UA-65882359-1

03/10/2017

Genève 1850 aujourd'hui à... 12H!

A midi aujourd'hui la superbe maquette Magnin visible au Musée Tavel est disponible en version numérique 3D accessible à tous.

geneve 1850.GIF

Plongez dans la Genève réelle de 1850 !

Merci au maquettiste Auguste Magnin du XIXème sicèle

Merci aux genevois du XXIème siècle qui ont opéré sur le digital pour recréer Genève 3D.

Se promener dans la VRAIE ville de 1850 !

Une renaissance..... magique !

Sylvie Neidinger

http://www.geneve1850.ch/

plan magnin,#genève,musée tavel,3d,rues,urbain,patrimoine.

  

plan magnin,#genève,musée tavel,3d,rues,urbain,patrimoine.

 

 

08/07/2017

Centenaire du Mur de la Réformation: l'expo et l'utopie

Genève est tout autant le Mur que le Jet d'eau....Voire plus.#genève,centenaire #tavel #mah,mur de la réformaton #protestantisme,utopie,parc des bastions,palais enard

A l'occasion du centenaire du célèbre monument,125 pièces papier et photos surtout sont visibles au Musée Tavel .

Une expo hautement intéressante avec les projets, contre projets...

L'imagination part en visualisant ce que  ce monument aurait pu être; ce à quoi il a échappé... ses architectes, ses ingénieurs, les travaux.

Un bémol toutefois non pas sur le contenu de l'expo mais sur le lieu.

Autant j'adore Tavel pour ce qu'est Tavel. Autant ses sous-sols sombres, tortueux sont un peu la torture du visiteur.

Certes les autorités culturelles genevoises ne pouvaient -financièrement- se permettre d'ouvrir le Rath pour accueillir les 125 éléments de  l'expo intitulée "Faire le Mur"...

                                 

 

 

    MON UTOPIE MUSEALE AUTOUR DU MUR DE LA REFORMATION

 

#genève,centenaire #tavel #mah,mur de la réformaton #protestantisme,utopie,parc des bastions,palais enardDans une vision à 200% idéale, j'aimerais tellement que:

1-Ces artefacts ne soient pas dispersés après le 29 octobre, date de fin de l'expo. Ou alors que ces documents qui doivent retourner vers  leurs propriétaires respectifs soient conservés ensemble  en fac-similés.

2-Qu'ils soient logés ...près du Mur, DANS le parc des Bastions.

OU?? Il semble que tout soit occupé (Unige, Palais Eynard...) Bon alors: reconstruire un petit pavillon???

3- Ou, autre totale UTOPIE : creuser un sous-sol moderne sous le Palais Eynard (?)  ou sous la Bibliothèque (?) pour accueillir définitivement ces docs sur l'histoire du Mur de la Réformation in situ. Bon ....trop cher là aussi ?

"Touristiquement" parlant, cela serait un plus.

Mais les deniers publics  probablement trop mis à contribution.

 En attendant que certains rêves farfelus  ne prennent corps; qui sait....on ne peut que conseiller l'achat du catalogue d'expo qui explique tout !!

C'est un morceau du Mur de la Réformation que l'on emporte avec soi et que l'on peut garder sans souci dans sa bibliothèque ! Lecture historique garantie passionnante.

 

                                                                                         Sylvie Neidinger

#genève,centenaire #tavel #mah,mur de la réformaton #protestantisme,utopie,parc des bastions,palais enard

 

 

 

 

26/06/2017

WILD THINGS, "spectacle itinérant dans un bois urbain" par ZANCO

Après le parc de la Grange la semaine dernière, Zanco continue sa tournée en Suisse jusqu'en octobre 2017.wild thinds; zanco;théatre itinérant,genève

Ce groupe poursuit sa recherche théâtrale originale et expérimentale dans l' ESPACE PUBLIC.

 

 

"Dans un bois au crépuscule surgissent des figures masquées et cornues. Un appel impérieux entraîne le personnage d’un historien à quitter son chez-soi. Au long d’un voyage onirique, il rencontre des monstres bizarres et sympathiques, les combat, danse avec eux. Il découvre la face étrange et sauvage de son intériorité, s’y heurte, tente de s’échapper, se hasarde à faire face. En chemin, il reconnait son ombre qui se dérobe.

"Wild Things" est un voyage théâtral, une fantasmagorie à l’orée de la ville entre réel et cauchemar. Un historien est confronté à ses démons intérieurs qui sont aussi les monstres de notre monde en désordre. Six danseuses et danseurs masqués, comédiens, manipulateurs d’objets, violoncelliste entraînent le public dans un spectacle itinérant aux images envoûtantes."

wild thinds;seuil,conjurer la peur,zanco;théatre itinérant,genèveCe spectacle est adapté du livre Conjurer la peur de Patrick Boucheron, paru au Seuil en 2013.

Le texte Wild Things issu - c'est original- d'interviews de cet historien médiéviste "dessine une pensée en mouvement qui questionne le rôle de l'Histoire et le pouvoir des mots dans une société inquiète de son avenir."

En résumé Zanco, depuis 10 ans,  explore l'espace urbain pour transformer, avec l'histoire et [ici] le médiéviste Boucheron, la géographie en....territoire de fiction.

                                                                

                                      Sylvie Neidinger

 

 

– LA CHAUX-DE-FONDS, FESTIVAL PLAGE DES SIX-POMPES, 30.07-5.08

– LAUSANNE ESTIVALE, PARC DE MILAN, 18-19.08 À 20H15, 20.08 À 17H

– VEYSONNAZ (VS), FESTIVAL PLACE AUX MÔMES, 26.08, 16H

– BERNEX (GE), DATE À CONFIRMER

- GENÈVE, FÊTE DU THÉÂTRE, 14.10

01/06/2015

La Ville de Paris ne comprend rien au marketing de l'Amour

Les services de Paris ont annoncé en finir avec les cadenas qui alourdissent les ponts.

La nouvelle fait le tour du monde car la ville bénéficie de la chance naturellement marketing de voir nombre de couples sceller leur union  à Paris capitale vue comme "romantique"

A en faire soupirer les ponts italiens...

Certes à nuancer car le phénomène touche toutes les villes du monde. On  voit même les cadenas qui piègent l'Amour à Genève près du Rhône...Cette  mode totalement kitch est  récente, issue d'un roman à l'eau de rose  de l'italien  Federico Roccia.  

Elle se mue en  phénomène  de société.

Sauf que les autorités parisiennes font tout à l'envers.

Au lieu de s'appuyer sur ce capital sympathie et l'accompagner, elles le cassent vertement et vont éradiquer le problème en posant des panneaux plexis sur le pont de Arts pour "Dégradation du patrimoine, risque pour la sécurité des visiteurs»: la mairie de Paris a décidé de retirer définitivement les cadenas du Pont des Arts à partir de lundi. L'an passé, une partie du grillage de la passerelle s'était effondrée, sans faire de victime, sous le poids du métal."«On va retirer près d'un million de cadenas, soit 45 tonnes», explique Bruno Julliard, premier adjoint au maire de Paris, qui déplore «cette laideur».

                       MATIERE PREMIERE POUR OEUVRES D'ART METAL

Il y avait une méthode d'éradiquer plus intelligente. Récupérer ce métal, lancer un appel d'offre à artiste pour tout fondre dans un oeuvre d'art, la placer ...dans une rue parisienne.

C'est la solution touristiquement royale...Et évidemment dédier des espaces spécifiques  pour que cet engouement ...perdure, tout en gérant le danger du poids.

La Mairie de Paris n'a pas fait ce choix et préfère casser la manne !

                                            Sylvie Neidinger

 

 

 

 

06:16 Publié dans P-Politis France, U- Psychanalyse de l'urbain | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris, cadenas, amour, ùariage, marketng de l'amour, pont | |  Facebook | | | |

19/11/2013

Genève-le plus long banc du monde:120,21 mètres- à l'envers !

 Genève détient un record mondial: celui du plus long banc en bois de l'univers: 120,21 mètres portés par 61 pieds...geneve,conseil d'etat,banc,reord du monde,promenade de la treille

L'objet est long parce que la Promenade de la Treille est longue, tout simplement. Il en épouse la dimension.

Il n'est d'ailleurs là que pour les beaux yeux de cette charmante dame du 18ème siècle: la "promenade" urbaine, haut lieu social et socialisant.

geneve,conseil d'etat,banc,reord du monde,promenade de la treilleVénérable objet car présent  depuis 1767.

Genève pour autant ne  fait pas homologuer sa dimension hors norme  dans le Guinness book des records.

 Pas de compétition absurde qui verrait  un quelconque  Etat fabriquer un banc encore plus grand juste pour dire qu'il a battu la cité de Calvin !  (Rien de plus facile pour défier: juste   du bois et un peu de métal...)

Non. La  fonction de cet objet  précise est d'une toute autre nature...

Il étonne à première vue par  son orientation  originale.

Il  tourne carrément le dos au magnifique paysage panoramique de la ville, le parc, Plainpalais, l'Uni Bastions avec en fond de regard lointain le  Vuache et  le  Salève en  France voisine.

SYMBOLIQUE VOIRE... PSYCHANALYSE.... URBAINE ?

geneve,conseil d'etat,banc,reord du monde,promenade de la treille

Ce banc couleur verte.....ne serait-il pas en fait   une toute dernière trace symbolique des magnifiques bastions dans lesquels s'était enfermée Genève?

Une ligne Maginot imaginaire?

Souvenir de ces barrières de protection, signes  du repli "entre soi"...que le XIX ème siècle a vu démolies pour  donner sa nouvelle dimension internationale à la  Ville-Monde.

GENEVE ENCORE HYPER SECRETE

Toute pré-occupée d'elle-même en paysage intérieur...

Mythique promenade  tournée vers l'espace de  jeu des enfants (son avenir) et vers ses Institutions (son présent) avec  le Conseil d'Etat qui semble veiller avec soin  sur les chers petits, depuis les baies vitrées.

geneve,conseil d'etat,symbolique urbaine,banc,reord du monde,promenade de la treilleL'espace de la Treille accueille d'ailleurs  à chaque fin d'année scolaire les écoles de la ville. En raout de clôture d'une année méritante.

Il ne me semble pas délirer en comparant  l'extraordinaire position du banc genevois tourné non pas direction open space  mais  vers l'intérieur, vers l'oppidum  historique,  vers de la Ville citadelle fermée telle qu'elle fut dans sa phase de splendide isolement insulaire.

Car un autre détail intéresse au plus haut point: la position des petits chevaux de bois ... frontalement placés  face au panorama, eux ! De facto face au monde  extérieur dont la Savoie.... Comme des sentinelles, là  encore  symboliques, en protection  d'une mythique escalade.

Brave petits cavaliers et  chevaliers de la Tour Baudet..geneve,conseil d'etat,symbolique urbaine,banc,reord du monde,promenade de la treille.

Ici, les petits chevaux ne se regardent pas entre eux, en vis à vis,  comme dans tous les parc d'enfants du monde où les bambins jaugent leurs exploits à l'aune du voisin. Chevaux croisés.

Non, les  petits cavaliers genevois sont tous en position de sentinelles. Leurs regard ne se croisent pas individuellement mais se tournent collectivement vers l'extérieur. En garde !

Etonnant.

 BELLE RENCONTRE

geneve,conseil d'etat,symbolique urbaine,banc,reord du monde,promenade de la treilleConcrètement, l'usage du banc tourné vers l'intérieur est de facto incongru pour qui veut basiquement observer le paysage.

Se poser en lui tournant le dos ne sied pas forcément. Regarder avec une position corporelle inversée fait risquer un grave torticoli.

Nombreux sont ceux qui  littéralement transgressent les gestes ordinaires. Ils s'assoient, en fait  à l'envers et passent leurs jambes !geneve,conseil d'etat,symbolique urbaine,banc,reord du monde,promenade de la treille

Il suffit  en fait, sportivement, d'enjamber le dispositif  dans l'autre sens et de transformer le dossier en ventral ! Jupes s'abstenir.

C'est tout de même hyper original (photo) mais bien l'unique méthode pour apprécier la vue panoramique.

L'autre jour, une dame d'un âge certain  était justement en méditation dans cette position quelque peu  saugrenue. Je m'approchai et lançai en imitation  les jambes dans la manoeuvre si spéciale mais obligatoire ici.

Et toutes les deux de rire. Puis de plaisanter aimablement   sur les particularités genevoises.

Après une demi-heure d'échanges sur la ville, passion commune visiblement, l'Inconnue me posa alors une surprenante question. "avez-vous 10 mn, je peux vous faire une surprise".

Oui évidement: j'ai même en réserve des heures pour les surprises...

Elle me demande alors de la suivre.

Elle habite un des palais historiques de la zone, bâtisse privée, totalement inaccessible à la visite. Dont la lourde porte s'ouvre sur deux magnifiques cours intérieures.

Hôtel particulier aristocratique, du protestantisme le plus ancien.

Genève architecturale ultra secrète...

Belle rencontre, grâce  à l'humour.

Merci, le banc. Record mondial : 120,21 m précisément. Mesure garantie exacte au cm près. Précise, exacte: à la genevoise.

                                                                              Sylvie Neidinger

geneve,conseil d'etat,symbolique urbaine,banc,reord du monde,promenade de la treille

                                                                                            

Cet article est cité sur wikipedia à propos de la Promenade de la Treille: wikipedia.org/wiki/Promenade_de_la_Treille

                                                                         crédit images photos Neidinger          

28/10/2013

Ils sont 3 fois malins les genevois avec leur jet d'eau !

Vous savez  à quoi il sert le jet d'eau ?geneve,jet d'eau,romme calviniste,jean calvin

A vous  poser l'identité de Genève comme une tour Eiffel aquatique ?

Une simple soupape de sécurité hydraulique ?

Un attrape-touriste sur tous les dépliants qui vantent la ville ?

Un sympathique monument éphémère?

Le jet  focalise effectivement tous les regards.

Le jet concentre toutes les attentions. Un symbole. Un drapeau. Un emblème. Une star.

Au centre du bout du Léman. Lui même centre urbain.

Précisément sur le lieu stratégique où un lac tranquille redevient Rhône furieux pour fuir vers d'autres cieux méditerranéens.

Où les eaux paresseuses qui se la sont un temps coulées douce doivent se remettre dare dare à la turbine...A leur plus grand regret.

Personne ne boude  son plaisir, par forte canicule, d'aller s'y rafraîchir.... Par là, de tester le bizarre micro climat auto généré sous le panache. Avec les vents issus des curieux déplacements de ses propres masses d'air.

INVENTION DU JET D'EAU  POUR... CALVIN ?

geneve,jet d'eau,romme calviniste,jean calvinMalins, les genevois ! Ils ont inventé  un jet d'eau totalement  centralisateur d'attention. Point de focale massif. Internationalement reconnu.

Comme pour mieux "protéger",  laisser tranquille ...l'essentiel de la Ville !

1-Protéger en premier lieu celui qui repose en paix au cimetière des Roi en sa dernière demeure: Jean Calvin, le "coeur battant" de Genève, la  Rome calviniste.

Pas de mausolée, ni de gros gâteau superfétatoire tout de marbre monté. Pas de panthéonisation architecturale. Pas de Chantilly de Carrare.

Pour dire vrai,  ce cimetière  également nommé de Plainpalais, panthéonise un peu tout de même. Puisqu'il reste dédié aux personnalités remarquables de Genève.geneve,jet d'eau,rochers du niton,interroge,rome calviniste,jean calvin

Mais dans la discrétion.

geneve,jet d'eau,romme calviniste,jean calvinL'extrême simplicité de l'extraordinaire  tombe... végétale -donc vivante- du réformateur n'empêche pas sa  présence certaine.

A l'accueil son nom est bien inscrit sur un listing à l'allure si contemporaine.

Bizarrement moderne: cela ressemble à  un listing d'entrée d'immeuble.. pour une date d'inhumation  ancienne d'un demi millénaire !

La  présence évidente de Jean Calvin est affirmée.

Jehan "Cauvin" du nom de ses parents est né à Noyon en Picardie un  10 juillet 1509 et décédé un 27 mai 1564. Il a lui même latinisé son nom en Calvinus.geneve,jet d'eau,romme calviniste,jean calvin

Il repose paisiblement et ne fait pas l'objet de visites intempestives.  Souvent solitaire quand on y passe.

Pas de barnum touristique telles  ces bizarres déambulations   au Père Lachaise à Paris, cimetière intégré dans les circuits de Tour Operators.

2-Malins, les genevois le sont une deuxième fois !

Ils indiquent un lieu précis de sépulture (707 E8)

Mais signalent ensuite que l'emplacement exact est... inconnu. Ou que la tombe serait vide.

Ces infos  non seulement  évasives mais contradictoires ne  sont pas dans les habitudes de la Cité ! Il y  a anguille sous roche (lémanique)...A découvrir.

Sachant que Genève est absolument la "patrie de la mesure précise voire exacte"( mesure horlogère  du temps, mesure des chiffres bancaires, mesure des rochers du Niton) cette imprécision étonne.  Pas logique de prime abord. Pas  local. Il faut comprendre !

3-On trouve finalement une  réponse acceptable.

Confirmée  sur le site InterroGe : pas de localisation pour éviter l'instauration d'un culte  mortuaire. Dans la logique de la simplicité de la Réforme.


"On peut lire dans « Le vrai visage de Calvin » de Jean Rilliet http://data.rero.ch/01-0436431 que « l’ensevelissement se déroula au milieu d’un grand concours de peuple, avec la simplicité souhaitée par le Réformateur. Le cercueil de bois fut porté au cimetière de Plainpalais [...] Aucun monument funèbre ne signala la place où reposaient les restes du serviteur de Dieu. ».

On ne sait donc pas exactement où dans le cimetière de Plainpalais (aujourd’hui cimetière des Rois), Jean Calvin fut enterré. Ceci a été décidé afin d’éviter tout culte à Jean Calvin (tel celui porté à un saint) et d’assister à un pèlerinage sur sa tombe. Le texte de Théodore de Bèze « L’histoire de la vie et mort de Calvin » le confirme : « Il faut cependant canaliser la piété spontanée de la foule, éviter les débordements de la multitude. La mort doit conserver son mystère. » et encore « Mais pour obvier à toute calomnie, il fut enseveli ... comme aussi il l’avait ordonné, au cimetière commun, appelé Plainpalais, sans pompe, ni appareil quelconque, là où il gît aujourd’hui ».

Comme on peut le lire dans « Une visite du cimetière de Plainpalais » de Patrice Rossel, au XIXe siècle, même si l’emplacement exact de la tombe de Jean Calvin est inconnu, une pierre tombale fut ajoutée pour marquer la tombe traditionnellement considérée comme étant la sienne http://data.rero.ch/01-1945054 ou http://bit.ly/19MmHvL."

Par ce texte se visualisent les raisons de l'imprécision totalement mesurée au micron près  de la part des autorités genevoises qui  décidèrent volontairement d'un lieu... indéterminé.

Pourquoi cette option?

geneve,jet d'eau,tour eiffel aquatique,rochers du niton,interroge,rome calviniste,jean calvinJe propose cette explication: si  ce geste  de discrétion  témoignait bien  de l'esprit de la Réforme (qui réfute tout  culte de la personnalité, toute sanctification)  il courait paradoxalement un autre risque.   Car, dans l'autre sens, cette "disparition du tombeau" faisait prendre à Jean Calvin carrément le risque d'une dimension gigantesquement ...christique !

Une orientation évidemment non souhaitée.

La voie médiane a été sagement retenue. Jean Calvin est peut-être là ou peut être pas.

Diplomatie !

                                           ESPRIT DE GENEVE

Trois fois malins, les genevois...En étant  là sans être là, Jean Calvin est finalement....partout dans la ville ! Sa pensée, son mode d'être.

Certes, il  ne compose pas à lui seul l' "Esprit de Genève...". Mais y participe amplement.

Et  je vais vous faire une confidence: cet esprit actif   bouge, virevolte....

Hier il montait la garde devant l'Opéra. Face  à l'Uni Bastions, le Mur de la  Réformation, aux pieds de l'Etat de Genève par la rampe de la Treille.

Bien vivant : il chantait à tue-tête !                                            

                                                                           Sylvie Neidinger

Crédit images photos Neidinger et capture écran site web pour le plan

geneve,jet d'eau,rochers du niton,interroge,rome calviniste,jean calvin