UA-65882359-1

15/05/2016

Fort Mc Murray, Fort Mc Money...Armageddon-sur-Oil !

 Deux semaines après le terrible incendie de l'Alberta, le premier ministre Justin Trudeau vient de se rendre sur place  hier, le 14 mai.

Un peu tard au goût de certains?

Le problème est que par définition le "politique" doit venir avec des solutions....

En l'occurrence, la tâche est immense vu l'étendue des dégâts, la population déplacée et ses lieux d'habitation dévastés, les milliards à venir pour reconstruire.

A noter: le remarquable travail d'évacuation des populations par les pompiers et la sécurité civile.

Cela se mesure:  aucun décès à déplorer.

Anecdote. Un matou est même survivant des flammes, grâce à un...four canada,alberta,armageddon-sur-oil,fort mac money,fort mac murray,gaz de schiste,incendieopportunément tombé sur lui. Traumatisé, pattes brûlées mais vivant  après le passage des flammes et retrouvé par les sauveteurs.

Il n'empêche,  Fort Mc Murray était connu AVANT  l'incendie pour une industrie d'extraction des schistes bitumineux peu ....écologique.

 

                                  ARMAGEDDON-SUR-OIL

 

Un journaliste David Dufresnes s'y était intéressé de près.

Il avait produit un intéressant webdoc: Fort Mc Money

 Le 13 mai sur Arte est passé un documentaire fort à propos intitulé Fort Mc Monnay, votez Jim Rogers.

"La troisième réserve mondiale de pétrole est canadienne, elle se trouve à Fort McMurray. Or son extraction est très polluante et soulève d'inquiètants conflits d'intérêts. Le journaliste David Dufresne enquête sur un sujet hautement controversé aux conclusions effrayantes."

Plongez au coeur de l'industrie pétrolière

 
"Dans leur recherche de sables bitumeux, les conglomérats pétroliers dévastent les forêts vierges du Canada. Quelle est la frontière entre prospérité et destruction ? Mettez votre ambition économique et votre conscience écologique à l’épreuve : dans le jeu documentaire « Au cœur de l’industrie pétrolière » c’est à vous de situer ces frontières. Une production signée TOXA et l'Office national du film en partenariat avec ARTE."

Le regard du désormais "spécialiste" de la zone canadienne David Dufresnes, pour qui il n'y a pas de surprise.

"Et maintenant, donc, la « Bête » en feu et en furie. 30° au lieu des 15° habituellement en cette saison, une neige moins épaisse l’hiver dernier que d’ordinaire, faisant du sol un terreau sec et propice à l’embrasement, El Niño qui fait des siennes, des vents violents, une déforestation mal maitrisée, et c’est Armageddon-Sur-Oil, un feu qui se nourrit de sa propre folie, à coups de pyro cumulonimbus, des nuages qui génèrent leurs propres éclairs et tonnerres. Armageddon-Sur-Oil : la catastrophe naturelle la plus gigantesque de l’histoire du Canada : 9 milliards de dollars (estimation de ce dimanche, à réviser dans quelques mois, et à la hausse, forcément). Une ville entièrement évacuée, l’armée déployée, des voitures abandonnées dans la fuite par dizaines, sur le terre-plein de l’Autoroute 63, comme celles que l’on voit dans notre film, mais pour d’autres raisons. Dans le film, par accident. Dans l’actualité, par manque de carburant. Depuis toujours, l’Autoroute 63 est surnommée l’Autoroute de la mort par les habitants de la ville."

La suite sur le blog de David Dufresnes de ce qu'il nomme....Armageddon-sur-Oil!

La réalité a dépassé la fiction.

A vrai dire, les  incendies de forêts ne sont pas inédits. Limite, c'est un phénomène naturel.

Ce qui est nouveau: cette concentration de population ( la ville de Fort Mc Murray) et peut-être... les solvants de l'industrie extractive.

Les dégâts se chiffrent en milliards.

L'extraction de ..."Money" vire au cauchemar !

                                                                   Sylvie Neidinger

Le feu toujours en ce 17 mai...

http://www.lefigaro.fr/international/2016/05/17/01003-201...

canada,alberta,armageddon-sur-oil,fort mac money,fort mac murray,gaz de schiste,incendie

 

 crédit images: capture d'écran site web cité

 

 

05/11/2014

Fort Mc Money en Alberta-Canada, comme si vous y étiez!

Fort Mc Money: croisement de l'actualité politique et de la gamisation !

Un webdoc de poids  pour visualiser les dommages environnementaux gigantesques liés à l'extraction-polluante- de schistes bitumineux dans  le nord de l'Alberta en Athabasca.giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray

Sans dépenser un centime, allez vous rendre compte par vous-même.

http://www.fortmcmoney.com/#/fortmcmoney

Grâce au web voyage concocté par le journaliste  David Dufresne.

Un néo média interactif produit au Canada, d'ailleurs par ONF et Toxa associé à Arte.

Pour visualiser la masse de travail :

"Plus de 22 lieux différents de la ville,  55 interviews. Les recherches ont pris deux ans et 2000 heures d'images ont été tournées. Le coût total est estimé à 643 000 euros".

http://www.fortmcmoney.com/#/fortmcmoney

Le thème est d'actu. La visite officielle du président français, non pas à Ottawa mais  en Alberta, hier, fait jaser. Selon Usine Nouvelle:"Il y a là une contradiction fondamentale pour les députés à sensibilité écologiste. La socialiste giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murrayDelphine Batho, juge que le signal envoyé est mauvais. "C'est l'endroit où il y a une catastrophe écologique gigantesque, des destructions de la forêt boréale, des égouts à ciel ouvert et c'est le pétrole qui est le plus sale du monde", a-t-elle commenté sur Radio Classique et LCI. De plus, a-t-elle insisté, "j'ai trouvé ça franchement maladroit d'être en Alberta le jour où le Giec rend son rapport sur les menaces de réchauffement climatique et le nécessaire abandon des énergies fossiles".giec,alberta,pétrole,environnement,schistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray

François Hollande fait effectivement  des déclarations "pro-pétrole nord canadien" alors que Paris va accueillir une réunion environnementale.

Le mieux n'est pas de trop rédiger ici pour décrire le webdocumentaire, ou l'info politique     mais vite de cliquer pour jouer.

Dépaysement garanti et problématique écolo-économique visualisée de l'intérieur.

Toute l'exploitation de l'Alaska est en jeu, également, derrière la glace.

Il va en produire combien David Dufresne, des webdocumentaires  de cette qualité, après Prison Valley et Fort Mc Money !? Magnifique.


                                                                                Sylvie Neidinger

 

giec,alberta,environnement,scistes biyumineux,fort mac money,fort mac murray


Crédit images : captures écran Mc Money et capture article figaro  cité


04/11/2014

WEBDOCS: la gamification du réel documenté

Les webdocs, très facilement accessibles sur internet et gratuits ne sont finalement pas bien connus du grand public. 

Il s'agit d'une révolution. La préhension individuelle, le pilotage d'un documentaire "gamisé" hyper scénarisé depuis son ordi.  Une interactivité créative source de surprises.upian,webdocs,prison valley,gamification

Les journalistes connaissent. C'est à la mode: il n'y a plus de travail dans la presse... Plusieurs essaient de  réaliser  "leur " webdoc. Normal: ils sont professionnellement  à la croisée du numérique et de l'info documentaire.

 Ils font souvent  appel au crowfunding. Car un web doc, puisqu'il est mis à disposition gratuitement  doit être financé...en amont. En fait tous les produits ne jouent pas dans la même catégorie, entre lever 12 000 euros, CHF ou 300 000.

Le financement d'un webdoc est plus souvent proche de celui d'un film. Le CNC (Centre National du Cinéma) est souvent sollicité en France,  l'ONF Office National du Film/Natinal Film Board au Canada .

CNC  :http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2013/02/13/le-webdoc-a-lonf-entretien-avec-monique-simard-webdocumentaire/

upian,webdocs,prison valley,gamificationDavid Dufresne est "la" vedette des réalisateurs de  webdocs très structurés.

Et très onéreux à produire!

Chez Upian, qui se présente comme "web boxer depuis 1983."

Tel  son célèbre Prison Valley

 

Thème: la mono-industrie du prisonnier dans une vallée du Colorado.

upian,mobilité,rts,insomnie,webdocs,prison valley,gamificationVous entrez dans la vallée @PrisonValley (2010)

Vous vous installez à l'hôtel, vous ouvrez les portes qu'il vous intéresse d' ouvrir. Voyage au coeur d'un univers carcéral US. Vous comme   spectateur- acteur totalement intégré.

Autre webdoc célèbre pour ses trouvailles, Alma. Mais  terrible sur le fond: la plongée dans le mental d'une criminelle colombienne.(j'ai été personnellement très réfractaire à ce contenu)


Ou, en Suisse Mobilité: production  de 2012 de la RTS : voyage dans l'espace /temps helvète. Voiture ou rail??

Les webdocs sont aussi inventifs que le cerveau humain pour l'expérimentation proposée. Autour de thématiques réelles.

upian,webdocs,prison valley,gamification




 Exemple d'originalité.ONF/NFB a produit Insomnie collective.

Jamais visible dans la journée ! Il faut prendre rendez-vous; laisser votre numéro de téléphone. Vous êtes rappelés la nuit et commence alors le voyage interactif proposé !

 Love Hôtel où il faut être obligatoirement deux connectés à distance pour entrer ! Et autre inventions...

L'univers  web doc, surprenant. Ce blog a ouvert une rubrique webdocs.


                                                                   Sylvie Neidinger

crédits images captures sites web.

 

06/10/2014

Article numérique: intéressant format webdoc

Le blog signale ici un article web  du Monde extrêmement intéressant  dans son rendu. Il date du 4 octobre, il y a 2 jours.

N'est  pas commenté  ici  le contenu du reportage  dont le thème est  le matriarcat supposé (à démontrer, d'ailleurs !) des Gardiennes de l'ïle de Kihnu (lire)web doc,formalisme,les gardiennes de kihnu,ile de kihnu,journal le monde,journalisme,gamification

On évoque ici sa forme nouvelle.

Il utilise les usages du  webdoc mais en grande simplification.

COMME UN WEBDOC!

Certes, il ne présente pas la richesse de la complexité interactive et des procédés de gamification des  docus nouveau genre   type le célèbre Prison Valley de David Dufresne. Entre autres célèbres productions...

D'ailleurs, ces webdocs aux budgets colossaux de type cinéma jouent dans une autre catégorie !

Ici, il s'agit d'un article de base mais enrichi et inspiré de ces nouvelles formes. 

C'est bien le lecteur qui, en faisant défiler, déclenche de très intéressantes apparitions d'images et de vidéos.

Le résultat est un article numérique vif, moderne , agréable en limite exacte de l'article de presse et du documentaire. Magnifique !

                                                                                       Sylvie Neidinger



Cet article est l'occasion d'ouvrir une nouvelle rubrique webdocs tellement " le sujet le vaut "sous réserve de trouver le temps futur d'alimenter une rubrique supplémentaire...


Crédit images/capture d'écran article Kihnu