10/02/2019

Une affaire de...corneculs, dit Castaner

Si le ministre de l'intérieur Castaner  le dit... 

Il affirme ce dimanche 10 février que "Les enregistrements d'Alexandre Benalla constituent « plus une affaire de corneculs qu’une affaire de James Bond »

On valide à 100%. TOUS les protagonistes de cette affaire d'Etat  sont  bien des Corneculs. Ou Corne-culs. Les deux écritures se valent.

Mais qui ne font rire personne contrairement à la définition hilare.

Certainement pas rire la Justice ni la Commission du Sénat (excellent Philppe Bas)

Ni ceux qui considèrent le dossier Benalla comme une affaire d'Etat autour de ce que le président Macron a choisi comme organisation personnelle de l'Elysée.

"Cornes au cul, vive le Père Ubu ! "disait ...Jarry.

Ubu Roi. Hubris, aussi...

                                                      Sylvie Neidinger

 

 C'est à la fois une affaire Cornecul ET James Bond, vu l'implication de A Benalla qui a bien évidemment menti devant le Sénat . Ce qui est illégal.
Corne culs.GIF

 

 

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2019/02/09/r...

 

http://www.bvoltaire.fr/castaner-progresse-il-reconnait-e...

 

https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/benalla-2-2-...