Amandine, 14 ans morte de faim dans l'indifférence générale (08/03/2022)

8 mars 2022. Hommage à Amandine, décédée pendant le confinement covid 2021 qui l'a mise en  prise directe avec  de sa tortionnaire:  sa mère.

Voire le confinement a... accéléré la déviance maternelle. Amandine   étant son "souffre-douleur"   

Décédée à 28 kg pour 1,45 m, dents arrachées, plus de cheveux. Pas d'enquête au départ , pas de nom sur la tombe ! 

Ses amis s'en veulent de ne rien avoir dénoncé. Et comptent témoigner (certes un peu tard...)

Le comble étant que la mère manipulatrice a convaincu les Services sociaux et la Justice qu'il fallait éloigner le père de la jeune fille : un grave dysfonctionnement. 

La colère du père est immense face à la dispartion de sa fille. Morte de faim en 2021 à Montblanc dans l'Hérault. France.

Dans l'indifférence générale et sans grande couverture médiatique.

Le tortionnaire n'est pas toujours le "masculin" si décrié par un certain féminisme de combat qui villipende le masculin, porte aux nues le féminin.

Humain trop humain...

                                                                 Sylvie Neidinger

 

Enfin les médias  commencent à parler du calvaire d'Amandine avril 2022

https://www.marianne.net/societe/police-et-justice/dans-lherault-le-calvaire-damandine-morte-de-faim-a-13-ans

https://www.midilibre.fr/2022/03/30/herault-le-calvaire-d...

Combien "d'Amandine"???...Ici une jeune fille séquestrée 3 ans par...sa mère et sa soeur 

19:35 | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : #amandine, #hérault, 8 mars, #confinement, #covid souffre-douleur, #pézenas | |  Facebook | | | |