vie privée

  • Vie privée du Président de la République: l'écran de fumée politico-médiatique et le réel

    Imprimer

    Circulez: il n'y a rien à voir ! HA bon ?

    Dans une optique anglo-saxonne il est estimé que la vie réelle du  Président doit correspondre à celle présentée.  Présentée le jour où l'électeur vote. D'où une demande de transparence sur la vie privée.

    Demande qui selon certains ne  serait pas identique en France  où actuellement les médias annoncent, sondages à l'appui (quelquefois basés sur des échantillons de seulement  ...1500 personnes interrogées) que "selon une majorité de français, la vie privée du numéro 1 ne regarde que lui."

    La problème est que cette assertion est en  contradiction avec l'intérêt massif visible dans le réel  pour le gayet-gate, la vente des journaux et les conversations souvent choquées qui s'entendent sur les lieux de travail, les marchés, dans les maisons de presse.

    Et contradictoire avec les sondages  internet sur les sites numériques  de presse avec des scores énormes à 80 % de gens très concernés, émus,  pour des échantillons supérieurs à 20 000 réponses.

    *En fait: qui affirme  que les français ne sont pas concernés par l'éventuelle infidélité de leurs présidents ? Les médias !

    *Qui vote la loi française spécifique de protection de la vie privée?  Les hommes politiques. Ceux là même qui en bénéficie directement !

    Le système politico-médiatique en place en France  n'est il pas en osmose depuis plusieurs années  pour distiller un écran de fumée sur ce point précis? Cet incroyable consensus que Closer a brutalement mis en l'air.

    Cette façon distillée par les médias de souligner une supposée mansuétude des français  à l'égard des frasques de ses hommes politiques, supposées culturellement acceptées,  est largement présentée ces derniers temps. De plus,  largement  reprise à l'étranger.

    Mais est-elle exacte? Pas si sûr...

    Cette affirmation renvoie l'image d'un pays un peu superficiel,  qui accepterait sans problème les frasques. Qui en rigolerait même.  On a lu récemment une analyse qui affirmait qu'aujourd'hui  François Hollande,  taxé de mollesse par certains, va bénéficier  désormais d'une image valorisée. Diantre !

    Quelle vision  machiste: les coqs chanteraient et le peuple applaudirait !!!!

    Mais est-ce bien vrai ou juste un discours de médias "suivistes" tels que vus lors de la désormais célèbre conférence de presse de mardi dernier?

    En posant l'analyse a contrario, on démontre ici  aisément que le peuple réel n'est pas du tout d'accord avec les frasques présidentielles !

     DEMONSTRATION toute simple:

    *Si les français avaient bien accepté la double vie de François Mitterrand:

    a) Pourquoi la classe médiatique qui savait tout n'avait  rien dit à l'époque, des années durant ? Dans un incroyable déni d'info. Seuls les happy few savaient.

    Evidemment par crainte de réaction négative du peuple.

    b) Pourquoi François Mitterand avait -il verrouillé à mort et surveillé les trublions qui voulaient parler, les Jean Edern Hallier et compagnie (avec à la clef plusieurs "affaires": écoutes téléphoniques, accident de vélo  et décès suspect du trublion)

    Cela a été verrouillé parce qu'il fallait  cacher. Pourquoi ? Parce que les français ne l'auraient pas accepté.

    *Idem pour les autres présidents de droite : Giscard...bizarre personnage qui a révélé il y a quelques années  sa supposé idylle avec ...Diana (imaginaire, délirante ou réelle ?) Les français ne le savaient pas non plus si porté sur les femmes.

    *Avec DSK, la classe politico-médiatique hexagonale avait totalement connaissance des frasques hors-norme.Lesquelles étaient strictement incompatibles avec l'exercice de la fonction présidentielle. Si l'affaire new-yorkaise n'avait pas éclaté,  on allait vers la candidature de ce personnage!!

    Oui, la classe politique de gauche, de droite, la presse savaient. Et restaient silencieuses !Problème : les français eux évidemment ne savaient  pas ! Ils n'auraient évidemment pas accepté

    *François Hollande pris en photo par Closer était caché derrière un casque immense à la Daft Punk. Casque même pas attaché. Juste là pour cacher.

     Alors cette assertion "idéologique" véhiculée par la presse d'une supposée  France si légère  qui rigolerait de ces histoires de virilité des dirigeants du pays, de gaudrioles olé olé olé .Lesquelles  valoriseraient leur  propre égo dit  du" peuple  coq gaulois"..... ne serait -elle pas en fait  un montage inexact???

    Un mensonge pour justifier le machisme bien réel observé autour de la classe politique. De droite comme de gauche.

    (Machisme, Pouvoir et femmes, Femmes et pouvoir: le sujet vaut à lui seul un article. Cécilia Sarkozy disait avoir vu combien de  femmes donner sans vergogne  à son ancien président de mari leur carte de visite avec  n°de tel.....carrément  devant elle!

    Autre rappel, toute personne même président n'est pas à l'abri d'une véritable crise.Mais  il y a différence entre crise de couple et tromperie.)

    PRESSE HEXAGONALE SUBVENTIONNEE

    En France, la presse est subventionnée. Système inventé sous l'occupation par Pierre Laval en 1942 dit des  aides à la presse  "pour faciliter la pluralité" 

    Ce financement est  inconcevable dans le système anglo-saxon. Au nom de la séparation des pouvoirs.

    Closer va-t-il d'ailleurs continuer à recevoir sa subvention?  Lui  qui a volontairement opté pour la transparence et cassé une sorte de pratique ancestrale copine  entre médias et classe politique ?

    Le magazine people a choisi d'informer Monsieur  et  Madame tout le monde de ce que le microcosme parisien savait et se vantait en non dit non décodé: Stéphane  Guillon et Julie Gayet en rigolaient même à Canal+ sans dire pourquoi exactement ils riaient !

    Le scoop a fait immédiatement  le tour de la terre. Ce qui  valide  de facto  l'importance de ce que Closer a signalé.

    La fonction présidentielle dépasse l'individu qui l'habite. Et sa vie privée doit correspondre à l'image donnée. En France aussi désormais. Et c'est heureux.

    Ce n'est pas du voyeurisme !! Si le réel de la vie présidentielle  correspond à l'image donnée : il n'y a pas lieu d'enquêter, d'embêter le président. Les français  n'attendent certainement  pas, quand tout roule, de tout savoir. La police des moeurs n'est pas une habitude hexagonale.

     Mais si  cela ne correspond pas, s'il y a cacherie,  toute enquête désormais  tient de l'information démocratique. Closer, banal magazine "people" a mis les pieds dans le plat.

    La presse, 4ème pouvoir, pilier de la démocratie. A l'anglo-saxonne.

     

                                                                                           Sylvie Neidinger

     

     

     

     

     

     

  • Politiciens et vie privée

    Imprimer

    Dans l'affaire  Hollande Gayet, la classe politique française a défendu hier comme un seul homme la notion de vie privée pas tellement défendable lorsqu'il s'agit du n°1 qui est Président de la République 24h sur 24 . Dont une double vie à troiscvbbvc.GIF avec une liaison cachée (si les informations de Closer sont exactes) ne semble pas acceptable en 2014.

    Le Président  n'exerce  pas un job quelconque  puisque sa seconde moitié officielle est  en représentation politique et symbolique comme "première dame".

    Valérie Trierweiler  dispose de facto  des importants moyens de l'Etat mis à sa disposition pour exercer son activité certes non codifiée juridiquement.

    RTL presse belge affirme qu'il va y avoir une clarification en vue  (avant la conférence de presse du 14 janvier !) de  la situation du couple Hollande-Trierweiler .(note: Les dernières infos vont dans l'autre sens)

    Ceci validerait de facto la légitimité de  la démarche démocratique du magazine people Closer d'avoir fait partager l'info connue des happy fews avec le plus grand nombre.

    Terminées les années Mitterrand et  les  journalistes français toujours en grande collusion avec le monde politique. Le  Tout Paris médiatico-politique connaissant sa double-vie mais pas la population.

    Désormais l'information est  carrément mondialisée, démultipliée, immédiate. Les autres pays  veulent désormais tout savoir aussi. Aujourd'hui énormément d'articles et réactions  dans le monde sur le thème.

    Même s'il n'y a pas clarification, même s'il porte plainte (et gagnera très certainement )  le suivi des révélations Closer posé à François Hollande n'est plus simplement  privé mais politique.

    HYPOCRISIE TOUTE LATINE ENFIN LEVEE GRACE A CLOSER ?

    Problème: noter au passage que la même classe politique qui auto-réclame la protection de sa vie  privée vient pourtant de voter sans état d'âme une loi liberticide pour les libertés individuelles de chaque citoyen !

    En France  le monde politique vient effectivement de voter fin décembre, sans état d'âme,  une loi liberticide des libertés individuelles (L'article 13 de la loi de programmation militaire ) Votée en catimini, sans avoir alerté la CNIL (commission nationale  informatique et libertés) avec le silence des médias (asservis ?) qui n'ont pas lancé l'alerte en amont pour générer un quelconque débat  démocratique.

    Aujourd'hui la classe politique dont Marine Le Pen est en grande unanimité sur le thème de la défense de la vie privée du président. A quelques rares exceptions près issues de l'opposition politique frontale évidemment.

     Par exemple le député ump,Georges Fenech  demande la démission  de F. Hollande carrément ![combat politique exprimé ainsi: « Comment ne pas déplorer l’atteinte intolérable à l’image de la France, quand le chef de l’Etat, qui n’est pas un citoyen comme les autres, non content d’entretenir aux yeux de la terre entière une relation illégitime à l’Elysée, se fait surprendre casqué et à moto pour des rendez-vous galants, de surcroît entouré de gardes du corps rémunérés sur fonds publics ? ] ou Bruno Lemaire qui évoque la nécessaire clarification.

    La classe politique française a largement  auto-réclamé hier  de protéger la vie privée de tout homme politique. Certes.

    Malheureusement pour lui, le Président de la République de par sa position unique, inclassable est en obligation de transparence, plus encore que le député de base.

    François Hollande qui n'a pas démenti les allégations de Closer aurait  plutôt intérêt pour la lisibilité  à clarifier rapidement sa position ? Plutôt que d'attaquer en justice sur le front protection de sa vie privée.

    Ici pour une liaison qui aux yeux d'une partie des  femmes françaises - féministes et au-delà- se nomme en l'état, une tromperie?

    FEMINISME

    Se rappeler en plus que président Hollande a mis en place un gouvernement très  offensif -presque intégriste, fortement idéologisé !- sur les "droits de la femme" avec une ministre N. Vallaud-Belkacem très en avant sur cette cause  justement.

    Dans ce cadre, le vieux système de vie à liaison cachée (donc avec  "maîtresse", ce vocabulaire issu  du XIX ème siècle) avec une femme de 18 ans moins âgée (du très classique)  peut donner au président une image fort négative.

    Un choc évident déjà pour les féministes....

    FORTES CONSEQUENCES

    Vite que la France évacue cet épisode de vaudeville  comme Georges  Feydeau ne l'avait même pas imaginé. A savoir un   président et ses.... trois femmes ?

      La compagne actuelle Trierweiler, First Girl Friend, vengeresse s'attaquant par sms et déclarations intempestives  à la précédente: Royal, sans avoir vu venir le danger de la jeune 3ème en lice: Julie.

    Autre version: Valérie pique François à Ségolène mais  se le fait piquer par Julie.

    Scénario noir pour Hollande. Trancher en faveur d'une ou de l'autre est une  catastrophe médiatique annoncée. Certains  premiers sondages le décrédibilisent déjà.

    François Hollande est dans une difficulté extrême. Mais la faute n'incombe pas du tout aux médias. A sa "gestion" de  vie,  à lui, plutôt ! Il a joué avec le feu.

    Où l'on apprend que l'appartement où il retrouve Julie Gayet est situé au 20 rue du Cirque !

    L'Express dénonce en décembre 2013 un président insaisissable aux escapades discrètes.

    Il est surtout pris de court par le temps avec la conférence de presse du 14 janvier (mardi!) dont la présence  de la presse étrangère. Et en plus, une invitation aux USA par le couple Obama le 11 février prochain de lui et sa compagne ...Valérie.

    INTERNET

     La notion de liaison tierce cachée à la "latine" étant imbuvable en 2014. Mentalité anglo-saxonne sur ce point...Car si ce type d'info sort, elle devient de toutes façons  ultra politique. Sans compter la caisse de résonance internet.

    Qui  n'y va pas de main morte. Déja on lit  la parodie d'un compte tweeter pour le match donné comme étant entre  "gayet-valoche-pépère" cf l'article.

    L'émission "Chaude est la nuit" sur Europe 1où l'actrice Julie Gayet- la vraie, non pas sa parodie- a réellement lu  des texte érotiques ultra chauds fait l'objet de centaines de visionnage actuellement.

     VALERIE LE MAILLON FAIBLE SI DELAISSEE

    S'il tranche en faveur de Julie Gayet, la réaction de Valérie Trierweiler dont les français ont eu un aperçu du caractère peut devenir redoutable si délaissée.

     Alimentant un spectacle que le pays ne pourra accepter de se voir jouer (un petit sms avait déjà indigné largement l'opinion générale)


    D'autant qu'il l'avait publiquement présentée comme la "femme de sa vie": il faudrait savoir!

    S'il reste avec Valérie, sans rien dire, l'opinion va également tanguer comme "celui qui cache la réalité"

    Aux interrogations économiques de la France en crise s'ajoute une histoire sentimentale ultra compliquée à multiples personnes, humaines et sensibles.

    Dont Valérie Trierweiler qui a sa propre forte  capacité de réagir,  imprévisible. Elle n'aurait alors plus rien à perdre. Elle l'aime et se voit bafouée par cette relation adultère.

    Info du dimanche 12 janvier: Valérie Trierweiler a été hospitalisée suite aux révélations. Le scénario prévisible de l'incapacité de la femme trompée à absorber le choc se dessine. Non pas parce que les médias en parlent. Mais bien ....parce qu'il la trompe !

    Un théâtre  perso inédit hors norme - pas normal du tout à ce niveau de pouvoir!-....pour le responsable (par les Institutions ultra normées ) de la destinée collective d'une nation.

                                                                     Sylvie Neidinger

                                                                        

    Closer a-t-il eu raison de dévoiler ?

    Tous les micro sondages des sites de presse en ligne tel celui de  Europe1ici enregistré à 11h35 donnent une réponse unanime à 4/5 : les gens sont contents de savoir et contents que cette affaire sorte. Cacher de telles modifications au nom de la vie privée ne semble plus accepté en 2014. Tous les autres sites sont dans cette proportion.

    hollande,gayet,closer,trierweiler,féminisme,bruno lemaire,georges fenech,vallaud-belkacem,loi de programmation militaire,france,vie privée,classe politique

     D'autres sondages vont dans l'autre sens!

    romandie.com/news/n/L_affaire_HollandeGayet_a_peu_d_impact_sur_l_opinion

     


     

     

  • Rubrique spécifique Valérie Trierweiler. Pourquoi ?

    Imprimer

     Une rubrique spécifique Trierweiler ( donc Trierweiler Hollande) est nouvellement ouverte sur ce blog.(article n°5)

    En aucun cas il ne s’agit de hurler avec les loups, quand le 4ème pouvoir, celui de la Presse s’immisce massivement sur une thématique, une personne. Notamment, avec les nouvelles chaînes tv ,radios d’info en continu qui peuvent être de véritables scies médiatiques hyper pressurisantes.

     Mais dans l’autre sens : il faut analyser donc exprimer.A fortiori  lorsque le couple à la tête de l’Etat alimente lui- même le feuilleton en arguant  du caractère   privé à des   choses publiques. Et surtout systématiquement  politiques.

     Le couple présidentiel dit souffrir d’une puissante pression médiatique négative. Au point que la compagne du dirigeant de la France s’est récemment comparée à Marie Antoinette, celle que le peuple a effectivement fait disparaître sur l’échafaud.

     Il est possible  qu’elle  concentre injustement sur sa personne toutes les frustrations annexes  liées à la gouvernance actuelle, le flou artistique,  les levées massives d’impôts et de taxes, la  « folie fiscale socialiste » citée par Laurence Parisot,  le débat probablement non opportun car très clivant socialement sur le mariage gay, « l’aérayraulport de Nantes » comme un Larzac ressuscité…

     C’est effectivement beaucoup pour une seule personne.

    Mais les communicants savent que la focalisation sur cette dame n’est pas un produit du hasard. Elle était inconnue,  sans image négative il y a à peine six mois.

    En peu de temps elle a dilapidé son capital confiance en raison à la fois de son amateurisme total en communication et de sa personnalité …très clivante. et qui continue à alimenter la polémique.

    Elle s’est hyper exposée en toute inconscience. Valérie Trierweiler  semble  définitivement à la Présidence Hollande ce que le  le « Fouquet’s » fut à  Sarkozy.  Il ne s’en est jamais remis.

    Dans les deux cas: un démarrage perso en trombe, à côté de la plaque qui heurte profondément le peuple français.

     COMMUNICATION RATEE DES LE DEPART

    En quoi Valérie Trierweiler est-elle atypique ? François Hollande est élu le 6 mais 2012

          -Mais bizarrement, c’est elle qui se répand immédiatement, massivement sur les rubriques people de tous les journaux de France et de Navarre : des dizaines de photos de Une, de pages intérieures dans une folle ivresse qui lui fait dire n’importe quoi : « je suis la Première  journaliste de France » « je suis l’atout cœur du pays » Délire narcissque . Mais pas seulement . Au-delà du  superficiel, son action multimédias est  dans le fond  un message  éminemment…. Politique. Qui se décrypte.. Car elle distille une information précieuse. Une manière de reconnaître que cette victoire lui est due. A elle avant tout le monde. Elle a effectivement soutenu,  encouragé son compagnon pour un résultat positif  magistral : avoir décroché la Présidence de la République. Elle réglait tout au millimètre près. C’est effectivement elle qui a morigéné et viré Julien Dray comme un malpropre.

    -          Elle démarre sa prise de parole publique de first lady en lançant un scud institutionnel et donc Politique :«  je reste journaliste » (métier normalement indépendant du pouvoir politique) «  je ne serai pas une potiche » ....sympathique missile à l’attention des 1eres dames qui l’ont précédées. Elle entre dans une confusion totale personnelle : elle va exercer avec les moyens de l’Etat (courriers etc.) son métier de journaliste depuis les bureaux de l’Elysée. Elle va manger à la table des Obama et dans le même temps  réclame le droit à sa vie privée professionnelle. Le compagnon de Mme Markel tient fermement à sa vie privée. Il n'apparait jamais, lui, à aucun moment. Rigueur logique.

     VALERIE TRIERWEILER : OBJET POLITIQUE NON IDENTIFIE ET POLEMIQUE

    -          Rapidement, elle devient un Objet Politique Non identifié hyper surprenant qui veut tout et son contraire. Elle se brûle les ailes médiatiques à petit feu et gaspille en temps record son capital confiance.

    -          Valérie Trierweiler se joue à elle-même devant les français une « story-telling » comme on dit chez les communicants. Elle se monte un personnage. Elle serait une grande rebelle. Soit. Du couple c’est certain…  Rebelle ? Ce n'est pas un défaut mais c’ est Politique . Récemment elle a décidé de mettre ses pas dans ceux d’une ancienne rebelle caractérisée:  Danièle Mitterand . Rappel :"cette ancienne première dame par sa Fondation contrecarrait frontalement  la diplomatie française gérée par  son époux président de la république  lequel la trompait ouvertement avec la mère de Mazarine". Ceci nous rappelle effectivement que la France a déjà vécu un scénario privé-public complexe sous l’ère Mitterand avec l’épouse et la maîtresse. Cette dernière logée par la République d'où une polygamie à la tête de l'Etat.…

    -          Pour revenir à la compagne de François Hollande et ses tweets. J’avais rédigé mon article intitulé « Tweetweiler »avant l’épisode Falorni : cette dame morigénait déjà  par tweets les médias et leurs choix éditoriaux !  Du jamais vu. De l'inconscience.

    -          Aujourd’hui, la confusion maximale sur son statut règne à propos du procès en diffamation contre sa biographie. Cela fera l’objet d’un futur article spécifique.

    En quoi François Hollande est atypique en liaison avec sa compagne, entrainé dans son image à elle?

    -Pour se faire élire, il a choisi la stratégie électorale de se positionner en anti-sarkozy pour tout. Il est effectivement anti-mariage.François Hollande est le premier président de la république célibataire. Mais pour le reste sa vie privée est en première ligne.

    -Dans sa tirade « moi-je » il a prôné la séparation des pouvoirs (politique/justice) et de la vie privée. dont les français n’entendraient pas parler  Promesse électorale non tenue. Ils sont servis par un feuilleton privé du couple Hollande/Trierweiler qui sur l’échelle de Richter du tremblement médiatique est supérieur à la période Sarkozy !

    - Raide et présidentiel, le 14 juillet 2012 depuis son bureau de l’Elysée, il annonce solennellement après le tweet tueur que tout est réglé : le public d’un côté, le privé de l’autre.  Paroles en l’air !! Car le feuilleton continue. Sa compagne ne cesse de se faire remarquer en électron incontrôlable et hors norme. Elle morigène et sélectionne les médias qui la suivent  ( TF1 en Afrique) Elle expose régulièrement sa vie devant les Tribunaux.

    - François Hollande  vient de prendre sa plume dans le procès en diffamation qu'elle intente contre les auteurs du livre la frondeuse...avec  des écrits non significatifs. Qui montrent juste en creux qu’il aime sa compagne  au point de la soutenir. C'est migon mais ultra privé comme info.

    Avoir mêlé l’écrit présidentiel à un procès si glauque dans le fond  est maladroit. La thèse  des auteurs mise en cause dans le procès : "Valérie Trierweiler alors mariée à Denis Trieweiler aurait eu une relation extra conjugale  de plusieurs année avec l’UMP Devedjian lequel ne quitte pas sa femme donc elle jette son dévolu sur le socialiste Hollande qui va lui quitter sa compagne Ségolène laquelle est candidate à la présidentielle 2007»

    Le juriste Bilger dans une chronique  dira pourquoi il n’était pas opportun pour le président de s’exposer ainsi en toute maladresse."présidence normale ou compagnon empressé"  On le cite : À l’évidence, François Hollande ne parvient plus très bien à ajuster son comportement entre présidence normale et compagnonnage empressé. Qu’avait-il donc à faire dans cette instance, même en y intervenant - il a insisté sur ce point - comme une personne privée et selon des modalités privées, du bout d’une lettre, alors que le débat aurait dû demeurer circonscrit, et encore !, à Valérie Trierweiler et à ceux qu’elle mettait en cause ? D’une part, ce procédé intrinsèquement acceptable - rien en effet ne l’interdisait formellement - est apparu comme une intrusion, une envie trouble de de se mêler de ce qui n’aurait pas dû concerner le président de la République, aussi prudente et limitée qu’ait été son action. D’autre part, cette dernière, appliquée à un tel sujet et pour une telle cause, a remis en lumière, a fait revivre ce qui aurait mérité de demeurer dans le silence - donc une procédure liée à sa seule compagne, accompagnée d’une sage abstention du président. Il est manifeste que dorénavant tout sera à refaire et l’édifice fragile que des mois d’accalmie avaient construit tremble à nouveau sur ses bases. Il était fondamental que la prise de conscience par Valérie Trierweiler de ses devoirs s’accompagnât d’un bienfaisant immobilisme à son sujet, de la part du président de la République. Or, il a osé l’inverse."

    Les services de l’Elysée devant la réaction générale  médiatique stupéfaite annoncent qu’il s’agit de la vie privée du Président donc d’un écrit citoyen privé…

    Non, trois fois non. C’est totalement politique. A ce que l’on sache, la réflexion publique , générale, institutionnelle sur le futur statut de Chef de l’Etat ( qui deviendrait alors justiciable comme un autre) n’a pas encore eu lieu.

    En écrivant à un Tribunal une lettre privée comme un justiciable ordinaire, François Hollande met les Institutions de  la Vème république devant un fait accompli de sa seule volonté à lui .  Un solo très politique. Très amateur aussi ? Surtout très déroutant.

    Sylvie Neidinger

     

    RUBRIQUE POLITIS FRANCE TRIERWEILER :

    Article 4.Valérie Trierweiler serait en fait un Sarkozy en jupons

    Article 3. Et Monsieur Trierweiler dans tout cela?

    Article 2-Valérie TWEETweiler en fait trop    Stupéfaction face à cette drôle de dame . Article prémonitoire, rédigé avant le tweet-royal.

    Article 1-La reine de Hollande devient reine de France aujourd'hui: découverte avec préjugé favorable de Valérie Trieweiler alors inconnue

     

    valérie trierweiler,scud institutionnel,daniele mitterand,francois hollande,vie privée,sarkozy,bilger