Syrie: un enfant décapité par des rebelles islamistes alliés des occidentaux qui les financent (20/07/2016)

Proche-Orient. L'hypocrisie des dirigeants occidentaux, Hollande, Merkel, Obama et les autres va durer jusqu'à quand?

 Un enfant vient d'être décapité par l'un des groupes de la nébuleuse fondamentaliste dite "rebelle" soutenue par l'Occident, le Qatar, l'Arabie Saoudite et autres. Et la vidéo balancée sur les réseaux sociaux.

 http://www.lepoint.fr/monde/syrie-indignation-apres-la-de...

"Le meurtre brutal, filmé et diffusé ce mardi sur les réseaux sociaux a été perpétré par des rebelles islamistes qui ont accusé le garçon de se battre auprès des troupes du régime syrien de Bachar el-Assad. « Comment peuvent-ils massacrer un enfant de cette façon ? » se demande Bassel Zein, un coiffeur de 25 ans habitant dans le quartier d'al-Kalassé d'Alep tenu par les insurgés. La deuxième ville de Syrie est divisée entre quartiers rebelles à l'est et zones contrôlées par le régime à l'ouest. « Il aurait dû être jugé d'une manière juste et peut-être échangé contre des rebelles détenus par le régime au lieu de (subir) cet acte haineux », ajoute-t-il.

"Le groupe Noureddine Zinki, largement présent dans la province septentrionale d'Alep, avait à un moment donné reçu des missiles anti-tank américains, même si ces aides militaires semblent s'être arrêtées en 2015. Le mouvement rebelle avait déjà été taxé d'abus, notamment en début de mois quand Amnesty International a accusé des rebelles islamistes et djihadistes actifs en Syrie d'être coupables de crimes de guerre et responsables « d'une effrayante vague d'enlèvements, de tortures et d'exécutions sommaires ».

À Washington, le département d'État a indiqué avoir été informé de l'« horrible » incident et a fait savoir que son soutien au groupe rebelle pourrait être reconsidéré.(!!!!!!!!!!!!!) « Nous enquêtons pour avoir plus d'informations », a affirmé mardi son porte-parole, Mark Toner. « Si ces allégations s'avèrent fondées, nous réexaminerons tout lien ou coopération que nous pourrions avoir avec ce groupe, a-t-il ajouté. Dans les quartiers est de la ville d'Alep, assiégés par les forces gouvernementales, les habitants ont accusé Noureddine Zinki de ternir l'image de la rébellion luttant depuis cinq ans contre le régime de Bachar el-Assad. Pour Mohammad Mansour, un habitant du quartier d'Al-Machad où l'exécution a eu lieu, « c'est une erreur majeure et ça va nuire à tous les groupes rebelles de l'Armée syrienne libre »,

 

Comment François Hollande ( et les autres,  ...) peut-il pleurer les morts de Nice et en même temps continuer à soutenir l'insoutenable en Syrie?

Comment peut-il ne pas remettre en cause sa politique internationale depuis 2012 dans ce pays ?

Comment Laurent Fabius qui a ouvertement soutenu des groupes terroristes syriens   relevant d'al qaida peut-il avoir pris tranquillement  la tête du Conseil Constitutionnel sans qu'aucune question sur ce thème ne lui ait été posée lors de son audition prélable?

On lit de l'article du Point de source AFP que les américains vont peut être "reconsidérer" leur soutien à ce genre de groupe.

C'est donc qu'il y a soutien....

Jusqu'à quand cette hypocrisie complète?

Il est temps de demander des comptes à ces "dirigeants", non?

                                                                                      Sylvie Neidinger

                                                                    

 

19:36 | Lien permanent | Commentaires (3) | |  Facebook | | | |