rezonance

  • Forte Rezonance de la Suisse des Talents

    Imprimer

    Affluence  des grands jours à la FER de Genève  [Fédération des Entreprises Romanes] jeudi 23 janvier dernier ...fer,suisse des talents,rezonance

    Plus de 35O personnes se sont déplacées pour écouter la résonance des Talents Suisses...

    Lauréats parmi 138  distingués en 2013  pour leur goût d'entreprendre et d'innover.

    La réunion, à l'initiative de Rezonance en partenariat avec Hes-So [ réseau de 27 écoles, 19 000 étudiants] ne fut pas  un simple écho.

    Carrément  une polyphonie autour de deux sessions de présentation:

    "Oser se lancer et pivoter" avec:

     Soraya El Kadiri-Jan, Ethical Skin Care, Prix BCN Innovation, NEfer,suisse des talents,rezonance

    Miguel Barreto, SimplicityBio, Prix Liechti, VS

    Charlotte de la Baume, Beelong, Prix Genilem HES-SO, VD

    Véronique Goy Veenhuys, Equal Salary, Prix Ashoka, Vaud, VD

    Guilaume DuPasquier, Domosafety, Prix Perl 2013, VD

    Goeffroy Raymond Tegona

    Shaban Shaame Everdreamsoft, Lift Venture Night, GE

    "Voir grand et pérenniser" avec:

    José Demetrio, Geosatis, Prix BLC Belgique-Luxembourg Club/Venturekick3/Fitec Jura/StI Bienne/FIT Vaud, JU

    Nadia Plata, Eptès, Femme entrepreneur de l'année, VD

    Vanessa Von Richter, Anouk Fondation, GE

    Rodrigue Zbiden, Morphean, Prix de l'Innovation et de l'économie genevoise, GE

    Daniel Schüpbach, Contexa, Prix de l'Innovation et de l'économie genevoise, GE

    Jean Paul In-Albon, Eversys, Prix Sommet, VS

     Bouillonnement créatif ... Des profils d'entrepreneurs si divers, de la mère de  famille qui fonde son entreprise pour mieux  contrôler son emploi du temps aux docteurs, créateurs en lien direct avec leurs compétences scientifiques.

    fer,suisse des talents,rezonanceDes idées entrepreneuriales  aussi différentes les unes des autres:  du "bracelet pour détenus" révolutionnaire à la machine à café high tech. Du label de certification égalité salariale à la mystérieuse machine à mesurer les volumes de plusieurs ingrédients en quelques secondes...

    Surtout, ils ont décliné -et épuisé!- au long  de ce First, par leurs témoignages et leurs profils variés pratiquement tous les ingrédients gagnants, chacun apportant sa petite pierre...

    Chez certains,  il fallait un grain de folie pour se lancer. Pour les autres au contraire de l'hyper rationnel. Un tel devait se lancer en direct en solo.  Son voisin en revanche avait totalement besoin de la collaboration des proches, à commencer par l'assentiment du conjoint. On entendit même un touchant  "c'est grâce à ma femme"...

    Certains n'ont jamais levé de fonds. D'autres étaient déjà largement dotés par les "Prix" reçus ( prix qui en l'occurrence méritent bien leur nom...) Optimisme, style de vie,innovation, bon business modèle, acceptation de l'incertitude, du risque, la persévérance, dépassement d'obstacles qui ne sont pas vus comme des difficultés. Jusqu' à la chance et  la bonne étoile évoquées!!

    Et combien de  petites phrases notables prononcées du type : "avoir une idée et ne pas la réaliser, c'est prendre un risque"ou "l'entrepreneur doit être un peu geek : il ne peut en faire l'économie aujourd'hui "...

    GENEVIEVE MORAND TOUJOURS EN MOUVEMENT

    Le plus intrigant  de la séance fut une mystérieuse enveloppe kaft -avec cette inscription ....SECRET ! -agitée à bout de bras par la fondatrice de Rezonance lors de son intervention.fer,suisse des talents,rezonance

    .....La recette cachée de l'entreprenariat ...suisse et international enfin dévoilée : "il suffit d'oser... demander !"

    C'est si simple. Et la salle de s'enthousiasmer, d'applaudir debout...

    fer,suisse des talents,rezonanceEn fait de rendre un hommage appuyé à Geneviève Morand pour toute son action.

    Elle qui au passage annonce un reformatage de son réseau romand "créateur de liens"

    Toujours bouger, toujours créer....

                                                                        Sylvie Neidinger


     

     

     

     

  • Supprimer son compte viadeo

    Imprimer

     Le monde moderne pousse à s’auto-numériser. Pour faire comme tout le monde.

    Du  préhistorique réseau social perso  MSN (récemment disparu) on a ensuite ouvert nos comptes (gratuits) Facebook, Twitter, Tumblr…

    Avec désormais des sites spécialisés  dans la visibilité professionnelle : Viadeo pour le monde francophone, Linked’In plus anglo-saxon au départ. N’oublions pas Job up,  Rezonance pour la Suisse lémanique etc.

    Nota : Rezonance, à la différence des deux premiers est un véritable réseau social au sens où il organise des rencontres thématiques gratuites. Les First par exemple se concrétisent par de réelles rencontres et échanges de cartes de visites pour créer du lien, du vrai. Dans le vrai monde.

    De fantastiques outils de visibilité qu’il ne s’agit pas de dénigrer. Mais qui posent tout de même plusieurs problèmes :

    *Il s’agit de construire par ces intermédiaires une image numérique pro, cohérente, publique. Et en même temps de gérer la confidentialité. Comme un yin par rapport au yan, le plein par rapport au vide.

    *En dire suffisamment mais pas trop...La lecture de certains profils est effrayante. Untel, en recherche d’emploi, était cadre. Dans une volonté perfectionniste de bien faire- il est dans l'urgence- il doit retravailler!-  il décrit avec minutie ses anciennes fonctions avec le nom de l’entreprise... Un véritable repoussoir ! Tout employeur sérieux va éliminer d’entrée celui qui est capable d'annoncer  sur un réseau social tout le détail  d'une organisation professionnelle privée, sans aucun recul !!

    *Une activité chronophage. Nous nous levons le matin. Nous buvons notre café et si nous devions entrer complètement dans le jeu de la visibilité sociale numérique, nous n’aurions pas assez de la matinée pour « jouer » à ce petit jeu social qui sert surtout à   calmer les egos inquiets!

    On calculait le temps passé devant une tv. Désormais le temps réseau social doit être compté dans nos vies ?

    Et alors, quel temps nous reste –il pour vivre ??

    Pour mener à bien notre vie personnelle, familiale, sociale, essentielle et primordiale.

    Les journées sont de 24 H. Même en réalité augmentée: 24h c’est 24 heures!

    *On se plaint d’une évolution de la société à la Orwell avec les Google etc. ces mega-conglomérats américains  qui viennent jusqu’à venir filmer (google street) les maisons privées et au passage enregistrer toutes les adresses internet de la rue . Pourquoi entrer dans leurs jeux de l'exposition publique? Les jeunes générations y sont à fond, sans recul.

    Le signe d’une étonnante évolution sociétale où au nom évidement de la « liberté » toujours mise en avant, le contrôle de plus en plus accru, mondialisé, des  consciences individuelles se met en place jour après jours.

    CHANTAGE FINANCIER 

    Sur ces réseaux sociaux pro, j’avais donc comme un mouton suivi le troupeau. Et ouvert un compte dans la version gratuite, chez Viadeo  Sans grande conviction. Pas spécifiquement pour trouver un job.

    Juste pour exister sur ces sites spécialisés "comme tout le monde" en  service minimal.

    2 millions de Suisses sont sur Linkend'In c'est énorme : un adulte sur 2.

    Or, même cette pré-inscription   génère de toutes façons son lot de conséquences négatives :

    *S’inscrire, déposer un cv et ne plus rien faire en attendant le réseautage, le contact intéressant ou le job comme le messie ne sert strictement à rien. Car, ironie du système : si vous n'y intervenez pas, chaque jour, en expert de votre secteur sur les forums de discussion, vous mettez-vous -même- en scène publique votre attitudestatique. Sinon passive.

    Démarche parfaitement improductive !

    *Le coût. Les réseaux pro viadeo, Linked'in et Rezonance proposent  une offre minimale gratuite. Mais ne vivent  pas que de la manne publicitaire. Ils sont payants dans leur fonctionnement réel.

    C'est leur choix de modèle économique: il n'y a rien à commenter. Ce sont des entreprises privées.

    Ceci dit, l'usager peut ressentir comme un chantage exercé vis à vis de celui qui reste dans l’option gratuite car le deal proposé par ces entreprises commerciales est :" Monsieur x a consulté votre profil : pour entrer en contact avec lui il faut passer par la case tiroir-caisse."

     Ce système qui monnaie la ...relation humaine n’étant pas du tout fait pour mon éthique, en 2013, j’ai donc supprimé  le même jour mon compte  viadeo, entre autres.

    Quelle n’est pas ma surprise du suivi de l’affaire !

    Rien à dire chez Linked’In. Ces  véritables pros  annoncent  que la page n’existe plus: les faits, pas les commentaires. Très à l'anglo-saxonne. Notre choix personnel est respecté. Nickel.

     Il en va tout autrement pour viadeo qui organise sa ...vengeance à l’encontre de celui ou celle qui a osé se passer de ses services !!

    Voici la page qui remplace votre profil :

    viadeo.GIF

    Celui qui a osé quitter viadeo devient gratifié d’une fatale  erreur 404 avec en gros les termes «n'existe pas »et « problème »

    Petite analyse sémiologique de l'image.

    L’individu- vous !-  identifié par un prénom et un nom a osé "ne plus exister" dans leur base de donnée. Gros problème pour eux de perdre un profil : ILS SE VENGENT !

    Ils installent cette photo à la place de votre profil.  Où l’on voit une salle professionnelle en désordre avec un  homme en désordre, sa blouse de travail blanche déboutonnée qui laisse apparaitre une bizarre masse jaune érigée entre ses jambes ! [le code couleur symbolique  du jaune est négatif et fait référence à l'échec, la traîtrise]

    L’individu barbe fournie,grisonnante, senior est tête baissée, mal coiffé : un véritable looser!

    Le mobilier de la pièce est en totale instabilité: tout est sur roulettes. Dans un univers géométrique en déconstruction, avec au mur des croquis devenus papiers-avions  dont certains froissés voués à la poubelle!!

    On remarque au passage  combien viadeo instrumentalise l'image du senior en....looser en une stigmatisation inadmissible de cette catégorie d'âge.

     En résumé l’homme- la femme-  qui a osé quitter  devient un moteur dézingué comme cette hélice  inutile posée contre le mur. Il  n’est plus « avion » en action mais devenu cocotte en papier inutile, au nez dirigé vers le sol puis  froissée, prête au rebus !!

    Nota : en observant comment viadeo se venge  de celle ou celui qui quitte son réseau social, par une image décaléeon ne peut qu’apprécier Linked’In qui respecte le choix individuel jusqu'au bout.

    viadeo conclue en incitant celui qui voulait  s'informer sur ce profil  d'aller ...."boire un café" !

    viadeo 12.GIF

     

    A bien réfléchir, faut-il s'en prendre à viadeo? Probablement pas. On ne peut que s’en prendre à soi-même.

    Par quel effet de mode allons nous nous ranger volontairement comme de bons petits soldats bien dressés dans ces cases numériques publiques en déclinant tout : nos biographies, nos choix, nos activités ?

    Par quel effet de mode allons nous nous inscrire comme des moutons suiveurs sur toutes ces bases de données ??

    Dont celles qui ne respectent même  pas le libre choix individuel de.... s’en retirer éventuellement !

     

                                                                                                              Sylvie Neidinger

     

    rubrique blogosphère#web@com