• Marco D'Anna en escale à Penthes avec Corto Maltese

    Imprimer

    Le Musée des Suisses dans le monde vient de hisser les voiles. Un souffle de vent maritime entre dans la vénérable demeure et décoiffe  le célèbre ...Corto Maltese.

    La brise  agite  sa  boucle d'oreille avec l'exposition « Le marin et le photographe »210620123464.jpg

    Le maltais que l'on ne s'attendait pas a priori à rencontrer au Château de  Penthes à Pregny !

    Le bédéiste vénitien prend toute sa place dans cet univers suissophile, lui qui a choisi Grandvaux (Vaud)  pour installer sa Fondation et... comme dernière demeure. Son  hommage aux Cantons par la magnifique série nommée« les Helvétiques » 26 planches est d'ailleurs visible  sur les lieux parmi les  70 œuvres  à disposition.

    De toutes façons, la  BD est  systématiquement d'actualité à Genève ! Un genevois, Rodolphe  Töpffer (1799-1846)  n'est -il pas le  créateur théoricien mondial des  « images en séquence, texte et dessins interactifs »?

    Le photographe Tessinois Marco D'Anna, tout en émotion avec Hugo Pratt -qu'il n'a pas connu - a posé ses pas dans ceux du dessinateur. Et son appareil photo dans les mêmes contrées lointaines  en 16  voyages de 2004 à 2010.

    Un travail original de longue haleine initié avec la Fondation  et Patrizia Zanotti, commissaire de l'expo, mémoire vivante de l'héritage du dessinateur dont elle fut la collaboratrice .

    La rencontre D'Anna/Pratt   témoigne d'une grande complexité intellectuelle. Car prendre des clichés dans les lieux de la bande dessinée  par mécanisme de  « photocopie » n'avait aucun sens. Les paysages n'existent même  plus, mangés par la modernité !

    210620123469.jpgMarco D'Anna a dû plonger dans le « voyage intérieur » en interaction. Pour mieux comprendre, avec humilité. Et par tous moyens, jusqu'à relire James Joyce à propos des Celtiques. Qui est l'autre ? En retour, qui suis-je ?

    Le processus créatif s'est établi en trois temps : la prise d'informations de tous ordres sur le terrain prattien  puis une annulation, un reset, un  départ à zéro qui laissera  place à la troisième phase, la propre vision du photographe.

    «  Ces années ont bouleversé ma vie » affirme Marco D'Anna. On le croit ! L'œuvre d'Hugo Pratt  peut effectivement transporter très loin  avec ses messages ésotériques...

    Le photographe a trouvé sa propre réponse esthétique « conjointe » par des originalités techniques.

    Pour rendre hommage, l'artiste a choisi de déposer sur papier "fabriano"  cher aux aquarellistes ses « Polaroïd transferts »  Et l'encre colorée de la photo de se diffuser par imprégnation, tout comme les aquarelles du vénitien...

    Quant à ses clichés en noir et blanc  hyper contrastés, ils  mettent de évidence  de gros grains. Sa  magnifique lagune de Venise par exemple  fait immédiatement  penser à deux périodes, avec son pointillisme exacerbé .

    A la fois  aux petites touches des Impressionnistes du début 20ème....pile  la  période de jeunesse voyageuse d'Hugo Pratt et de sa créature maltésienne ! Et, en même temps  aux pixels numériques du XXIème siècle, le siècle de Marco D'Anna.

    Pont entre peinture et photographie.Pont entre le pointilllé posé au pinceau et le point digital minimal.

    Comme un Temps retrouvé, réconcilié, relié...

    Musée toujours vivant.

    Lors de la conférence de presse, Bénédict de Tscharner, le  Président de la Fondation pour l'histoire des Suisses dans le monde -accompagné du Directeur Anselm Zurfluh- faisait avec satisfaction  le constat  d'un musée bien vivant «  alive and kicking »

    Le Conseil d'Etat de Genève qui a des projets d'aménagement du Domaine de Penthes semble avoir  intégré cette Institution  dans la future configuration.

    Sylvie Neidinger

     

    *Expo du 23 juin au 19 décembre 2012marco d anna 001.jpg

    Musée des Suisses dans le Monde, Château de Penthes

    18, chemin de l'Impératrice

    1292 Pregny-Chambésy

    www.penthes.ch

    *Cong SA www.cortomaltese.com/hugopratt.com

    *Livre « le marin et le photographe » de Marco d'Anna avec  le scénariste Marco  Steiner

     

    Tags: Corto Maltese, Hugo Pratt, Cong sa, Musée des suisses dans le monde, Bénédict de Tscharner, Anselm Zurfluh,  Chateau de penthes, Patrizia Zanotti, Rudolphe Töpffer

     

     PHOTOGRAPHES A LA UNE

    1-MARCO D'ANNA

    corto maltese,hugo pratt,marco d'anna,benedict de tscharner,cong sa,conseil d'etat de geneverodolpe topffer,musée des suisses dansle monde

  • Et Monsieur Trierweiler dans tout ça ?

    Imprimer

    Valérie Trierweiler semble en pleine confusion. A commencer par le nom qu'elle porte. Au point que certains internautes la pensent encore mariée à son ex. Normal car elle a conservé le nom du second mari divorcé ! Séparation prononcée en 2010.

    L'actuelle compagne du Chef d'Etat n'avait pas d'image négative avant l'élection, inconnue jusqu'alors. Elle vient en quelques semaines de fusiller son capital confiance auprès des français.

    VT devient le prototype d'une harpie narcissique assoiffée de pouvoir qui fait virer tout le monde et met en scène une jalousie d'opérette.

    Allant jusqu' à s'affubler... elle-même d'intitulés délirants « atout cœur pour la France »ou «journaliste N°1 de France »dans un de ces médias dont elle a usé et abusé.

    Elle fut, est de toutes les couvertures. Omniprésente.

    Il vaudrait mieux parler la concernant d'atout pique pour le pays !

    Elle nous vend à longueur de colonnes son « histoire d'amour » Dans le réel : des relations infidèles au sein de couples avec enfants qui n'intéressent vraiment personne. Plutôt glauques.

    Madame Royal avait la dignité de ne pas évoquer cette partie de sa vie privée avant d'être provoquée en réponse par le tweet.

    Sa "rivale" journaliste spécialiste du PS semble finalement très attirée par le pouvoir politique ...au point de jalouser la Première Femme en France finaliste de Présidentielles en 2007 ?

    Son acharnement à assassiner médiatiquement la mère des enfants de France Hollande lui revient en boomerang. Elle est décrite sur internet comme une « femme méchante, froide, arriviste » Une concubine qui aurait piqué la légitime.

    VT se monte la tête à s'inventer un personnage surréaliste de femme indomptable, libre qui voudrait continuer à travailler « hyper » dans notre époque. Tout en gardant haute main sur la Présidence où elle bénéficie d'une cellule à sa disposition et sur le Président son compagnon.

    A imposer ses vues aux français par ses tweets anti- démocratiques- car ce média ne s'adresse qu'aux happy few.

    Diantre. Au passage, d'autres journalistes aimeraient ,eux -aussi, pouvoir faire vivre leur famille en rédigeant seulement 2 ou 4 articles par mois à Paris -Match !

    Dans un élan de prétention, elle a « rhabillé pour l'hiver » les anciennes femmes de Présidents français qualifiées par ricochet de ...potiches ! Pas diplomate pour un sou.

    Depuis le 6 mai, elle fait une OPA médiatique sur les institutions de la Vème République par l'entremise involontaire de son compagnon, placé au pouvoir suprême.

    Or, Lui a été élu. Pas elle.

    Elle clive les opinions. Et pas en sa faveur. Le baiser public sur la bouche dévoile une impudeur pathologique ou de mauvaise éducation.

    Au lieu de s'arrêter, de se faire discrète, elle continue ! Ses faits et gestes alimentent le feu. Elle vient de légender un livre en évoquant ses ...nuits avec François Hollande « je le réveille pour lui parler de l'affaire DSK »

    Les socialistes tentent de la remettre à sa place. Là où on attendait que le Chef d'Etat ne le fasse.

    Jusqu'au 1er Ministre Ayrault qui a donné de la voix. En vain à ce jour.

    Julien Dray vient très clairement de situer le problème. Le peuple a voté pour un Président. Le N°1 du pays est responsable du comportement de ses proches.

     

    Garder le nom marital du mari divorcé : juridiquement possible mais tellement confus!

     

    Les dégâts commencent à se mesurer. Plusieurs votants qui avaient choisi Hollande aux présidentielles contre Sarkozy (en raison justement du sarkozisme synonyme d'exposition personnelle bling-bling ) sont atterrés. Beaucoup ne se sont pas déplacés aux législatives, pour ce motif avec le sentiment de s'être fait rouler dans la farine.

    Valérie Trierweiler, qui n'est pas « première de classe » vue la gestion catastrophique de son image continue à alimenter les commentaires sur internet. Elle a choisi la lumière et les déclarations à l'emporte-pièce. En retour, loi du genre, sa vie est scannée dans tous les recoins par les internautes, radio trottoir, radio immeuble.

    La parole se libère, en toute démocratie.

    « Concubine » revient très souvent. Aussi le fait inexact « qu'elle serait encore mariée à Denis Trierweiler ». Logique car elle se nomme ainsi.

    Pourquoi garde-elle le patronyme de quelqu'un dont elle juridiquement séparée? Qui , en plus travaille encore pour Paris Match ? Une personne dont le nom de famille -et de sa famille alsacienne- est désormais mêlé involontairement  à un vaudeville national?

    Le site  Alexia informe qu'en droit français, une épouse -ou un époux mais c'est plus rare - peut garder le nom marital après divorce en demandant avis du Juge.

    Les motifs évoqués peuvent être professionnels. En l'occurrence on peut penser que le nom marital Trierweiler étant le nom de plume, elle a certainement voulu garder cette visibilité.

    Les juristes indiquent que le mari peut retirer cette autorisation en motivant sa demande « lorsqu'il estime qu'un usage abusif est fait de son patronyme, usage qui lui cause préjudice ». Le site précise que l'autorisation n'a plus lieu d'être lorsque la personne se remarie.

    Le statut de la femme du président, c'est ...un président marié!

     valérie trierweiler,paris match,denis trierweiler,françois hollande,sarkozisme,julien dray,depardon raymond

    En France, on s'épouse sous la photo du Président de la République.

    Le cliché Depardon raté a fait l'unanimité contre lui avec les drapeaux traités comme des carpettes qui pendent aux fenêtres dans la journée, comme dans les immeubles populaires.

    Mais plus que ce cliché raté, le célibat du président reste surprenant. Surtout avec une compagne ultra visible et peu normale.

    A ce stade et tout comme Julien Dray ne le dit, on peut  penser que François Hollande, élu, est lui Responsable du tweet-tweet ambiant !

                                                           Sylvie Neidinger

     

     

    RUBRIQUE POLITIS FRANCE TRIERWEILER :

    Article 2-Valérie TWEETweiler en fait trop Stupéfaction face à cette drôle de dame . Article prémonitoire, rédigé avant le tweet-royal

    Article 1-La reine de Hollande devient reine de France aujourd'hui: découverte avec préjugé favorable de Valérie Trieweiler

     

     

    Tags : valerie trierweiler, denis trierweiler, ségolène royal, françois hollande, sarkozisme, depardon,julien dray

     

  • webstory.ch: histoire d'écrire

    Imprimer

    C'est bien  dans la rubrique « Lire » et non « Blogosphère » que cet article sera rubriqué.

    Hélena Zanelli a volontairement lancé sa plateforme d'écriture webstory.ch en avril dernier  lors du Salon du Livre de Genève. Bien  installée sur stand  au cœur  des livres version  papier dans l'univers des écrivains, ces dresseurs et tresseurs de mots...

    La créatrice du  « rendez-vous d'écriture web 2.0 »   a construit un  procédé numérique moderne, simple d'usage, au service du talent rédactionnel.

    Il s'agit d'attirer le narrateur qui sommeille en chacun de nous, enfants, adultes, mais également les écrivains professionnels reconnus.WS Salon_91.jpg

    Les histoires se déposent sur site dans plusieurs catégories : fiction, (auto)biographie, poésie, philosophie, slam, voyage,  pour les enfants, roman d'amour, policier, histoire d'amour.

    L'écriture se joue sur deux plans : un accès privé et un autre public, si l'auteur décide de publier.

    L'écrivain habite le site comme son domicile : il organise librement sa visibilité.

    L'auteur sait être lu, s'il le décide, mais en toute tranquillité. Tout lecteur peut suivre un éventuel feuilleton avec avidité. Il ne  dépose pas de   commentaire.

    Ecriture en 4 dimensions

    La quatrième dimension semble être la Temporelle ! Ou même question sous une autre forme : en  quoi la technologie électronique apporterait-elle une  matière à écriture différente ?

    Helena répond par son expérience perso: « j'ai commencé à rédiger l'histoire de ma vie en commençant par la fin, c'est  dire le ...présent ! »

    Elle avoue donc, sans le dire, avoir forgé l'outil pour ses propres besoins d'expression écrite !

    Elle a envisagé le concept dès 2010. Ce site web facilite un rédactionnel toujours en construction, à la  temporalité choisie, segmentée à volonté. Temps jamais refermé.

    Plusieurs mains peuvent composer : une famille autour de sa biographie généalogique, une classe scolaire etc.

    Détail majeur : webstory, outil polyphonique, se lit à l'horizontale, pas comme l'habituel rouleau vertical du web. Comme une page papier que l'on tourne...d'un clic !

    Sylvie Neidinger

     

    WS_Salon_099.jpgHelena Zanelli:   Cette graphiste passionnée de marketing fonde en 1981  son agence de communication -Helena Zanelli Création- à Versoix. Elle adore avant tout...fédérer  énergies et talents.

    En 2007, elle lance Studio-Illustre avec succès....ce qui n'était pas si évident au départ ! La banque d'images développe  un  réseau d'illustrateurs, photographes indépendants( une trentaine) avec 10 000 photos à louer en base.

    Elle a aussi présidé le Business&Professional Woman (Genève) et le CLAFg, centre de liaison des (44) associations féminines genevoises.

    Helena, toujours avec l'optique du réseau, des énergies communes s'intéresse aujourd'hui à la création version écriture avec webstory.

    Avec toute la prévoyance qui la caractérise : le site est adapté au format Ipad et Iphone.

     

    photos @Neidinger prises au Salon du livre 2012 de Genève.

    Tags : webstory, helena zanelli creation, ipad, iphone, salon du livre de Geneve, bpw, clafg, Studio-Illustre

     

    Rétrolien Lire

    rubrique a lire.png

     

     

     

  • L'université suisse comme modèle, contremodèle français

    Imprimer

    "L'enseignement supérieur  français est schizophrénique" titre le Point aujourd'hui ( 20 juin)  pour illustrer une interview de l'historien François Garçon, propos recueillis par Victoria Gairin que l'on cite :

    universit 001.jpg

    (extraits)

    "Quels sont les modèles à suivre en Europe ?

    Si un jour la France se décide à ouvrir les yeux sur ses voisins, vous voulez dire ? D'un côté, la Suisse, qui délivre un enseignement supérieur à la fois gratuit, public et libre d'accès, fondé sur l'idée d'autonomie des universités. Et d'autre part, la Grande-Bretagne, dont l'enseignement est, certes onéreux, mais d'excellence et restructuré il y a peu. Le système anglais accorde une place fondamentale à la compétition. C'est-à-dire que si Cambridge prend une année le pas sur Oxford dans un domaine particulier, l'année suivante, Oxford tentera de compter dans ses équipes un ponte en la matière. Jamais vous ne verrez ça en France.

    Vous prônez aussi une évaluation des enseignants "à la suisse". Qu'apporte-t-elle ?

    Elle a déjà le mérite d'exister ! Je suis arrivé à Paris-I en 1999, et depuis, on ne m'a quasiment jamais demandé ce que j'y faisais. En Suisse, il y a des critères de notation extrêmement précis. Sont prises en compte les publications (avec un ensemble très complexe de sous-critères), les invitations aux colloques, la participation aux activités de l'établissement..." (...)

    Lire  la suite par le lien

     

    Nota : actuellement moins disponible pour rédiger mes propres articles, j'alimente le blog en signalant des documents à thématique franco-suisse intéressante dont cet article du Point.  SN

    SN

     

    Unige :web

    Tags : Université Suisse,Unige, Université française,Garçon, Le Point, , classement de Shangai

  • XIIème siècle, diocèse de Genève, carrière de molasse en Chablais

    Imprimer

    Deux archéologues médiévistes ont déposé récemment sur le site de  la Maison de l'Orient et de la Méditerranée,  Université  Lumière Lyon un article qui semble totalement rédigé pour nos contrées lémaniques !

    Capture molasse mom2.PNGLes scientifiques Anne Baud et Anne Schmitt révèlent une page historique locale, photos et texte à retrouver sur le site directement :

    « Gisement et transport de la molasse en Chablais au moyen-âge » webCapture molasse lyon.PNG

    « Dès la deuxième moitié du XIIe siècle, les territoires correspondant à l'ancien diocèse de Genève, principalement soumis aux comtes et aux évêques de Genève, voient la formation de deux grandes seigneuries (Gex sur la rive droite du Rhône et Faucigny sur le cours de l'Arve) puis l'installation au nord-ouest du Petit-Lac des comtes de Savoie. Aux côtés de divers ordres religieux - chartreux, cisterciens, clunisiens et augustiniens - établis pour les premiers dès la fin du XIe siècle, de nouvelles fortifications contrôlent les cols, les vallées étroites et les avant-péages. Au XIIIe siècle, Annecy est capital des comtes de Genève.
    (...)

    La molasse permet un travail que l'on ne pourrait obtenir au cours du Moyen Age avec d'autres roches locales tels les très durs calcaires alpins. En revanche, lorsque la molasse est absente, c'est-à-dire dans le massif du chablais et les vallées alpines, les édifices sont construits en tuf, exceptés certains édifices comme l'église de Viuz-Faverges et l'abbaye d'Abondance pour lesquels le décor architectural nécessitait cette roche plus tendre.
    Les comptes de châtellenie donnent parfois des informations sur l'origine des carrières. Sur la rive du lac Léman (château de Ripaille, abbaye du Lieu), les carrières se situent à proximité de Genève, sur le rivage opposé ou dans le lac ; le transport se fait par bateaux sur le lac. Au château de Bonneville, elles se trouvent à une distance de deux lieux du chantier et l'approvisionnement est par voie de terre. Seuls les bois sont transportés par radeaux sur l'Arve
    . »

     

    Maison de l'Orient et de la Méditerranée web

    SN

    Tags : molasse, MOM, université Lyon 2, chablais, genève, arve, archéologie médiévale, Anne Baud, Anne Schmitt, Haute-Savoie, Gex, Faucigny,Lausanne

  • Il est MIDI, 12h.Cher lecteur, bon appétit de lire

    Imprimer

     

    En allant farfouiller dans l’arrière-scène, dans les entrailles numériques de la cuisine du blog "sylvie neidinger » autrement nommé « duboutduborddulac » ...jusqu’au niveau des ustensiles, l’attention fut portée par l’onglet  « statistiques détaillées »

    Où mène la curiosité:

     

    lecteur blog 12 h.PNG

    Une fois ouverte cette page, quelle ne fut pas la surprise de mieux définir  le « lecteur-cliqueur » ou la « lectrice cliqueuse » !

    De rencontrer presque par inadvertance celui ou celle qui par le doigt posé sur souris est l’absolu compère voire complice. Car il n’y a pas d’écriture sans lecture!

    Merci de trouver mes notes appétissantes. Car les chiffres montrent très distinctement que le « vagabondage lectoral » sur ce blog, ce mois ci, se pratique entre 12h et 13h !!

    On en déduit que :

    1- L’acte de lire se pratique au bureau, au boulot, au turbin.

    2- Quel honneur accorde le lecteur(trice) puisqu’il (elle) préfère rester sur place, visé devant son Pc ou son Mac, quitte à avaler un sandwich pour mieux trotter sur les blogs…Pour faire vagabonder l’esprit. Partir. S’évader.

    3- Enfin, magnifique constat : le lecteur(trice) est hyper honnête. Il (elle) attend bien sa pause et ne surfe pas inconsidérément durant les heures de travail dès que son(sa) responsable du Service a le dos tourné.

    Alors une seule conclusion: bon appétit !!

    J’espère juste nourrir cette chronique avec consistance pour approvisionner en toute régularité.

    Sylvie Neidinger

     

    Tags : blog, blogosphère, midi, bureau, vagabondage lectoral, PC , MAC

     

    blog,blogosphère,midi,bureau,pc,mac,vagabondage lectoral


  • Valérie TWEETweiler en fait trop !

    Imprimer

    twitter.PNG« Ségolène Royal n'a qu'un seul problème, c'est son compagnon » boutade lancée par son porte-parole Arnaud  Montebourg en janvier 2007.

    Ne va-t-on pas dire bientôt que « le problème de François, c'est Valérie » ?

    La récente irruption dans l'espace médiatique français de la compagne du Président semble déjà virer au vinaigre par des actes personnels non-conformes.

    Pourtant, elle a très certainement contribué à la victoire électorale de celui qui était injustement décrit comme mou depuis plusieurs années -quelle insulte pour un homme !

    Il ne l'était évidemment pas. Il a reconstruit sa vie avant de conquérir le pouvoir suprême.  Nouvelle vie et nouvelle femme  semblent avoir boosté sa confiance en lui.

    Paradoxalement, Valérie « Tweetweiler » met actuellement-et hyper rapidement- à mal sa propre image par des maladresses qui ajoutées les unes aux autres commencent à faire plus que jaser...Et qui vont durablement imprimer les mémoires.

    Attention:  l'épisode initial du Fouquet's, vécu comme un boulet, a plus que plombé la Présidence Sarkozy...jusqu'à la fin.

    Les français ont quitté le son du bling bling. Pas pour le gazouilli tweet tweet !!!

    Son usage de Twitter dérange, voire n'est pas en bonne odeur « institutionnelle »

    Quatre sont déjà en mémoire :

    1-Celui où elle corrige vertement  une journaliste qui oublie d'écrire « ex » à "couple Royal Hollande » : légère  atteinte à la liberté de la presse.

    2-Celui où elle demande aux françaises de lui dire comment faire évoluer la fonction de Première Dame !

    D'une part, elle n'est pas mariée et devrait déjà se mettre dans la peau  de la représentation symbolique avant de s'exprimer.

    D'autre part, seules les Institutions sont habilitées faire évoluer le cadre légal.

    Enfin en  tweetant, elle ne s'adresse qu'à une partie seulement des françaises, les connectées, ses "followers", son fan club : quel déni de démocratie !

    3- Autre tweet imbuvable : celui, récent , où elle flagelle  les médias qui n'ont pas suffisamment  repris selon elle,  l'information du rapport Unicef sur la pauvreté des enfants français.

    Atteinte majeure à la liberté de la presse, d'autant incroyable que Madame Trierweiler est issue du sérail. Normalement elle est informée de par sa profession des conditions de  l'article du 22 juillet 1881 gouvernant cette LIBERTE essentielle à la DEMOCRATIE.

    En son temps, le gouvernement Sarkozy avait défrayé la chronique en jugeant que l'AFP ne relayait pas assez  les messages gouvernementaux.

    Avec VT,  nous avons pire. La compagne du Président distribue par le «  réseau social à deux lignes= Twitter » des claques aux médias sur la base de  son opinion à elle, ses désirs, ses préjugés : inédit !

    4-La « discrète »  donne à lire à la planète entière par le "haut parleur aviaire" ce qui ne devrait jamais passer par ce canal. Elle vient de remercier Madame Obama pour son invitation par Twitter. Bizarre !

    Elle aurait plutôt intérêt à la discrétion...Les échos off de campagne issus du PS (en interne)  la désignent comme une tigresse.

    Sa marionnette des Guignols  de l'Info la caricature d'emblée  comme dominatrice ( dominatrice du leader du pays pose un énorme problème d'image de l'Etat  !)

    Les français après l'ère sarkoziste hors norme (ayant bousculé les Institutions) et en prise avec les difficultés économiques ne sont pas prêts à voir se dérouler sous leurs yeux une nouvelle "histoire de femme compliquée " ni à recevoir ordres, demandes, conseils par les tweets de Madame-

    La presse non plus évidemment.

    La Présidence (les conseillers...) qui cherche ses marques semble laisser faire. Or, bousculer les Institutions de la Vème de la sorte devient une véritable"hors-normalité".

    Pour éviter le conflit d'intérêt qui se dessine,Madame Trierweiler a rapidement   besoin de clarifier sa position ..ou de se faire couper le sifflet ?

     

    Sylvie Neidinger

     

    NOTA CET ARTICLE AVAIT ETE REDIGE AVANT LE FAMEUX TWEET ANTI ROYAL.

    IL  PROGRAMME QU'ELLE ALLAIT VERS LE PIRE SI ON NE LUI COUPAIT PAS LE ...SIFFLET !

    OR, MOINS D'UNE SEMAINE APRES ELLE DERAPAIT GRAVEMENT , TERNISSANT ENCORE PLUS SON IMAGE DANS UNE FOLIE MEDIATIQUE AUTOCENTREE SUR SA PERSONNE, HYPER-NARCISSIQUE VISIBLEMENT.

     

    RUBRIQUE POLITIS FRANCE TRIERWEILER

    Article 1-Aujourd'hui la reine de Hollande devient reine de France

     

    Illustration Twitter supra = copie d'écran

    Tags :Twitter, tweeter, valérie tweetweiler, valérie trierweiler, liberté de la presse, françois hollande,sarkozy, obama,guignols de l'info

     

     

    rubrique politis.png
  • Annecy: Festival international du Film d'animation

    Imprimer

    ANNECY 2012. www annecy.org cette semaine !

    Plus de 500 films , 83 pays représentés.  7000 spectateurs attendus, au minimum. ET VOUS?

    Du Business autour de l'IMAGE : le MIFA, le Marché du Film d'Animation

    Incontournable évènement de dimension mondiale pour les amoureux de

    l'IMAGE en mouvement ! Du 5 au 9 juin 2012, organisé par CITIA. SN.

    annecy 2012 -1 001.jpg

     

     
     

    MARCHE DE L'IMAGE
     
     
     
     
     
     

    CITIA******
     
     
     
     
     
     
     
    FILMS
     
     

  • Blogblog: index N°1 rubriqué des premiers articles

    Imprimer

    N°1 A propos du blog "duboutduborddulac" ou plus facile " le blog de Sylvie Neidinger"  un an, 40 articles....

    Désormais rebaptisée du doux prénom de "Blogblog" par mes proches, je suis effectivement entrée de plein pied dans cette "impérieuse" nécessité de dire, de rédiger, de démontrer, d'informer.

    Une activité à plein temps. Vous préparez une basique petite tarte et hop, l'esprit s'envole et se demande s'il ne faudrait pas un jour rédiger une note sur le jeûne genevois ? !

    La nuit, charmante amie, porte conseil. Et l'on vous voit vous précipiter le matin sur votre PC, ouvrir "TDG blogs" pour modifier un terme de vocabulaire déjà rédigé mais qui n'était pas assez précis...

    Car un blog c'est sérieux : cela engage. Il vous rend numériquement hyper visible puisque les articles sont  bien répertoriés sur Google. L'info se doit d'être journalistique (contrôlée!) sous peine de décrédibilisation rapide.

    Il est des thématiques plus chaudes que d'autres...J'hésite encore à commencer la rédaction de la série Surya-Syrie. Mon point de vue est spécifique  dans le tintamare médiatique actuel.Et on parle de ce que l'on connait bien...

    La cuisine est maison : photos toujours personnelles : Kofi Annan, Jacques Chirac etc..

    Les articles qui eurent  plus d'impact que d'autres?

    Les caricatures (rubrique Rire!) dont certaines ont été reprises (ex:Green Monkeys)sur d'autres sites."L'Amour au Salon Swiss ecom "fut bien lu  ( Le traitement d'infos sérieuses sous l'angle humoristique apprécié)Enfin, un article qui ne mâchait pas ses mots : "Infidélité : anti!"

    Cet index archivé permet de faire prendre le soleil et l'air à ces articles qui commençaient à s'ennuyer au niveau des archives.

    Ceci dit, le référencement numérique est fantastique car contrairement à la version papier, ces petits soldats du blog sont toujours prêts à revenir le doigt sur la couture, au moindre appel !

    Explication du nom " duboutduborddulac":le bord du bout du lac, c'est en Suisse et en France, partout et nulle part,comme le contenu qui ne connait pas de frontière.

    Le choix de la photo devant le Jet d'eau fut un peu ridicule .Décision prise de la garder malgré le "palmier d'eau presque sur la tête" . Car en communication, quand on commence à être identifié il faut garder les marques d'identification.  Au moins, a-ton précisé le lieu géographique devenu entre temps le Grand Genève.

    Au plaisir de nos futures  "rencontres" par clics interposés. Cordialement.

    Sylvie Neidinger

     

    Rire ! « Chaussez vos bicyclettes pour mieux voir le monde»(4/3/12) « Sarko Von Merkel, le couple franco-allemand » (2/12/12) « Noël 2011 à Bethlehem.com »(24/12/11) « Les pendulaires frontaliers » (9/12/12)

    La Genevie : « Le dollar, ce thaler » (14/04/12) « Rappel : pérégriner ce soir Nuit des Bains, Genève »(3/5/12) « Red Zone, galerie asiatique à Genève »(22/3/12)    « Femmes infidèles, oreilles coupées »(8/02/12)

    Blogosphère : « Les coiffeurs suisses ont de l'humour » (4/5/12) « L'amour au Salon Swiss e com, Genève » (1/5/12) « La Finance expliquée aux Nuls : Finanbulles » (17/1/12)

    Chronique saute-frontière« La ceinture verte de Genève est-elle sa muraille de Chine ? » (28/4/12) « Les français ne sont pas-obligatoirement-des fainéants »(11/3/2012) « Les pendulaires frontaliers » (3/12/12) « Le vieux couple franco-suisse » (22/6/11) « Les milliers de quotidiens »(22/06/11)

    A lire : « Gallatin, l'autre genevois, technocrate avant l'heure » (9/5/12) « Composez votre Salon du Livre : speedbookez ! » (26/04/12) « L'enfance volée, maintenant le film de Markus Imboden en français » (20/04/12) « Enfances suisses perdues : le livre document » (10/03/12)

    « Enfants misés : le Conseil Fédéral interpellé par un roman ! Le Chemin Sauvage du Fribourgeois Jean-François Hass »(7/3/12) « Le goût du vélo»(22/2/12)

    Société : « Célébrités enfants de suisses, Manuel Valls, Steve Jobs » (29/05/12) « Infidélité : anti ! »(8/2/12)

    Politis-Sémiologie : « La reine de Hollande devient Reine de France aujourd'hui »(15/5/12) « Rappel : Marine Le Pen, faiseuse de Roi avait galéré pour obtenir ses 500 signatures » (23/4/12) « Scénarios de cohabitation et de karchérisation à droite » (18/04/12) « Sarko et la mer : il prend eau » (14/04/12) « pipo et tralalère électoral » (9/4/12) « PS : après les primaires, les secondaires avec le Front de Gauche » (7/4/12) « Semaine contre le racisme.ch » (21/3/12) « Annecy. Bayrou le phénix  veut agrandir la famille » (31/1/12) « Au Bourget le PS s'habille de bleu » (25/01/12)

    International : «  Indignés marque déposée » (18/11/12)

    Politis-Proche-Orient : « La 3ème guerre mondiale : dans le monde arabe ? » (2/12/11)

    Eco-techno : « Ski : la sécurité enfants à Courchevel La Tania : aimantés ! » (29/3/12) « Protestantisme rhénan contre orthodoxie grecque » (16/2/12)

    Info pratique : « Job dating de l'Alternance , 1er juin à Annecy le Vieux » (22/5/12) « Généalogie 74 archives enfin en ligne » (4/12/11)

     

    Lien permanent Catégories : Z-INDEX 0 commentaire