Avec Elon Musk l'oiseau Twitter tué (08/11/2022)

En une semaine, Elon Musk déstabilise voire démolit  "son" Twitter. "Son": justement là et le problème!

Le milliardaire Elon Musk s'est "payé" le premier média mondial de micro-blogging qui chante fondé par Jack Dorsey Ce  après une rocambolesque séquence de rachat avec démarrage de  procès. Il en prend le contrôle le 26 octobre 2022 pour 44 milliards.

Sa lettre ouverte est mégalomane car il "veut aider l'humanité qu'il aimeCddure.PNG

Ses premières actions inquiètent les usagers. A savoir ce réseau social d'information instantanée est largement adopté par les Institutions, le monde politique et journalistique. Les jeunes y puisent leurs infos d'actu.

Dès lors le patron de Tesla et Starlink utilise le réseau pour son propre compte, se met en scène avec un lavabo: symbole de son "nettoyage" du site? 

En une semaine celui qui s'est choisi un ENFANT comme avatar sème le chaos. Il élimine les anciens dirigeants,  licencie la moitié des employés mais en rappelle certains.

Il révoque le Conseil d'Administration et prend seul les commandes.

Il rend l'abonnement payant à 8 dollars pour compte certifié. Créé le bouton gris qui démolit le bleu (normalement dédié à l'authentification) Puis mélange le  tout dans une stratégie qu'il qualifie lui-même de stupide (9/11/22) Une totale cacophonie. Une formule payante pour tous est envisagée. La situation reste chaotique.

Problème surtout il continue  LUI, propriétaire  à s'exprimer sur le réseau. Les politiques s'inquiètent partout dans le monde. Jusqu'à l'ONU qui  lui demande de respecter les droits humains.

En roue libre Elon Musk évoque même Testa. Mélange des genres: Elon Musk lance les ingénieurs de son autre propriété: Tesla pour réviser le code de la plateforme !

Il "clashe" à tout va,  ce qui inquiète au plus haut point.

Il déclare rester neutre mais appelle à voter pour les Républicains à mi mandat. Cela aurait été pareil s'il avait appelé à voter Biden ou autre : il prend des positions politiques. 

                                                TROP C'EST TROP

Pour racheter le site de micro blogging il aura finalement déshabillé Paul (Tesla) pour habiller Jacques (Twitter).Le problème n'étant finalement pas de racheter mais de bien gérer ces entités! Le mélange des genres ne  passe pas. Les annonceurs quittent en masse à commencer par ceux du secteur automobile. Logique et prévisible. Le Groupe Centriste des Députés européens réclame l'audition  d'Elon Musk devant le Parlement Européen pour s'expliquer

Un "futur ex twittos" dit ne pas vouloir quitter et attendre que Elon Musk quitte, lui

Twittos basique, la blogueuse que je suis qui twitte depuis 2011 (date de lancement du blog sur TDG) et pèse 28,2 k Tweets [Rire: Elon Musk est à 20,1k mais avec 114,9 millions d'abonnés contre 338!].... décide de "geler" de compte Twitter. En attendant mieux.

Pas de suppression de compte car Twitter pourra éventuellement dans l'avenir reprendre le chemin de la neutralité qui sied à un réseau social d'information. Ou...faire faillite

Nota cet article ne sera pas retweeté. Pas grave.

                                                           Sylvie Neidinger.

 

 

#musk,#elonmusk; elon musk #twitter

DERIVE : L'INTERVENTIONNISME DU PROPRIETAIRE ICI LE 7/11/22

#musk,#elonmusk; elon musk #twitter

 

capture le Monde 12/11/22

#musk,#elonmusk; elon musk #twitter

 

05:17 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : #musk, #elonmusk; elon musk #twitter | |  Facebook | | | |