Le 1/4 d'heure vaudois

Quand le 1/4 d'heure savoyard mène au 1/4 d'heure vaudois....

La problématique précise du "1/4 d'heure" n'est pas tant  une discussion sur la mauvaise  ponctualité individuelle.

Plutôt  le fait pour un groupe d'attendre les retardataires avant de commencer. Comme une politesse sociale compréhensive vis à vis des  retardataires.

Comme du temps donné au temps.

Constatation : Vaud et Savoie, ont en commun cette expression et pratique. Genève non...

Serait-elle issue de l' ancien monde rural des ....deux "pays" unis autour de cette locution  et pratique qui ne se rencontrent pas ailleurs. Pas de 1/4 d'heure valaisan ni franc-comtois signalés.

On cite la réflexion du journaliste Franck Bridel qui donne une explication fort  logique  autour d'une "tradition de paysans...libres" :

"Dans ma jeunesse on riait du "quart d'heure vaudois", mais on s'y tenait: il eût été malséant de commencer une séance à l'instant prévu. C'était une tradition de paysans respectueux des rythmes naturels, maîtres sur leurs domaines et et méprisants pour les hâtes citadines, servitudes imposées par un patron de fabrique, d'atelier, de magasin ou de bureau. Prendre son temps, pensait-on, c'est la première des libertés"

Le "Quart d'heures vaudois" fut aussi le titre de sketches à succès comiques  de la RTS avec le trio d'acteurs Albert Itten, Lucien Monlac et Henry Marti avec un accent à couper au couteau. Fin des années 50 : monde ancien...

http://www.youtube.com/watch?v=zk_JmjGYy8E

http://www.youtube.com/watch?v=C3K0MsdeGgM

http://www.notrehistoire.ch/group/ce-mois-en-particulier-septembre-2012/photo/43818/

Un rigolo moderne veut soutenir la pratique en voie de disparition....

http://www.doker.ch/funny/congratulations/quart-heure-vaudois/quart-heure-vaudois.htm

                                                                               Sylvie Neidinger

Les commentaires sont fermés.