• Niels Plotard au Ballet Junior de Genève en lumière "outdoor"

    Imprimer

    Niels Plotard est un artiste "en herbe" à suivre très sérieusement. Ce danseur de  talent a intégré le Ballet Junior de Genève. Où il est le benjamin car né en 1993.niels plotard,neidinger,danse outdoor,thl,ballet junior de geneve

    Cette institution fondée en 1980 fonctionne comme tremplin entre apprentissage et vie professionnelle.

    De jeunes danseurs viennent  de tous horizons -lui c'est la Rochelle- pour  se confronter à de nombreux chorégraphes installés. En réel.  Plusieurs spectacles sont produits  par saison.

    Niels a la danse chevillée au corps puisque dès l'adolescence, il choisit pour lycée  une section spécialisée de sport-étude-danse. Puis le Conservatoire. Puis Genève.

    Ce qui m'a attiré chez lui??? Une superbe photo corporelle  postée sur son Facebook: la plastique du danseur, l'originalité de la pose, la mise en scène de la photo outdoor réellement en plein champ ! Et les questions induites: danse écologique? Choix de la scène "nature" ? Quelle philosophie derrière ce choix ?

    Il est bien le sujet de ce magnifique cliché  à la fois  comme danseur et quelquepart côté appareil: le jeune homme  est issu d'une famille de photographes et de peintres.

    Désolée du comparatif  exagéré. L'immense notoriété de ceux que je cite n'ayant rien à voir évidemment avec le danseur du Ballet Junior.

    Mais on se trouve dans la même  logique d'un peintre (du type Renoir-Père) dont la captation de la lumière se transmet à son fils (Renoi) cinéaste.

    Transmission intergénérationelle  par  une autre technique artistique plus novatrice, mieux adaptée à l'époque. Avec la famille de Niels Plotard, on en ajoute une couche ou plutôt un mouvement. De la peinture et de la photo, on passe à la danse. Avec une constante: la lumière!

    Le jeune danseur en est pleinement conscient. Il le revendique.

    Son manifeste publié sur Antigel:
    "Niels Plotard est sensible à la lumière. Quoi de plus naturel pour le petit-fils et fils de photographes du côté paternel et de peintres du côté de sa maman? Elevé dans les coulisses de la scène nationale de la Coursive à la Rochelle où il a grandi, il assure qu'il aurait été éclairagiste s'il n'était pas tombé dans la passion pour la danse. Il joue sans infidélité de l'une et l'autre de ces passions pour montrer « ce que le spectateur ne voit pas à l'œil nu. » En l'occurrence, l'œil, ce sera le sien, qui filme les mouvements de Cédric Fadel Hattab, un danseur qu'il a choisi pour l'immense créativité développée dans le terreau du break. «Il invente des figures peu ou pas connues, passionnantes pour la captation de lumières et pour l'objectif que je vise: un focus sur le détail qui échappe. » Au duo avec Marico Koh choisie pour la contrastante fluidité de sa danse, les techniques lumineuses modifient le mouvement, leur perception et la temporalité de cette première pièce qui ne se révèle qu'à la fin, comme une image sur le papier du photographe."

    Le danseur dit "junior" quitte déjà mentalement la scène pour la visualiser et l'éclairer. Comme un chorégraphe en devenir.

    Artiste  en éclosion  à suivre sur Genève, avec plaisir!

                                                                                Sylvie Neidinger

     THL Théatre des Halles/ Ballet junior de Genève web

    niels plotard,neidinger,thl,ballet junior de geneveNiels Plotard Work, Genève



     

     

                                                Rubrique Danse

  • Kärcher ou Mr Bricolage ?

    Imprimer

    Décidément, la politique c'est mettre les mains dans le cambouis...

    Et les français élisent des garagistes en chef (d'atelier)

    Au programme: nettoyage à jet vif et réparations urgentes.

    François Hollande dans son allocution du jeudi 28 mars a employé une expression inhabituelle pour un chef d'Etat, celle de boîte à outil !

    karcher sarkoy,mr bricolage,pascal cherki,hollande[Tout comme la notion de karcheriser une population était hors norme dans la bouche de N Sarkozy.]

    Il  fallait s'attendre à la réaction, prévisible, du web face au choix d'une telle image.

    Elle n'a pas manqué : après le nom de "Pépère" que lui a attribué  le personnel élyséen largement repris jusque dans les hebdomadaires, l'actuel Président de la République est désormais  rebaptisé Mr Bricolage ! sur le net.karcher sarkoy,mr bricolage,hollande

     

    Un buzz incroyable pour les deux entreprises commerciales en question.

    Mais un recul de  la dignité de la fonction.  De la qualité du message transmis.       

    Un bricoleur...c'est pas très pro ! D'autant que François Hollande a une image à redresser.

    JL Mélanchon, pourtant allié, l'avait désigné comme "capitaine de pédalo" durant la campagne électoral. pour mieux souligner son inexpérience. Le Président socialiste n'ayant jamais exercé de fonction ministérielle avant l'accession au pouvoir suprême.

    Le député ...socialiste Pascal Cherki  vient d'en rajouter par cette terrible affirmation: "quand on est président , on n'est pas conseiller général. "Signe que la gouvernance actuelle inquiète jusque dans ses propres rangs!!!

    Aussi, l'auto-comparaison au bricolage (du dimanche?) est-elle mal venue dans ce contexte de procés en amateurisme. Le net est en cours de radicalisation.

    Autant de conseillers en communication à l'Elysée pour final se donner soi-même le bâton pour être flagellé !

    Conseils maladroits sur le format de l'émisson, d'un autre âge médiatique, celui des dinosaures...

    En choisissant de parler  longtemps, trop longtemps (plus d'une heure et quart ) donc Trop et  presque en solo, comme un prof dans son cours magistral,   les conditions du risque étaient  réunies pour des paroles bavardes moins bien sélectionnées.

    Evoquer soi-même la boîte à outil, c'est évoquer le bricoleur, de facto.

    Peu habile. Surtout dans une émission justement destinée à dissiper l'impression de flou, de non visibilité  de la politique en cours !

    Au final, le plus surprenant est que ...cela ne semble perturber personne à l'Elysée.

    Les services de la Présidence viennent d'annoncer une prochaine prise de parole télévisuelle.

     Tout va bien .

                                            Sylvie Neidinger

     

    Photo:capture d'écran

  • Rire russe sur Paris: 300 000 ou 1,4 millions de manifestants?

    Imprimer

    Ce n'est pas le grand écart mais les grandes jaurasses.

    Le différentiel annoncé entre la Préfecture de Police (300 000 : trop  faible ) et 1,4 millions des organisateurs de la manifestation anti mariage pour tous (surévalué probablement) est surréaliste en terme de "véracité de l'info" et d'image de sérieux donnée par un pays. Loin de la précision suisse...

    Ceux qui connaissent Paris et les contenances des Avenues situent le chiffre exact autour d'un million.

    Une technique du comptage normalement  bien établie  dans l'hexagone,  depuis le temps (séculaire)  que les français manifestent sur les pavés de la capitale!

    La bataille des chiffres serait ridicule si elle n'était pas en fait idéologique.

     A l'heure technologique  du drone, du satellite capable de lire une plaque d'immatriculation, la faiblesse du chiffre officiel annoncé par les services de l'Etat français fait sourire. Elle génère une incompréhension internationale.

    Al'Est, on en "en rigole à gorge déployée" dans un article sur la Voix de la Russie  intitulé "petites réflexions sur la Manif pour tous"

    L'auteur remet la France à sa place. Qui donne régulièrement des leçons de morale  à la Russie qualifiée alors d'anti-démocratique  à propos de ses  chiffres :

    "Ce dimanche 24 mars, le fossé s’est encore agrandi puisque les organisateurs revendiquent 1,4 millions de participants et la police 300 000 manifestants. Des différences d’estimations risibles (voir ici ou ) et qui dépassent largement la bataille des chiffres auxquels s’étaient livrés les autorités russes et les manifestants hostiles au pouvoir en 2011, batailles des chiffres qui avaient entrainé des accusations de désinformation massive à l’encontre du pouvoir.

    A titre de comparatif avec la Russie cela aurait amené à une manifestation de 2,5 millions de personnes à Moscou. Lorsqu’on sait que 70 000 manifestants en Russie avaient suffi à ce que de nombreux journalistes et commentateurs français parlent de « printemps russe » ou « d’aube du système Poutine » (il est intéressant plus d’un an après de voir à quel point ces prévisions sont justes…), on se demande comment ceux-ci interprètent les deux gigantesques manifestations de ce début 2013."

    DROITE REVOLUTIONNAIRE ? DANS LES RUES DE PARIS

    L'occasion de rappeler- hors tout contexte franco-russe- que deux  manifestations récurrentes  à un million de personnes estimées, avec un  nombre de participants en augmentation  entre la première et la seconde est un FAIT POLITIQUE majeur.

    Avec un profil de manifestants qui correspond à  une France réelle, exaspérée issue de toutes les provinces, celle des familles et des retraités qui font une démarche lourde: prix des billets de trains, logiques familiales.

    Parmi les promesses électorales se trouvait l'engagement de ne pas diviser les français.

    A Paris, des slogans  évoquaient la nécessité de s'occuper du chômage en record historique aujourd'hui plutôt que de sujets qui divisent. Exaspération due aussi aux récents cadeaux sectoriels  comme la curieuse amnistie judiciaire des syndicalistes casseurs  ou la journée de carence supplémentaire accordée aux fonctionnaires en total décalage avec le secteur privé.

    Inquiétude sur les changements sociétaux en gestation si complexes que le Ministre de la Justice va jusqu'à  prévoir... plusieurs sortes de livrets de famille !

    Face à une crise économique d'une telle ampleur, rassembler les français pour mieux lutter contre   semblait plus que nécessaire. Ce choix n'a pas été retenu.

    La seconde manifestation a semblé  plus politisée, avec la colère d'une  DROITE semble-il révolutionnaire, radicale au sens de l'occupation de la rue. L'expression de Printemps a même été lue sur certains panneaux.

    "L'autisme" de ce gouvernement (expression issue des organisateurs dont la célèbre Frigide Barjot) à ne pas proposer de référendum sur un tel sujet de société va-il générer des lendemains qui déchantent ?

                                                                              Sylvie Neidinger

  • Locale française délocalisée à Tunis, journalisme en question

    Imprimer

    Les voitures, cela se fabrique de plus en plus hors du pays consommateur, le textile idem. La facturation peut être générée au Mexique ou en Chine. Des services complets d'informatique  passent de l'Europe à l'Inde. La délocalisation est désormais  une variable du jeu économique.

    Et cela continue dans des secteurs jusqu'alors non touchés...

    Un article du blog Big Brother du Monde en  signale un nouveau type. La rédaction en Tunisie d'articles d'information...locale française. Inédit.

    Certes, précision importante sur le statut. Le média en question n'appartient pas à la famille  de  la presse (avec numéro de commission paritaire) C'est une régie publicitaire qui habille d'infos ses petites annonces.

    La fonction du rédactionnel étant dans ce cas non pas une  matière première mais un  pot de confiture. A savoir un  habillage pour attirer,  inciter le lecteur à se rendre sur le web pour lire les PA.

    Avec comme producteurs en Tunisie, des salariés payés 300 euros par mois pour 10 à 15 articles par jour. Stakhanovisme.

    Leurs sources? 

    La PQR, les tv régionales,  "20 minutes", des  newsletters  institutionnelles, lettres de Conseils Généraux etc.

    Pour ré-écrire une info de locale sur Lyon, Toulouse ou Bordeaux. Bientôt Caen, Nice et Paris.

    Parasite, elle tire sa substance par reprise d'infos déjà parues chez d'autres. Ce qui n'est pas illégal.

    Cela pose problème tout de même :

    1-La régie publicitaire s'appuie sur le travail d'autres  médias qui eux, ont fait leur boulot basique à savoir RECHERCHER, VERIFIER LES INFORMATIONS.

    2-Quid de la fraîcheur et de l'intérêt?

    3-Faire travailler des Tunisiens  "comme des esclaves" dit l'article

    Le plus surprenant est la promotion sans complexe  de cette délocalisation d'info locale sur le site web de l'Ambassade de France à Tunis !!!ambassade.GIF

    Une brèche est ouverte.

    La question va se poser quand les journaux de presse, écrits et/ou digitaux, vont eux aussi délocaliser.

    Cela commence à se produire sous une autre forme : la mutualisation.

    Comme le pratique Ebra . Ce  Groupe de presse propriété du Crédit Mutuel fait diffuser le même article    dans chacun de ses journaux de PQR: Dauphiné Libéré, DNA...

    Economie de journalistes.

    Photocopie de l'info très, très loin  de ce qui fait le coeur du métier, l'interêt du lecteur/auditeur: la recherche de données  neuves, de terrain et originales.

    L'INFO-PHOTOCOPIE

    Acrimed, l'Observatoire critique des médias évoque cette mutualisation.

    Qui est victime de ces économies industrielles en marche ? Certes, celui qui recoit l'info-photocopie.

    Mais surtout la profession des émetteurs d'infos. 

    A la question télévisuelle posée  à un responsable national de Pôle Emploi en octobre 2012 : "quelle est le métier le plus en crise économique" La réponse  fut sans hésitation "les journalistes : trop de monde pour trop peu d'annonces".

    Une partie du problème s'explique par la pléthore de  formations presse. Bien au delà des besoins. (d'autant qu'on peut aussi intégrer ce métier  sans école)

    Il fait rêver, certes.  Des instituts de formation opèrent dans toutes les régions de France. La seule ville de Grenoble accueille deux écoles. Deux années d'études  intégrées le plus souvent après un bac + 2, +3 voire plus.

    Et  là une certaine hypocrisie générale doit être signalée. L'existence du nombre trop important d'organismes  de formation n'est- elle pas en place pour fournir aux médias des armées de....stagiaires gratuits ????

    Je peux en témoigner. Cela date un peu.  Des stages- écoles vécus sur le terrain en réel en fonction pro: 3 mois de conduite de nuit pour une grande radio parisienne, 3 mois de PQR, 3 de médias nationaux etc.

    Tout bénéfice pour  les entreprises de presse qui n'ont qu'à lire les CV et trier des cohortes de stylos ou souris gratuits super honorés d'avoir été sélectionnés.

    Normalement au bout d'un tel parcours, il y avait de l'emploi. Pour les nouvelles générations : le vide, la précarité.

    Le mouvement s'accélère avec ce nouveau type de délocalisation-parasite ( car en ré-écriture de données) comme le cas tunisien ou celui  des articles passe-partout, mutualisés entre plusieurs supports de groupes de presse. Car Ebra n'est pas le seul à réduire ses coûts de production de la sorte.

    On observe également que le passage du papier au web 2.0  voit une stricte diminution des rémunérations. Avec même une tendance vers le "carrément non payé"

    Anecdote véridique  vécue il y  a 8 ans avec le rédac chef d' une net-rédaction. Il proposait du travail mais non rémunéré- une habitude visiblement.

    Devant mon étonnement, sa réponse fut extraordinaire:" cela serait trop injuste vis à vis de tous nos autres collaborateurs externes que nous ne rémunérons pas non plus. Votre intérêt sera de voir votre signature dans notre publication. C'est une magnifique carte de visite

    Bigre. Net refus  évidemment.

    En réfléchissant, en Tunisie au moins, les rédacteurs délocalisés de la régie publicitaire française  gagnent 300 euros par mois !

                                                                                                                    Sylvie Neidinger

     

                                                    

     

     

     

     


  • Caméra 3D

    Imprimer

     Vous avez déjà approché une caméra 3 D, vous ? Pour moi, c'était la première fois...P1070661.JPG

    L'instrument est exposé à la Biennale du Design Saint-Etienne par 3D live project. Pour des évènements stéréoscopiques.

    P1070663.JPGVous dire que j'ai compris ce système d'optiques et les principes de cette technologie en relief serait mentir ! Difficile sans explication.

    On observe deux caméras  en angle droit autour d'une sorte de miroir complexe.

    Un matériel de pros*, surprenant et surtout rare à rencontrer de visu.

    Sylvie Neidinger

    *Toute info sur son principe sera la bienvenue.

    camera3d,3dlive project,design saint-etienne

     

    P1070662.JPG

  • DESIGN Saint-Etienne, 8ème biennale internationale

    Imprimer

    61 expos, 650 projets de 450 designers, 42 délégations internationales, 80 lieux d’expos : grand raout Rhône-Alpin jusqu’au 31 mars.design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

    Le design ? Il se mêle de tout et s’introduit dans nos vies quotidiennes.

    Normal: le dessein de tracer le plus joli dessin – la Ligne Idéale- génère une dualité. 

    Une forme s’applique à un fond. A un  usage en fait. Donc à nos vies.

     Les industriels l’ont bien compris qui valorisent leurs offres par une réflexion incontournable, des investissements conséquents  en  R&D et ...leur présence massive à la Biennale.

     Design est un terme introduit pour la première fois en 1849  dans une revue anglaise, le  Journal of  Design and Manufacturing, par un certain Henry Coles.

     Un terme francophone en fait… la langue anglaise étant évidemment  fabriquée sur une large base d’ancien français.

    * « Design » suppose  la notion de « forme appliquée » donc à vocation sociale et collective autour de l’ « objet » cet artefact. Avec le projet récurrent de transformer tout  prototype en série.

    *« Art » présente la connotation d’individualité en création.

     Au final, les deux étymologies  se rejoignent autour d'un art du travail bien fait. Elles diffèrent juste dans la temporalité : Art/isan évoque les corporations  du moyen âge, les maîtres. Alors  que Design  ouvre les portes du futur.design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

    EMPATHIE: thématique choisie pour l’édition 2013.design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

    Selon Elsa Francès,  Directrice  de la Biennale de Saint-Etienne, ce  choix  fut collectif:«  Dans une période où nous sommes en mal d’utopie(…)  l’empathie pourrait être porteuse de l’espoir d’une société plus sensible et plus attentive. »

     A Saint-Etienne, quelques prototypes  pouvaient  largement se retrouver au Salon de l’automobile de Genève: une curieuse petite voiture pliable (35 kg tout de même) un véhicule à ouverture complètement latérale et une  voiture électrique Renault toute en recherche phonique.

    design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

     Il ne s’agit que de quelques exemples parmi les centaines de propositions visibles sur place.

    Humour toujours présent car toujours compagnon des designers, avec cette pédale de vélo conçue pour ...talon aiguille !

     TENDANCE SILENCE

     Quelle tendance 2013 j’observe à ce salon ? Probablement les recherches autour du silence.

    Elles peuvent être paroxystiques puisque Yamaha (sv100)présente des prototypes de ...violons silencieux. Le piano silencieux existe déjà. Bonne idée que d’enfermer le grincement de celui qui commence à étudier le violon, instrument difficile, dans le casque du musicien !

     Voilà un exemple parfait d’objet "designé" autour de la passion personnelle d’un instrumentiste : recherche esthétique, technologique et fonctionnelle pour un usage social (pouvoir jouer du violon dans un immeuble sans gêner les voisins) commercial, industriel. Donc favorisant l’emploi,  celui  de la création,  fabrication, commercialisation, de la banque qui prête, de la réparation, de la pub jusqu’à  de la valorisation du déchet en fin de cycle etc.

    En fait le design, c’est la vie. La vraie. Pas une fiction. Enjeux industriels et financiers majeurs.

     Cette  Tendance silence m’intéresse au plus haut point. Car l’humain, ce  supra-animal communiquant fait taire les machines...  pour mieux s’écouter, lui !design saint-etienne,rhône-alpes,8ème biennale internationale,orange

    D’accord, cela fait quelques milliers d’années que l'intelligence organisationnelle humaine liée aux informations échangées l’a positionné en prédateur-organisateur en chef de la planète.

    Mais depuis quelques temps, l'homme développe les échanges numériques  à vitesse V par la @-communication, internet, les mobiles, les tablettes.

    De fait, la prospective  industrialo-design est la plus redoutable qu'il soit. Il s'agit d'humer l'air du temps pour se positionner avant la concurrence sur un produit innovant réclamant de nombreuses recherches. Recherches qui peuvent s'avérer entre-temps vaines, désuètes, obsolètes avant d'avoir vécu !

    DESIGN NUMERIQUE

     La partie de l’expo qui m’a le plus attirée fut justement celle dédiée au Design Numérique. Car il pose de sérieuses questions théoriques. Notre environnement quotidien est en constante interraction  avec ces objets communicants.design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

    Ceci créé-t-il des relations de plus en plus étroites entre les êtres ?

    Ou entre les êtres et les machines ?????

    Question posée  à la Biennale: jusqu’où est-il souhaitable d’engager une liaison empathique avec les machines ???

    Réponse hyper passionnante avec Orange et son  tatouage fonctionnel protot' qui fait passer le son par l’os du crâne !

    Ce nouveau rapport à l’artefact nous rapproche de la relation que nous entretenons avec le vivant.

    Et nous nous  interrogeons avec quelques objets phares.

    L'industriel Orange est   partenaire de la manifestation. L'innovation reste au centre de ses préoccupations puisqu'il dispose en interne d'équipes Design&Use Expérience.

     Depuis 2 ans, 2011-2012, il organise avec les écoles de design un concours autour de son coeur de métier. Résultat visible à Saint-Etienne. Impressionant:

     design saint-etienne,8ème biennale internationale,orangeOS 2.0 : un patch sonore qui se porte comme un tatouage sur la peau (conduction du son par les os) (ESAA Duperré, Théo Mongourdin)
    - Zest qui permet de téléphoner sans toucher l’appareil grâce à la technologie de captation de mouvement (ENSCI- Kim Shinhyung)
    - Switch : un système de production holographique en 3D (ISD – Simon Lauwerier, Sandrine Danho, Jean-Pierre Hu, Adrian Borsoi er Han Dinh)
    - BlahBlah : un procédé pour enregistrer des messages vocaux et les graver sur des stickers (CSM- Szu Wen Wang)

     Ok, va pour le bijoux-téléphone en cuir !

    Mais le patch sonore tatouage porté à même la peau est-il  empathique, sympathique ou antipathique ???design saint-etienne,8ème biennale internationale,orange

    A quand la machine intégrée en interne au corps humain ??

    Après tout, le pace-maker est déjà en place.

    La science-fiction, avec les techno-designers, est toujours derrière ...carrément dépassée.

     Sylvie Neidinger

                                            Rubrique: Design,style,création,galeries

  • Albert Londres et Vichy en co-branding

    Imprimer

    albert londres,vichy,illya,pigistes Les bords de l’Allier sont   propices à l’écriture…

    albert londres,vichy,illya,pigistes

    Vichy compte parmi ses citoyens d’honneur le pape du journalisme Albert Londres (1884-1932) – Nota : le prix Albert Londres récompense chaque année le meilleur journaliste francophone. Et le poète Valéry Larbaud.

    La conséquence d’un certain bien-être local ? La  ville présente une qualité environnementale visible par ses nombreux parcs, son eau pétillante qui coule en bordure-aménagée-  du fleuve.

     Non seulement les écrivains mais aussi les hommes politiques s’y sont intéressés.

    Les politiciens- c’est connu- aiment à boire…

    Localement, une image hyper valorisée   se dégage à la  Belle Epoque quand  Napoléon III y prend les eaux. Et ses quartiers, puisqu'il  aménage la rive en promenade. La cité est alors précurseur par sa refonte urbanistique autour de la mode des thermes. Thermalisme du XIXème siècle, très probable ancêtre de l’écologie politique  moderne..

    Mais une image discutée et problématique pour le temps présent liée à son historique de "capitale de la France occupée", sous le régime dit de "Vichy".

    Cet héritage encombrant agace au plus haut point  les vichyssois du XXIème siècle qui habitent leur agglomération pimpante et rénovée.

    La vraie vie, réelle se confronte  à son image médiatique quelque  peu décalée, contaminée. Passée, surtout. Comment tourner la page ?

    LE FOND ET LA FORME

     Avec  Albert Londres, la ville peut sortir  de cette logique mémorielle subie.

    Par le fond et par la forme...tout comme en journalisme.albert londres,vichy,illya,pigistes

    La forme, c’est redonner corps à Albert Londres autour de sa maison natale. Une souscription est lancée pour sauver ce lieu qui vit naître le père du journalisme moderne. Réhabilitée, elle deviendrait un lieu de rencontres et d'échanges autour du métier et du grand reportage.

     Le fond, c’est  organiser toutes les manifestations dédiées: Rencontres Albert Londres  (2010-2011-2012) Avec la présence d’une école de journalisme vichyssoise orientée presse  de proximité ( la locale de la Presse Quotidienne Régionale)

    Le site universitaire d’enseignement vient, par exemple, d’accueillir un séminaire de réflexion/formation organisé par la coopérative Illya  autour  du métier de pigiste professionnel (texte, image, son)  et des évolutions juridiques, digitales en cours.

    L'occasion de réaffimer avec force -dixit la blogueuse !- qu'un journaliste web est aussi très très proche de son lecteur tout autant qu'un localier de PQR.

    IMAGE COHERENTE DONC MIEUX REFERENCEE AUTOUR DU JOURNALISME

    La ville des bords de l'Allier pratique en fait la technique de référencement sur moteur de recherche en développant son pôle journalistique !

    Exactement comme celui qui, découvrant  à la Une de google une info dévalorisante sur lui même - à cause d'un lien  passé à  effacer ou d'un  homonyme  qui  parasite-  va  ré-injecter de l’info nouvelle positive afin de  regrimper à l’échelle du référencementalbert londres,vichy,illya,pigistes

    Ainsi, Vichy modernise progressivement  son look médiatique. Elle (re) construit son  image  par la technique la plus moderne du co-branding.

     Fond et forme, web, référencement, presse, crowfunding: Albert Londres sur son bateau perdu  au milieu du détroit des Dardanelles s’en frisote les moustaches avec délectation. Il apprécie.

                                                   Sylvie Neidinger

     

     Fonds de dotation "Sauvons la maison natale d'Albert Londres"  1, rue Besse F-03200 VICHY

    maisonnatale.albertlondres@laposte.net

     Prochain rv pigiste: 1er juillet à Aix-en-Provence aux 48 heures  par Profession Pigiste.

    Suite : Ulule, le site de crowfunding a permis de réunir 12 000 euros pour l'achat de la maison d'Albert Londres.

      .

                                                 

                                                                                                       Rubrique: Presse, journalisme

     

  • Index n°4 des articles publiés

    Imprimer

     Articles du 24/01 au 16/03/2013 de la  Rubrique Index

     

    24/01/13-Florence Cassez : circus politique hexagonal insensé

    27/01/13-Adonis le nobélisable syrien publie son « kitâb II »

    29/01/13-Souscription publique pour des photos de « Picasso à l’œuvre »

    30/01/13-Sumo en lutte signalé rue de la Corraterie. Contre qui ?

    31/01/13-La Fabrique de l’intime

    02/02/13-Nota Bene, l’expo Rousseau prolongée jusqu’au 29 juin

    05/02/13-David Douglas Duncan à mon bras gauche : Vietnam ! Vietnam !

    07/02/13-Les Mensch de Nicolas Couchepin en librairie aujourd’hui

    08/02/13-Chirac avait dit non aux tortures de la CIA

    12/02/13-Ratzinger, Pape finalement moderne

    13/02/13-Hollande, trop fun, en délicatesse avec l’électorat catholique

    15/02/13-Street Art N°4. Eco-quartier, Jonction. Genève

    18/02/13-Salève. Conférence gratuite sur l’ethnologue Marcel Griaule

    20/02/13-Journées d’études napoléoniennes à Morges le 2 mars prochain

    22/02/13-Qatar : flagrant délit autour du…Croissant Rouge. Double jeu occidental

    24/02/13-Aimanter les enfants sur les télésièges

    25/02/13-Wanted, frontalier

    26/02/13- Mali :100 millions d’euros au 26/02/2013

    27/02/13-La première dame insulte grave …son employeur

    28/02/13-Garde Suisse, plus vieille armée au monde –un demi millénaire- en action

    01/03/13-Syrie et purée médiatique occidentale

    04/03/13-Street Art n°5. Grande Rue. Saint-Julien-en-genevois

    05/03/13-L’ONU junior à l’END Grenoble autour du progrès scientifique

    07/03/13-Fréderic de Tscharner. In folio sur Ulrich Ochsenbein

    08/03/13-Femmes égyptienne : video choc : la présentatrice, l’islamiste et le voile

    09/03/13-Interdits religieux : protestantisme, catholicisme, islam et judaisme

    12/03/13-Corto Maltese refuse de quitter Genève !

    14/03/13-Rendre le web accessible au handicap : conférence à Lausanne

    15/03/13-F.Hollande veut armer les Mohamed Merah syriens !

    16/03/13- Index N°4 des articles publiés

     

                                                   Rubrique: Index

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Lien permanent Catégories : Z-INDEX 0 commentaire
  • F.Hollande veut armer les Mohamed Merah syriens !

    Imprimer

    Parfaite schizophrénie, ou hypocrisie  ?

    Le jour même des commémorations des douloureux attentats commis par Mohamed Merah, dans le plus grand bruit médiatique qui stigmatise -avec force grandiloquence-  l'idéologie salafiste combattante en cause, François Hollande décide de passer outre le droit international et les décisions européennes en armant les jihadistes combattants syriens.

    De concert avec le Royaume-Uni. Curieux : même couple que pour la crise de Suez* ! Lire infra.

    Les deux pays sont les anciens colonisateurs de la zone : France en Syrie. Angleterre  en Irak et en Palestine. Au moins, à l'époque du mandat français s'agissait-il de construire des routes, de mettre en place les postes et télécommunications, les sysèmes administratifs, le cadastre, l'enseignement...

    Sous le système de colonisation du mandat français, les élèves syriens passaient le brevet des écoles et le baccalauréat.

    Sous le système actuel de néo-colonisation alliée avec  les puissances gazo-pétrolières du Golfe, masqué sous la dénomination "printemps" va-t-on distribuer le brevet de jihadisme?

    Aujourd'hui, ces deux puissances européennes, moyennes économiquement mais qui auto-agrandissent leur pouvoir par le levier militaire, veulent  offrir au Qatar, à l'Arabie Saoudite, au Bahrein et au Koweit une gestion politico-religieuse wahabite de la Syrie.

    Un pays actuellement laic et hyper communautaire: une vingtaine de communautés ethniques ou religieuses. Qui, elles, sur place, n'envisagent pas l'avenir salafiste que François Hollande et ses alliés  leur dessine. Quelle que soit la politique actuelle du pays.

    Leur projet ? Avec les Etas-Unis (qui affirment vouloir  "encore plus soutenir la rebellion" ): offrir la gestion politico-religieuse de "bilad-el-cham"aux théocraties du Golfe. Qui vont d'ailleurs probablement régler la facture de ces armes.

    Pour mieux, entre occidentaux, se partager ensuite  le gaz et le reste du "business". Ainsi entériner la prise de possession d'une contrée géostratégiquement intéressante et actuellement dans le camp russo-chinois-iranien.

    Curieusement en politique étrangère, la population hexagonale laisse faire ses dirigeants, sans trop critiquer. Au nom de la fantasmée "grandeur de la France" illustrée par son droit de veto.

    Alors que l'activisme martial français est énorme:

    -Trois conflits en deux ans : guerre pro-islamistes en Libye sous N Sarkozy, guerre anti-islamistes sous F Hollande au Mali, participation à la guerre civile pro-islamiste de Syrie.

    -Graves décisions prises  de faire entrer la France en conflit sans avoir  demandé l'avis du Parlement.

    -Refus par François Hollande de suivre la règle européenne: inquiétante  décision solitaire  de contrer l'embargo européen (au passage jamais la démocratie suisse n'enterinerait de tels actes politiques sans  discussion interne )

    Peu de réactions en France...

    Il faut aller vers les extrêmes (Marine le Pen, Dupont-Aignan, communistes soit l'extrême-droite et la gauche extrême  ) pour avoir des descriptifs exacts  des états de la situation réelle sur le terrain.

    Ceci dit, la droite française commence à émettre des doutes sur les intentions belliqueuses tout azimut du Président de la République.

    Le pays de Cham est actuellement  rallié par une internationale jihadiste combattante que même la population sunnite- et surtout la population sunnite!- commence à ne plus accepter. Al Nosra et tous les autres. Lire l'article sur les villageois syriens sunnites qui ne supportent plus l'extrêmisme  international importé.

    On estime à 5000 uniquement  le nombre de Tunisiens ayant rallié la Syrie. Pays où les jihadistes arrivent de partout. Et même de France. Ils se nomment finalement des Merah bis, ou des clones-drones...

    Et Le Président compte passer outre d'un embargo européen pour les armer !

    Armer les rebelles qui viennent notamment de prendre en otage  les....soldats de  l'Onu sur le Golan !

    Pour que les armes françaises  et anglaises tuent  par rebellion interposée: druzes, arméniens, chrétiens orthodoxes, alaouites, chiites, maronites, kurdes , sunnites, tcherkess, turcomans,  latins,  réfugiés palestiniens, irakiens...et soldats de l'Onu ?

    Tout va pour  le mieux dans le meilleur des monde.

    Au moins François Hollande et son gouvernement dont le ministre de la défense et Laurent Fabius devraient-ils  désormais s'interdire tout discours sur ...Mohamed Merah !

    Un minimum...

                                                                                            Sylvie Neidinger

     Suite

    -Réponse du berger (Russie) à la bergère ( France) Le 15 mars, la chaîne Al Djezira filme des bateaux russes accostés au port de Beyrouth. Leurs destination: la Syrie. Officiellement pour porter assistance aux ressortissants russes. En réalité pour réaffirmer les données du terrain.

    *L'activisme  franco-britannique pour envoyer des armes en Syrie fait nettement  penser à la Crise de Suez ( 1956) Quand les européens, maîtres du monde du XVI ème au XIXème avaient l'illusion en 1956  d'être encore en position de force face à Nasser et la nationalisation du Canal. Ils se sont fait taper sur les doigts par les supra-puissances de l'époque.

    Les évènements syriens s'inscrivent dans un terrible bras de fer ouest et nouvel-est (Russie, Chine, Brics)

    -La proposition de F Hollande ne semble pas faire l'unanimité dans la classe politique : beaucoup de critiques en France (lire)

    - Les commentaires du blog soulignent combien la France en réalité par ces conflits entend faire tourner son industrie de l'armement.

     - Article Chouet sur le Point :Syrie ce n'est pas en armant les salafistes qu'on trouvera la solution

    -Les français ont déja commencé à armer les rebelles.

                                                            *****

    Série Surya sur blog TDG "neidinger" :

    Article 1-Baal Hadad lance ses foudres en Syrie.

    Article 2-Le printemps néo-colonial arabe

    Article 3- Clinton-Israël en "intelligence amie". Les Etats Arabes le sont-ils?

    Article 4- Michel Aflak est mort trois fois

    Article 5- Elimination progressive, systématique des leaders nationalistes panarabes

    Article 6- 2007: Quand le général Wesley Clark dénonçait le projet US d'attaque de 7 pays arabes

    Article 7- Néo-colonisation  arabe, Démocratie®, Freedom

    Article 8-ADONIS, le nobelisable syrien publie son «  kitâb  II »

    Article 9-Qatar: flagrant délit autour du... Croissant Rouge. Double-jeu occidental.

    Article 10-Syrie et purée médiatique occidentale

    Article 11-Femmes égyptienne. Video choc: la présentatrice, l'islamiste et le voile

     

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

                         

  • Rendre le web accessible au handicap:conférence à Lausanne

    Imprimer

    Accessibilité du web pour tous. L'ergonomie est dans l'air du temps....

      Telono- société de conseil en expérience utilisateur  dans son communiqué de presse du 8 mars rappelle les bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour bien s'introduire dans l'univers   numérique désormais indispensable à tous:

    "c’est rendre possible l’accès au contenu des sites web aux personnes en situation de handicap (limitations visuelles, auditives, motrices ou cognitives) et aux personnes âgées dont les capacités diminuent avec l’âge, estimées à près de 2.7 millions de personnes en Suisse (Office Fédéral de la Statistique, 2010-2011)"

    L'entreprise genevoise fondée en 2005 organise une conférence  sur le sujet le 16 avril à Lausanne, auditorium de l'hôpital Jules-Gonin. Attention: l'entrée est payante et sur inscription. Ce blog la signale tout de même pour l'intérêt majeur de la thématique.Programme.

    accessibilité web.GIF

    Seront abordés les derniers changements radicaux concernant HTML5, les futurs usages des smartphones, les critères d'accessibilité  à appliquer lors de la conception d’un site web (normes internationales documentées par le W3C).

    A savoir: cette mise en accessibilité des services en ligne des administrations publiques est une obligation légale en Suisse et dans la plupart des pays européens.
    Parmi les orateurs : M. Jean-Pierre Villain (Qelios) et Mme. Armory Altinier, qui a récemment publié «Accessibilité Web, normes et bonnes pratiques pour des sites plus accessibles" Daniele Corciulo (Fondation Suisse "Accès pour tous) Arnaud Béguin (HEPIA - Haute Ecole du Paysage, de l'Ingénierie et d'Architecture de Genève) ...

     Renseignements : Laetitia Giannettini, consultante en ergonomie: giannettini@telono.com.

                                                                                            Sylvie Neidinger

  • Corto Maltese refuse de quitter Genève !

    Imprimer

    Heureux comme un coq en pâte, il prolonge son escale genevoise.

    P1070363.JPG

    En vigie du haut du Château de Penthes, Corto Maltese surveille  la navigation lémanique du coin de l'oeil...

    Tout en gratifiant le visiteur de ses larges sourires.

     L'exposition temporaire "Le marin et le photographe" est visible jusqu'au 10 avril à Pregny.

    On sentait lors de  l'inauguration en juin dernier  par la satisfaction générale partagée  ce jour là -dont celle du photographe suisse  Marco d'Anna !-  combien l'association de l'univers de la BD avec les collections anciennes du  Musée des Suisses allaient  "bien fonctionner "ensemble.

     

    Article du 28 juin 2012:  Marco d'Anna en escale à Penthes avec Corto Maltese.

    Un visiteur remarquait sur place  combien l'image du Musée des Suisses dans le monde se trouve dynamisée, dépoussiérée par cette heureuse association.

    210620123524.jpgOn peut répondre que les deux partenaires y trouvent leur compte ! Voire les trois avec le photographe tessinois !

    Le célèbre navigateur sorti de l'imaginaire d'Hugo Pratt est reçu dans un écrin qui suffit à son élégance et sa distinction naturelle de vieux bourlingueur un peu aristo sur les bords. Très militaire dans son look, finalement,  boucle d'oreille de pirate en prime.

    Là réside le secret d'une communication  croisée entre univers a priori éloignés.

    Il ne s'agit pas d'un co-branding de circonstance. 

    Le vénitien finalement maltais a sillonné toutes les mers du monde.

    Il tient toute sa place dans la maison des Suisses du Monde !

    De plus, Hugo Pratt  a choisi Grandvaux comme dernière demeure...  à quelques encablures de Penthes, même rive, en pays vaudois.

    Pratt le vénitien adorait la Suisse*...Qui le lui rend bien !       

                                                                                                                                                    Sylvie Neidinger

    *Cf sa magnifique série cantonale dite " les Helvétiques", 26 planches  visibles au Musée.


    Crédit images: photo Neidinger

  • Interdits religieux:protestantisme, catholicisme, islam et judaïsme

    Imprimer

    Ce blog traite de l'humeur du temps et du jour. Un esprit vagabond qui ne sait où  portera son article  à venir...

    Finalement aujourd'hui -pourquoi d'ailleurs?- intéressée par la thématique de l'Interdit dans le Protestantisme, notamment le rapport à l'alcool," le sang du Christ", je trouve sur internet un document enrichissant qui mérite d'être partagé largement !

    Au départ, il s'agit du texte rédigé par le pasteur Gardelle. Puis je découvre qu'il s'insère dans une démarche plus globale issue de rencontres inter-religieuses.

    interdit religieux,protestantime,catholicisme,islam,judaismeLe document est ancien.

     Mais synthétique. Il fait référence aux Rencontres inter-religieuses de Poitiers du.... 27/03/2001.

    Une information transversale, oecumenique dans la démarche de communiquer ...ensemble autour de "nos religions".Le vocabulaire est significatif (cf "nos religions") il indique par là  que la religion de l'autre est aussi, quelquepart la mienne !

    C'est évident : les trois Monothéismes sortent de la même racine proche-orientale !

     Interdits en protestantisme par le Pasteur Jean-Pierre Gardelle

    L'interdit libérateur par l'Evêque Albert Rouet

    Nos religions et leurs interdits.Le cas de la religion musulmane par Ahmed Jaballah Professeur de Théologie

    Le judaïsme et ses interdits par Jacques Mergui, de la communauté de Poitiers

    Pour mieux comprendre le fait religieux si puissant au XXIème siècle. On rejoint la conclusion du pasteur Gardelle : l'éthique appartient à tous !    

                                                                              Sylvie Neidinger         

     

                                                                                                                           Rubrique#Protestantisme                                                                                                                   

  • Femmes égyptiennes. Vidéo choc: la présentatrice, l'islamiste et le voile

    Imprimer

    En ce 8 mars, jour de  fête des Femmes, on présente ici une scène inouie qui s'est tenue sur une   TV privée égyptienne. En vrai.  Une présentatrice voulait interviewer un homme politique  islamiste qui compte  parmi les récents élus. Celui-ci acceptait mais à une seule condition: parler à une  femme ...voilée. Elle a refusé.

    Solution trouvée: un écran interposé ! Une salle de direct coupée en deux.tv egyptienne,8 mars 2013,fete des femmes,présentatrice non voilée,islamiste

    Une incroyable mise en scène.

    L'homme politique, récemment arrivé au pouvoir dans le sillage des Frères musulmans  est  bien présent  sur le plateau mais ils vont  se parler derrière un rideau/écran

    tv egyptienne,8 mars 2013,fete des femmes,présentatrice non voilée,islamiste La scène est longue : 1/4 heure, les dialogues extraordinaires ( traduction à venir) Cela vaut la peine de visionner.

    -A 1 minute:vision du plateau tv divisé en deux

    -***A 5 minutes  50 : passage important: la vision du plateau coupé en deux. Questions de la présentatrice et réponses de l'islamiste.

    -A 8'15 :un Egyptien non islamiste prend la parole. L'islamiste lui répondra qu'il a tort et interprète mal la religion.

    (Nota attention:   pubs indésirables au démarrage du visionnage sur you tube. Nota: des systèmes de traduction existent)
     
    Pour résumer la présentatrice demande, en direct, à l'islamiste, nouvelle force politique égyptienne si dans sa vision politique de l'Egypte future, elle va avoir, elle, sa place.
    Il répond que oui, elle aura tout à fait sa place mais ...si elle est voilée.  Et uniquement à cette condition.
     
    Donc si elle ne l'est pas : non !
     
    Le dialogue est impressionnant. L'intervieweuse tire une tête....
    On peut dire que les... deux intervenants sont courageux pour être allés jusqu'au bout de la mise en scène de leurs idées fondamentales respectives: 
    -pour l'une: travailler non voilée à la TV -pour l'autre : imposer le voile à la tv égyptienne et globalement partout en Egypte.
     
    Nous avons ici très directement une conséquence directe d'une vision islamiste de la société, à savoir le fait d'imposer un code à toute la société. Or, toutes les femmes, musulmanes ou non , portent ou ne portent pas le voile.
    Quid des non musulmans égyptiens, les Coptes, tout autant égyptiens que le reste de la population et auxquels le code d'une autre religion serait non pas proposé mais imposé ?
    Quid des laics?
    Quid des femmes musulmanes non voilées?
    Quid des touristes?

    La présentatricetv egyptienne,8 mars 2013,fete des femmes,présentatrice non voilée,islamiste

    l'écran qui coupe le studio TVen deuxtv egyptienne,8 mars 2013,fete des femmes,présentatrice non voilée,islamiste

    L'homme politique islamistetv egyptienne,8 mars 2013,fete des femmes,présentatrice non voilée,islamiste

    Cette video déposée sur Youtube pose  le débat en scène. Du vécu.
    Extraordinaire document en cette journée du 8 mars 2013. Et chacun en pense ce qu'il  veut....
     
    Sylvie  Neidinger
     
    Commentaires hyper modérés
    Ici il ne s'agit pas de stigmatiser quiconque- ni elle ni lui -mais de donner à comprendre des évolutions internes et historiques en Egypte notamment. Les deux ont mis les cartes sur la table ...coupée en deux ! Comme peut l'être le pays aujourd'hui. SN.
     
    Complément d'info :
    -document You tube posté par Giona (3ème commentaire)  : la prise de position de G. Abdel Nasser sur le voile et les Frères Musulmans.
     
                                    

    Blog-Série n°11. Femme du 8 mars

    8 mars 2015-Henriette d'Angeville, pionnière du Mont Blanc, première alpiniste

    8 mars 2014- La Suisse que souhaite Micheline Calmy-Rey

    8 mars 2013- Femmes égyptiennes: l'écran voile

     

     
  • Bénédict de Tscharner: infolio sur Ulrich Ochsenbein

    Imprimer

    La Fondation pour l'histoire des Suisses dans le monde vient de changer de direction, début mars. L'Ambassadeur Imhoof va poursuivre l'action de son prédécesseur, l'Ambassadeur Bénédict de Tscharner qui lui, quitte en beauté ..intellectuelle.benedict de tscharner,etat de genève,schoop,holenstein,nidau,ulrich ochsenbein,musée de penthes,musée des suisses dans le monde

    Il ajoute encore une petite pierre  à l'édifice de l'Histoire suisse. Car, en prenant ses fonction dès  2005, il avait initié, avec sa monographie  sur Johann Konrad Kern  une activité pédagogique  d 'éclairage du grand  public autour de thématiques historiques helvétiques.

    Bénédict de Tscharner mettait alors à disposition du public romand la synthèse d' un ouvrage déjà épuisé de l'historien Albert Schoop rédigé en dialecte thurgovien.

    Jeudi dernier, il présentait devant les  Amis de Penthes et autres invités dont le Cercle Général Dufour, des éditeurs, des  passionnés d'histoire.... le dernier-né de la série infolio sur Ochsenbein, brillant juriste, homme d'Etat bernois, père de la Constitution fédérale de 1848.

    En suivant la même logique: celle de la mise à disposition d'un ouvrage uniquement disponible en langue allemande. Ce livre se fonde sur la biographie de Rolf Holenstein  (Ochesenbein, Erfinder der modernen Schweiz  publié chez Echtzeit Verlag. Bâle 2009)

    La ville de Nidau qui a participé à la publication était également représentée lors de la  soirée.

    A savoir.Les Editions de Penthes déclinent en livre de poche la collection infolio qui valorise les Suisses célèbres: Gallatin, Motta jusqu'au professeur de.... Lénine Jacques -Alexis Lambert etc. Le château et son magnifique parc, propriété de l'Etat de Genève accueille un Centre de ressources documentaires...qui laisse présager la parution de futures études helvétiques !

    benedict de tscharner,etat de genève,schoop,holenstein,nidau,ulrich ochsenbein,musée de penthes,musée des suisses dans le mondeLa discussion qui a suivi fut des plus passionnantes : Ochsenbein fut même comparé à un Bismarck ...dans ses aspects positifs de celui qui "fait bouger" les lignes...

    Un auditeur eut cette conclusion à propos de la Guerre de Sonderbung "Nous en Suisse, on se bat mais au final, on se retrouve autour d'une issue qui évite le pire. Dans la même situation, les français se seraient massacrés"      100% vrai!

    Le plus mémorable   lors de cette soirée du 26 février à Penthes fut de réunir des passionnés, souvent fins  spécialistes  de l'histoire helvète qui n'ont en fait qu'une idée : mieux comprendre le présent voire le futur de la démocratie suisse!

    ( nota. Mon carnet de notes de cette soirée regorge d'éléments si intéressants qu'ils pourraient faire l'objet spécifiquement  d'un éventuel article sur justement la démocratie suisse.)

    En réalité,   le Président ne quitte pas du tout les lieux. Il est un peu chez lui à Pregny. Définitivement. Car le Musée historique regorge de souvenirs du ...Régiment Bernois de Tscharner!

                                                                                           Sylvie Neidinger

     

     Bénédict de Tscharner, auteur de plusieurs ouvrages sur la diplomatie dont un - épais- sur son expérience d'Ambassadeur à Paris. Né à Trub (Berne) en 1937, il est docteur en droit, ancien Ambassadeur à Bruxelles UE, Vienne OSCE, Paris

    benedict de tscharner,etat de genève,schoop,holenstein,nidau,ulrich ochsenbein,musée de penthes,musée des suisses dans le monde

    Editions  de Penthes



    Cercle Dufour

     

     Ulrich Ochsenbein (1811-1890) homme d'Etat suisse général en France. Bénédict de Tscharner. infolio.ISBN978-2-88474-674-8

     

     

  • L'ONU junior à l'END Grenoble autour du progrès scientifique

    Imprimer

     Le MFGNU - Modèle francophone grenoblois des Nations unies- initié par l’Externat Notre-Dame-   vient d’organiser (15-17/02)  sa première conférence internationale dans le cadre des rencontres MUN. Après FerMUN récemment  à  Ferney-Voltaire (les 7-8 et 9 janvier dernier) et avant La Haye.mun,mfgnu,externat notre dame,eren cerrahoglu,paul kholi,grenoble

    mun,mfgnu,externat notre dame,eren cerrahoglu,paul kholi,grenoblePlus de 200 participants ont planché sur le thème:

    " Le progrès scientifique: danger, leurres ou espoirs"

     Le Model Nations-Unies se décline régulièrement  dans le monde.

    La simulation académique de la diplomatie des relations internationales  traite de questions réelles mises à l’ordre du jour. Ici, les problématiques scientifiques: développement durable, télécoms etc.

     Le modèle grenoblois s’inscrit dans le réseau francophone-ce qui n'exclut pas l'usage de l'anglais à l'oral ou dans la rédaction de résolutions...

    L’END vient d'accueillir durant trois jours plusieurs délégations internationales.

     A noter, une très forte participation turque : les lycées de Galatasaray, Sainte-Pulcherie /Uskudar , Saint-Benoît (école ouverte depuis... 1362 ! ) Saint-Joseph d’Istanbul. Une présence également  venue de Hollande (lycée français Van Gogh) Et enfin le lycée internationamun,mfgnu,externat notre dame,eren cerrahoglu,paul kholi,grenoblel de Ferney-Volaire.

     L’occasion de découvrir l’importance d'une  francophonie turque très ancienne et très vivante !

    SIMULER N'EST PAS JOUER !

    On observe  le sérieux  des procédures  respectées à la lettre. Et du champ lexical spécialisé adopté.

    Florilège dans le cadre du  Conseil de sécurité:

    "-Une autre délégation souhaite-t-elle s'exprimer en faveur du désarmement ? Contre. La Russie est reconnue

    -la sous-clause B n'a rien à faire dans le texte.Si la clause passe telle quelle, la Russie votera contre ! -Merci délégué. Y-at-il d'autres interventions ? Oui la France est reconnue (...)

    -Y-a-t-il des  points d'information dans la salle ? Alors on va passer au vote. Et la phrase rituelle: Messagers, sécurisez les portes. Interceptez les messages"... Vote.

     mun,mfgnu,externat notre dame,eren cerrahoglu,paul kholi,grenobleLe  retour des impressions les élèves de Saint-Benoît par exemple sur leur participation est positif :

    "Au cours de leurs diverses réunions, nos 10 élèves ont rédigé des résolutions en français et en anglais sur des questions d’actualité :
    - Comment établir une législation internationale et éthique afin de contrôler les domaines de la recherche scientifique et technique concernant l’Homme ?
    - Quels sont les enjeux des biotechnologies ?
    - Comment envisager le monde face à une guerre cybernétique

    Les élèves ont débattu dans cinq différents comités, en plus du conseil de sécurité.

    C’était une triple opportunité pour nos élèves !
    D’une part, une opportunité de réaliser une activité internationale de nature à leur faire découvrir les enjeux du monde contemporain...
    D’autre part, une opportunité de développer leurs compétences linguistiques en français et en anglais...
    Enfin, une opportunité d’accroître leur aptitude à l’argumentation et la prise de parole dans un contexte international...

    Extrêmement enrichissante et valorisante pour nos élèves, la conférence a ouvert les esprits à des rencontres et des sessions de travail internationales "

    Le secret de la réussite de ces échanges MUN tient de la véritable rencontre entre nationalités également par les accueils à domicile, sans échange monétaire évidemment.  Un organisateur non français me disait en off  par exemple que le système fonctionne très peu avec le Royaume-Uni en raison de leurs difficultés à savoir acceuillir spontanément !

    A Grenoble, Paul a hébergé Eren. Les deux sont hyper satisfaits de leur expérience.mun,mfgnu,externat notre dame,eren cerrahoglu,paul kholi,grenoble

    Eren Cerrahoglu de St Jo d'Istanbul:"je confronte ma pratique de langue française dans le cadre d'une réunion internationale et au sein d'une famille : c'est génial. Egalement pour la culture générale".

    Paul Kholi, son correspondant local de l'END: "Participer à Mun est une bonne contrainte pour s'exprimer et parfaire son éloquence"

    Et mieux encore : représentant l'Inde,  le grenoblois de l'END a traité avec ses confrères internationaux dans cadre du Conseil de Sécurité de ...l'intervention au Mali.

    En pleine actu diplomatique onusienne, la vraie !

    Sylvie Neidinger

     

     

     

     

  • Street Art N°5. Grande Rue. Saint-Julien-en-genevois

    Imprimer

     Lieu: St-Ju. Catégorie: fresque .Technique: trompe l'oeil.street art,saint-julien-en-genevois

    Ce mural élaboré en 2012 n'est pas spontanément à ranger dans la rubrique du Street Art. street art,saint-julien-en-genevoisIl en serait même un contre-exemple. 

    Ou de "l'art-décor "de rue ? A débattre !!!

    C'est un visuel commandé par une municipalité, institutionnel donc,  qui embellit un mur fortement dégradé à l'origine.

    Et situé  l'épicentre de la ville de Saint-Ju.

     

     

    La technique choisie est celle du trompe-l'oeil qui créé un effet de surprise.

    street art,saint-julien-en-genevois

    Surtout concernant la  fausse dame qui ouvre ses faux volets. Car spontanément, instinctivement on cherche à s'approcher pour décoder le message visuel.street art,cité création,art-décor de rue,saint-julien-en-genevois

     

     

     

     

     

     

     

    Un faux Salève imite le... vrai, en arrière plan!street art,saint-julien-en-genevois

     

     

     

     

     

    Sur le devant:   une scène musicale chantante (un peu  surjouée?) comme pour donner un coup de gaité..permanent.

    street art,saint-julien-en-genevois

    Ce travail de commande publique est immense en surface et intéressant à analyser.

      Il s'agit juste d'un autre genre: de l' Art de décor urbain plutôt que du  Street brut. Une fresque décrétée..

    Le critère si puissant du Street Art, à savoir le caractère rebelle et éphémère voire illégal du Graph' n'intervient strictement  pas ici.

    On est dans un style déco plus consensuel au niveau d'une population évidemment moins provoc'.

    Une passante interrogée m'a dit fort apprécier la reprise des volets en trompe l'oeil qui a redonné une intégration urbanistique à   l'ensemble traditionnel de la rue, en similarité avec les maisons voisines.

    Ce qui est même accentué par le recours au mobilier urbain: de... vraies lampes ont été réintégrées au mural.

    Effectivement, cette fresque fait réfléchir puisque le trompe l'oeil va jusqu'à mettre en scène un couple enlacé, de dos qui la regarde, habillé de jeans comme Monsieur et Madame Tout le monde: un rendu très scénarisé !

    Oeuvre d'un choix politique municipal, elle fut même  inaugurée. Elle  fit l'objet d'une commande publique à une entreprise CITE CREATION, qui se présente comme leader mondial  avec plus de 600 fresques murales  à leurs actif. 80 peintres mobilisables sous statut coopératif. Un champs d'action internationale avec des réalisations dans le monde entier.

    SCANDALE PATRIMONIAL

    COMBAT PERDU  ENTRE FRESQUE DE COMMANDE ET MAGNIFIQUE STRUCTURE MURALE PATRIMONIALE

    La réalisation de Saint-Julien-en-genevois a fait l'objet d'une crise....patrimoniale majeure.

    En cours de réfection du mur de l'ancienne maison , les ouvriers découvrent un magnifique mur en boulets et molasse. Les historiens du patrimoine de Saint-Julien ont évoqué à chaud  la nécessité de laisser cet extraordinaire  mur ancien à découvert.

    Ces questionnements de l'époque sont  lisibles sur un blog dit soleil:
    "Les travaux de préparation avant la réalisation de la fresque imposant d'enlever le crépi existant pour en mettre un nouveau sur lequel exécuter la peinture, quelle ne fut pas la surprise des passants et voisins de découvrir le mercredi que sous cet horrible crépi se cachait un magnifique mur de pierre en boulets avec des encadrements en molasse et en pierre de taille magnifiques .

    C'est alors que Mr Jean-Luc Daval, historien émérite et connaisseur de l'histoire de l'art, après en avoir parlé avec Claude MEGEVAND, Président de la Salevienne ( Société d'histoire savante de Savoie) prit immédiatement langue avec le maire de St. Julien, Mr Thenard, pour lui demander de faire suspendre les travaux. Suspension que le maire accepta alors que les travaux avaient, entre-temps, continué et que les ouvriers avaient déjà recouvert du nouveau crépi le tiers supérieur de la façade.

    Face à ce mur d'une grande beauté dont il était urgent de déterminer la valeur historique et patrimoniale,  il paraissait en effet évident qu'un court délai de réflexion s'imposait avant de décider de la suite à donner aux travaux, une fois conseil pris auprès d'un architecte ou historien reconnu".

    Au final: le maire a tranché en faveur de la fresque. Il s'est dit être lié au contrat commercial passé avec la société d'art déco. Au profit d'une peinture artificielle...

    Décidément Saint-Julien n'aime pas son patrimoine!

    Ce mur est situé juste en face de la Tour historique qui vit la signature du Traité de Saint-Julien mettant un terme aux guerres avec Genève. Lequel monument a lui aussi été massacré au plan architectural !Un article de ce blog a été consacré au sujet.

    La zone de la découverte du mur était en plus classée archéologiquement !

    A Saint-Julien l'art de rue a tué un magnifique appareil mural. Terrible. Pour une fausse gaité permanente colorée, de la musique muette en lieu et place d'un extraordinaire mur chargé d'histoire  comme plus personne aujourd'hui ne sait les faire...

    Un pan de vieille Savoie détruit au profit d'une mascarade hyper maquillée de faux Street art car de commande non réversible !


    Sylvie Neidinger

    street art,cité création,art-décor de rue,saint-julien-en-genevois

     

    street art,saint-julien-en-genevois

  • Syrie et purée médiatique occidentale

    Imprimer

    La presse reflète les positions des contrées  ultra impliquées dans le conflit.

    Conférence sur la Syrie au Palais des Nations en marge de la 22ème session du Conseil des droits de l'homme Intervention de Bahar Kimyongür Genève 28 février 2013


    Ces pays en question, USA, France ( très à la pointe; Paris voulait distribuer encore plus d'armes que celles officieuses !) GB, Allemagne etc. et leurs alliés orientaux dont l'Arabie Saoudite et le  Qatar ont fort intérêt à démembrer ce pays comme l'Irak a déjà été démembré. Israel pour garder le Golan, idem.

     L'Occident, l'Otan  aident à  mettre en place avec leurs alliés  un islamisme radical.

    Oui Adnan Ahrour  prêche et chauffe les esprits depuis l'Arabie Saoudite. L' islam wahhabite qui n'existait pas en Syrie, pays pluri-communautaire,  est actuellement importé. La troisième armée.

    Une internationale des quasi- talibans venus de Libye, du Maghreb,(estimation 5000 tunisiens en jihad auprès de l'ALS-celle que soutien nos gouvernements  occidentaux et d'al nosra cf  Le courrier international) d'Egypte, de France (oui il y en a) et d'Angleterre (oui il y en a)  et autres se sont donnés rendez-vous au pays de Cham pour y appliquer leur pureté qui passe par l'égorgement de tout ce qui ne correspond pas au critère de leur radicalité.

    Armes lourdes pour Al nosra et autres jihadistes. Mais aussi l'armée libre ALS .

    Ils comptent  installer un émirat dirigé par l'ancien miltaire Ahrour entre autres prédicateurs. Chaque tir rebelle filmé qui passe sur nos écrans tv est accompagné du retentissant cri jihadiste. Pas besoin d'être grand spécialiste pour décoder...

    Rappel: il se lisait sur certaines pancartes dans la toute première manifestation initiée à Deraa "chrétiens au Liban, alaouites au cimetière" .Tout un programme d'épuration ethnique, transfert massif de populations.

    Avec la complicité occidentale. Oui c'est bien ce terme qui s'applique. L'occident en revanche  dit lui,  participer à  la "libération démocratique et libre" de la Syrie. Paroles, paroles....

    Cette  guerre civile confessionnelle en Syrie  créé le chaos, détruit les infrastructures, les biens personnels, les biens culturels.

    Elle ainsi  va permettre aux "libérateurs" qui se disent démocrates  de ramasser la mise si leur objectifs sont atteints:  : gérer le gaz syrien, attribuer définitivement le Golan à Israel, séparer l'Est pour l'annexer au néo-kurdistan irakien, redéfinir pourquoi pas les frontières turco-syriennes.

    Russie, Chine, Iran et dans une moindre mesure les Brics s'opposent au  projet hégémonique planifié.

    Quelques remarques :

    1) Si le peuple syrien avait voulu dégager son dirigeant comme les Tunisiens ne l'ont fait, il y a longtemps qu'il ne serait plus là ! Il  n'aurait jamais pu tenir jusqu'à ce jour.

    Or, ni les Chrétiens , ni les Druze , ni les Chiites ni surtout  la majorité Sunnite du pays n'ont  basculé aux thèses occcidentalo-rebelles. Suite à un attentat récent à Damas, une damascène, sunnité, voilée,  dans  la rue hurlait face à la camera : "pourquoi ces morts, vous l'émir du Qatar, pourqoi ces morts, vous les occidentaux"(armes envoyées par les pays du Golfe)

    Les petits artisans sunnites du souk d'Alep redoutaient le conflit. Avec justesse. Le souk est aujourd'hui en partie détruit.

    Les morts sont dans les deux camps. Sale guerre. Dans les deux camps.

    2) Les médias occidentaux décrivent" l'armée de Assad" comme au service d'un clan. Elle est en fait constituée de  toutes les composantes de la nation, de tout les communautés ( sunnites, alaouites, chrétiens, druzes etc...) C'est l'armée du pays, de la conscription.

    3) Il n'est pas certain que le peuple syrien dans sa majorité  veuille que le dirigeant actuel  quitte le pouvoir dans les conditions actuelles : sur les ordre des étrangers. Etrangers dont les anciens colonisteurs , les Français très actifs sur le sujet avec les annonces  incessantes du Ministre des affaires étrangères Fabius. Nouvelle diplomatie française: l'attaque ad nominem. Ce, après l'activisme belliqueux de N Sarkozy repris par son successeur.

    Les témoignages (receuillis dans le pays)   ne sont pas issus "d' esclaves idéologiques pris dans les affres de la propagande gouvernementale".Depuis que le satellite existe, il y a plus de 20 ans, par la "dish" , l'assiette, les syriens ont  accès à toutes les chaînes , CNN tout autant qu'aux médias nationaux partisans.

    4) Les analystes occidentaux qui évoquent le départ éventuel du président dans le "réduit alaouite" sont ignorants de la réalité du pays. Cette notion de réduit confessionnel est une fiction ou alors un rappel  du découpage du colonisateur français au début du XXème siècle.

    Ou plutôt ,bien briffés, ils expriment effectivement au grand jour l'idéologie du redécoupage confessionnel prévu dans le programme de  prise de possession de la Syrie.

    Or, sur place la réalité c'est des juxtapositions de villages de différentes communautés ( elles sont plus de 18 dans le pays) Tartous, Lattquié, Banias sont mixtes.

    Le point de vue sur le terrain  des syriens de l'intérieur -non rebelle-  est clair :

    Pas de carte blanche donnée à Bachar El Assad. En 2014, il  doit remettre son mandat en jeu et partir si les urnes le décident. Ou toute autre solution interne au pays avant.

    Mais pas d'élimination du  numero un de l'Etat pour complaire aux désideratas des occidentaux alliés aux théocraties islamistes étrangères du golfe.

    Car cela signifierait de facto  éliminer la Souveraineté de ce pays et laisser le champ libre à son déchiquetage programmé.

    Il y a 30 ans on  parlait de libanisation, cette guerre civile intracommunautaire.

    Il y a 10 ans on a parlé d'irakisation : la prise de possession violente d'un Etat nationaliste arabe laic par les USA. Etat depuis lors démembré désintégré. Société  aujourd'hui malade avec ses attentats réguliers aux cinquantaines de morts. Des atteintes majeures à un patrimoine culturel inestimable (la bibliothèque de Badgad , le musée archologique) Mais un pétrole bien extrait et commercialisé.

    Les occidentaux pousuivent dans le monde arabe, par le "printemps" la voie de la néo-colonisation pour prise de contrôle géo-stratégique. Ce  que l'existence des Etats nationalistes, laics  certes à caractères  le plus souvent hyper contrôlés  leur avaient empêché de faire jusqu'à présent.

    Cette guerre qui fait rage en Syrie est l'une des plus dures observées en terme de massacres mutuels.

    L'occident et ses alliés agissent par la voie des rebelles. Les rebelles agissent par la voie de l'occident.

    Depuis le premier jour. Le véritable premier jour n'étant pas finalement à Deraa mais le soir de l'execution du leader libyen par des alliés islamistes locaux (Mirsata) de l'Otan   Souvenir du commentateur du 20 heures de nos écrans: "et maintenant au  suivant : Assad"

    Jamais parole n'est donnée aux syriens de l'intérieur, à ceux qui n'acceptent pas la logique importée. Lorsqu'un homme religieux, un prêtre local s'exprime pour demander aux occidentaux et leur alliés de cesser d'alimenter le conflit en armes, il est immédiatement taxé d'être un suppot gouvernemental. Diabolisation médiatique immédiate.

    Ce magnifique pays à la source de la culture occidentale comme tout ce croissant fertile, également pays initial de la chrétienté se détruit sous nos yeux. Qui a écouté la sagesse du Patriache Maronite et ses  pires craintes lors de sa venue en France ?

    Des morts interconfessionnels, des réfugiés, d'immenses dommages au patrimoine. Un avenir sombre.

    Va-t-on vers un néologisme noir: la syrianisation à défaut d'une voie de sortie  politique et INTERNE au pays qui garantirait, non pas tant le maintien d'un dirigeant mais profondément la SOUVERAINETE de cet Etat?

    Sylvie Neidinger

     

    Série Surya sur blog TDG "neidinger" :

    Article 1-Baal Hadad lance ses foudres en Syrie.

    Article 2-Le printemps néo-colonial arabe

    Article 3- Clinton-Israël en "intelligence amie". Les Etats Arabes le sont-ils?

    Article 4- Michel Aflak est mort trois fois

    Article 5- Elimination progressive, systématique des leaders nationalistes panarabes

    Article 6- 2007: Quand le général Wesley Clark dénonçait le projet US d'attaque de 7 pays arabes

    Article 7- Néo-colonisation  arabe, Démocratie®, Freedom

    Article 8-ADONIS, le nobelisable syrien publie son «  kitâb  II »

    Article 9-Qatar: flagrant délit autour du... Croissant Rouge. Double-jeu occidental.

    Article 10-Syrie et purée médiatique occidentale

                                          RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA