Boris Johnson en soins intensifs ce soir ! (06/04/2020)

Covid-19- Boris Johnson, tout comme Donald Trump fut adepte initialement du laisser-faire. La fameuse  théorie de l'immunité collective. (Exacte mais pas adaptée ici question délais, coût humain etc.)

Du coup, pas d'action initiale pour préparer la population au combat contre le virus, à  l'image du monde anglo-saxon qu'ils représentent,  libéral. A savoir:  Pas de confinement, pas de blocage de la vie économique.

Pire Johnson- comme Trump- a fanfaronné initialement. Délit d'orgueil. Avec cette immunité du troupeau (herd immunity) le virus allait s'éteindre de lui même avec un pourcentage atteint.

Les épidémiologistes s'arrachaient les cheveux...Il faut en réalité plusieurs mois, plusieurs pandémies pour que par exemple 60 % de la population ait produit ses propres anti-corps. 

Résultat, le Royaume-Uni a pris du retard dans le traitement de la crise. Les USA aussi, devenant aujourd'hui le principal foyer épidémique au monde.

Quel retournement de situation...La réalité dépasse la fiction.

Boris Johnson est lui même tombé malade. Soigné à domicile. Hospitalisé depuis hier soir à son 10ème jour. Soit, ce fameux "pic du  10ème jour" (propre  au covid-19) qui fait plonger le patient.

Ce soir, le premier ministre britannique  entre en soins intensifs, sous oxygène. Il présente probablement les facteurs d'aggravation: poids etc.

Comme homme politique, il a serré des centaines de mains, sans protection. Tout en se moquant  du coronavirus dans les discours: sa stratégie de la roulette russe.

Johnson  était présenté jusqu'à ce soir par Downing Street comme "gouvernant toujours le pays".

C'est ce soir terminé. Personne  ne gouverne en soins intensifs !

C'est historique que cette atteinte d'un chef d'état en exercice, au Roayume-Uni. Plusieurs autres membres du gouvernement dont le ministre de la santé sont également touchés.

Un scénario fou car Johnson est touché par une épidémie qu'il avait refusé de gérer sérieusement (par confinement). La livre sterling baisse ce soir..

La situation politique induite est inédite car le système politique britannique ne prévoit pas de remplaçant institutionnel.

Dominic Raab assure un intérim. Juste un interim.

On souhaite un rétablissement rapide à Boris Johnson, habituellement tellement dynamique. Et courage aux britanniques forcément désorientés par cette annonce sidérante.

                                                                            Sylvie Neidinger

 

Boris Johnson un peu fou, a tout de même provoqué, fanfaroné, qu'il allait continuer à serrer les mains de personnes malades en plus.Irresponsable.

#covid-19,boris johnson,soins intensifs,immunité collective,laisser-faire,#blogneidinger,rrab,royaume-uni

                                           RUBRIQUE Covid-19

22:04 | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : #covid-19, boris johnson, soins intensifs, immunité collective, laisser-faire, #blogneidinger, rrab, royaume-uni | |  Facebook | | | |