UA-65882359-1

18/04/2017

Macronneries: hier Macron, illuminé, se disait "trop.... long "

17/04/17 Brigitte me dit que je suis toujours trop long... donc je vais conclure". Parole "politiques " de ce candidat à la présidentielle prononcées en meeting public le 17/04/17.

Il est réellement dingo, ce type qui brigue sans rire la présidence....

FR maceon degré zero long 17 04.GIF

Ce candidat inexpérimenté et atypique sorti de nulle part, porté aux nues par les médias et ( ....ou car ) visiblement candidat masqué de la gauche hollandiste, continue à jouer le bateleur de  foules.

A défaut d'avoir rallié des candidats de droite à son projet (un échec de sa stratégie) le gourou Macron joue les amuseurs publics autour de sa personne et de l'Amour (on se pince) l'Amour de Brigitte, l'Amour du public qu'il demande de l'Aimer lui.

Un chauffage de salle vulgaire de télé-évangéliste.

Son programme c'est "Brigitte première dame" lancé à la foule. Encore une bizarrerie digne d'un film de troisième série par un ambitieux maladif. Il promeut sa femme laquelle  se fait depuis plusieurs mois habiller gratuitement par les grands couturiers sans que cela ne soit relevé...Confidence d'une habitante du Touquet, ville de la villa de son épouse "Je vais vous dire une chose… Ici, on ne l'aime pas !", chuchote une passante sur le ton de la confidence. "Un bonhomme de 40 ans boosté par une retraitée de 65, ça fait pas très sérieux. Au secours docteur Freud !" raille-t-elle.

Ce candidat amuseur de foire a-t-il bien sa tête? #macron #macronneries,#long #brigitte #macronchrist,#gourou ; #jeanned'arc ;'jupitermacron,télé-évangéliste,charismatique

Son hurlement de fin de premier meeting devant une foule en transe inquiéta (grande macronnerie)

Sa parole pompeuse et vide a été mouchée par Marine Le Pen lors du premier débat "Vous avez un talent fou, vous arrivez à parler sept minutes, je suis incapable de résumer votre pensée, vous n'avez rien dit, c'est le vide absolu, sidéral !" 

Il s'est  comparé- sans rire, sérieusement - au Christ, à Jeanne d'Arc, à Jupiter car étant selon lui "à la croisée de la verticalité et de l'horizontalité."

Hier à De Gaulle hier  en auto-comparaison gratuite.

Et long en plus.  Comme ses interminables discours où il s'écoute parler quelquefois sans comprendre ce qu'il est en train de dire. Verbeux.

Insipide et pompeux dans les débats. Présenté comme charismatique par les tv dont BFM tv.

Un fou !

Il revendique son immaturié politique !

 

Comment a -t-il bénéficié d'une telle mise sur orbite par les médias?

Et fait rallié à lui les éléphants du PS Hollande, Le Drian, Valls, Moscovici ?

Sainte Ségolène avait déjà usé du registre  lors de sa campagne présidentielle de 2007.

Bizarre gauche qui remet ce couvert illuminé avec Macron.

Pardon, avec Macreux.

 

                                          Sylvie Neidinger

 

Sa bizarre déclaration de son patrimoine

Plainte contre lui pour injures

 

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

 

19/02/2017

Macron vautour de l'Histoire (1/2)

Le candidat improbable Macron joue avec le feu juste pour faire monter sa sauce personnelle. 

La bulle de savon Macron explose cette semaine car il déraille.

Et surtout parce que les médias qui le soutiennent largement commencent enfin à signaler les critiques du système Macron qui se font jour.

En pleine campagne électorale,  le conseiller de François Hollande (son dernier poste) rallume  la division par des expressions inappropriées autour de la guerre d'Algérie dans une France actuellement à cran.

L'Hexagone  n'a pas besoin des diatribes de  ce gamin verbeux qui -en s'écoutant articuler comme au théâtre-  attaque tout azimut sans grande logique.

Dans un amateurisme verbal certain car sans conscience de l'impact des paroles publiques autour de thématiques clivantes.

Il convoque des données idéologiques passées, historiques dans une campagne électorale destinée à sélectionner le futur président des futures actions du futur de l'Etat.

Juste pour faire du buzz et récupérer des voix.

Il démontre par là sa difficulté à diriger la France qui n'avait strictement pas besoin de cette polémique marketing, destinée juste à provoquer le Front National pour en sembler le meilleur contradicteur.

    PILLEUR DE TOMBES, PILLEUR DE PHRASES, PILLEUR D'HISTOIRE

Il dérape et s'enfonce.

Macron n'a pas  encore de programme sinon son "nini  bayrouiste", un peu court  et des ciblages marketings  catégoriels qu'il déroule.

Il vient de jouer le vautour pilleur de tombe en allant fleurir la dernière demeure  de l'acteur Roger Hanin en Algérie, reprenant à bon compte l'aura du beau-frère de François Mitterand et par là ciblant -toujours à bon compte !-la catégorie des français représentée par l'ancien acteur. De la com.

Vautour pilleur de phrases. A Toulon il indique vendredi "Parce que  je veux être président, je vous ai compris je vous aime". C'est en partie la phrase du général de Gaulle qu'il reprend gratuitement.

Le ridicule ne tue plus....

Racolage. Il "aime" ....parce qu'il veut être président ? Trois fois "je", une phrase digne d'un gourou..

La colère des harkis et pieds-noirs et bien au delà persiste..

Il drague dans la même semaine la manif pour tous et  le mariage pour tous.

Typiquement une attitude "nini"

Politiquement, il se dit ni de droite ni de gauche mais fait surtout une OPA sur le Parti socialiste et se voit classé à gauche.

Ses meetings sont  organisés suivant des règles de téléréalité et du show business. Jusqu'au temps des applaudissements qui sont réglés par des chauffeurs de salles.

Le blogueur Homme Libre signale dans un excellent article son organisation artificielle du "chauffage de salle"

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/02/17/emmanuel-macron-et-ses-cohortes-ovines-282151.html#more

 Suite au 2/2....

                                                         Sylvie Neidinger

 

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/02/19/m...

 

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

     

14/12/2016

Macron et sa communauté de l'Emmanuel

Macron lors de son lancement politiqumacron emmanuel,transe,meeting,tele-évangeliste,christique,communauté de l'emmanuele, avait surpris par un côté télé-évangéliste.

Un point commun avec Ségolène Royal, Sainte Ségolène à l'époque de sa candidature.

Son meeting parisien de samedi  10 décembre dernier confirme.

La fin de son (trop long: 1h50) discours a été un véritable dérapage. Après une litanie monocorde, Emmanuel Macron se met à hurler et termine bras en croix tête penchée.

Jésus ressuscité.

Le discours présente des aspects troublants. Macron entre en transe. Et surtout lorsque la foule scande son nom.

Ses yeux envoient des éclats d'agressivité et de dureté.

Il s'enivre. Christique.

Un ego 'moi-je' ultra démesuré.

Le théâtre a été très formateur dans sa vie personnelle. Puisqu'il a épousé sa prof (de théâtre).

Problème. Il ne faut pas se tromper de scène.

Surtout quand il n'y a pas de contenu (à part le "moi-je"....) la forme devient artifice de communication.

Or, il s'agit de POLITIQUE.

Certains comparent cette manière métallique d'haranguer la foule à de peu glorieux personnages de l'Histoire...

Hommes politiques et réseaux sociaux se moquent . A juste titre.

                                                             Sylvie Neidinger

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger