28/08/2016

Néolithisation suisse: écouter le Professeur Marie Besse (Unige)

A vue d'Esprit.

Le processus de néolithisation (passage du cueilleur-chasseur à une   économie de production, naissance de l'agriculture) démarre à moins 10 000 ans au Proche-orient et moins 5000 en Suisse.

Marie Besse, professeur d'archéologie préhistorique à Genève évoque le Sacré lié à cette époque dans une émission de la RTS.

Elle évoque les stèles de la nécropole du Petit-Chatel à Sion, les cultes d'ancêtres, les tumulus, les mégalithes, l'alignement d'Yverdon etc... durant 28' passionnantes.

                                                                        SN

 http://pages.rts.ch/espace-2/programmes/a-vue-d-esprit/7001059-a-vue-d-esprit-du-28-08-2015.html

unige, marie besse, néolithisation, suisse, sacré

12/01/2016

L'autre versant de Gstaad

A visionner sur Arte jusqu'au 19 janvier 2016 un programme concocté en partie par la RTS.gstaad.GIF

http://www.arte.tv/guide/fr/042820-000/l-autre-versant-de...

Ce formidable  documentaire de 86 minutes date de 2011 mais n'a pas pris une ride.

Il évoque les deux versants: la station jet set et les villageois du cru.

C'est filmé de l'intérieur et tout le monde s'exprime ouvertement: le personnel du Palace, les menuisiers, paysans....

Toute l'ambiguïté des relations entre les deux univers.

Une manne financière dont tout le monde profite mais qui bouscule l'ancien monde.

Avec ceux qui s'accrochent à l'alpage mais en questionnements entre le dur labeur de paysan et son action "sociétale" à entretenir l'alpage justement pour surtout....maintenir les paysages et éviter à la forêt de s'installer.

Les réflexions des locaux nommés "indigènes " dans le film sur le forfait fiscal qui créé un marché immobilier de chalets hyper-tendu, sur les hôtels de luxe, les chalets rachetés à prix d'or par des richissimes qui deviennent utilisés quelques semaines par an. Les locaux quine trouvent plus à se loger.

Les paysans qui lâchent et  vendent leurs biens. Ceux qui s'accrochent autour du fromage et des reines de la montagne qui fournissent le lait;

Leurs inquiétudes.

On sent un village encore soudé, non désintégré mais en questionnements.

Ambiguïtés que le reportage d'une heure et demi souligne avec finesse et intelligence. Magnifique. A revoir sur le net.

                                                                            Sylvie Neidinger

                  

 

 

Lire la suite

08:06 Publié dans A-Helvetia, MONTAGNE' ALP' SKI' | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : gstaad, l'autre versant de gstaad, alpage, arte, rts | |  Facebook | | | |

06/11/2014

Vous êtes plutôt rail, plutôt route ou tendance bi?

Mobilité, c'était mieux avant !http://webdoc.rts.ch/mobilite/

Le webdoc produit par Michael Lapaire, de la  RTS multimédia en 2012 est toujours d'actu.mobilité rts,webdoc,rail,route,morgiens,swissmetro,rts,axe lausanne-genève,mobilité

 

        AXE ENGORGé GENEVE- LAUSANNE, MORGIENS AGACéS!

Un voyage interactif "comparé" car dans l'espace et le temps avec beaucoup de documents d'archives:

"Entre Genève et Lausanne l'autoroute et la voie de chemin de fer se côtoient depuis près de 50 ans. Aujourd'hui tous deux sont au bord de la saturation.. Le rail et la route, deux façons de se déplacer, deux choix de société. Et vous quel est le votre?

mobilité rts,webdoc,rail,route,morgiens,swissmetro,rts,axe lausanne-genève,mobilitéPlongez dans la peau d'un pendulaire et parcourez l'axe engorgé Genève-Lausanne. Mais surtout laissez vous porter par le voyage, par des images d'hier et d'aujourd'hui.

Après avoir choisi votre moyen de locomotion vous découvrirez es wagons enfumés de l'époque, les premières infractions sur l'autoroute, le projet futuriste de Swissmetro, les Morgiens agacés par le bruit etc.

mobilité rts,webdoc,rail,route,morgiens,swissmetro,rts,axe lausanne-genève,mobilitéRégulièrement dans ce webdocumentaire  passé est évoqué à travers des problématiques d'aujourd'hui (embouteillage sur l'autoroute, saturation des wagons)Tout semblait plus facile en terme de mobilité !

Les archives et les images actuelles s'entremêlent dans un récit interactif où vous êtes maître de votre voyage; enfin presque. Vous verrez. Bon voyage das l'espace et le temps ....Lorsque tout semblait plus facile en terme de mobilité"

Ce webdoc offre un voyage plein d'humour, pas du tout "politiquement correct (citation  : "on trouve de  tout dans les gares, du sandwich fort  cher à la cocaïne !!") Oeuvre de... création, donc.

Avec des images passées qui font sens telles l'inauguration de la ...première autoroute de Suisse.

mobilité rts,webdoc,rail,route,morgiens,swissmetro,rts,axe lausanne-genève,mobilitéChiffre intéressant: 1,5 voitures pour 10 habitants en 1960, seulement.

Aujourd'hui, on monte des murs antibruit pour réparer les vices de fabrication initiaux.

Un docu avec des bonus au fil  de la traversée.

Une bonne idée pour la RTS que de valoriser ainsi ses archives. En les croisant au présent sur une problématique toujours actuelle, toujours difficile, pas vraiment solutionnée.

                                                              Sylvie Neidinger


Mobilité, quand tout semblait plus facile  est cité en 2013 sur le site spécialisé webdoc.fr. avec ce commentaire:: "À voir si la thématique vous branche, donc, d’autant que la réalisation, bien que d’une sobriété absolue, ne souffre d’aucune faiblesse technique."

 

mobilité rts,webdoc,rail,route,morgiens,swissmetro,rts,axe lausanne-genève,mobilité


04/11/2014

WEBDOCS: la gamification du réel documenté

Les webdocs, très facilement accessibles sur internet et gratuits ne sont finalement pas bien connus du grand public. 

Il s'agit d'une révolution. La préhension individuelle, le pilotage d'un documentaire "gamisé" hyper scénarisé depuis son ordi.  Une interactivité créative source de surprises.upian,webdocs,prison valley,gamification

Les journalistes connaissent. C'est à la mode: il n'y a plus de travail dans la presse... Plusieurs essaient de  réaliser  "leur " webdoc. Normal: ils sont professionnellement  à la croisée du numérique et de l'info documentaire.

 Ils font souvent  appel au crowfunding. Car un web doc, puisqu'il est mis à disposition gratuitement  doit être financé...en amont. En fait tous les produits ne jouent pas dans la même catégorie, entre lever 12 000 euros, CHF ou 300 000.

Le financement d'un webdoc est plus souvent proche de celui d'un film. Le CNC (Centre National du Cinéma) est souvent sollicité en France,  l'ONF Office National du Film/Natinal Film Board au Canada .

CNC  :http://cinemadocumentaire.wordpress.com/2013/02/13/le-webdoc-a-lonf-entretien-avec-monique-simard-webdocumentaire/

upian,webdocs,prison valley,gamificationDavid Dufresne est "la" vedette des réalisateurs de  webdocs très structurés.

Et très onéreux à produire!

Chez Upian, qui se présente comme "web boxer depuis 1983."

Tel  son célèbre Prison Valley

 

Thème: la mono-industrie du prisonnier dans une vallée du Colorado.

upian,mobilité,rts,insomnie,webdocs,prison valley,gamificationVous entrez dans la vallée @PrisonValley (2010)

Vous vous installez à l'hôtel, vous ouvrez les portes qu'il vous intéresse d' ouvrir. Voyage au coeur d'un univers carcéral US. Vous comme   spectateur- acteur totalement intégré.

Autre webdoc célèbre pour ses trouvailles, Alma. Mais  terrible sur le fond: la plongée dans le mental d'une criminelle colombienne.(j'ai été personnellement très réfractaire à ce contenu)


Ou, en Suisse Mobilité: production  de 2012 de la RTS : voyage dans l'espace /temps helvète. Voiture ou rail??

Les webdocs sont aussi inventifs que le cerveau humain pour l'expérimentation proposée. Autour de thématiques réelles.

upian,webdocs,prison valley,gamification




 Exemple d'originalité.ONF/NFB a produit Insomnie collective.

Jamais visible dans la journée ! Il faut prendre rendez-vous; laisser votre numéro de téléphone. Vous êtes rappelés la nuit et commence alors le voyage interactif proposé !

 Love Hôtel où il faut être obligatoirement deux connectés à distance pour entrer ! Et autre inventions...

L'univers  web doc, surprenant. Ce blog a ouvert une rubrique webdocs.


                                                                   Sylvie Neidinger

crédits images captures sites web.

 

29/07/2014

Pas de genevois pur sucre? Evidemment !

 Lu dans le Messager genevois du 24 juillet, page 2:

 "Profitant de l'émission "les défis de l'actu" de la radio tv publique romande, le maire de Saint-Julien-en-genevois a proposé de trouver un "authentique genevois dont les huit-arrière-grand-parents sont également Genevois."

Le journal poursuit "Après d'intenses recherches et l'aide des réseaux sociaux, le journaliste  Rouven Gueissaz a trouvé l'oiseau rare en la personne de l'historien et théologien Olivier Fatio*. Celui-ci précise quand même que deux de ses ancêtres sont Genevois d'adoption..."

 Et la brève de se terminer par trois petits points comme si une démonstration avait été faite.

 Or, elle est absurde!

le messager,rts,pur genevois,antoine vieilliard,geneve,genealogie,rouven gueissaz

 

 La  lecture immédiate de  cette " recherche" semble médiatico-politique, une manière pour M Vielliard, de...démontrer  aux genevois qui ont actuellement tendance à se replier sur eux-mêmes, à vouloir s'enfermer, qu'ils sont bien issus de frontières ouvertes par les mariages.

 Certes. Mais ont-ils besoin de lui pour le savoir?

 De plus, cette affirmation repose sur du vent car le "défi" d'Antoine Vielliard n'est pas scientifique.

 1- Aucun genevois a fortiori protestant et même installé depuis des siècles  ne peut nier avoir quelques  gênes issus des provinces françaises cévenoles, ardéchoise ou autres, ou d'Italie. C'est toute l'histoire du protestantisme.

 2-Cette démonstration pourquoi? Le 9 février dernier, Genève n'a pas voté pour le repli sur soi.

 3- Que ce maire d'une  commune limitrophe frontalière   demande aux genevois de.... prouver (!!!!) ce qu'il ne peut prouver lui-même car ... personne (ou presque)  ne le peut est aberrant.

Les bases de la démonstration sont carrément fausses quand  on prend le temps de l'analyse  derrière le buzz médiatique.

 En effet, l'homme...politique  demande d'aller vérifier sur quatre générations. Cela se nomme donc de la GENEALOGIE.

 Or toute personne qui a fait un peu de généalogie sait et a constaté dans ses arbres, une très grande stabilité géographique...jusqu'au milieu du XIXème siècle. Date à laquelle les émigrations internes d'une région à l'autre ou transfrontières s'intensifient.

Jusqu'alors, on allait banalement se marier  dans le village, le quartier  voisin, le plus souvent.

 Trouver  huit ancêtres (inclus les arrière-grand-parents) issus d'une même zone  est donc possible partout, relativement facilement  aux XVIème, XVIIème et XVIIIème siècles. Partout.

 Hormis  pour la capitale calviniste justement  en raison du cas précis des protestants.

Mais cela devient pratiquement mission impossible  après.

Dès la mi-XIXème siècle tout bouge, pour tout le monde et partout. A Genève comme ailleurs.

 Si je prends mes huit ancêtres soit la G4 (4ème génération  au dessus) j'ai: la Suisse de la région  de Berne (Nidau) l'Allemagne du Bade Wurtenberg, la Lorraine, la Corrèze, la Haute-Savoie, la Dordogne. Rien de plus banal au XIXème/XXème que ces mélanges de populations au coeur de l'Europe.

 Alors que dire  de ce bizarre  défi qui demande aux seuls genevois contemporains de lister leurs huit ancêtres locaux, ce pour le .. XXème siècle en plus ?

 

  "TROUVER DES GENEVOIS PUR-JUS"OU "AUTHENTIQUES": LA QUESTION POSE PROBLEME!

 

 Quelque part, juste en posant cette question, M Vielliard  stigmatise les genevois en exigeant d'eux ce qui est impossible... à tout le monde de démontrer.

Attention au décodage  sémiologique des termes  employés:

1-Concrètement le maire de Saint-Julien réclame aux "genevois"dans leur ensemble une réponse à qui ? à... LUI !

Le déséquilibre de la proposition est évident. Qu'un individu seul s'adresse à une population prise dans son ensemble peut être signe de mégalomanie, non?

Ou d'une parole provoc' comme les politiciens savent le faire quelquefois pour se donner de l'importance.

Etonnant  en plus car la population visée...n'est pas  sienne, ni même de son pays !

2-Il met au défi les genevois de chercher donc de prouver. D'entrer dans son raisonnement, sa démonstration à ..Lui. Donc de se justifier d'être ce qu'ils sont... Devant qui? ... LUI. C'est aberrant.

3- Etonnante association entre la Radio  Télévision Suisse (!!!) et le maire de St-Ju pour chercher  avec tant de  difficultés les genevois PUR-JUS (tel que textuellement écrit sur RTS voir la capture d'écran supra)  

Lui parle  "d'authentiques" genevois, des vrais, quoi. Les autres étant faux n'est-ce pas?

Le postulat de départ signifie de facto que les genevois globalement sont /seraient d'un jus IMPUR.

Je synthétise le défi dans son résultat sémantique: genevois impurs, genevois non-authentiques...

RTS média national de l'Helvétie en recherche de genevois purs et qui n'en trouve pas... Un seul exemple trouvé: M. Fatio qualifié d'oiseau rare. Et encore ses ancêtres ne sont pas 100% pur/pur jus...

Remarque: la terminologie de PUR/IMPUR est ici appliquée  à ...une population!! On se pince. On rêve.

La notion de pureté - ou simpement sa mention- appliquée à une population me fait frémir.

C'était une émission tv de détente et pour rire d'anecdotes ?

 Si c'était une démonstration.... politique, cela coince.

Quelle est cette notion "d'authentique" appliquée aux populations?

 

       INSTRUMENTALISATION POLITICIENNE DE LA GENEALOGIE

 

 Le discours sur " l'authentiquement  français" est porté par l'extrême-droite.

Idem pour "l'authentique helvète" porté par les extrêmes.

Le maire de St-Ju demande ici par le micro de la Radio TV suisse la démonstration de "l'authentique genevois" !

 Le problème est que je n'ai pas compris ici dans quel registre se situe cette émission.
http://www.rts.ch/info/dossiers/2014/les-defis-de-l-actu/6004390-defi-8-antoine-vielliard-trouver-un-genevois-qui-a-8-arriere-grands-parents-genevois.html

 Ni l'objet exact du défi? L'émission  défie qui, au fait?

 Avant de commencer "ses intenses recherches avec l'aide des réseaux sociaux" soit en d'autres termes une chasse à "l'authentique genevois pur sucre" (ce drôle d'oiseau ...)  pourquoi le-dit  journaliste de cette TV romande nommé Rouven Gueissaz n'a-t-il pas procédé à une vérification journalistique, déontologique des postulats informationnels  de base?

Et  de la nature du résultat de cette "enquête suspecte " sur "qui serait authentiquement genevois?" Pour démontrer quoi?

Pauvre Olivier Fatio,  seul pur genevois (homme  fort brave visiblement, historien)  trouvé par l'émission RTS correspondant aux "critères" , dont le cas  même ne colle pas à  100% en plus car comme tout le monde à Genève, il a quelques ancêtres genevois mais  "d'adoption".

On se pince, on rêve.

On pourrait tout de même demander à ce média et son personnel quelle est leur  définition du terme "authentique genevois"?

 Soit  pour en  rire. Soit pour en pleurer...

 Qu'un média institutionnel helvète, la RTS et un homme politique hexagonal, Antoine Vielliard, maire donc officier d'état civil, mettent  en branle jusqu'aux  réseaux sociaux pour aller vérifier... l'authenticité citoyenne globale "pure" du ....voisin genevois ( d'outre frontière pour le maire) en se basant sur des données d'état-civil et généalogiques ....a quelque chose de très très TRES gênant.

C'était pour rire? On ne partage pas le même humour.

                                                                                          Sylvie Neidinger

 

* Dans sa note de blog du 31/01/10 JF Mabut signale ceci à propos de A Vielliard :
"Il est né à Chêne-Bourg d'une famille venue de la région parisienne. Son père était un Caterpillar comme lui est un Procter & Gamble" Parisien donc.

*Olivier Fatio est professeur honoraire à l'Université de Genève où il a enseigné pendant 30 ans le christianisme, directeur de l'Institut d'histoire de la réformation et professeur d'histoire de Genève. A sa retraite, il a créé le musée international de la Réforme.

                                                         Rubrique #Protestantisme

Olivier Fatio
est professeur honoraire de l’Université de Genève
où il a enseigné pendant
30 ans, comme professeur d’histoire du christianisme, directeur de l’Institut d’histoire de la
réformation et professeur d’histoire de Genève. A sa retraite il a créé le Musée

 

Le conférencier
Olivier Fatio
est professeur honoraire de l’Université de Genève
où il a enseigné pendant
30 ans, comme professeur d’histoire du christianisme, directeur de l’Institut d’histoire de la
réformation et professeur d’histoire de Genève. A sa retraite il a créé le Musé

13/05/2014

"Mon" Salon du Livre & Presse 2014, Genève

 Présentez armes ! rts,28ème salon du livre de genève,falconnier

japon,tamedia,germaine cousin,editions d'en bas,le courrier,gutenberg,rts,28ème salon du livre de genève,falconnierA l’heure de l’inauguration mercredi  30 avril de la  28ème édition, les Vieux-Grenadiers en tenue d’apparat entraînaient dans leur sillage les officiels dont la Présidente Isabelle Falconnier.

Périple qui démarre non loin du Baobab, Totem du Salon Africain visible de partout. Proche du stand de la RTS où les tablettes numériques attendent le chaland,  outils plats, gros de leurs milliards d’octets cachés dans leurs entrailles. Pouvant archiver non pas des kilos-octets ni  des hectolitres, mais des giga-tonnesrts,28ème salon du livre de genève,falconnier!

 Ere de l’écrit …électrique.

Toutefois l’écrit…végétal n’a pas dit son dernier mot.

 La vénérable imprimerie « à l’ancienne » sur papier, -elle-même de bois- se permettait même des caprices de star au salon. Toute bichonnée par l’Association Gutenberg (EBLC Chailly-Montreux) rts,28ème salon du livre de genève,falconnier

 Un peu plus loin, rencontre avec les hommes de presse qui publient  Le Courrier  de Genève. Un dinosaure soutenu par son lectorat. Première édition: le  5 janvier 1868. Il se présente comme « un rts,28ème salon du livre de genève,falconnierquotidien d'information et d'opinion, humaniste et progressiste, lié à aucun parti politique, syndicat ou association; un journal engagé, mais non partisan; un journal indépendant qui s'efforce de pratiquer un journalisme sans concession ni compromis. » Un tyrannosaurus, je vous dis! Qui se bat pour la survie de l’espèce, papier et désormais web comme il se doit.

 A quelques pas, le  catalan Josep Bosch, qui fut journaliste, expose sa collection particulière de journaux anciens sauvés de la destruction autour de la thématique de la guerre. Centenaire 1ère guerre mondiale oblige ? Pourquoi le choix de ces montagnes de palettes?  rts,28ème salon du livre de genève,falconnier

rts,28ème salon du livre de genève,falconnierIl me donne deux raisons. Raison pratique : l’expo thématique va voyager. La palette est un produit universel facilement disponible pour remonter la scène en tous lieux (malin question logistique!). Raison théorique: il recréé ainsi  une sorte de …tranchée de guerre. Cela fonctionne : on se sent coupé du temps présent, en immersion ![ à propo, ne jetez pas vos anciens journaux!]

 A côté de ce panorama de la presse…antique de 14-18, le petit stand des Editions Glyphe (Paris) présentes pour la toute première fois à Genève par leur secteur de la "publication à compte d’auteur" (avec isbn : c’est du sérieux!) En direction des particuliers ou associations qui ont quelque chose à …écrire, des traces de vies à formaliser.

EDITEUR: PROFESSION COURAGEUSE

rts,28ème salon du livre de genève,falconnier Au Salon de Genève, les libraires et distributeurs ont réservé des périmètres impressionnants, colorés, attractifs.

 Mais c’est aux éditeurs que je rends visite. Aux purs et durs qui engagent leurs finances dans les choix éditoriaux. Les courageux. Ceux sans qui le livre n’existe pas.

  1.  Mes favoris tout d’abord parce qu’ils m’aident à comprendre la Suisse par son histoire: Eric Caboussat et tous les éclairages historiques de Cabéditarts,28ème salon du livre de genève,falconnierIl avait réuni pas moins de quatre écrivains sur son stand ce jour là dont George Pop pour son  ouvrage qui se vend bien au titre dans l'air du temps:"Les Français ne sont pas Suisses". Et vice versa d'ailleurs !

Un peu plus loin l'univers BD avec  Alain-Jacques Tornare et Bob Garcia (pour Penthes.)

Sans oublier le genevois Slatkine.

 Chez l’éditeur spécialiste des réalités sociales Editions d’En Bas, Lausanne, on me signale avec passion « Une goutte de splendeur » chronique de la vie d'un enseignant, du tessinois Fabio Pusterla. "Un petit bijou"...  Quand le professeur saisit pile  l’instant où l’adolescent entre dans l’acte de lire: une réflexion opportune sur le rôle de l’école.

Alors cet ouvrage devient peut être le plus important du Salon...

japon,tamedia,germaine cousin,editions d'en bas,le courrier,gutenberg,rts,28ème salon du livre de genève,falconnierCar l’avenir du monde de l'Edition appartient-il à l'électricité ou au papier  ?? Entre Androids et autres tablettes ou bons vieux livres dont on tourne les pages….Derrière les choix individuels des actuels scolaires, des enjeux économiques majeurs de "l'industrie du Livre". Putatifs et prospectifs!

Le Salon 2014 avait bien identifié les Pôles thématiques : la Scène Suisse, la Scène du crime, la Place du Moi, l’Apostrophe, la BD, la Jeune Photographie Suisse et son  sol photo  marbré sur lequel nous étions autorisés à marcher…

 Près de la Scène Suisse, rencontre  impromptue avec une sacrée valaisanne: Germaine Cousin rts,28ème salon du livre de genève,falconnierZermatten et son sourireUn tempérament, cette mamie. Souvent invitée sur les plateaux car un « bon client » comme on dit en télévision. Ses remèdes de Grand-mère sont son combat. Motivation juste au sens où elle ne prétend pas guérir par les plantes mais donner les recettes de prévention qu’elle tient de la tradition orale de sa vallée d’Hérens. Souvent à base de végétaux ou d'essences. Son positionnement invalide de facto ceux qui dans le passé la jugeaient illuminée. Elle mérite au contraire grand respect pour avoir récolté puis  transmis un savoir pluri-centenaire alpin qui allait se perdre. Dame d’un contact simple et abordable dont la pleine forme physique et intellectuelle valide la démarche. Elle me confie avoir  91 ans et 15 ans de projets devant elle au minimum dont une Fondation. Business woman en plus, la butineuse d'alpages !


  LE JAPON EN LIGNE ELEGANTE

rts,28ème salon du livre de genève,falconnier Le 28ème Salon du Livre et de la Presse de Genève n’a pas de fin.

Dix tablettes connectées ne pourraient épuiser tout ce qui pouvait être dit, entre les remises de prix, les éditeurs que je n’ai pu visiter sur stand, les discussions possibles avec les écrivains, définitivement perdues…

 Alors je suis allée vers l’invité d’honneur, le Japon qui fête les 150 ans de relations diplomatiques suisso-nippones.rts,28ème salon du livre de genève,falconnier

Sublime lieu clair, fleuri,  à la ligne épurée, élégant.

rts,28ème salon du livre de genève,falconnierVite! Découvrir  les auteurs du Pays du Soleil Levant.

Surtout ceux dont l’écriture est à l’image du stand, une écriture épurée,  "design" qui  retient de  la réalité uniquement l’essentiel.

Le reste n’étant que paroles inutiles envolées.

Aligato.

                                                        Sylvie Neidinger


    Crédits photos ©Sylvie Neidinger

rts,28ème salon du livre de genève,falconnier