Saint Jean Baptiste dans la mosquée des Omeyyades de Damas (30/06/2013)

Saint Jean Baptiste, le Précurseur, celui qui baptisa le Christ dans le Jourdain repose au coeur de la Grande Mosquée omeyyade. Elle même  repose au coeur de Damas.saint jean baptiste,mosquée omeyyade,damas

Peu savent que Jean Baptiste a toujours  consistance charnelle en 2013. Et qu'il peut lui être rendu visite. Ou plutôt ses reliques.

Le célèbrissime bâtiment historique musulman date de 706-715. Il est lui même construit  sur une ancienne église dédiée au IVème siècle justement  à Saint Jean le Baptiste ( en arabe chrétien "Yo Hanna el Maamadan")  laquelle était auparavant un temple dédié à Jupiter. Et  à bien d'autres avant, comme lieu sacré, sanctuarisé.

Signe que le fait religieux est très complexe et imbriqué en Syrie comme dans tout le Proche-Orient.

 L'islam respecte les prophètes antérieurs à la prédication de Mahomet, notamment tous ceux qui ont contribué au monothéisme.

Il connait Jean Baptiste sous le nom de Nabi Yahia.

Yahia dont le père Zaccharie  est lui aussi honoré comme prophète de l'islam. La mosquée omeyyade  d' Alep se nomme Zacharya. Elle détiendrait comme relique la tête  de Zaccharie, devant laquelle se presse la foule des croyants.saint jean baptiste,décapitation prete,francois mourad,occidentaux,mosquée omeyyade,damas

Se pressait plutôt. On peut parler au passé.

Cette mosquée omeyyade d'Alep vient de voir, en avril 2013 la destruction violente de  son minaret historique ( datant de l'an mil) Globalement tout le bâtiment est touché. Les reliques ont disparu.

Des immenses dommages irréversibles  sont commis au patrimoine arabe et religieux  dans le conflit syrien. Tout comme avant l'Irak avait subi ces crimes patimoniaux  contre l'humanité que furent  l'incendie de la bibliothèque de Bagdad (dommages irreversibles au patrimoine religieux  musulman et mondial) et le pillage du Musée National par l'armée occupante.

Le Syrie vit son enfer humain et patrimonial actuellement : 100 000 morts.

Pour revenir au Proche-Orient véritable "conservatoire " de l'évolution religieuse  (cette région du monde incroyablement concernée  puisqu'elle a vu naître les trois monothéismes) une secteles Mandéens a continué à transmettre l'héritage de l'enseignement religieux du Baptiseur.

Ces adeptes ont bloqué leur temps à la prophétie de Jean le Baptiste. Ce petit groupe n'a pas accepté les évolutions ultérieures. Ils ne vivent normalement qu'au bord des fleuves. Notamment en Irak et en Iran, leurs terres originelles. Leur langue liturgique est l' araméen de basse-mésopotamie.

On doit parler au passé là encore: les crises récentes ont vu les communautés mandéennes d'Irak se disperser en direction de la Syrie. Et aujourd'hui pris dans la nouvelle tourmente.

Il aura donc fallu atteindre la "modernité" des années 2000 pour voir là encore un "héritage historique patrimonial vivant" se détruire !

AL NOSRA DECAPITE AVEC LA BENEDICTION DE L'OCCIDENT

Le fait de décapiter est une habitude ancienne. Hérode avait justement fait servir le "chef" (la vieille appelation de la "tête")  du prophète Yahia-Jean Baptiste sur une assiette.

Il semble que, au coeur  XXIèe siècle dit "moderne"la même région du monde continue à pratiquer la même exaction.

Trois religieux dont le père François Mourad de  Ghassanieh  viennent d'être décapités la semaine dernière par Al Nosrah qui revendique l'exploit.

  Il s'agit du front al quaidiste que les occidentaux et leurs  alliés du Golfe ont contribué à mettre en place. Décapitation dans l'indifférence générale, chaque jour apportant sur place ses litres de sang.

Au pays de Sham, une partie de l'opposition  rebelle soutenue par l'occident -et pas seulement Al Nosra- égorge, décapite voire mange les organes, viole les jeunes filles puis les égorge ( Internet regorge de ces images insoutenables souvent mises en ligne. On ne reproduira pas les liens ici.)

 La video de la décapitation des prêtres montre qu'à ce simulacre de tribunal un homme religieux syrien sunnite s'est fermement opposé à leur exécution. Mais que les assasins radicaux  à l'accent non syrien ont executé les hommes. Et coupé les têtes.

Les sunnites syriens ont des traditions millénaires de cohabitation pluri-confessionnelle avec chrétiens, alaouites, chiites etc.

LES VAUTOURS SUR LA SYRIE

Or, une volée d'oiseaux noirs s'est abattue sur la Syrie  depuis le début du mal nommé printemps arabe: djihadistes venus de partout et drônes occidentaux pour guider ces esprits malades ...Tous auto-assurés que leur  permis de tuer est  leur bon droit !

La France de François Hollande et de F. Fabius, l'Angleterre de Cameron,les USA de B Obama et l'Union européenne,   ont annoncé récemment vouloir renforcer l'armement de la nébuleuse rebelle islamiste en Syrie. Ils l'ont dit, affirmé, réaffirmé.

Concrêtement, les occidentaux, le Qatar et l'Arabie Saoudite vont probablement  procéder à un approvisionnement des rebelles en... couteaux, n'est-ce-pas ????? , pour continuer à  décapiter, éviscer, égorger. Et au passage approvisioner les rebelles en explosifs pour continuer à décapiter les édifices religieux mosquées et les églises de leurs tours et minarets...

Ce qui est bien avec les pays occidentaux et leurs alliés est qu'ils n'ont pas de problème de conscience. Tous les gentils sont de leur côté. Les méchants dans le camp d'en face.

Au final, les pays arabes sont en phrase de destruction de l'intérieur. Cela avait   commencé avec l'Irak.

Et les syriens de   toutes confessions: sunnites, chrétiens, alaouites, druzes, ismaélites, mandéens, arméniens, assy-ro chaldéens, syriaques....n'ont que  leurs  deux yeux pour déplorer la volée de vautours carnivores qui s'est abattue sur leur pays.

Pour découper la Syrie par une partition territoriale programmée, pour découper les bâtiments  religieux, pour découper les têtes.

En mettant évidemment en avant les valeurs de...liberté et de démocratie !

Conclusion. Saint Jean Baptiste/Yahia, le symbole de la cohabitation religieuse du peuple syrien -chahab sury-  dans toutes ses composantes est actuellement décapité par l'occident prédateur avide de découpages pro-gaziers et pro -pétrole et par ses alliés islamistes, qui veulent imposer une conception unique du religieux dans une zone géograhique.

                                                                                                    Sylvie Neidinger

 

                                              article: oui le dossier syrien pue le gaz....off shore

                                  

                                      RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

                                              

09:18 | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : saint jean baptiste, décapitation prete, francois mourad, occidentaux, mosquée omeyyade, damas | |  Facebook | | | |