L'enfance suisse volée, sur Arte ce soir et en replay

Le film de Markus Imboden  " L'enfance volée", sur  le scandale des enfants placés à la campagne et devenus main d'oeuvre voire objets de sévices est visible actuellement sur Arte ce vendredi 5 à 20h50.suisse,arte,l'enfance volée,jean françois haas,der verdingbub,markus imboden


 http://tvmag.lefigaro.fr/programme-tv/fiche/arte/telefilm/172407671/l-enfance-volee.html

Il repasse mercredi 10 septembre   à 00h55.(mais programme à REVOIR EN LIGNE EN REPLAY

Un pan de l'histoire helvète désormais mieux connu grâce à ce film et les ouvrages écrits dont celui de Jean François Haas: le chemin sauvage..

On rappelle ici un ancien article du blog Neidinger lors de la sortie en 2012  de la version francophone.


https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/markus+imboden

Il liste ce qui s'est dit et écrit en 2012 . Rappel:

- Au cinéma : L'enfance volée, de Markus Imboden, sorti mercredi 18 avril actuellement en salle web

- Une exposition Enfances volées-Verdingkinder reden à Fribourg au Musée d'Art et d'Histoire jusqu'au 19 août 2012 web

- Une association à l'origine de l'exposition Association Enfances volées à Zurich web ou info@enfances-volees.ch

- Deux livres :

Le roman Le chemin sauvage de l'écrivain fribourgeois Jean-françois Haas, le Seuil 2012 , webjf haas chemin 001.jpg

Le livre témoignage "Enfants placés, enfances perdues" publié par les Editions En -Bas, Lausanne

Il est désormais difficile de ne pas être informé sur cet aspect douloureux  de l'Histoire suisse.

D'autant que les victimes sont là et  bien là pour rafraîchir les mémoires collectives !

Et l'article  suivant consacré aux enfants parias, les vrais.

https://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/imboden


Poignante Berteli décédée chez les Bösiger. Tout est dit, dans ce film.

Au nom de toutes les Bertoli, les vraies. De tous les Max, les vrais.


                                       Sylvie Neidinger

 

suisse,arte,l'enfance volée,jean françois haas,der verdingbub,markus imboden

Fiche d'identité du film:
5/09/2014 à 20H50 surTous les programmes du jour de Arte

Titre original : Der Verdingbub
Durée : 105min. ( 20H50 - 22H35 )
Diffusion : Haute définition
Cryptage : En clair
Genre : Téléfilm - Drame
Origine : Suisse
Année de réalisation : 2011
Télétexte : N.C.
Réalisation : Markus Imboden
Scénario : Plinio Bachmann, Jasmine Hoch
Distribution : Max Hubacher (Max), Ernst C. Sigrist (Policier), Christoph Gaugler (Störmetzger), Peter Wyssbrod (Arzt), Hanspeter Müller (Président), Martin Hug (Hugo Wagner), Rebekka Burckhardt (Erzieherin), Katja Riemann (Madame Bösiger), Stefan Kurt (Monsieur Bösiger), Maximilian Simonischek (Jakob), Lisa Brand (Berteli), Miriam Stein (Esther), Andreas Matti (le pasteur Hasslinger), Heidy Forster (Grossmutter).
Rediffusion(s) : 10/09/2014 à 00:55 sur Arte
Musique: Benedikt Jeger

suisse,arte,l'enfance volée,jean françois haas,der verdingbub,markus imboden

 

Série N°3 #BlogNeidinger Suisse: enfants misés

1- Enfants misés le Conseil Fédéral interpellé par un ....roman! Le Chemin Sauvage du Fribourgeois Jean François Haas 7/03/2012

2-Enfances suisses perdues aux Edition d'en bas  10/03/2012

3 L'enfance volée maintenant le film de Markus Imboden 20/04/2012

4 L'enfance suisse volée sur arte ce soir et en replay 5/09/2014

Commentaires

  • Emouvant ...

    Une honte ... rien d'autre, je n'arrive pas ... désolée !

  • @Marie en effet c'est abjecte mais c'était une mode arrivée tout droit des USA ou cela se pratiquait déjà.
    Il fallait eradiquer la Sociopathie par tous le moyens grâce aux Eugénistes et Hygiénistes c'était leur but à tous
    Malheureusement ils ont enfermés des gosses qui souvent pauvres n'avaient pas les moyens financiers pour se défendre et les parents de classe sociale non aisées devaient accepter ce qui aujourd'hui doit se faire retourner dans leur tombe ceux qui participèrent à cette élimination en voyant la résurrection des vrais et authentiques Sociopathes et carrément improductifs qui n'ont que pour seuls buts, faire couler l'économie et surtout détruire plus de 60 ans d'un système qui lui avait tout pour durer encore longtemps car étudié et non comme aujourd'hui ou c'est le peuple qui doit tester pour jeter très vite ce qui ne fonctionne plus durablement

Les commentaires sont fermés.