11/11/2018

1914-1918 : Un masque à gaz très franco-allemand

Chronique du 11 novembre 2018.

C'est un objet mémoire...Un vieux masque à gaz traînait dans un  tiroir de grenier, dans mon enfance. Les combles fourmillaient alors de  multiples "documents" que je me plaisais à prendre en main,  des bons d'alimentation de la seconde guerre aux reliquats de la première.

Beaucoup  collectionnaient tous les souvenirs de cette période. Et dans l'Est de la France, terre des batailles, le souvenir physique des conflits n'est pas ce qui manque.

La famille n'était pas spécialement de cette veine de collection. Ce qui avait appartenu à nos ancêtres nous suffisait amplement. 

L'objet  appartenait au soldat Pierre-Joseph,   10 ème régiment du Génie, décédé en 1917 à Fleury-Douaumont à 21 ans. De douleur son père Joseph-Jules décède l'année suivante en 1918.

Cette première guerre mondiale  était particulièrement douloureuse à cette famille  puisque Joseph, le grand-père de Pierre  était né en....Allemagne, à Elsenz au Bade-Würtenberg. A l'époque un allemand quittait son pays pour émigrer...en France. Alors voir surgir un conflit entre les deux pays  troublait.

Qu'est devenu ce masque ?

Il fut donné à un ami  de la famille dans les années  1970. Lui aussi de nationalité allemande et collectionneur. Il avait insisté pour l'avoir.

Ce masque   nous manque aujourd'hui. Pour pouvoir le transmettre aux plus jeunes de la famille qui sont un peu estomaqués du manque de transmission générationnelle.

Mais dans le fond, ce masque à gaz est bien au coeur d'une amitié... franco-allemande.

 

                                                              Sylvie Neidinger