Tri sélectif rom

Imprimer

Scène surprenante observée-de visu sinon cet article ne serait pas rédigé- récemment, vendredi 9 août, côté France: la dame rom, la BMW et les conteneurs de poubelles.

Elle s'était introduite tranquillement dans une résidence.

Procède au dépouillement de déchets  auparavant bien organisés.

Elle ouvre les sacs de détritus- bien ficelés- sans ménagement et répand sur le sol les contenus.

Mon regard attiré car à proximité immédiate est stationnée une berline grise de marque allemande.

Brusquement, la "collecteuse" quitte son champ de bataille laissant derrière elle des conteneurs au départ bien rangés et propres  devenus  bidonvilles malpropres.

Elle n'emporte rien ce jour là. Recherche infructueuse.

La scène brusquement devient insolite car  contre toute attente  elle...monte dans le véhicule.

Certes une voiture pas de prime jeunesse,   mais très correcte d'allure. Où l'attendait un homme pouvant être son fils. Habituellement, la bicyclette est de mise.

Une question...écologique se pose: de  quels trésors nos poubelles regorgent -elles qui incitent à un tel déploiement d'énergie ? A savoir : le temps de deux personnes ( la fouilleuse et...son chauffeur)+ une voiture donc une assurance, un amortissement sans compter l'essence.

Bizarre tri sélectif des poubelles avec, après le passage, le reliquat étendu sur le sol !

                                                                                                 Sylvie Neidinger

Commentaires

  • Tout comme vous, Madame, je me pose également ce genre de questions.
    Trouver une réponse logique, me parait juste impossible.

  • "Il est fort probable que de temps en temps, quelques citoyens ne s'énervent contre cette version contemporaine et imposée du...tri sélectif ?"

    Tout à fait. Quelle réponse possible à ce type des [comportements]nuisibles?"

  • ça s'est passé où et quand cette histoire?

  • Besoin de précisions M Mabut ??: semaine dernière vendredi, côté France. Région de Grenoble. Résidence privée non fermée.
    C'est effectivement le caractère insolite et vu pour la première fois de l'usage d'un véhicule pour un tri de poubelle qui a enclenché cet article.

    Il génère d'ailleurs une nouvelle rubrique intitulée :"scène vue ou entendue"

    En termes journalistiques c'est effectivement le genre de note qui devrait être accompagnée de la photo. Désolée de ne pas avoir eu mon appareil à disposition ce jour là alors que, pourtant je suis en vacances.
    Cette note peut-elle avoir un aspect "politiquement incorrect" ?????
    Une chose certaine, j'ai évoqué ce que j'ai bien...vu.
    Sylvie Neidinger

  • Vous pouvez enlever les crochets. Cela décrit correctement ce que je voulais exprimer.

    Il m'est arrivé d'engueuler des femmes qui faisaient la même chose dans la rue les jours du ramassage des ordures ménagères.

  • Les crises économiques amplifient ce genre d'actions. Cent dix milles sans papiers sont en France, désœuvrés, sans diplômes, en attente d'argent frais, avec ou sans véhicules plus ou moins en bon état. Il faut ajouter l'immigration pour les besoins industriels afin de baisser les revenus. La police ne peut rien faire de plus, le problème est politique à l'échelle de l'Europe, et de l'Occident.

    Il suffit de lire les journaux locaux ou régionaux pour constater les dégâts dus à l'incompétence des politiciens. Cambriolages le jour comme la nuit avec agressions sur les personnes.

    Ce n'est pas à eux qu'il faut s'en prendre mais aux politiciens, quelque soit la couleur politique du costume et la longueur de la cravate.

    En d'autres temps, la crise économique provoquée par les instruits-idiots, à permis l'avènement du nazisme et du fascisme. Ce n'est certainement pas la bonne méthode. L'inconscient collectif n'existe pas, par contre la mémoire collective existe belle et bien. Ou en est-on? On a tout oublié du passé? Bizarre....

    Ce que vous décrivez Sylvie, est monnaie courante dans les villes comme dans les campagnes. Les déchets des pauvres sont reconnaissables, ils ne jettent rien qui ait de la valeur. Il suffit de constater dans les centre de tri, c'est rempli d'or.

    Nous vivons une crise des cerveaux, c'est bien plus grave qu'une crise économique.

    Bonne vacances loin des déchets!

  • D'accord @Pierre. Mais il faut nuancer . Des milliers de gens sont en stress économique ou en détresse sociale. C'est malheureux. Or, tous n'ont pas des comportements aberrants et provocateurs tels ceux décrits dans la note. Ceux là se font vraiment remarquer...
    D'où cet article qui est un exercice difficile. Ne rien dire et tout accepter n'a pas de sens non plus....

    Quant à la demande de Amiel: c'est au choix a) soit je retire complètement le commentaire b) soit je laisse les crochets mais pas de 3ème voie " c)=retirer les crochets". Car si ma note dénonce bien un comportement observé et surprenant, il est hors de question de laisser nommer ces gens les "nuisibles". Trop connoté. Comme Pierre l'a souligné, ces populations marginales dans les crises historiques sont en première ligne.Sylvie Neidinger

  • "Trop connoté"

    Je suis tout à fait d'accord avec vous et ce n'était dans mon intention. Alors quand je dis enlever les crochets, c'est les enlever et laisser le mot que vous avez rajouté: "comportements", donc ainsi:

    Tout à fait. Quelle réponse possible à ce type des comportements nuisibles?

    Et j'insiste: Quelle réponse possible? Les gens sont trop occupés et stressés déjà pour avoir envie encore d'entrer en conflit quand il voient des incivilités pareilles.

  • Quoi? L'on s'offusquerait que quelques comportements ou personnes seraient "nuisibles" ? Mais c'est de l'humour ça!

    Bien entendu que c'est le cas ! Les exemples ne manqueraient pas, ici ou ailleurs. Tenez, ce qui me vient en tête là :

    - Un homme qui bat sa femme, ses enfants
    - Ceux qui attaquent des petits vieux sans défense
    Et des dizaines d'autres exemples probablement...

    Et même de la part de politiciens qui bloquent des projets que le peuple a voté. Dans le genre nuisible, ils dépassent tout, eux.

  • @Amiel Merci.Désolée du retard à la publication de votre second commentaire. Nous nous sommes bien compris!
    Oui il est absolument nécessaire de parler de ces "comportements nuisibles" même si cela est très "politiquement incorrect"
    D'ailleurs j' 'assume à 100% le choix du thème "chaud"de cet article sur les roms et leurs comportements nuisibles- et assume son traitement... humoristique pour le rendre plus digeste.
    Non je ne pouvais laisser écrir , même par commentateur interposé, "les nuisibles"à leur propos.
    Trop connoté! Les nuisibles sont une catégorie d'animaux que l'être humain...extermine.
    Votre accord est donc parfaitement bienvenu. bonne journée Sylvie Neidinger

Les commentaires sont fermés.