23/03/2014

CyberFrance en espionnage

Sur le thème du cyber espionnage, l'actualité se concentre cette semaine, en France.

*Au delà de l'affaire des écoutes de Sarkozy et son avocat.... Leur nombre, la méthode, les autorisations...Qui ont ulcéré toute la profession d'avocat. Une affaire judiciaire à l'instruction dont quelques bribes sont diffusées dans la presse, en violation du secret d'instruction. Dossier non encore terminé.On n'a pas tous les éléments à ce jour. Difficile de commenter à ce stade.


*Au delà de l'article 13 de  la loi de programmation militaire voulue par le gouvernement Hollande et  votée en décembre 2013 par les députés  qui déjudiciarisera toute écoute et laissera n'importe quel organisme français s'introduire dans les vies privées et sans rendre de comptes à personne....Ultra dangereuse pour les libertés individuelles.cybersurveillance,orange,babar,france,canada,algérieMais une loi pour valider les pratiques illégales qui se pratiquent... déjà.

Deux autres cas sont signalés cette semaine :

*Le programme Babar qui surveille des Etat francophones, Algérie, Canada et autres

*La coopération entre services secrets français DGSE et Orange. Maintenant que cela est confirmé cela redonne du sens au passé.

Ces informations sont issues des révélations Snowden (document GCHQ) services secrets britanniques

Il m'a été rapporté personnellement que certains abonnés -français ordinaires de la vie ordinaire mais dont le nom est à consonance étrangère - ont  vu effectivement leur lignes Orange brutalement en dérangement. Et pour la remettre, s'entendaient  poser des questions ultra personnelles par le personnel technique de la dite société.

Questions   que normalement dans un état de droit, on ne pose jamais.

Du genre, s'ils avaient un nom à consonance étrangère: des questions sur leur origine, combien d'ordinateurs connectés etc. Les numéros de PC étaient demandés ! Le SAV  demandaient  même pour le simple rétablissement d'une ligne internet  à ce que les ordinateurs de la maison soient connectés pour voir si la "connection "fonctionnait bien...

Autant de questions non légales en France, évidement.

Renseignement pris depuis, ces personnes ont changé d'opérateur suite à cette curiosité ma placéeClientèle commerciale perdue. Les limites du genre pour un opérateur privé que de dépasser son droit. Or chez les autres opérateurs les relations étroites avec la DGSE sont identiques!

Orange en travaillant directement pour les services secrets  a pris le risque de mettre à mal son image. L'entreprise a pu perdre au passage quelques clients peu contents (dont ceux de l'affaire des lignes en dérangement) .

Globalement mauvaise donne pour les libertés individuelles que ce  Babar et la volonté de la France de surveillance au delà du légal.

Tout finit par se savoir.

Les doigts pris dans le pot de confiture. Cela colle.

                                                                                      Sylvie Neidinger


Crédits Images/capture d'écran/site web/Huffington Post.ca

11/02/2014

Laura Poitras derrière Snowden lance The Intercept

Il faut connaître Laura Poitras, finalement peu médiatisée au regard de son rôle important  !nsa,laura poitras,snowden,freedom for press foundati foi

Pour avoir divulgué ce que trame la NSA, Edward Snowden doit selon certains recevoir le prix Nobel de la  Paix et selon d'autres être réduit à de la charpie-bouillie, désintégré....

Or il n'est pas seul dans son entreprise de diffusion. Une femme joue un rôle très important ( + un troisième homme... Glenn Greenwald)

Laura Poitras, journaliste d'investigation.


Hier 10 février 2014, Laura Poitras participe, avec Glenn Greenwald et Jeremy Scahill au lancement du magazine en ligne The Intercept, la première publication de , financé par Pierre Omidyar

."A court terme, le magazine doit servir de plateforme pour présenter les documents sur la NSA révélés par Edward Snowden et ainsi poursuivre la publication d’enquêtes sur la surveillance globale par les États-Unis".

Aujourd'hui 11 février plusieurs milliers de sites Web et d’internautes communiquent  sous la bannière « The Day We Fight Back » pour protester contre les opérations massives de cyber-espionnage menées par le renseignement américain.

                                                         Sylvie Neidinger


Elle produit un film sur Snowden en octobre 2014


25/10/2013

NSA: le problème des "alliés d'espionnage" !

Rapporté: Selon  l'ancien agent de la Centrale américaine du renseignement (CIA) Joseph Wippl, l'Allemagne devrait même se sentir honorée d'avoir été espionnée par les Etats-Unis !!!!

joseph wippl,nsa,gchq,duncan campbellallemagne,merkel,espionnage,snowden"La chancelière Merkel est quelqu'un d'important (...) Comment la NSA ne voudrait-elle pas écouter la personne la plus puissante au monde après le président Obama?", s'interroge-t-il.joseph wippl,nsa,merkel,espionnage,snowden

Commentaire: Outre que cette phrase est méprisante pour la Chancelière- qui devrait selon ce monsieur s'estimer heureuse...d'être visée en traitre par les USA jusque dans sa vie privée !!-

....Elle est fausse !

Nous sommes tous espionnés par la NSA . La moindre recherche sur google est tracée.

La ficelle commence à devenir un peu ...grosse.        

On signale une excellente émission tv qui a synthétisé toute la problématique de l'espionnage US dans nos vie à nous. C Dans l'Air du mercredi 23 octobre.

L'usage de  ces nouveaux produits technologiques: tablettes, iphones et par   les nouvelles formes numériques facebook, twitter...porte  conséquence sur nos vie.

Un scénario  qui dépasse même l'imaginaire de Georges Orwell.

 Le problème majeur généré par la collecte massives d'infos personnelles stockées sur des gros serveurs répartis dans des déserts américains et aussi en Europe (ah les anglais.....) est l'absence d'oubli numérique.

joseph wippl,nsa,allemagne,merkel,espionnage,snowdenUne position terrible pour la démocratie. Qui peut avoir des retombées multiples sur  les libertés individuelles basiques  (ex les systèmes de santé  et autres)

Cet espionnage généralisé pose le problème massif de la relation des américains aux non américains.

Comme ils ont pris Madame Merkel pour une idiote  notamment par le commentaire de ce Jospeph Wippl, totalement inconnu, ils nous prennent  pour des idiots ! Et ça, c'est juste une position intenable pour eux sur le long terme.

Le Brésil et le Mexique ont déjà réagi avec fermeté. L'Europe semble aujourd'hui pour fois unie  sur une position commune.

Se pose toujours pour les Européens  le problème du Royaume Uni, Etat membre comptabilisé comme était du 2ème cercle par la NSA ( avec le Canada+Australie +Nelle Zélande) qui met à disposition des USA pour espionner: ses terres historiques et celles sises autour du globe,    dont une base grandes oreilles à Chypre. Son GCHQ. Leur surveillance satellite Echelon était dévoilée en 1988.

Problème plus grave. Il semblerait que le 3ème cercle des alliés d'espionnage soient...l'Allemagne et la France!       

                                                                   Sylvie Neidinger

Post: la réunion des chefs d'Etats européens-sous réserve des infos connues- n'a pas abouti à grand chose: juste de programmer  de construire un cloud européen. Plutôt nuageux comme réponse. Question : dans la stratosphère...avec les britanniques???

joseph wippl,nsa,gchq,duncan campbellallemagne,merkel,espionnage,snowden

Complément d'infos :

lemonde.fr/technologies/article/2013/10/28/la-carte-des-pays-surveilles-par-la-nsa_

Le 4ème pouvoir a fonctionné : la presse !

-angela-merkel-veut-un-accord-de-non-espionnage-au-sein-de-l-ue

Espionnage-les-europeens-tancent-les-americains-mais-sans-mesures-de-retorsion-25-10-2013-

Le Royaume Uni Maître espion. Article de Duncan Campbell, spécialiste GB du droit civil et de la surveillance électronique

L'agence britannique de renseignement craint un débat public sur ses activités

.leparisien.fr/high-tech/la-nsa-a-aussi-pirate-des-ordinateurs-non-connectes-15-01-2014-

.rts.ch/info/monde/5535405-la-nsa-recupererait-des-millions-de-sms-quotidiennement.

les-applications-pour-smartphones-surveillees-par-la-nsa-...

                                                      **************

lemonde.fr/international/article/2013/10/31/keith-alexand...

Le rôle du Général Keith Alexander mieux identifié

joseph wippl,nsa,gchq,duncan campbellallemagne,merkel,espionnage,snowden

Suivi

.europe1.fr/International/La-vie-privee-est-fondamentale-...

2013/12/30/la-nsa-a-pirate-orange-pour-acceder-aux-donnees-d-un-cable-sous-marin

09/08/2013

La SNCF, Prism et la surveillance généralisée

1-L'affaire Snowden dévoile Prism, le système de surveillance mondial généralisé par les USA, exhorbitant en terme de droits, respect des libertés individuelle. A plusieurs égards illégal.

2- La Société Nationale du chemin de fer  confie volontairement à un sous-traitant américain son informatique de paiement:

Le sous traitant américain de la SNCf agace

La SNCF défend son choix de terminal de paiement

3- Conséquence : un pays tiers aura systématiquement accès par Prism, sans autorisation de la justice locale, française en l'occurence, à toutes les données persos: qui voyage, quand et où.

4- A un certain moment, il faut cesser de dire que nos démocraties européennes fonctionnent. A ce stade nous sommes entrés dans l'ère du colonalisme numérique, informatique. Et les non américains sont bien les colonisés. G.Orwell comme prophète.

5- Il suffit d'avoir le courage de le reconnaître et de le dire médiatiquement. Bien évidemment la SNCF n'a pas décidé seule, ni son sous-traitant comme elle le précise !C'est une décision politique de premier plan. Mais il ne faut surtout pas le dire !

(Actuellement la France vit une  deresponsabilisation. La ministre de la culture n'assume pas les fautes d'orthographe de son tweet et incrimine ses collaborateurs! Tout comme le timbre de Marianne version  Femen raciste supposé avoir été choisi par des lycéens! version officielle !)

Ceux qui ont donné le feu vert à la SNCF sont bien aux abonnés absents !!

Un parti- nationaliste-  le FN est seul à réagir.

L'affaire concerne évidemment aussi  les citoyens suisses qui voyagent et peuvent acheter un billet à Paris (Lyria etc.)

C'est ça, l'Europe??

Ils sont où les députés du Parlement européen: en vacances ??

                                                                                                 Sylvie Neidinger