1/2)

La pilule est  dure à avaler pour les évangélistes de Mulhouse (Haut-Rhin) .Véritables  boucs-émissaires,  accusés d'avoir largement  "diffusé le virus dans tout l'Hexagone".

Phrase entendue encore récemment dans la bouche du ministre de la santé, Olivier Véran,  de Mme Bachelot, de tous les éditorialistes autour du fameux cluster de Mulhouse...Il ne se passe pas un jour sans cette info.

Du point de vue factuel, les participants ( entre 2000 et 2500) souvent membres de personnels hospitaliers ont bien participé à la large diffusion (jusqu'en Corse et Guyane.) 

Il est d'ailleurs reproché à plusieurs religions des rassemblements de février / mars ayant  participé à la diffusion du covid-19 dans plusieurs pays.

Attention juste  au mauvais procès en ce qui concerne les protestants mulhousiens. L'impact  de l'accusation (facile) est énorme car le groupe évangéliste reçoit carrément des menaces physique voire de mort ! L'Alsace est insultée en tant que région...

La chasse à l'évangéliste est lancée ! Elle est scandaleuse quand la stigmatisation vient du monde politique qui lui n'a pas pris les bonnes décisions...

Explications:

Le pasteur Samuel Peterschmitt s'insurge à juste titre. Il signale que dix sept  de ses membres sont décédés. Ils sont eux les premières victimes du virus ! 

          LA PORTE OUVERTE CHRETIENNE:  VICTIME !

La chargée de communication de la Porte Ouverte Chrétienne, Nathalie Schnoebelen répond:"contrairement à ce que certains responsables politiques ont dit, nous n’avons pas ignoré les règles de sécurité de base, car à l’époque il n’y en avait pas encore",

Les protestants eux,  demandent des explications "Les gestes barrières n’étaient pas encore recommandés par les autorités sanitaires. Pendant ces cinq jours, les fidèles se sont donc salués, se sont fait la bise, et se sont tenus par la main parfois en priant pendant les célébrations."

Une chronologie s'impose: 

*janvier. Les responsables politiques Trump, Macron etc sont prévenus de la circulation d'un nouveau virus par les Services de renseignements

*30 janvier : l'OMS Alerte le monde

*17- 21 février 2020 Rassemblement évangélique

*18 février 2020 Visite de Emmanuel Macron à quelques centaines de mètres du lieu de rassemblement des évangélistes.(il a choisi cette date ...) Aussi incriyable que cela puisse paraître , le Président de la République se promène à quelques rues du rassemblement évangéliste!

Le président  de la République a les élections municipales en ligne de mire. Il  vient porteur d'une parole politique contre le communautarisme. Macron  se fait photographier  avec une femme voilée intégrale. Il fait des selfies à tout va, créé des attroupements "C’est dans ce contexte que le 18 février, le président de la République Emmanuel Macron vient passer plusieurs heures dans le quartier de Bourtzwiller, à quelques centaines de mètres du rassemblement de l’Eglise de la Porte ouverte. Les fidèles évangéliques sont en pleine célébration. Mais dehors il y a foule et le président prend son temps. "J’ai compté, il a mis une heure quarante pour faire 100 mètres tellement il faisait de selfies et d’accolades", se souvient Patrick Genthon, le correspondant de Radio France à Mulhouse, présent sur les lieux.

*21 février 2020 Alerte Direction Générale de la Santé  sur..la Chine ! La communicante poursuit : "Les autorités sanitaires laissent penser que tout est sous contrôle. Le 21 février, une note de la Direction générale de la Santé précise que "la zone à risque est la Chine et Singapour". L’épidémie n’a pas encore ravagé le nord de l’Italie."

*19 avril  2020. Le Dr Jonathan Peterschmitt, membre de l'église Porte ouverte, lui même médecin généraliste à Ammertzwiller dans le Haut-Rhin fait une mise en point de cinq pages et demande lui des explications sur la propagation du virus

Le fils du pasteur protestant  signale dans 5 feuillets de colère que les membres de  l'église sont les première VICTIMES.

                  UN VIRUS "BIZARRE" CIRCULE DEPUIS DECEMBRE EN ALSACE

Que le virus circulait en Alsace bien AVANT  ce rassemblement.(infra) Selon lui, une bizarre "grippe" sévissait, M Peterschmitt est MEDECIN. Il sait de quoi il parle Il a lui même lancé la juste alerte sanitaire (et cela lui retombe sur le dos!) :

(FR3 Grand Est ) Il a aujourd'hui le sentiment que son rôle de "lanceur d'alerte" se retourne contre lui : "Si on ne s'était pas manifestés, la maladie aurait continué à être en action beaucoup plus discrètement pendant un certain temps et des endroits auraient été plus durement touchés. On nous a beaucoup reproché qu'il y a eu une dispersion de cas à cause de notre rassemblement. Soit. Mais le fait qu'on ait déclaré un doute rapidement a permis que les gens de Guyane, par exemple, soient vite pris en charge et il n'y a pas eu de développement de cas autour d'eux". Patrick Vogt, médecin généraliste et médecin régulateur au SAMU à Mulhouse, confirme : "Si le fils Peterschmitt n’était pas allé demander lui-même un test à Strasbourg, on n’aurait pas avancé, on n’aurait encore rien su. Le mardi 3 mars, on a vu passer 1000 cas en une soirée au SAMU. Quand en même temps, le préfet vous dit qu’il ne se passe rien... vous vous dites que vous ne voyez pas la même chose". 

On peut conclure dès lors qu'il est FACILE pour les instances médicales et politiques centralisées à Paris, pour l'ARS Grand Est* de venir accuser aujourd'hui ces 2000 protestants avec stigmatisation (*le fameux Christophe Lannelongue obnubilé par les suppressions de postes à l'hôpital et depuis "démissionné") 

Leur accusation  évite de rendre leurs  comptes sur les retards pris en France. Rendre des compte sur l'obsession de campagne électorale plutôt que l'attention portée au virus. Choix politique  au point pour Macron de venir à Mulhouse pour stigmatiser les.. communautarismes  

La conscience par le Président Macron, par les instances  sanitaires nationales  de la dangerosité du virus  était faible à fin février. C'est une attitude assez générale.

Dès lors, il est extrêmement indécent pour ces mêmes responsables politiques  de  venir a posteriori gravement incriminer voire bouc-émissairiser  cette réunion religieuse mulhousienne au regard  de leurs propres... manques!

                                             Sylvie Neidinger

Emmanuel Macron à quelques mètres du rassemblement évangéliste créé de l'attroupement le 18 février, Mulhouse.

#mulhouse,#covid-19,patrick #genthon #macron,porte ouverte chrétienne,#schnoebelen,#évangélistes

#mulhouse,#covid-19,patrick #genthon #macron,porte ouverte chrétienne,#schnoebelen,#évangélistes

#mulhouse,#covid-19,jonathan #peterschmitt,médecin généraliste,haut-rhin,#bourtzviller,patrick #genthon #macron,porte ouverte chrétienne,#schnoebelen,#évangélistes

Confirmation  le virus circule en France en DECEMBRE 

https://www.bfmtv.com/sante/coronavirus-le-professeur-cohen-affirme-qu-il-y-avait-un-cas-de-covid-19-en-france-des-le-27-decembre-1906757.html

                    Rubrique covid-19

Commentaires

  • Je viens de prendre connaissance de ces informations sur le blog de Sylvie Neidinger. Je suis depuis deux mois le blog de Jean-Dominique Michel anthropologue et je suis très satisfait d'y trouver beaucoup d'informations sur le scandale des essais dits scientifiques des grands organismes pharmaceutiques ! Je trouve scandaleux l'attitude des responsables politiques français au pouvoir qui ne cessent d'essayer de dégager leur propre responsabilité et de rechercher des fautifs ! Je pense que vous de l'Eglise de la Porte Ouverte, comme de nombreux catholiques dont je fais partie souhaitent la recherche de la vérité et sont outrés des mensonges propagés tant par les média que par le Pouvoir en France.
    Bon courage

  • Une enquête journalistique sous forme de livre sera utile pour observer, analyser cette stigmatisation de "Mulhouse et du rassemblement religieux protestant" par les politiciens et les médias français !

    Stigmatisation encore et encore à tous bouts de champs:

    https://www.franceinter.fr/info/wuhan-lombardie-grand-est-new-york-quelles-sont-les-regions-les-plus-touchees-par-le-coronavirus

  • L'évangélique-bashing, c'est comme le Trump-bashing, la facilité d'opinions perroquets à la limite de la mauvaise foi, et qui en rajoutent.
    Pourtant il est clair que la dangerosité du virus n'était pas encore établie lorsque le rassemblement de la Porte Ouverte a été organisé...Il y a un non-dit, c'est de laisser croire au public que les croyants sont par définition incapables de faire la part des choses, de discerner entre les attitudes de foi et les précautions concrètes. Ce qui est loin de la vérité!

  • "L'évangélique-bashing, c'est comme le Trump-bashing"! Ah bon? On découvre au moins vos inclinations profondes abbé.
    Dans le fond je n'en suis pas surpris.

    Quant au sujet de Madame Neidinger, ce n'est pas nouveau. Les politiciens ont toujours cherché à se soustraire à leurs responsabilités envers les citoyens-administrés en blâmant autrui. Dans cet exercice, Trump n'est pas en reste.

  • il faut préciser qu' une responsable d'association de Mulhouse était auprès du président de la république pendant sa ballade dans Mulhouse. Cette femme qui s'est tenue près de monsieur Macron , le lendemain était déclarée positive au coronavirus ..précisant qu'elle n'avait jamais mis les pieds dans l'église de la porte ouverte . Ce jour là Monsieur Macron a eu de la chance de ne pas attraper le coronavirus !!!

  • Sur ce point je suis plus sévère que vous sur sa "chance"

    Macron ne fait qu'organiser des attroupements autour de lui. Là à Mulhouse. Et pire en plein confinement. C'est du grand n'importe quoi / covid-19.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel