Dinguerie ! Harry critique jusqu'au 1er amendement US et choque les américains (20/05/2021)

Le Prince Harry en roue libre dans le cadre d'émissions juteuses produites en Californie vient de franchir la ligne  jaune.

Dans sa logorrhée médiatique mondiale, cet individu titré vient carrément d'attaquer l'amendement N°1 de la Constitution américaine celui de la Liberté!

Celui qui  garantit la liberté d'expression, la liberté de religion, la liberté de presse, ainsi que le droit de se réunir et de pétition. 

Le petit chéri souffrirait en fait des paparazi. C'est connu, les lois européennes protègent mieux la vie privée. Aux USA, l'amendement phare sur la Liberté donne de facto à cette "profession" la possibilité légale de suivre les stars. Le prince avait d'ailleurs été prévenu avant  de s'installer en Californie.

HARRY DONNEUR DE LECONS MORALES ET AGRESSIF PUBLIQUEMENT VIS A VIS DE TIERS

Harry Mountbaten-Windsor avait  démarré ses interventions médiatiques donneuses de leçons au monde entier, dans un bus version pipi (lire). 

Dans le cadre de son business médiatique clivant il ne se contente plus d'attaquer sa seule famille anglaise, il étend le champ des escarmouches.

Un besoin incessant de dénonciation

Dernier en date: son intervention dans un postcast intitulé "Armchair Expert " scelle définitivement la rupture avec la couronne et ...démarre une crise avec le pays qui l'accueille: les USA! Pas moins.

                                           LES FAITS

L'Expert en Fauteuil  continue à critiquer lourdement et publiquement  l'éducation reçue et transmise par son père. Il expose allègrement sa vie privée, celle de son fils mineur et les vidéos de sa mère dans le cadre commercial de ces productions audiovisuelles. Lui qui entend protéger sa dite vie privée...

Surtout, au passage  le petit fils de la Reine d'Angleterre  s'attaque au Premier Amendement de la Constitution américaine, celui qui garantit la Liberté. Donc la Liberté pour les paparazi de le cibler.

Il usite le mot" dingue" soit  bonkers en anglais  pour juger du principe légal qui sanctifie la Liberté d'expression et de la presse.

Résumé: dans une émission sur la santé mentale, le "diplomate" britannique insulte... un article de loi (celui sur la LIBERTE !!) en le qualifiant  du terme de "dingue".

                                    USA CHOQUES

Cela ne passe pas aux USA."Dégage" lui est-il répondu sur les réseaux sociaux, retourne chez toi.

Sean Hannity journaliste de la Fox remet à sa place celui qu'il nomme  " Le Royal emmerdeur":"la star de Fox News s'est exaspérée des propos du frère du prince William, et s'est emportée traitant Harry de "Royal emmerdeur". Puis il s'est adressé à lui au moment de rendre l'antenne. " Avant de nous quitter je voudrais adresser ce message à Harry qui attaque maintenant l'un des droits les plus sacrés de l'Amérique, la liberté d'expression. Harry nous n'avons vraiment pas besoin que vous veniez d'Angleterre pour nous donner des leçons sur le premier amendement. Et si vous ne pouvez pas comprendre l'importance de la liberté d'expression et de l'importance de principes qui régissent une constitution qui autorise le libre échange d'idées et d'opinions, ce qui fait de l'Amérique la plus grande nation de cette terre, peut-être est-il temps pour vous de déménager afin de trouver un lieu qui convienne mieux à vos idées ", a-t-il attaqué.

Le journaliste d'origine irlandaise a ensuite enchaîné, acide : "En un sens je me sens navré pour vous, vous semblez déchiré entre votre jeune épouse et votre famille en Angleterre mais comprenez que c'est ce même premier amendement qui vous a permis à votre épouse et vous-même de salir votre famille lors de votre entretien avec Oprah Winfrey. (...) Alors nous n'avons pas besoin de leçons à propos de coutumes ou sur les libertés sacrées, et au fait vous êtes libre de rentrer chez vousfaites amende honorable au palais auprès des personnes que vous et votre femme avez profondément"(extrait de l'article) 

                                   PASSEPORT DIPLOMATIQUE BRITANNIQUE

Répétition.Titulaire d'un passeport diplomatique l'individu est  normalement tenu de respecter le pays d'accueil.

Que vient-il donc pérorer? Et surtout dégoiser !  Ici dans cet épisode intitulé The me you can't see" produit , présenté par Oprah Winfrey.

Harry de Sussex semble mèner le business de sa dinguerie personnelle sur le thème de la ...santé mentale en  se survalorisant au dépend des autres, au point de s'exprimer contre de fortes sommes d'argent pour donner ses leçons, critiquer.

Le fils de Diana prône la "compassion" à chaque seconde  mais "tire" tout azimut  dans des vidéos à audience mondiale.

Au passage, ce détail:   nous tousconcernés. Tout un chacun  reçoit en bout de la chaîne ces infos. Nous  sommes donc légitimes à nous exprimer nous aussi en retour . Suivant le principe de la LIBERTE d'EXPRESSION.

L'expert déroyal  du bavardage, Prince Harry du Bus du  Fauteuil présente lui  tous les risques de tomber rapidement du ... fauteuil-trône mirage qui miroite dans le star système.

 

                                                             Sylvie Neidinger 

(citation article Femina)

#harry; dingue;#bonkers,#constitutionaméricaine,#usa,#uk

06:33 | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : #harry; dingue;#bonkers, #constitutionaméricaine, #usa, #uk | |  Facebook | | | |