valérie trierweiler

  • Hollande, la chienne et le chien de sa chienne : lunaire!

    Imprimer

    Je reviens ici sur une anecdote assez abominable qui montre la dureté du personnage ...avec la femme en général.

    Pour la vie publique, il a éliminé  la ministre Fleur Pellerin comme par un coup de guillotine en une éviction brutale, non annoncée. Elle  apprend la nouvelle sauvagement, par les médias.

    Pour sa vie privée, il  se choisit des femmes dominatrices. Mais gare à elles lorsqu'elles ne sont plus avec lui...

    Ségolène Royal: traitement inique qu'il  lui  fit subir pendant la campagne dans les réunions publiques. Une ancienne présidentiable même pas invitée à l'Elysée le jour de l'investiture, elle est mère de ses quatre enfants.

    Valérie Trierweiler:  licenciée du couple par un sec communiqué. Ceux -dont je fais partie -qui trouvaient cette dame borderline ont eu ce jour là une réaction d'empathie vis à vis d'elle face à cette élimination brutale et  son hospitalisation.

    Elle demandera réparation. François Hollande en  petit comptable ..mufle plaisantera en disant que "ses femmes lui coûtent cher!

     

                                                LA CHIENNE

     

     

    hollande.GIF

     L'anecdote du jour est gratinée. Il commet un lapsus lors d'un discours élyséen à l'occasion du.... Nouvel An du Calendrier lunaire (???) le 16 février 2015.

    Sa langue fourche. Il démarre par "cette année c'est le signe de la chèvre" Puis il déclare "Il m'a été répondu que la chienne..."Il se reprend " La chèvre était sociable. La chienne je l'ai déjà eue." Une émission tv a repris le lapsus avec en toile de fond la photo de Valérie Trierweiler.

                                                     LA CHIENNE OFFICIELLE

    Autre anecdote aussi délirante . La vidéo est sidérante. Je conseille son visionnage.

    Ce président consacre 60% de son temps à la presse. Cela confirme.#blogneidinger,hollande,chienne officielle,chienne,fleur pellerin,valérie trierweiler,ségolène royale,mon quotidien

    Ici il visite le 22 janvier 2015, le  Quotidien (des enfants)

    Il indique (à 1'26) que sa chienne Philae est à l'instruction "on lui apprend à être chienne officielle" dit -il en auto-rigolant de sa blagounette comme à son habitude.

    S'ensuit une bizarre comparaison entre le chien, le chef de l'Etat et  ses invités. Le chien étant placé en début de citation !

    Les autres Présidences donnaient à l'épouse le rôle de Première Dame.

    Hollande fait de sa chienne son officielle.

    Au fait, la chèvre, c'est qui ?

                                                                                     Sylvie Neidinger

     

     

     

    Blog-Série n°13 du #BlogNeidinger sur Hollande-le spectre, Président de la République

     La série aborde le sujet sous divers angles d'approche apportant à chaque fois un éclairage.

    n°1- Blog-série n°13 sur Hollande-Caton Président de la république

    n°2-Hollande, décérébré insulte REELEMENT les pauvres "sans dents"

    n°3-La France est gouvernée par un spectre

    n°4-Sémiologie: la photo officielle du Président Hollande est bien...spectrale

    n°5-Hollande, la chienne et le chien de sa chienne

    n°6-Marianne: comment Hollande se joue et se moque de la symbolique républicaine

    n°7-François Hollande, Président timbré, avec sa Mariannechenko !(reprise du 16/07/ 13)

    n°8-Logorrhée Hollande: la France a besoin d'un médecin pas d'un malade

    n°9- Conf"de presse elyséennes 100% surannées (reprise de septembre 2014)

    n°10 Hollande rate la photo Obama: il parlait avec un journaliste

    n°11-Carlos Ghosn met magistralement Hollande/Macron en échec et mat

    n°12 Hollande; photo de dos (!)  de fin de mandat. Inverse exact de la photo officielle!

    n°13-Hollande, "Caton" sous Mitterrand: grand et petit machiavel

    n°14-Hollande (malade?) organise le voyeurisme de lui-même par médias et par morts interposés

    n°15 Leonardo, bouffon (reprise du 19 10 2013 )

    n°16 Hollande dit que "ses femmes lui coutent cher. (reprise du 28 01 14)

    n°17 Hollande destitué? Listing de l'illégalité contenue dans les blablas du Président

    n°18 Hollande "président-patron" de la gauche je cite " la plus bête du monde"...

    n°19 Hollande livre lui, des "Secrets Défense" mais élimine brutalement le Général Piquemal de l'Armée

    n°20 Gaspard Gantzer: la com' de l'Elysée à "4% Hollande-4% sex"

    n°21 FRANCE; LE SECRET DEFENSE EST ATTEINT ...POUR L'AVENIR

    n°22 Le 14 novembre 2016, Hollande ne sait toujours pas qui il est

    n°23 La Justice ouvre bien une enquête contre François Hollande pour violation du secret défense!

    n°24 La COLERE  tranquille et massive de la droite contre "Hollande-Deschanel" et sa politique de gribouille

    n°25 Hollande commet son harakiri suite à la sidération autour des confidences

    n°26 Le "Hollangate" de Davet/Lhomme: du journalisme de salon facile avec une "gorge profonde" bavarde 

     

              Rubrique #Sémiologie de l' #image

  • François Hollande, homme plutôt violent avec les femmes. Et intéressé. Le cas Fleur Pellerin

    Imprimer

    Fleur Pellerin abruptement éliminée.

    La liste commence à être longue mais c'est surtout la méthode brutale de ce Président de la République   qui choque les femmes.

    On a en mémoire la manière peu digne  dont il traita la mère de ses enfants en public lors de sa campagne électorale...

    Certes d'autres hommes politiques hexagonaux sont dans la même ligne "machiste": Nicolas Sarkozy a brutalement éliminé Valérie Kosciuscko-Morizet de la tête de son parti en décembre 2015.

    Avec Hollande, il y eut Delphine Batho relevée brutalement de ses fonctions pour désaccord politique. Ce, alors que bien d'autres membres du gouvernement affichaient eux aussi leur désaccord.

    La façon (=un sec communiqué)  dont il  évacua sa compagne  Trierweiler était, du point de vue féminin, d'une violence extrême. Ce alors que deux mois plus tôt il l'encensait en public à la Fondation Chirac devant un parterre de choix  avec des hypocrites  "Valérie par ci , Valérie par là" surjoués.....

    Il avait même à l'époque de la rupture  osé affirmer que ses femmes "lui coûtaient cher".

    Et Valérie Trierweiler de riposter par son Peste Seller.

     

                               FLEUR PELLERIN QUE LE ROI NE SAURAIT VOIR....

     

    Il continue cette forme violente de "rompre "avec Fleur Pellerin, la semaine dernière.

    A tel point que certains, choqués s'expriment ouvertement. Et même à gauche, son camp. 

     http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps/remaniement-l-eviction-sans-elegance-de-fleur-pellerin_1763087.html

    Certes la ministre de la culture  eut le malheur de ne pas avoir lu (même en 4ème vitesse) les Modiano, récipiendaire du prix Nobel et s'est retrouvée coincée par les médias.

    En terme d'erreurs pourtant François Hollande  est lui même un grand spécialiste!!!

    On se souvient d'un François Hollande qui au Japon se trompe de pays et remercie ....la Chine, gravissime faute diplomatique. D'une Leonarda qu'il invite à revenir seule alors que cela est illégal.

    Le pot de hollandises est plein...

    Fleur Pellerin a été hyper applaudie lors de son départ du ministère. Un signe. Spécialiste du numérique, elle y produisait un travail de fond.

                      Le Président en atermoiements face aux caprices fabiusiens

    En revanche, peu courageux, François Hollande n'a pas une seconde, dans cette affaire, remis à sa place la "diva Fabius" qui divaguait sur son choix de à la fois  rester à la tête de la CP 21, présider le Conseil Constitutionnel et garder un bureau au Quai d'Orsay. Qui fait l'affront d'annoncer en solo et en avant première son départ.

    Vider une jeune femme ministre- comme tombe la guillotine- est effectivement plus  facile qu'affronter un pachyderme imbu de soi...

    Facile mais médiatiquement violent.

                             PLACER LA COPINE DE JULIE GAYET

    Le dernier remaniement est d'ailleurs un scandale puisqu'il ne s'agit pas de changements pour une meilleure gouvernance des problèmes réels du pays.  Mais d'une stratégie de premier secrétaire du PS pour unir la gauche en déconfiture (ici radicaux de gauche et écologistes) en vue de sa candidature à sa réélection.

    Des changement de têtes fait pour Lui. Pas pour les français.

    A savoir, Fleur Pellerin est éliminée pour placer une copine de Julie Gayet, la "fiancée" du Président.

    La copine de la petite copine se nomme Audrey Azoulay et adore.... le cinéma.

    Sans commentaire.

                                                     Sylvie Neidinger

    http://www.rtl.fr/culture/medias-people/isabelle-morini-bosc-le-depart-de-fleur-pellerin-restera-comme-une-tache-7781903437

    SUITE D'ACTU

    L'influence de la petite  copine du président, Julie Gayet sur le choix d'une éviction brutale de Fleur Pellerin est désormais analysée:

    http://www.linternaute.com/actualite/personnalites/1280222-julie-gayet-pourquoi-le-president-compte-sur-elle-pour-2017/

    http://www.closermag.fr/people/politique/fleur-pellerin-evincee-du-gouvernement-a-cause-de-julie-gayet-elle-l-avait-dans-le-nez-592927

     

    Fleur Pellerin contre attaque et fustige le microcosme parisien

    http://www.huffingtonpost.fr/2016/02/17/fleur-pellerin-eviction-gouvernement-francois-hollande-milieu-parisien-politique_n_9250612.html

    Hollande  s'enfonce: syndrome Titanic

    http://www.lepoint.fr/editos-du-point/sophie-coignard/coignard-hollande-valls-le-syndrome-du-titanic-02-03-2016-2022242_2134.php

     Ridiculisé sur Periscope, image catastrophique:

    http://www.lepoint.fr/politique/quand-francois-hollande-la-joue-comme-serge-aurier-01-03-2016-2022115_20.php

    http://tempsreel.nouvelobs.com/les-internets/20160301.OBS5587/francois-hollande-sur-periscope-le-nouveau-calvaire-de-l-elysee-sur-internet.html

     

  • Valérie Trierweiler, homme politique...people

    Imprimer

    On prend ici le pari  que la carrière de Valérie Trierweiler va se tourner vers l'action politique . Gagné ou perdu?valérie trierweiler,sans dets,barbes,homme politique,émeute

    Mais attention  de quelle forme d'action politique parle-t-on?

    La soif immodérée de pouvoir médiatique, car imbue d'elle-même ou l'action publique réelle ?

    En septembre, elle  capitalise une audience exceptionnelle avec la vente en deux semaines de plus de  400 000 exemplaires de son ouvrage. Bientôt 500 000.

    Et ce samedi (27/09) elle créé un impressionnant   attroupement de curiosité populaire en se promenant du côté de Barbès.


    Selon les sondages elle serait "détestée". Problème.

    Combien de politiciens rêvent aujourd'hui d'une telle aura charismatique?

    Dans ce quartier ultra populaire, badauds et passants  voulaient tous la toucher, prendre un selfy.

                      VERITABLE MADONE DES FOULES DE GENS SIMPLES

    Une impressionnant popularité.

    1) de groupie face à une people ? Donc un banal phénomène de mode ?

    2) une figure féminine compatissante de type... madone justement  (par extraordinaire très similaire à  l'effet médiatique  de.... Ségolène Royal pendant sa campagne de 2007) ?

    3) un modèle pour les gens des classes populaires proches de  cette dame issue de sa barre du quartier La Roseraie, Hlm à Angers. Femme qui "atteint le sommet de l'Etat et y subit tous les coups" en qui ils peuvent s'assimiler.

    4) de fait  une héroïne de série Harlequin à faire rêver. Gloire, amour et beauté. Egalement massacre  à la tronçonneuse...

    5) une femme trompée, violemment répudiée par François Hollande pour laquelle toutes les femmes compatissent...Le fautif c'est lui ! Il croyait rejouer le scénario mitterandien de la double vie avec la classe médiatique parisienne en silence complice. Or les années 2014 ne sont pas les années 80 !

    6) une personne en laquelle  les femmes peuvent se reconnaitre face au machisme et la violence inouïe de son licenciement conjugal par sec communiqué médiatique présidentiel et mondialisé.

    7) une personne en laquelle  hommes-femmes se reconnaissent face à la supposée morgue de classe de F. Hollande qu'elle met en scène à sa manière dans son livre vengeance (elle issue du peuple et Julie Gayet, une bobo de gauche).

    8) ses combats humanitaires dont celui pour les femmes violées en Afrique au Kivu ont une résonance. Sa popularité à Barbès démontre que ses messages sur l'Afrique sont reçus 5 sur 5.

    8) elle attire les sans-dents: son combat est le leur ?  Elle accompagne le Secours populaire sur le terrain.

    valérie trierweiler,people,sans-dents,barbes,homme politique,émeute8 )  une femme de gauche qui le revendique.  Femme ultra politique. Homme politique je veux dire. Même si aucun programme structuré n'est  en place à ce stade.

    9) agissant  dans le cadre bizarre d'un mélange de genre "politiquement incorrect"  car hors cadre institutionnel.

    10) des happenings qu'elle sait créer.

    HORS DU CHAMPS POLITIQUE CLASSIQUE ET POURTANT SI POLITIQUE !

    Elle n'a pas de programme, elle réagit d'une façon épidermique et donc n'appartient clairement  pas au sérail de la carrière politique classique. Elle est même raillée comme mégère.  Pour autant ses actions privées ont eu un retentissement magistral jusqu'à bousculer les Institutions françaises. Par des actions inédites, hors normes et fort commentées.

    Lors de l'intronisation, elle salue les corps constitués: ce qui fait mini scandale. http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/05/07/v-trierweiler-instweetution-parapublique.html

    Le tweet Falorni fait basculer la gouvernance Hollande qui entame sa plongée aux enfers sondagiers, ce deux mois  peine après son élection.

    Son livre sur François Hollande achève l'homme. Et par là les Institutions, services secrets etc qui n'ont même pas su, vu  qu'elle le rédigeait ! Fortiche!

    Valérie Trierweiler est politiquement totalement inédite par son fonctionnement original (mais confus autour de son métier de journaliste) 

    Du strictement jamais vu.

    Rappel: c'est bien François Hollande qui l'a positionnée comme 1ere dame "bizarre"en la choisissant comme compagne et en ne l'épousant pas,;

    Laissant ainsi la première grande ambiguïté s'installer. Car, à l'absence de statut institutionnel légal précis  s'ajoutait une absence de statut conjugal publico-privé. Une situation difficile qui lui fut imposée. 

    Cette dame se comportait de façon  inédite "anormale" au sommet de l'Etat à  tel point que ce blog Neidinger avait ouvert une rubrique V Trierweiler à elle dédiée  dès son arrivée. Une rubrique  aujourd'hui forte de 22 notes pour analyser cette nouveauté. Au départ un bizarre mélange des genres journaliste/1ere dame. Aujourd'hui le  mélange des genres people/ politique.

    Toujours aussi redoutable et imprévisible. Derrière une certaine image  de superficialité (tweet Falorni....) on découvre  son fonctionnement   politique au sens certain du contact.

    Contact violent qui passe aussi par  la gifle ! Ou du tweet, cette gifle numérique.

                            PARADOXALE TRIERWEILER

    Justement une superficialité de 140 signes à effet profond: paradoxale Trierweiler !Le célèbre tweet  justement a fait basculer la gouvernance de Hollande dès l'été. Il a plongé dans les sondages pour atteindre le fond sur la base du : "S'il est incapable de gérer son couple comment peut-il gérer la France !"

    Ses actions peuvent être dignes d'un parfait joueur d'échec. La publication secrète prenant de court les services secrets a été un coup de maître. Mélange parfaitement bizarre d'imprévisible et de stratégie!

    Alors qu'un sondage indique qu'elle n'est pas appréciée des français, elle va sur le terrain faire ses courses à Barbès  avec une amie africaine et crée une émeute populaire qui démontre le contraire ! Hasard?

                            TOUJOURS AUSSI VALERIE...TWEETWEILER !

    Moderne, elle ...remercie d'ailleurs la foule suite à ce rassemblement par tweet :
     "Merci pour l'accueil très très chaleureux à Barbes. Ni panique , ni commissariat, mais Manioc et bananes plantains. Et beaucoup de selfies","

    Son compte Twitter compte aujourd'hui 307 K d'abonnés: son contact avec le monde est direct.

    [Son fils mineur semble d'ailleurs sa photocopie. Depuis son compte Twitter il lance des piques  à des personnalités politiques de premier plan !]

    Jeune, elle  "monte à Paris" pour des études de politique. Elle devient ensuite  journaliste politique certes pour un journal people (Match) puis se met en couple avec le  dirigeant du parti socialiste Après une aventure supposée avec un politicien de droite.valérie trierweiler,kivu,secours populaire,editions les arènes,valérie tweetweiler,people,sans-dents,barbes,homme politique,émeute

    Avec elle, le fond se confond avec la forme. Elle est aujourd'hui devenue  elle même une people politique ! Mais dans un cadre tellement hors norme, hors institution.

    Avec une puissance  jamais vue pour qui n'est pas passé par les urnes.

    Madone du populo.

    Comment les  320 pages de son Merci pour ce moment ont-elles pu faire trembler les institutions multiséculaires d'une vieille démocratie ?

    Lors de sa répudiation,  j'avais évoqué la "grenade dégoupillée VT"

    Ce qui est étonnant avec Valérie Trierweiler, c'est qu'elle avance dans l'espace public médiatique (peut être bientôt politique?) de façon totalement surprenante, inédite.

    Une popularité -et impopularité !!!!- qui se démultiplie avec les réseaux sociaux.

    Qui étonne  tout observateur des sciences politiques.
    Elle dispose d'une puissance publique certaine qui convient bien à l'étymologie du terme "politis". Mais pour transformer ceci, il faut obligatoirement  passer par les urnes. Pas évident.

    Ne serait-elle pas en fait elle même plus amatrice du Pouvoir que de la véritable action politique celle qui se gagner par les urnes...

    Il est possible qu'elle même ne sache pas où elle va.  Mais elle y va avec son poids... médiatique certain.

    Question : du lard ou du cochon ?

                                                                         Sylvie Neidinger

     

    Printemps 2015: elle vire virago grave ! Carrément HARPIE

    http://www.challenges.fr/politique/20150518.CHA5911/valerie-trierweiler-la-spirale-folle-de-la-vengeance.html

    http://www.lefigaro.fr/livres/2015/03/12/03005-20150312ARTFIG00275-valerie-trierweiler-aurait-gifle-un-client-dans-un-bar-parisien.php

    Résultat mitigé en terme d'images:

    http://www.lefigaro.fr/livres/2014/12/05/03005-20141205ARTFIG00180-valerie-trierweiler-la-promotion-de-son-livre-aggrave-son-image.php

    *Serge Raffy, biographe de F Hollande la nomme indirectement  l'empoisonneuse" !

    Rififi : elle giflerait ses anciennes copines

     Popularité à Angers

    La  gifle, vrai, faux ? VT victime de calomnie selon le point

    Son livre traduit en 11 langues

    VT femme dite"politique" en 2012 déjà

    Après le livre, le film

                                 VIRAGO, encore et toujours

    Un avocat réclame pour elle  un suivi psychanalystique

    Elle se prend pour ...la reine des neiges (oui, le  dessin animé) Bizarre!

     crédit images /capture d'écran/pure people.com

       

     

     

     

  • Sans-dents, aussi fort que Sans-culottes !

    Imprimer

    Sémiologie politique. Sans-dents, ravageuse expression, aussi puissante que sans-culottes: pourquoi ?

    Tremblement de terre politique pour lui et avec lui le parti socialiste...

    François Hollande ne s'y est pas trompé. Il  a cru bon, dans une conférence de presse  lors d'une réunion de ...l'OTAN (!) de répondre en urgence au livre de V Trierweiler "Merci pour ce moment" :" je suis au service des plus pauvres"

    Le comble étant qu'il n'a jamais prononcé ce terme en public. Et qu'il s'agit d'une parole privée rapportée dans le cadre d'une vengeance conjugale.

     Pour autant les dégâts pour lui sont là, immenses et derrière lui son parti  dans l'eau du bain....

           TRIERWEILER, LA BOMBE A FRAGMENTATION POLITIQUE

    Des  manifestation de récupération  ont eu lieu la semaine dernière  en se nommant les "sans-dents". Mais pas seulement: des mouvements de chômeurs aussi. Cela démarre.

    La bombe à fragmentation  politique lancée par la très politique Valérie Trierweiler  continue son impact, mine de rien.

    Et lui, Président "normal"  paie ses totales erreurs de base dont il est lui seul responsable ! A commencer par  un fait. Valérie Trierweiler est la compagne qu'il s'est choisie, lui seul,  qu'il a installée à l'Elysée et qu'il a immédiatement trompée (campagne de 2012) avec une actrice de seconde zone, Julie une  jeunette fort belle, sexy et souvent dénudée dans ses films.

    Lui qui avait promis une vie privée discrète au peuple français  a tout de même choisi comme compagnes des maîtresse-femmes, ultra fortes. Ségolène  fut première femme candidate aux présidentielles et Valérie une journaliste people d'un magazine national.

    Comme discrétion....

     

    PLUS POLITISEE QUE VALERIE TRIERWEILER, TU MEURES  !!

    L'impact du livre est puissant. Pourquoi  ? Parce qu'il est autant politique que fait divers sentimental. Une affaire Clinton à la française...

    1-La brutale répudiation médiatique de Valérie T. alors que le trompeur infidèle (et donc menteur de facto comme infidèle en cachette)  était bien François Hollande a profondément choqué les femmes. Ce sont les femmes qui achètent actuellement le livre de VT en masse.

    Sur le terrain l'impact de cette répudiation mondialement médiatisée  sur l'électorat féminin était palpable à l'époque. La faute politico-privée de Hollande fut  magistrale. Elle se visualise aujourd'hui. Elle se mesure aujourd'hui.

    2-V. Trierweiler est dès le départ attirée par le fait  "politique": ses études, son travail à la rubrique du "people politique" de Match (c'est elle qui interview S Royal à la maternité !!!!) ses relations alors qu'elle était mariée à Denis Trierweiler (selon certaines infos  avec  un  homme de droite P. Devedjian puis de gauche F. Hollande tous deux hommes hommes politiques ultra-connus)

    Arrivée à l'Elysée comme compagne du Président de la République, elle remet immédiatement en cause la rôle de première dame, qu'elle dénigre comme "potiche"  Elle se laisse interviewer comme une vedette et s'étale dans la presse magazine dont les Une. Elle se  déclare "première journaliste de France" ....!  Se déclare "atout coeur de la France" signe d'une probable mégalomanie  autour du pouvoir .

    Quoi qu'elle en dise.

    Une position suprême à la tête du pouvoir en France qu'elle gagne  non pas par voie élective ( comme Ségolène Royal a tenté de le faire) mais par la voie privée du couple.
     Sauf qu'elle n'est que la compagne d'un chef un Etat qui ne s'est  pas donné de statut juridique écrit de  première dame,  à l'américaine.

    Dès le départ, elle remet en cause le consensus autour du rôle traditionnel de la compagne de l'élu. Des atteintes que Hollande laisse dire sans réagir...Déjà.


    (nota Avec son  livre sur le"moment "  passé à l'Elysée, elle achève effectivement et politiquement ce rôle de 1ere dame!)

    Dans sa pratique de compagne de Président, elle va disposer d'un staff.

    Puis se glisser dans les obligations notamment caritatives de la fonction. Même sans statut écrit, la Première Dame joue un rôle au coeur des institutions politiques.

      La toujours journaliste (!) émet des jugements politiques, décide de qui va accompagner ou non le couple présidentiel en voyage. Le tweet Falorni n'étant qu'une de ses actions politiciennes d'alors. Mais la goutte d'eau qui fait déborder le vase..

    Plus politique qu'elle tu meures!  En dégoupillant sa bombinette sur Hollande qui qualifierait  les pauvres de  "sans-dents" elle engendre un impact nucléaire pour les institutions de la Vème que l'on a senti trembler jeudi et vendredi dernier !!
    A tel stade  que le média de gauche,  Libération a créé une diversion autour de l'affaire Nemmouche pour détendre l'attention qui était totalement focalisée sur le Président. Leurs infos s'avèrent fausses.!

    Ni le Président, ni  les services secrets DGSI  n'étaient  informés de la sortie du livre écrit sur un ordinateur sans connection et imprimé en Allemagne !!

    Forte et déterminée, la Valérie!

    Un peu ridicule pour le pays...

    Au point que le Ministre de la... Défense Le Drian a cru bon d'intervenir autour de ce qu'il nomme  une tentative d'assassinat médiatique !.

    Il se trompe ce ministre. Ce n'est pas un assassinat médiatique  mais un "suicide non programmé"  de François Hollande issu des conséquences de ses actes personnels. 

    La résultante des actes publics et privés non assumés de ce dernier et qui lui sont revenus en boomerang.

                               SANS-DENTS UN TERME SI FORT ET SI POLITIQUE QUI VA COLLER QUE QUINQUENNAT

     Le livre vengeance a atteint sa cible au delà des espérances : les français et surtout les ... françaises se l'arrachent.

    De fait l'expression Sans-dents qu'il le veule ou non sera attachée à la personne Hollande, même au delà du rationnel puisqu'il ne l'a pas prononcée en public!!!!

    Pourquoi cette expression est-elle si puissante ??

    1- Les édentés... L'absence de dents est un réel marqueur de pauvreté. Pour être caricatural, on peut effectivement  facilement croiser de jeunes femmes et leurs ribambelles d'enfants ....avec des manques de dents dans certains département du nord de la France. Sans stigmatiser le nord,car  malheureusement la pauvreté est diffusée. La dentition est un marqueur réel.

    Un rapport du Sénat souligne le lien entre pauvreté et absences de soins dentaires, notamment de prothèses.

    2-L'analyse classiquement  de gauche  de V Trierweiler. Elle propose dans son livre comme explication  à son désamour de la part de Hollande  sa version peut être simpliste, peut-être partiale (car  c'est son point de vue à elle) mais qui prend une dimension de crédibilité absolue.

    On parle souvent à gauche des rapports de force sociaux ( ouvrier/patronat et grève comme levier)

    La fine guêpe emploie la même structure d'analyse pour expliquer son abandon: elle est une fille des HLM de province, donc socialement loin du monde bobo de gauche de Hollande (sa famille de médecins selon VT ) bobos que représente aussi Julie Gayet  (sa famille parisienne de médecins, antiquaires, leur château).

    Hollande aurait dit "les Massoneau c'est pas jojo" Au point que l'oncle Massonneau se sente en droit d'interpeller directement François Hollande!

                             SOCIOLOGIE  BOURGEOIS BOHEME

    L'analyse que Trierweiler donne à lire  prend alors une dimension politique nationale carrément car elle correspond à l'actuelle sociologie bobo  de l'électorat du Ps en qui les ouvriers ne se reconnaissent  plus! (combien d' articles sur le thème et  de sondages)

    Dans les HLM soit  on ne va plus voter (désabusés)  soit on va voter pour Marine le Pen. Toutes les enquêtes le démontrent. Les ouvriers et pas eux seulement les précaires, également les banlieusards, les campagnes profondes désertifiées  etc....se détournent du Ps devenu bobo. Et de la gauche en général.


    Dans la vie réelle, cette lame de fond qui date d'avant les élections a été en plus renforcée par les choix d'action  gouvernementale mis en place par Hollande en 2012/13. Alors que le pays attendait autre chose, notamment du travail, il a focalisé sur les lois sociétales typiquement bobos, notamment toutes les lois autour du sexué: mariage homosexuel, protection des prostituées, ABCD genrés etc...

                            SIDERATION DE L 'ELECTORAT POPULAIRE

    Combien de mariages intergenres au final? Très peu !Or toute la république française a été médiatiquement et politiquement orientée sur ces thématiques des mois durant avec manif et lacrymo.

    Ces lois ont bien évidemment réveillé les centre, droite et hyper droite militants. Mais pas seulement:  elles ont littéralement sidéré bien,  au delà,  l'électorat populaire.

    Il suffisait de lire les commentaires internet, d'écouter les conversations de comptoirs dans les petits villages abandonnés, les banlieues, de partout  en fait où  les jeunes, les moins jeunes, les pas encore jeunes, les futurs anciens jeunes, les anciens futurs jeunes enfin tout le monde et personne ne trouve  du travail.

    L'expression "sans-dents" est également gênante pour le Président qui peut être considéré comme un arracheur de dents.

    Valérie Trierweiler, la "fille des HLM" que François Hollande nommait Cosette en plaisantant,(selon elle...)  a bien compté sur toutes ses dents pour bien mordre jusqu'à l'os François Hollande.  Et le PS. Et la Gauche. Et les institutions de la 5ème si présidentielles.

    Culottée.

                                                                 Sylvie Neidinger

                                                    

     

    #BlogNeidinger Blog-Série n°7:  Sans-dents

    4-France, toujours dans la Chambre-Publique -du Roi
    3-Sans-dent aussi fort que sans-culottes

    2-Sans-dents: quand l'humour ravage un président plaisantin

    1-Dent dure autour du Président qui n'aimait pas les sans-dents: étonnant succès commercial

     

     

     

     

  • V.Trierweiler: puissant contre-pouvoir potentiel

    Imprimer

    L'éventuelle éviction de l'actuelle Première Dame poserait carrément un problème institutionnel inédit.

    Le président Hollande s'est mis lui-même dans de beaux draps...

    Une situation extraordinairement complexe à gérer. Notamment en termes politiques, qu'il aille dans un sens ou dans l'autre.

    Nicolas Sarkozy fut le premier président de la république qui divorça en cours de mandat. Mais les dégâts furent limités par un second mariage rapide avec Carla Bruni. Et surtout parce que Cécilia devenue Attias fut à l'origine de la demande de séparation. L'ayant obtenu, elle ne fit aucune vague.

    Valérie Trierweiler vit une situation bien plus difficile. Visiblement, elle a très mal réagi à l'annonce de son désamour puisque elle dut être hospitalisée.

    Sa surprise semble réelle.

    Les affirmations distillées par son staff  qui indiquent qu'  "elle pensait former un couple, malgré les rumeurs" sont 100 % exactes. Car lors de la cérémonie du Prix Chirac de la Paix, le 21 novembre dernier :

    1-François Hollande vient,  en couple accompagné par Valérie Trierweiler.

    2- Devant un parterre d'ancien président (J Chirac) , dizaine de ministres et ambassadeurs, François Hollande au coeur du discours qu'il prononça eut une parole publique pour "Valérie" désignée par son prénom (!!) soulignant ainsi à la fois a)l'engagement de celle-ci dans la cause des femmes violées en nord Kivu et b) de la part du président: son intimité avec elle, en la désignant par son prénom dans une situation diplomatique où il est rare  de le faire.

    Extrait du discours présidentiel à la page 4 :

    "Déclaration/Discours - Jeudi 21 Novembre 2013
    Intervention lors la cérémonie de remise du Prix de la
    Fondation Chirac pour la prévention des conflits
    Musée du quai Branly, 21 novembre 2013

    François Hollande : "Le docteur MUKWEGE, je le connais, moins que d'autres ici, mais Valérie, notamment, m'en avait fait le portrait en ayant à coeur d'aller voir sur place ce que vous faisiez."

    Elle s'était effectivement déplacée seule aux Kivus comme Première Dame.ce bizarre "rôle institutionnel non écrit".

    En indiquant "Valérie" d'une manière si personnelle et rare dans un tel discours, le Président de la République mettait bien en scène son couple... officiel.

    VALERIE TRIERWEILER ETAIT RENTREE DANS LE ROLE ATTENDU

    Elle avait plutôt mal démarré sa vie publique après l'élection .

    Ce blog en témoigne. Après  un premier article positif au titre évocateur La reine de Hollande devient reine de France aujourd'hui les articles suivants relataient  ce qui était  hors norme, surprenant, surjoué au point d'avoir créé une rubrique spécifique..tant son comportement était inédit pour les observateurs du fait politique.

    Entre temps, Valérie Trierweiler avait réussi à  incarner son rôle -non inscrit dans les institutions mais existant- de Première dame. Sa prestation à la cérémonie Chirac fut parfaite. (Avec nuance toutefois: non mariée, sa légitimité reste douteuse)

    AGRESSIVITE SUR LES RESEAUX SOCIAUX

    Pour autant son éventuelle disgrâce actuelle fait redoubler sur les réseaux sociaux une grande agressivité à son égard.

    Un article parle de guillotine médiatique.

    C'est d'une violence extrême. Certes son tweet Falorni fut un tremblement de terre politique puisque la cote de François Hollande a commencé à chuter pile à ce moment là. Mais la concernant et pour sa vie privée, elle en a déjà largement payé le contre-coup.

    Que veulent ses détracteurs: la crucifier ?  Un terrible hallali qui certainement touche également  ses proches (ses enfants? son ancien mari?) dans une inconcevable durée.

    Une rumeur officiellement invalidée actuellement indique un saccage de mobilier national dans sa colère, faits démentis par les services officiels.

    LES INSTITUTIONS DE LA Vème REPUBLIQUE  SOUS PRESSION

    Valérie Trierweiler a montré un tempérament de feu. Qui, si elle est éliminée par son compagnon peut reprendre de la vigueur.

    Avec un  impact politique majeur auprès des femmes, qui sont aussi des électrices.

    Les femmes "féministes" du bord conservateur sont montées au créneau: Bernadette Chirac (un courrier de soutien), Christine Boutin, Geneviève de Fontenay....

    Leurs arguments soulignent une certaine violence dans cette situation privée vis à vis de la compagne en titre: la tromperie, la non information, la jeunesse de la nouvelle. Le très classique triangle amoureux du théâtre de boulevard XIX ème remis en scène par un...président de la république...

                                    LA PESTIFEREE DE L'ELYSEE

     Les soutiens de François Hollande annoncent  une fin de septennat en célibataire...

    Ignoble machisme de certains politiques et des réseaux sociaux qui donnent écho démultiplié par la puissance de ces nouveaux médias: "il n'avait qu'à la balancer après son tweet Falorni"ou  "qu'est-ce qu'elle fait à la Lanterne; elle n'a qu'à dégager tout de suite".Ou cet incroyable titre de l'Internaute: la pestiférée de l'Elysée !!!

    Quelle violence contre une femme ! Une compagne, cela se " dégage" si brutalement?

    VT n'est protégée par rien, par personne. Pas par les Institutions puisque la Première dame n'est pas juridiquement inscrite. Ni par François Hollande qui ne l'a pas épousée et l'a mise dans cette situation totalement inconfortable. Reléguée en plus dans l'aile dite "Madame" du palais !

    ....Autour de Valérie Trierweiler s'ouvre donc un sérieux débat très clairement  politique

    Débat extrêmement difficile à manier par l'Elysée, au moment même  du vote de la loi Egalité Femmes-Hommes:incroyable concomitence, court-circuit, confusion.

    D'une manière inédite, la réaction de Valérie Trierweiler- qui reçoit de nombreux soutiens au point d'avoir remercié par ....tweet- si elle est forte, peut aussi  déstabiliser la présidentialité du pays. Pas dans son droit  "légal" (pas de statut de première dame en France) mais dans la symbolique et l'image de la Présidence touchée.

    françois hollande,valérie trierweiler,institution,hallali,discours 21 novembre,boutin,bernadette chirac,geneviève de fontenay,prix chirac de la paix

    Il se lit que V Trierweiler semble vouloir rester Première Dame, aller aux USA en voyage officiel alors que sa situation conjugale n'est pas clarifiée vis à vis des français...

    Se rappeler sa biographie: elle fit des études de sciences politiques et fut journaliste à Paris Match dédiée à suivre la vie politique. Politique côté people, certes.

    Elle a ses opposants. Et ses soutiens.

    Elle n'est plus une simple citoyenne. Comme disait Mme de Fontenay, "elle a été invitée à la table des chefs d'Etat". Sa situation est hors norme.

    Son  "non mariage" n'est même pas un argument  valable. L'argument est d'ailleurs repris sans vergogne âr le camps des machistes qui sont pour son départ manu militari. Suivant  un certain "dégage", quoi.

    On ne balance pas une femme comme un chaussette !

    Se rappeler ses paroles du 22 novembre 2013 devant la Fondation Danièle Mitterand : "je ne me tairai plus !"

    Est-elle en train de devenir - si le scénario négatif lui est opposé- un contre-pouvoir totalement inédit et non inscrit dans la Constitution au sens d'une parole ouverte ? Une grenade dégoupillée. Elle qui de l'intérieur est fort informée.

    En tout état de cause, dans l'hypothèse où  le couple gèrerait sans remous une séparation, cela poserait aussi problème ..politique ! Cela signifierait  que Closer avait raison de soulever le lièvre. Cela  validerait le gayet gate a posteriori. Cela montrerait qu'il  y avait biencohabitation à l'Elysée par un faux couple de façade qui ne l'était plus du tout dans  la vraie vie. Contrairement aux apparences données.

    Une information également difficile à gérer côté transparence.... politique et "normalité'.

    A suivre....

                                                                       Sylvie Neidinger

    SUITE

    Samedi  25 : communiqué de rupture glacial de l'Elysée et tweet cordial, humain de Valérie Trierweiler qui remercie le  personnel de l'Elysée.Toutes ses photos en tant que première Dame sont supprimées sur site de l'Elysée. Comme si elle n'avait jamais existé. Elegance rare ! Les internaute se sont empressés de les retrouver.

    Conséquences :

    Elle semble mieux gérer la situation : com rupture-de-hollande-et-trierweiler-une-depeche-burlesque-contre-un-tweet-de-conte-de-fee

    *Les conservateurs évoquent une brutale répudiation et trouvent les féministes incroyablement silencieuses.Lire           Lire

    *Les analystes politiques évoquent  la fin des "deux corps du roi" tel que la république toujours en fonctionnement monarchique le permettait en connivence avec la presse

    *Michel Sapin, ami du président se félicite de la clarté du président qui a enfin tranché. Problème : cette clarté lui fut imposée par....Closer !

    *Plusieurs comparent  la séparation à  un licenciement sec

    *La presse internationale s'interroge


                                                    EPILOGUE

    * La séparation a été actée par contrat finanier puisque F Hollande a annoncé que "ses femmes lui coûtent cher".De ce fait VT semble garder le silence. Les éditeurs lui font un pont d'or pour qu'elle s'exprime. Elle ne l'a pas décidé

     

     

     

     

     

     

                                                                                 

     

     

  • V. Trierweiler: InsTWEETution parapublique

    Imprimer

     An I, la première dame est restée discrète en ce jour anniversaire. Il est vrai qu'elle  a été souvent à la Une cette année. Mais pour du négatif.

    Combien  ses actes ont nuit gravement à l'image de son compagnon... Elle a bien fait de se la jouer absente. Les français sont excédés. Ils attendent de la bonne  nouvelle....économique.

    Pour autant, ne pas parler d'elle à l'heure du premier bilan annuel est impossible.

    Valérie Trierweiler, hors norme, a gaspillé à vitesse V son capital médiatique. Elle a brûlé elle même ses ailes, en solo et en public. Sous nos yeux stupéfaits.150520123211.jpg

    Certes le statut de Première Dame n'existe pas.

    Si, il existe tout de même!

    Jusqu'alors il était défini par un lien juridique parfaitement identifié et légal: celui du mariage.

     

     

     

     

     

     

     

     Est 1ère dame  l'épouse de celui qui a gagné démocratiquement le droit de conduire la Nation. Le cas de figure inverse de l'époux d'une Présidente de la République ne s'est pas encore présenté dans les annales de  l'Histoire contemporaine.

    François Hollande et sa compagne ne sont pas unis par le  lien juridique d'épousailles.

    Les services de Matignon ont récemment tenu à préciser que "Première Dame" correspondait à  un simple "usage", non codifié. Vrai !

    Sous entendu: les personnes concernées font bien ce qui leur plait. Moins vrai!

    Car, détail: il s'agit du couple présidentiel.150520123218.jpg

    Comme compagne de Président de république, la Première est de toutes façons la N°2 symbolique, à sa droite dans les visites officielles.

    Une place renforcée par le fonctionnement de monarchie républicaine français, hyper-centralisé.

     Lors de l'élection en mai 2012, ce blog Neidinger lui avait consacré un premier article positif intitulé "la Reine de Hollande devient reine de France" pas moins.On ne pouvait être taxé de hollande bashing ou d'anti-trier primaire !!

    Problème : avec VT, cela se gâte tout de suite. L'article qui a suivi a commencé à témoigner de la surprise face au comportement inédit de cette "drôle de dame".

    Avant même le tweet Falorni, ce blog signale l'absolue anomalité de ses  tweets où elle critique les médias (libres , non ?????) parce qu'ils  ne mettent pas à la Une un rapport de l'Unesco sur l'enfance qu'elle apprécie, elle. Du jamais vu. Bizarre.

    Le gouvernement lui avait signifié  de ne plus tweeter, suite au célèbre tweet Falorni, qui marque le début de la défiance à  l'égard du... président ...impacté.  Car s'il ne peut obtenir la sagesse de sa compagne, que peut-il obtenir du pays?

    Après le tweet assassin, F Hollande commence sa plongée dans les sondages vers les abymes.

    Mais la dame, ingérable malgré un service de communication qui lui est dédié s'en moque éperdument...150520123224.jpg

    Son dernier tweet date de moins d'un mois. Elle salue  la loi mariage pour tous à peine votée. Première people à le faire en temps réel,  avant d'aller fêter sa victoire ostensiblement avec Pierre Bergé et après avoir annoncé sa future présence au premier mariage gay célébré.

    Choix du militantisme le plus actif. Silence des médias qui n'ont même pas relevé.

    Elle a totalement le droit d'être militante comme Carla Bruni a le droit d'être musicienne.

    Mais Mme Sarkozy  s'abstenait de jouer en public  alors qu'elle était première dame. La chanteuse reprend sa carrière une fois dégagée de cette obligation pesante.

    Valérie Trierweiler continue,elle, à agir à sa guise. Curieusement  sans aucunement se rendre compte des lourds dégâts médiatiques qu'elle inflige à son compagnon alors qu'elle est  supposée "professionnelle des médias " intéressée par la politique depuis toujours.

    Pire, elle se fâche avec Claude Sérillon, actuel monsieur com' de l'Elysée nommé pour remetttre un peu d'ordre.

     PHOTOS CHOC DE VALERIE TRIERWEILER LORS DE  L'INVESTITURE

    Les raisons de cet aveuglement sont certainement à chercher ailleurs:

    1-Les critiques initiales dans la presse la concernant portaient sur le mélange des genres  privé /public, paroxystique avec son cas précis.

    Oui, jamais dans l'histoire de la presse, la même  personne pouvait se retrouver à la fois dans l'ours de l'hebdo comme journaliste et dans les pages intérieures comme sujet brûlant d'actu people.

    En l'occurence, elle impose à Paris Match cette étonnante cohabitation  d'elle-même sous deux faces: une double valérie en quelque sorte. Elle insulte le  journal au passage quand le traitement d'une des deux valérie lui déplait (ex: le compagnon de A Merkel est totalement invisible lui. Privé signifie privé!)

    Au delà de ce  mélange des genres, mal accepté par la vieille démocratie qu'est la France, je détecte une autre caractéristique hors norme la concernant qui expliquerait son attitude  et qui n' a pas été mise en exergue à ce jour.150520123278.jpg

    Commencons par le Récit de la passation de pouvoir du 15 mai 2012 :

    La cérémonie fut comme  de règle, relativement longue.

    Les médias à l'époque avaient surtout retenu l'incident protocolaire: François Hollande n'avait pas raccompagné Nicolas Sarkozy à son véhicule.

    [il faut dire que ce dernier, mauvais perdant  avait fait disparaître tous les messages de félicitation arrivés destinés  au nouvel entrant : pas sympa!]

    Les photos que je choisis sont des photos d'écran TV positionées sur BFM TV .

    Elles sont de mauvaise qualité désolée mais carrément "inédites" au sens où elles n'ont pas été retenues par les médias écrits a priori à l'époque pour illustrer l'évenement.

    ANALYSE

    1- Sa poignée de main aux Corps Constitués. L'attitude de Valérie Trierweiler lors de la passation des pouvoirs a fait immédiatement l'objet de critiques puisque dans cette séance éminemment protocolaire, elle imite le Président de la République et dans son sillage va donner, elle aussi la main aux Corps Constitués de la Nation: commandement militaire etc. Pas très constitutionnel...

    2-Sa place face aux caméras autour du  Collier de la Légion d'Honneur. Je donne aux lecteurs acccès à ces photos incroyablement explicites que l'on n'a pas mises en exergue  à l'époque. Il s'agit de clichés de l'épisode le plus important de l'investiture, celui qui intronise à la fonction : le collier de Légion d'Honneur. Moment clef: François Hollande devient Président à ce moment là.150520123286.jpg

    Et où pensez-vous que soit placée V Trierweiler à ce moment là ???

    Au coeur de la photo et dans l'axe exact du collier cet objet symbolique sur coussin rouge

    Sur la photo: M Accoyer, Président de l'Assemblée  Nationale, M Le Bel, Président du Sénat, le Président de la République, le numéro 1 des Armées et dans l'axe du collier : une nouvelle Institution, Valérie Trierweiler.

    Tout s'éclaire, on comprend désormais pourquoi elle était si réticente à se présenter comme basique Première Dame.

    Elle veut fonctionner comme une institution à elle seule. Une Instweetution, à vrai dire.

    En analyse sémiologique, on décode désomais pourquoi elle demande à son avocat dans le procès qu'elle intente aux auteurs de sa biographie non autorisée de la présenter comme "parapublique"!

    A la croire, on devrait parler de Madame la Présidente ?

    La ficelle était trop grosse et devant cette parallèle en jupons, le public a réagi très négativement . Au point de cette remarque faite à F Hollande"issue de la France profonde" de la bouche d'une dame âgée  lors de son déplacement à Dijon."ne l'épousez pas  car nous on ne l'aime pas".

    Point. Tout est dit. Brutal, glacial.

    Remarque d'une anonyme surgie de nulle part, terriblement piégeuse pour lui car s'il continue à ne pas l'épouser, il continue à valider le fait qu'une certaine France profonde ne l'aime pas!

     Valérie Trierweiler adore la politique qui fut l'objet de ses études puis de sa carrière professionnelle. Dans le créneau qui fut le sien: pas une analyste, plutôt une  chroniqueuse "people" .

    Pour elle tout va bien: elle ne pouvait être à un meilleur poste pour exercer sa Passion politique que Première Dame. Elle pouvait le faire en Pro : en respectant ...l'usage justement. Elle est au contraire dans l'amateurisme. Voire la Provoc' !

    Sans frein, elle n'en fait qu'à sa tête, comme aveuglée par un ego surdimensionné??? Elle a même placé ses photos d'enfance sur le site de l'Elysée !

    Elle est désormais surveillée par les français comme le lait sur le feu....

    Problème : tout dérapage à elle lui est directement imputé à lui, unique responsable.

    Normal: être l'élue du coeur de François Hollande n'intronise pas Valérie Trierweiler comme élue de la Nation par voie de conséquence.

    Impossible de profiter du poste pour se permettre des commentaires, tweets et actes politiques. Pas de nouvelle Instweetitution...

    On souhaite un AN II apaisé et que cette rubrique s'éteigne d'elle-même...

     

                                                                  Sylvie Neidinger

     

     rubriques:  Politique Trierweiler:

    Article 9- Carla,Valérie: combien de chameaux?

    Article 8- La Première Dame insulte grave son employeur

    Article 7- Première Dame"parapublique":avec quels capitaux?

    Article 6- V Trierweiler dit être amoureusee (!) aux enfants algériens lors de sa visite officielle

    Article 5- Rubrique Trierweiler. Pourquoi ?

    Article 4 -Valérie Trierweiler serait en fait un Sarkozy en jupons.

    Article 3- Et Monsieur Trierweiler dans tout cela?

    Article 2- Valérie TWEETweiler en fait trop    Stupéfaction face à cette drôle de dame . Article prémonitoire, rédigé avant le tweet-royal.

    Article 1-La reine de Hollande devient reine de France aujourd'hui: découverte avec préjugé favorable de Valérie Trieweiler alors inconnue

     

    On signale l'excellent article de Philippe Moreau-Chevrolet MCDG Conseil  où désormais VT s'en prend aux français qui ne lui auraient  pas laiss le temps de l'apprentissage alorsqu'elle n'a toujours pas clarifié sa situation ! : article

     

     

  • Matignon sur Carla et Valérie: combien de chameaux ?

    Imprimer

     Titre choc car ...choc  de voir publié par les services de Matignon et abondamment repris par la presse le coût de Carla comparé à celui de Valérie ! (ici les Echos parmi une vingtaines d'articles de presse sur le sujet)carla bruni,valérie trierweiler,etudes de genres

    On glause sur le coût de la  Femme, cet être  immature qui par nature dépense, ne sait se retenir.

    Il faut les voir, ces dames dans les magasins les jours de soldes: de vrais" porte-monnaies percés sur pattes"! 

    Avec comme armes leurs cartes bleues fumantes qui n'arrivent même pas à  refroidir!

    Leur double regard toujours en chasse du produit qui manque éternellement  : un oeil sur l'allée du magasin pour ne pas tomber, l'autre sur les bacs à trésors.

    Un peu écervelée au passage, pour dépenser autant, cette moitié de l'humanité.

    Comme cela pèse sur les comptes. Combien coûte le Féminin, sans parler de son prix d'achat-hors taxes? Au fait, quel taux de tva pour elles ? Produit de luxe ou de consommation courante ? Sacs à patates ou parfumerie?

    A Paris, le gouvernement  en est donc,  actuellement à communiquer sur le prix de la femme, tout comme dans un village du Sahel, il se négocie en nombre de camelidés ou de chèvres !

    Là bas encore s'agit-il d' un système sociétal ancien basé sur des liens tribaux ancestraux  que les ethnologues adorent étudier. Ici, on se situe au coeur du pouvoir d'une puissance moderne.

    Certes, l'info répond  à la question écrite posée le 12 mars par un opposant qui demandait des comptes, le  député UMP de l'Yonne, Guillaume Larrivé.carla bruni,valérie trierweiler,etudes de genres

    Mais cette réponse qui en a surpris plus d' Une est en totale contradiction avec l'activisme pro-féministe (exagéré parfois) qui caractérise ce gouvernement socialiste français, notamment  en la personne de N.  Vallaud-Belkacen, ministre.

    Car le militantisme officiel  va jusqu'à promouvoir  les études de Genre, cette abolition de la distinction biologique entre hommes et femmes qui arrive en ligne directe des USA. Le projet de loi Peillon sur l'école, fin février, a suffi à relancer la polémique sur "l'invasion organisée et militante de la théorie du genre dans le secteur éducatif", ainsi  dénoncée le 16 avril par les évêques de France.

    Alors comparer le coût  des Premières Dames tient d'un véritable impair ...politique.

    A y regarder de près, c'est plus de "frais de fonctionnement"qu'il s'agit: vidange, graissage, changement de pneumatiques ?

    Le message qui part d'une intention louable de transparence de la part des services du Premier Ministre se mue en un non sens en termes de communication:

    -Premièrement, il conclue que Carla vaut plus cher que Valérie ! Pas très malin pour promouvoir l'actuelle locataire de l'Elysée.

    -Deuxièmement, à un an de l'élection, le comparatif  dénote encore d'un anti-sarkozisme gouvernemental qui regarde dans le rétrovisseur et ne se projette toujours pas dans l'avenir.

    Certes élergir le banc-test jusqu'à à tante Yvonne n'était pas si pratique...

     F HOLLANDE ET LES FEMMES: COMPLEXE !

    Cela devient compliqué pour le Président de la République : avec une femme  "légitime" qui piaffe de le servir  (légitime aux yeux du nombre au sens où elle est mère de ses 4 enfants, Ségolène Royal) une compagne hors norme, indéfinissable qui par ses maladresses n'a fait que le desservir (Valérie Trierweiler.

    Enfin Angela Markel avec qui il vient de divorcer, sans jamais lui avoir passé la bague au doigt...

    Couple franco-allemand explosé. Et post-féministes étonnées !

                                                                                                          Sylvie Neidinger

    photos: capture écran les Echos, Europe 1

     

    rubriques : Post Féminisme, Trierweiler

  • La "première dame" insulte grave... son employeur

    Imprimer

    L'info sortie la semaine dernière dans le Canard Enchaîné a été reprise par différents supports.

    Les faits: Valérie Trierweiler aurait laissé sur le répondeur du patron de Paris Match, Olivier Royant, trois insultes odoriférantes.

    Valérie Trierweiler en furie contre le patron de Match : journal de merde!

    Valérie Trierweiler va-t-elle rester à Paris Match?

     Et sur nombreux sites de presse, en tapant " VT+ M.= l'insulte en question"

    Je ne fais pas de commentaire ici sur ces faits précis. Libre à chacun de penser ce qu'il veut de cet incident très ...éclaboussant de la politique française.

    Mais propose cette analyse:

    La position imposée aux français par VT d'être à la fois à la lumière du pouvoir et gardant son métier de journaliste avait suscité au départ de nombreux doutes. Ceci a largement été décrit.

    Le compagnon d'Angela Merkel souvent cité en contre-exemple, a décidé, lui, la ligne de la   vie ...privée. Il travaille mais ne s'expose jamais publiquement. Et personne ne vient déranger cet inconnu.

    CHOIX IMPOSSIBLE ET PAROXYSTIQUE DE V. TRIERWEILER

    Vouloir les deux est incompatible.

    Pire, chez Valérie Trierweiler l'effet est doublé par la nature du travail. La profession exercée n'est pas prof ou comptable mais bien ... journaliste.

    D'une part cette profession est soumise à un code de déontologie d'indépendance vis à vis du pouvoir, de la com...

    Et surtout, paroxysme: la première dame officie dans un magazine people dont elle est aussi sujet par les reportages sur la people qu'elle est devenue étant compagne du Président de la république. Un homme désormais parmi les dix les plus puissants au monde.

    En cumulant les deux fonctions, elle fait le choix d'un scénario impossible. Au delà de l'épisode des insultes, le pire est probablement à venir.


    I- La relation de subordination avec Paris- Match:

    En droit, aucun employeur ne peut insulter son employé. Aucun employé ne peut insulter son employeur. Sauf à casser le contrat qui lie les deux parties.

    Constat: face à ces injures enregistrées, le Groupe Lagardère a choisi de ne pas agir  en droit comme cela se passerait avec un employé normal. Par là, il ne protège pas non plus ses autres salariés, ceux qui ont professionnellement pris leur plume pour traiter de la "VT people" et qui font l'objet aujourd'hui de sa vindicte largement décrite dans la presse.

    Ces employés selon les témoignages rapportés  sont aujourd'hui  "terrorisés " par Valérie Trierweiler-people qui prend des mesures de retorsion à leur encontre.

    Pourquoi un tel   traitement de sa salariée par le Groupe Lagardère ? (rappel  en son temps Alain Ginestar avait été renvoyé en moins de deux)

    Paris -Match a fait passer l'info  par la  voie détournée du Canard Enchaîné. Il  dispose désormais d'un document majeur. Pas le poids des mots ni celui des photos mais le choc du son : la bande- son du répondeur téléphonique.

    Quelles explications à cela ? :

    - S'en sert -il comme moyen de contre-pression contre-elle ? Du type "si l'employée que vous êtes dérape encore, on publie le son"

    - Ou autre cas opposé :  en ne judiciarisant pas le dossier par renvoi de la salariée, il la protège de la diffusion du document (catastrophique pour elle si cela se produit) et maintient ses relations avec le pouvoir ?

    - Ou autre cas: Paris-Match profite commercialement du cas inoui qui lui est fait: avoir comme salariée une people de premier plan qui possède  un pool de communication à son service à l'Elysée. Et le journal en jouerait pour créer le buzz médiatique?

    -Ou autre cas: Paris-Match aurait peur de retombées négatives  en la licenciant ?

    L'attitude de Valérie Trierweiler  en tous cas pose problème. Les échos de la rédaction de Paris Match évoquent un agacement majeur des autres salariés. Que fera la direction de l'hebdomadaire si un mouvement de grogne des salariés plus important ne se fait jour, du type, une petite grève de derrière les fagots ?

    A noter : l'absence totale de réaction du Syndicat des Journalistes SNJ sur l'affaire. Par sidération ?

    II- La symbolique du pouvoir.

    Tous les pays ne valorisent pas la fonction du couple au pouvoir :  Suisse et Allemagne très peu.Les monarchies constitutionnelles européennes : oui ( Espagne etc.)  USA et France : oui.

    L'Hexagone reste  à plusieurs égards une monarchie républicaine qui aime à ce que le palais de  l'Elysée soit habité par un couple qui les représente.

    Représentation : tel est bien le terme adéquat. Par le bulletin de vote, le peuple, normalement élit celui qu'il juge le meilleur à un temps T.

    Le couple en fonction de représentation se doit d'être irréprochable dans l'image médiatique en tous cas.

    Madame Obama fait un parcours de Première dame jusqu'à présent impeccable. Elle se construit progressivement une image solide, professionnelle, à la fois autonome et  en complémentarité de son époux : du grand art.

    Valérie Trierweiler n'a pas à ce jour  construit une image cohérente.

    Va-t-elle réussir?

    Pire, aujourd'hui, cela se dégrade fort avec ce genre de propos éclaboussants qu'elle-même a prononcés.

    Sylvie Neidinger

    * Que l 'on ne vienne pas dire que les commentateurs s'acharnent sur elle. Elle alimente elle -même par sa pratique inédite et hors-norme les analyses.

    rubrique Politique'France Valérie Trierweiler

    SUITES:

    1-Un héritier du groupe Casino dépose une plainte peu ordinaire contre VT pour ...."détournement de fonds publics" La démarche n'a aucune chance d'aboutir mais créé du buzz.

    2-Le député de l'Yonne pose très clairement la question de la présence de VT, non mariée sur le site de l'Elysée et des moyens mis à sa dispositions, directement au Premier Ministre en réclamant la base des fondement juridiques.

    3-Tweet politique du 23 avril 2013 tweet

  • Rubrique spécifique Valérie Trierweiler. Pourquoi ?

    Imprimer

     Une rubrique spécifique Trierweiler ( donc Trierweiler Hollande) est nouvellement ouverte sur ce blog.(article n°5)

    En aucun cas il ne s’agit de hurler avec les loups, quand le 4ème pouvoir, celui de la Presse s’immisce massivement sur une thématique, une personne. Notamment, avec les nouvelles chaînes tv ,radios d’info en continu qui peuvent être de véritables scies médiatiques hyper pressurisantes.

     Mais dans l’autre sens : il faut analyser donc exprimer.A fortiori  lorsque le couple à la tête de l’Etat alimente lui- même le feuilleton en arguant  du caractère   privé à des   choses publiques. Et surtout systématiquement  politiques.

     Le couple présidentiel dit souffrir d’une puissante pression médiatique négative. Au point que la compagne du dirigeant de la France s’est récemment comparée à Marie Antoinette, celle que le peuple a effectivement fait disparaître sur l’échafaud.

     Il est possible  qu’elle  concentre injustement sur sa personne toutes les frustrations annexes  liées à la gouvernance actuelle, le flou artistique,  les levées massives d’impôts et de taxes, la  « folie fiscale socialiste » citée par Laurence Parisot,  le débat probablement non opportun car très clivant socialement sur le mariage gay, « l’aérayraulport de Nantes » comme un Larzac ressuscité…

     C’est effectivement beaucoup pour une seule personne.

    Mais les communicants savent que la focalisation sur cette dame n’est pas un produit du hasard. Elle était inconnue,  sans image négative il y a à peine six mois.

    En peu de temps elle a dilapidé son capital confiance en raison à la fois de son amateurisme total en communication et de sa personnalité …très clivante. et qui continue à alimenter la polémique.

    Elle s’est hyper exposée en toute inconscience. Valérie Trierweiler  semble  définitivement à la Présidence Hollande ce que le  le « Fouquet’s » fut à  Sarkozy.  Il ne s’en est jamais remis.

    Dans les deux cas: un démarrage perso en trombe, à côté de la plaque qui heurte profondément le peuple français.

     COMMUNICATION RATEE DES LE DEPART

    En quoi Valérie Trierweiler est-elle atypique ? François Hollande est élu le 6 mais 2012

          -Mais bizarrement, c’est elle qui se répand immédiatement, massivement sur les rubriques people de tous les journaux de France et de Navarre : des dizaines de photos de Une, de pages intérieures dans une folle ivresse qui lui fait dire n’importe quoi : « je suis la Première  journaliste de France » « je suis l’atout cœur du pays » Délire narcissque . Mais pas seulement . Au-delà du  superficiel, son action multimédias est  dans le fond  un message  éminemment…. Politique. Qui se décrypte.. Car elle distille une information précieuse. Une manière de reconnaître que cette victoire lui est due. A elle avant tout le monde. Elle a effectivement soutenu,  encouragé son compagnon pour un résultat positif  magistral : avoir décroché la Présidence de la République. Elle réglait tout au millimètre près. C’est effectivement elle qui a morigéné et viré Julien Dray comme un malpropre.

    -          Elle démarre sa prise de parole publique de first lady en lançant un scud institutionnel et donc Politique :«  je reste journaliste » (métier normalement indépendant du pouvoir politique) «  je ne serai pas une potiche » ....sympathique missile à l’attention des 1eres dames qui l’ont précédées. Elle entre dans une confusion totale personnelle : elle va exercer avec les moyens de l’Etat (courriers etc.) son métier de journaliste depuis les bureaux de l’Elysée. Elle va manger à la table des Obama et dans le même temps  réclame le droit à sa vie privée professionnelle. Le compagnon de Mme Markel tient fermement à sa vie privée. Il n'apparait jamais, lui, à aucun moment. Rigueur logique.

     VALERIE TRIERWEILER : OBJET POLITIQUE NON IDENTIFIE ET POLEMIQUE

    -          Rapidement, elle devient un Objet Politique Non identifié hyper surprenant qui veut tout et son contraire. Elle se brûle les ailes médiatiques à petit feu et gaspille en temps record son capital confiance.

    -          Valérie Trierweiler se joue à elle-même devant les français une « story-telling » comme on dit chez les communicants. Elle se monte un personnage. Elle serait une grande rebelle. Soit. Du couple c’est certain…  Rebelle ? Ce n'est pas un défaut mais c’ est Politique . Récemment elle a décidé de mettre ses pas dans ceux d’une ancienne rebelle caractérisée:  Danièle Mitterand . Rappel :"cette ancienne première dame par sa Fondation contrecarrait frontalement  la diplomatie française gérée par  son époux président de la république  lequel la trompait ouvertement avec la mère de Mazarine". Ceci nous rappelle effectivement que la France a déjà vécu un scénario privé-public complexe sous l’ère Mitterand avec l’épouse et la maîtresse. Cette dernière logée par la République d'où une polygamie à la tête de l'Etat.…

    -          Pour revenir à la compagne de François Hollande et ses tweets. J’avais rédigé mon article intitulé « Tweetweiler »avant l’épisode Falorni : cette dame morigénait déjà  par tweets les médias et leurs choix éditoriaux !  Du jamais vu. De l'inconscience.

    -          Aujourd’hui, la confusion maximale sur son statut règne à propos du procès en diffamation contre sa biographie. Cela fera l’objet d’un futur article spécifique.

    En quoi François Hollande est atypique en liaison avec sa compagne, entrainé dans son image à elle?

    -Pour se faire élire, il a choisi la stratégie électorale de se positionner en anti-sarkozy pour tout. Il est effectivement anti-mariage.François Hollande est le premier président de la république célibataire. Mais pour le reste sa vie privée est en première ligne.

    -Dans sa tirade « moi-je » il a prôné la séparation des pouvoirs (politique/justice) et de la vie privée. dont les français n’entendraient pas parler  Promesse électorale non tenue. Ils sont servis par un feuilleton privé du couple Hollande/Trierweiler qui sur l’échelle de Richter du tremblement médiatique est supérieur à la période Sarkozy !

    - Raide et présidentiel, le 14 juillet 2012 depuis son bureau de l’Elysée, il annonce solennellement après le tweet tueur que tout est réglé : le public d’un côté, le privé de l’autre.  Paroles en l’air !! Car le feuilleton continue. Sa compagne ne cesse de se faire remarquer en électron incontrôlable et hors norme. Elle morigène et sélectionne les médias qui la suivent  ( TF1 en Afrique) Elle expose régulièrement sa vie devant les Tribunaux.

    - François Hollande  vient de prendre sa plume dans le procès en diffamation qu'elle intente contre les auteurs du livre la frondeuse...avec  des écrits non significatifs. Qui montrent juste en creux qu’il aime sa compagne  au point de la soutenir. C'est migon mais ultra privé comme info.

    Avoir mêlé l’écrit présidentiel à un procès si glauque dans le fond  est maladroit. La thèse  des auteurs mise en cause dans le procès : "Valérie Trierweiler alors mariée à Denis Trieweiler aurait eu une relation extra conjugale  de plusieurs année avec l’UMP Devedjian lequel ne quitte pas sa femme donc elle jette son dévolu sur le socialiste Hollande qui va lui quitter sa compagne Ségolène laquelle est candidate à la présidentielle 2007»

    Le juriste Bilger dans une chronique  dira pourquoi il n’était pas opportun pour le président de s’exposer ainsi en toute maladresse."présidence normale ou compagnon empressé"  On le cite : À l’évidence, François Hollande ne parvient plus très bien à ajuster son comportement entre présidence normale et compagnonnage empressé. Qu’avait-il donc à faire dans cette instance, même en y intervenant - il a insisté sur ce point - comme une personne privée et selon des modalités privées, du bout d’une lettre, alors que le débat aurait dû demeurer circonscrit, et encore !, à Valérie Trierweiler et à ceux qu’elle mettait en cause ? D’une part, ce procédé intrinsèquement acceptable - rien en effet ne l’interdisait formellement - est apparu comme une intrusion, une envie trouble de de se mêler de ce qui n’aurait pas dû concerner le président de la République, aussi prudente et limitée qu’ait été son action. D’autre part, cette dernière, appliquée à un tel sujet et pour une telle cause, a remis en lumière, a fait revivre ce qui aurait mérité de demeurer dans le silence - donc une procédure liée à sa seule compagne, accompagnée d’une sage abstention du président. Il est manifeste que dorénavant tout sera à refaire et l’édifice fragile que des mois d’accalmie avaient construit tremble à nouveau sur ses bases. Il était fondamental que la prise de conscience par Valérie Trierweiler de ses devoirs s’accompagnât d’un bienfaisant immobilisme à son sujet, de la part du président de la République. Or, il a osé l’inverse."

    Les services de l’Elysée devant la réaction générale  médiatique stupéfaite annoncent qu’il s’agit de la vie privée du Président donc d’un écrit citoyen privé…

    Non, trois fois non. C’est totalement politique. A ce que l’on sache, la réflexion publique , générale, institutionnelle sur le futur statut de Chef de l’Etat ( qui deviendrait alors justiciable comme un autre) n’a pas encore eu lieu.

    En écrivant à un Tribunal une lettre privée comme un justiciable ordinaire, François Hollande met les Institutions de  la Vème république devant un fait accompli de sa seule volonté à lui .  Un solo très politique. Très amateur aussi ? Surtout très déroutant.

    Sylvie Neidinger

     

    RUBRIQUE POLITIS FRANCE TRIERWEILER :

    Article 4.Valérie Trierweiler serait en fait un Sarkozy en jupons

    Article 3. Et Monsieur Trierweiler dans tout cela?

    Article 2-Valérie TWEETweiler en fait trop    Stupéfaction face à cette drôle de dame . Article prémonitoire, rédigé avant le tweet-royal.

    Article 1-La reine de Hollande devient reine de France aujourd'hui: découverte avec préjugé favorable de Valérie Trieweiler alors inconnue

     

    valérie trierweiler,scud institutionnel,daniele mitterand,francois hollande,vie privée,sarkozy,bilger

  • Et Monsieur Trierweiler dans tout ça ?

    Imprimer

    Valérie Trierweiler semble en pleine confusion. A commencer par le nom qu'elle porte. Au point que certains internautes la pensent encore mariée à son ex. Normal car elle a conservé le nom du second mari divorcé ! Séparation prononcée en 2010.

    L'actuelle compagne du Chef d'Etat n'avait pas d'image négative avant l'élection, inconnue jusqu'alors. Elle vient en quelques semaines de fusiller son capital confiance auprès des français.

    VT devient le prototype d'une harpie narcissique assoiffée de pouvoir qui fait virer tout le monde et met en scène une jalousie d'opérette.

    Allant jusqu' à s'affubler... elle-même d'intitulés délirants « atout cœur pour la France »ou «journaliste N°1 de France »dans un de ces médias dont elle a usé et abusé.

    Elle fut, est de toutes les couvertures. Omniprésente.

    Il vaudrait mieux parler la concernant d'atout pique pour le pays !

    Elle nous vend à longueur de colonnes son « histoire d'amour » Dans le réel : des relations infidèles au sein de couples avec enfants qui n'intéressent vraiment personne. Plutôt glauques.

    Madame Royal avait la dignité de ne pas évoquer cette partie de sa vie privée avant d'être provoquée en réponse par le tweet.

    Sa "rivale" journaliste spécialiste du PS semble finalement très attirée par le pouvoir politique ...au point de jalouser la Première Femme en France finaliste de Présidentielles en 2007 ?

    Son acharnement à assassiner médiatiquement la mère des enfants de France Hollande lui revient en boomerang. Elle est décrite sur internet comme une « femme méchante, froide, arriviste » Une concubine qui aurait piqué la légitime.

    VT se monte la tête à s'inventer un personnage surréaliste de femme indomptable, libre qui voudrait continuer à travailler « hyper » dans notre époque. Tout en gardant haute main sur la Présidence où elle bénéficie d'une cellule à sa disposition et sur le Président son compagnon.

    A imposer ses vues aux français par ses tweets anti- démocratiques- car ce média ne s'adresse qu'aux happy few.

    Diantre. Au passage, d'autres journalistes aimeraient ,eux -aussi, pouvoir faire vivre leur famille en rédigeant seulement 2 ou 4 articles par mois à Paris -Match !

    Dans un élan de prétention, elle a « rhabillé pour l'hiver » les anciennes femmes de Présidents français qualifiées par ricochet de ...potiches ! Pas diplomate pour un sou.

    Depuis le 6 mai, elle fait une OPA médiatique sur les institutions de la Vème République par l'entremise involontaire de son compagnon, placé au pouvoir suprême.

    Or, Lui a été élu. Pas elle.

    Elle clive les opinions. Et pas en sa faveur. Le baiser public sur la bouche dévoile une impudeur pathologique ou de mauvaise éducation.

    Au lieu de s'arrêter, de se faire discrète, elle continue ! Ses faits et gestes alimentent le feu. Elle vient de légender un livre en évoquant ses ...nuits avec François Hollande « je le réveille pour lui parler de l'affaire DSK »

    Les socialistes tentent de la remettre à sa place. Là où on attendait que le Chef d'Etat ne le fasse.

    Jusqu'au 1er Ministre Ayrault qui a donné de la voix. En vain à ce jour.

    Julien Dray vient très clairement de situer le problème. Le peuple a voté pour un Président. Le N°1 du pays est responsable du comportement de ses proches.

     

    Garder le nom marital du mari divorcé : juridiquement possible mais tellement confus!

     

    Les dégâts commencent à se mesurer. Plusieurs votants qui avaient choisi Hollande aux présidentielles contre Sarkozy (en raison justement du sarkozisme synonyme d'exposition personnelle bling-bling ) sont atterrés. Beaucoup ne se sont pas déplacés aux législatives, pour ce motif avec le sentiment de s'être fait rouler dans la farine.

    Valérie Trierweiler, qui n'est pas « première de classe » vue la gestion catastrophique de son image continue à alimenter les commentaires sur internet. Elle a choisi la lumière et les déclarations à l'emporte-pièce. En retour, loi du genre, sa vie est scannée dans tous les recoins par les internautes, radio trottoir, radio immeuble.

    La parole se libère, en toute démocratie.

    « Concubine » revient très souvent. Aussi le fait inexact « qu'elle serait encore mariée à Denis Trierweiler ». Logique car elle se nomme ainsi.

    Pourquoi garde-elle le patronyme de quelqu'un dont elle juridiquement séparée? Qui , en plus travaille encore pour Paris Match ? Une personne dont le nom de famille -et de sa famille alsacienne- est désormais mêlé involontairement  à un vaudeville national?

    Le site  Alexia informe qu'en droit français, une épouse -ou un époux mais c'est plus rare - peut garder le nom marital après divorce en demandant avis du Juge.

    Les motifs évoqués peuvent être professionnels. En l'occurrence on peut penser que le nom marital Trierweiler étant le nom de plume, elle a certainement voulu garder cette visibilité.

    Les juristes indiquent que le mari peut retirer cette autorisation en motivant sa demande « lorsqu'il estime qu'un usage abusif est fait de son patronyme, usage qui lui cause préjudice ». Le site précise que l'autorisation n'a plus lieu d'être lorsque la personne se remarie.

    Le statut de la femme du président, c'est ...un président marié!

     valérie trierweiler,paris match,denis trierweiler,françois hollande,sarkozisme,julien dray,depardon raymond

    En France, on s'épouse sous la photo du Président de la République.

    Le cliché Depardon raté a fait l'unanimité contre lui avec les drapeaux traités comme des carpettes qui pendent aux fenêtres dans la journée, comme dans les immeubles populaires.

    Mais plus que ce cliché raté, le célibat du président reste surprenant. Surtout avec une compagne ultra visible et peu normale.

    A ce stade et tout comme Julien Dray ne le dit, on peut  penser que François Hollande, élu, est lui Responsable du tweet-tweet ambiant !

                                                           Sylvie Neidinger

     

     

    RUBRIQUE POLITIS FRANCE TRIERWEILER :

    Article 2-Valérie TWEETweiler en fait trop Stupéfaction face à cette drôle de dame . Article prémonitoire, rédigé avant le tweet-royal

    Article 1-La reine de Hollande devient reine de France aujourd'hui: découverte avec préjugé favorable de Valérie Trieweiler

     

     

    Tags : valerie trierweiler, denis trierweiler, ségolène royal, françois hollande, sarkozisme, depardon,julien dray

     

  • Valérie TWEETweiler en fait trop !

    Imprimer

    twitter.PNG« Ségolène Royal n'a qu'un seul problème, c'est son compagnon » boutade lancée par son porte-parole Arnaud  Montebourg en janvier 2007.

    Ne va-t-on pas dire bientôt que « le problème de François, c'est Valérie » ?

    La récente irruption dans l'espace médiatique français de la compagne du Président semble déjà virer au vinaigre par des actes personnels non-conformes.

    Pourtant, elle a très certainement contribué à la victoire électorale de celui qui était injustement décrit comme mou depuis plusieurs années -quelle insulte pour un homme !

    Il ne l'était évidemment pas. Il a reconstruit sa vie avant de conquérir le pouvoir suprême.  Nouvelle vie et nouvelle femme  semblent avoir boosté sa confiance en lui.

    Paradoxalement, Valérie « Tweetweiler » met actuellement-et hyper rapidement- à mal sa propre image par des maladresses qui ajoutées les unes aux autres commencent à faire plus que jaser...Et qui vont durablement imprimer les mémoires.

    Attention:  l'épisode initial du Fouquet's, vécu comme un boulet, a plus que plombé la Présidence Sarkozy...jusqu'à la fin.

    Les français ont quitté le son du bling bling. Pas pour le gazouilli tweet tweet !!!

    Son usage de Twitter dérange, voire n'est pas en bonne odeur « institutionnelle »

    Quatre sont déjà en mémoire :

    1-Celui où elle corrige vertement  une journaliste qui oublie d'écrire « ex » à "couple Royal Hollande » : légère  atteinte à la liberté de la presse.

    2-Celui où elle demande aux françaises de lui dire comment faire évoluer la fonction de Première Dame !

    D'une part, elle n'est pas mariée et devrait déjà se mettre dans la peau  de la représentation symbolique avant de s'exprimer.

    D'autre part, seules les Institutions sont habilitées faire évoluer le cadre légal.

    Enfin en  tweetant, elle ne s'adresse qu'à une partie seulement des françaises, les connectées, ses "followers", son fan club : quel déni de démocratie !

    3- Autre tweet imbuvable : celui, récent , où elle flagelle  les médias qui n'ont pas suffisamment  repris selon elle,  l'information du rapport Unicef sur la pauvreté des enfants français.

    Atteinte majeure à la liberté de la presse, d'autant incroyable que Madame Trierweiler est issue du sérail. Normalement elle est informée de par sa profession des conditions de  l'article du 22 juillet 1881 gouvernant cette LIBERTE essentielle à la DEMOCRATIE.

    En son temps, le gouvernement Sarkozy avait défrayé la chronique en jugeant que l'AFP ne relayait pas assez  les messages gouvernementaux.

    Avec VT,  nous avons pire. La compagne du Président distribue par le «  réseau social à deux lignes= Twitter » des claques aux médias sur la base de  son opinion à elle, ses désirs, ses préjugés : inédit !

    4-La « discrète »  donne à lire à la planète entière par le "haut parleur aviaire" ce qui ne devrait jamais passer par ce canal. Elle vient de remercier Madame Obama pour son invitation par Twitter. Bizarre !

    Elle aurait plutôt intérêt à la discrétion...Les échos off de campagne issus du PS (en interne)  la désignent comme une tigresse.

    Sa marionnette des Guignols  de l'Info la caricature d'emblée  comme dominatrice ( dominatrice du leader du pays pose un énorme problème d'image de l'Etat  !)

    Les français après l'ère sarkoziste hors norme (ayant bousculé les Institutions) et en prise avec les difficultés économiques ne sont pas prêts à voir se dérouler sous leurs yeux une nouvelle "histoire de femme compliquée " ni à recevoir ordres, demandes, conseils par les tweets de Madame-

    La presse non plus évidemment.

    La Présidence (les conseillers...) qui cherche ses marques semble laisser faire. Or, bousculer les Institutions de la Vème de la sorte devient une véritable"hors-normalité".

    Pour éviter le conflit d'intérêt qui se dessine,Madame Trierweiler a rapidement   besoin de clarifier sa position ..ou de se faire couper le sifflet ?

     

    Sylvie Neidinger

     

    NOTA CET ARTICLE AVAIT ETE REDIGE AVANT LE FAMEUX TWEET ANTI ROYAL.

    IL  PROGRAMME QU'ELLE ALLAIT VERS LE PIRE SI ON NE LUI COUPAIT PAS LE ...SIFFLET !

    OR, MOINS D'UNE SEMAINE APRES ELLE DERAPAIT GRAVEMENT , TERNISSANT ENCORE PLUS SON IMAGE DANS UNE FOLIE MEDIATIQUE AUTOCENTREE SUR SA PERSONNE, HYPER-NARCISSIQUE VISIBLEMENT.

     

    RUBRIQUE POLITIS FRANCE TRIERWEILER

    Article 1-Aujourd'hui la reine de Hollande devient reine de France

     

    Illustration Twitter supra = copie d'écran

    Tags :Twitter, tweeter, valérie tweetweiler, valérie trierweiler, liberté de la presse, françois hollande,sarkozy, obama,guignols de l'info

     

     

    rubrique politis.png
  • La reine de Hollande devient reine de France aujourd'hui

    Imprimer

    Valérie Trierweiler intrigue. La semaine fut un sans faute pour François Hollande qui travaille et signe des autographes sans compter.

    Sa compagne fait fureur sur les moteurs de recherche et dans les forums. Au soir des élections, le monde découvre une jolie femme hitchcockienne d'une élégance intemporelle à la Lauren Bacall.

    Mais elle termine ses huit jours plutôt difficilement puisque  déjà comparée à ...Cécilia Sarkozy, femme à poigne de l'ombre supposée avoir   dirigé en sous main. D'autant que la compagne du Président   règle déjà les comptes politiques en éliminant brutalement car ouvertement  Julien Dray (certes au bizarre anniversaire "PS"... rue Saint Denis ! )

    Celle qui prône la normalité vient de passer une semaine à répondre à des dizaines d'interviews (trop ?) Certes, les médias veulent mieux connaître cette nouvelle « people » Elle y répond. Massivement.

    Internet n'est pas tendre. La dame y est même abruptement  qualifiée de ...maîtresse. On lui reproche  d'avoir gardé son nom de plume, celui du marié divorcé alors qu'elle se nomme Massonneau. On la décrit froide, arriviste, voire tigresse ! "Derrière l'homme chercher la femme", comme si elle l'avait elle même installé FH : remarques et clichés fusent sans ménagement.

    Mon commentaire :

    - Le mariage : non seulement pour les chancelleries étrangères mais aussi pour la France, la question est primordiale. Que la PDF(Première Dame de France) et donc le Premier Homme de France soient mariés semble important. Après tout dans l'Hexagone, chaque couple  se dit oui et signe le contrat de mariage ... sous le regard iss!u de la  photo présidentielle.

    - L'Elysée. La demande de rester à vivre dans l'appartement du XVème arrondissement semblait superfétatoire. La République a mis en place un Palais sécurisé organisé pour accueillir le chef de l'Etat. Engager des dépenses supplémentaires  pour vivre dans son petit chez-soi ...normal semblait bien capricieux ! Le couple semble avoir  finalement choisi l'Elysée.

    - Les tweets. Stop ! Question de protocole, de décence. Les gazouillis s'écrivent  vite. Bien évidemment désormais, ce que la n°1 va penser en positif ou négatif ne peut en aucune manière s'exprimer  par  cette voie et voix. Le Ministre Besson pour d'autres raisons vient de supprimer son compte. Oui, il est possible voire obligatoire  de tuer son  oiseau tweety devenu parfaitement inutile quand on vit  aux cîmes de l'Etat.

    Liberté d'expression. Son tweet où elle corrigeait une consoeur journaliste parce qu'elle oubliait d'écrire « ex » à « Thomas fils du couple Hollande-Royal" est totalement en décalage avec la liberté d'expression de la presse. La journaliste qui ne l'est plus par fonction censure les journalistes : c'est hors norme, surréaliste  ! Un petit dérapage qui indique (trop !)  clairement au monde entier  combien la relation Trierweiler/Royal est difficile. Pourquoi se livrer ainsi en pâture ...à la presse dont elle est supposée connaître les fonctionnements ?

    - Le travail de journaliste. Non ! Une PDF qui porte la symbolique féminine de représentation d'un pays ne peut être dans des interactions personnelles privées même professionnelles. Qu'elle laisse sa place à d'autres  (beaucoup de chômage dans la presse...)  Elle ne peut plus commenter. Son actuel  lien de subordination  professionnel au journal Paris Match devient même  caduc de facto !

    -Modèle de PDF. Il semble, à ses dernières déclarations qu'elle accepte finalement le retrait du poste de journaliste pour sa nouvelle  fonction. Mais en cherchant ses modèles à l'étranger  anglo-saxon : Hilary Clinton, Eleanor Roosevelt....Conseil : qu'elle ressemble surtout à elle -même en puisant au sein de son couple  son modèle à inventer.

    - La potiche. N'est- ce pas un peu méprisant -et hautain- que de dénigrer comme étant « potiche » la place exceptionnelle qui va devoir être la sienne ? Protocole et bonnes œuvres appartiennent donc au vocabulaire de l'insulte ? Non. Commencer par réussir ce challenge avant de  trouver ses marques pour ensuite faire évoluer la fonction semble plus ...intelligent. Dénigrer comme elle le fait  les anciennes supposées « potiches » Madame Chirac et les autres,  par non-dit indirect du type « moi je ne serai pas potiche ! » fut    plus que maladroit, presque impoli. Le combat de la campagne est terminé !

    - La fonction de Première Dame. Attention à l'autre travers : en faire trop. Madame Mitterrand dans l'indépendance  personnelle de ses œuvres personnelles gênait le protocole. Son action pouvait aussi se lire comme le fait de « profiter d'une situation » L'élu étant le bien mari et non son épouse !

    - Le besoin de « gagner sa vie » à ce stade de l'Etat passait mal. Les gens normaux n'acceptent  pas qu'elle ne soit pas à la place qui est la sienne, très forte dans le système monarchique républicain hexagonal. Sauf à se voir comparer à Madame Pompadour et ses moutons  pour faire vrai.

    La normalité de ce couple est justement de se tenir bien à sa place dans l'anormalité exceptionnelle de la fonction présidentielle. François Hollande ne veut pas d'ostentation et choisit la modestie.

    Il a raison. La symbolique peut tuer politiquement. Nicolas Sarkozy a plongé avec son Fouquet's et son yacht, ne s'en est jamais remis.

    François Hollande marque sa trace en se comportant dans la plus grande simplicité mais qui ne peut être en aucun cas  une normalité ...normale !

    Les voisins de Madame Trierweiler la décrivent comme ouverte et très sympathique. Il faut faire confiance aux voisins : ils « causent vrai ». La vie de cette dame distinguée en une semaine se trouve totalement bouleversée. La Première Dame de France est fine.  Elle  va trouver ses marques.

    La fonction  de Première dame  n'est pas codifiée juridiquement  parce qu'elle s'inscrit dans une tradition millénaire. C'est  justement une immense... chance pour elle !   Ainsi, la compagne -épouse?-de François Hollande aura une amplitude pour réinventer, moderniser le rôle de l'intérieur et dans la tradition : le challenge de faire vivre une liberté personnelle au sein d'un carcan collectif historique fortement symbolique.

    Sylvie Neidinger

    Tags : Valérie Massonneau, Trierweiler, François Hollande, Elysée, Madame Chirac, Eleanor Roosevelt, Hilary Clinton, tweet, potiche, Premier Homme de France, Première Femme de France, Ségolène Royal

    rubrique politis.png