UA-65882359-1

30/10/2017

Urbanisme à St-Julien: les conteneurs poubelles enterrés...pile dans l'entrée des immeubles !

C'est une scène insolite, vue nulle part ailleurs. urbanisme,saint-julien-en genevois,frontière,conteneur poubelles enterrés,entrée d' immeuble

A Saint-Julien-en genevois, proche de l'Aire et de la frontière (Certoux) a poussé un immeuble neuf proche de l'hôpital.

Beaux apparts, attiques, dans un environnement calme.

Un détail intrigue toutefois: l'emplacement totalement hors norme et inadapté des conteneurs poubelles.

Ils sont enterrés...dans l'entrée. Exactement devant le portail d'entrée ....!!!!!?????

Comment les services urbanistiques ont-ils validé ou imposé une telle situation parfaitement anormale. Pour la vue, pour l'odeur aussi (en été si la collecte tarde....)

urbanisme,saint-julien-en genevois,frontière,conteneur poubelles enterrés,entrée d' immeubleLe conteneur en sous-sol -joliment nommé terrier en Suisse-reste  un outil intéressant et une avancée par rapport aux anciens conteneurs externes.

Sauf que  les "enterrés" sont généralement  placés proche des immeubles, mais  loin des entrées...

Rappel les conteneurs enterrés multi-fonctions avec tri  sont globalement une bonne réponse, contemporaine à une collecte de masse (immeuble) des déchets ménagers et des emballages.    Attention ils ne collectent pas le verre ( trop lourd) 

Toutefois ils peuvent générer des odeurs (en cas de collecte défaillante et surtout en été ) des comportement inciviques (dépôts d'objets de rebus dans la zone) 

Surtout, ils n'ont en tous cas rien à faire dans une zone de passage privilégiée, le portail !

Alors que s'est-il passé dans la tête de certains responsables privés  et publics pour valider le projet et  les avoir collés dans une entrée d'immeuble nouvellement construit. Bizarre. 

                                                                                             Sylvie Neidinger

                       

Sur le thème fort concret des ...poubelles, un article du blog daté de 2013 sur  les bizarres conteneurs de tri du verre supports de pub de Genève:

 http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/05/10/affichage-sur-conteneurs-dechets-curiosite-genevoise.html   

                                              urbanisme,saint-julien-en genevois,frontière,conteneur poubelles enterrés,entrée d' immeuble,ordures,poubelles

19/10/2017

Cuisine en papillote: attention à l'alu et au papier sulfurisé !

 C'est un (petit) lancement d'alerte.

Mais important.

Invitée à un repas... il nous fut présenté un plat en papillotes d'alu.

Mon hôte, jeune personne  par ailleurs très sensible à l'écologie, avait  zappé le danger de son papier alu en cuisson, comme beaucoup de monde en fait.

Et au delà, le danger de :

1) chauffer de l'alu (migration de neuro-toxiques)

2) mélanger alu et citron (=poison car cela accentue la migration)

3) avoir  recours au papier sulfurisé (moins grave que l'alu mais tout de même chimique, le vitriol!)

D'où cette mini-alerte ....ménagère.

Elle ne pouvait pas savoir puisque les recettes de cuisine réclament sans vergogne d'utiliser de l'alu ou du papier sulfurisé !

Il faut préciser : les migrations en question ont lieu seulement si l'aliment est en contact avec ces papiers d'aide à la cuisson.

Poser simplement une feuille d'alu ou de papier sulfurisé en surface d'un plat à mettre au four pour mieux répartir la chaleur, pour éviter que la surface alimentaire ne brûle semble ne générer aucun problème de santé.

C'est en usage de réceptacle, de récipient-bis que le problème se pose.

D'où l'importance de cette "alerte"!

La papillote  est par définition un papier torsadé qui emballe.

Il est un mode de cuisiner absolument parfait pour les poissons (entre autres aliments) afin qu'il garde la saveur, le moelleux. Qu'il exhale les parfums.

Encore faut-il ne pas ajouter de toxicité !

Un site  explique les dangers précis des papiers de cuisine . Voire des plastiques qui eux aussi trônent dans les cuisines, des films plastiques alimentaires etc.(attention, vigilance, ce site web  donné en lien possède aussi une partie "astro" que je ne valide pas du tout mais je garde ici ke lien car les articles  sur la toxicité y sont intéressants)

               LES INDUSTRIELS DEVRAIENT Y SONGER: LA PAPILLOTE EN SILICONE??

La solution ??

Il semble que des rouleaux de papier dit  "écologique" soient en vente. Mais bon. Quelle substance les imprègne-t-elle?

On sait qu'un produit bio est rarement à 100% bio. Alors ce genre de papier traité pour passage à forte chaleur sans auto-combustion est imbibé ...de quoi??? Est-ce inerte? Pas sûr...

J'ai une idée. Et un industriel devrait s'en emparer (si cela n'est déjà fait?)

Une nouvelle matière apparemment inerte a fait son apparition dans les fours: le récipient  souple silicone.

Je vais tester prochainement une néo-papillote en enfermant l'aliment au four dans un système silicone ( 2 plateaux à tarte silicones  inversés ? ou autre bricolage en fonction du type de format que je trouve dans les tiroirs... ).

Rétropédalage post article. Un commentateur avisé (@Grindsel) me signale que lui se méfie du silicone. Il a raison en fait !!!

Renseignements pris  le silicone pose lui aussi problème! OUF .

Bon on fait quoi? On abandonne la cuisson  auto vapeur dite "en papillote?"

      ELLES FAISAIENT COMMENT, LES GRAND-MERES ?

Autre idée toute simple: enfermer au four l'aliment en circuit fermé dans une petite cocotte à couvercle. Cocotte en matière inerte (verre type pyrex ou acier genre casserolesetc...)

Et puis finalement pourquoi ne pas recouvrir le récipient d'un basique couvercle qui passe au four, qui aura la même fonction de conserver en circuit fermé le temps du passage au four.

Mais alors cela ne doit plus s'appeler "en papillote".

Finalement pourquoi tout ce ...cinéma  et ces dangers d'usage de papiers non conformes , autour de la cuisson dite "en papillote": juste ...une mode ?

Rendez-vous ....après tests de cuisson par la  voie basique du récipient fermé passé au four  pour donner le résultat.

Est- ce aussi...bon ? A suivre.

                                                                           Sylvie Neidinger

 

11/06/2014

Le bouche à bouche est démodé !

Les gestes médicaux de première urgence, s'ils sont connus du grand public peuvent sauver des vies.

Encore faut-il les connaitre. Et avoir ses logiciels d'information perso  au goût du jour.salon du livre de geneve,urgentistes,bouche à bouche,étudiants en médecine,hug,massage cardiaque,geste de prévention

salon du livre de geneve,urgentistes,bouche à bouche,étudiants en médecine,hug,massage cardiaque,geste de préventionSurprise, au salon du livre de Genève 2014 de rencontrer les étudiants en médecine de l'Université locale Unige et donnaient de leur personne pour transmettre leurs savoirs. Ici d'urgentistes...

DEPUIS 2012, PLUS DE BOUCHE A BOUCHE

Si la "vie" mène à rencontrer une personne inerte, la première des choses consiste à vérifier si elle respire. Si elle ne respire pas: pratiquer un massage cardiaque et info du jour, pas de bouche à bouche.

En fait " plus" devrait-on dire: les étudiants signalaient que ce geste assez particulier ne se pratique plus depuis 2012.

Info vérifiée. Ici un article indique que ce geste était carrément....dangereux:

http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/12/10/19545-fin-bouche-bouche-dans-arrets-cardiaques

salon du livre de geneve,urgentistes,bouche à bouche,étudiants en médecine,hug,massage cardiaque,geste de préventionA Genève, ce jour là, une jeune demoiselle haute comme trois pommes impressionnait par sa concentration, sa volonté d'apprendre, de comprendre, de pratiquer le bon geste. [ici photographiée avec l'autorisation de ses parents] : formidable.

 J'ai aussi testé. Immense simplification  d'apprendre au départ que le massage cardiaque est un geste finalement simple, rapide. Surtout... à pratiquer immédiatement.

                                                        Sylvie Neidinger

Série blog Neidinger/ prévention médicale :

1/2 Le bouche à bouche est démodé

2/2 Eduquer= guider sur le chemin en live

11/09/2013

Lanceur d'alerte.Piscine: lunettes de vue en danger

L'été s'achève.

La saison estivale a battu son plein au complexe sportif de la Migros à Neydens, le Vitam' Parc.lunettes,piscine,chlore

Cette note de blog pour signaler une "anomalie": le nombre de nageurs que je voyais porter dans l'eau des diverses piscines de belles  lunettes de vue.

En toute insouciance.

Renseignement  pris chez un opticien, ce qui est subodoré s'avère exact.

Le chlore est un milieu ultra hostile pour des lunettes de vue. Leur durée de vie passant alors de 6 ans estimés à ...un an.

En effet le produit chimique atteint les traitements divers des optiques.

Un passage sur les forums montre combien certains craignent d'aller à la piscine, incompatible avec leurs ...lentilles.

Alors ?

En fouillant un peu plus, je découvre qu'il existe des ..lunettes de natation...de vue!

Bonne  idée !                                        Sylvie Neidinger

 

lunettes,piscine,chlore

 

 

 

 

17:35 Publié dans A-Grand Genève, L-Lanceur d'alerte, Sciences-Techno, V-Vie quotidienne | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : lunettes, piscine, chlore | |  Facebook | | | |