05/05/2017

La France va choisir entre la peste Macron et le choléra Le Pen

Beaucoup renâclent.

Le choix est difficile entre Macron débutant méconnu, 100% inexpérimenté, trouble perdreau de l'année sorti de nulle part par la grâce des médias hyper complaisants et  la représentante de l'extrême-droite qui lors du débat a démontré combien elle sait critiquer en parfaite vulgarité plutôt que proposer un programme cohérent.

Autres solutions: le vote blanc dans l'urne  ou ne pas se déplacer carrément.

Choix  de beaucoup de mélenchonistes ou fillonistes.

Ensuite, des législatives qui potentiellement peuvent créer une cohabitation (avec la droite LR , ses alliés centristes et son chef actuel Baroin ?)

Cerise sur le gâteau: une  ingérence étrangère majeure et inadmissible que  le soutien d'Obama au "mari de Brigitte" pour dire au bon peuple français  comment voter. Première fois qu'un ancien président us soutien ouvertement un candidat à l'étranger. Et d'autres dont Justin Trudeau.

Idem les oukazes de François Hollande, liquidateur du PS sur le bon vote à produire. Lui qui actuellement  ose résumer ainsi son séjour à l'Elysée, comme spectre  : "Cinq années de plus, celait aurait été encore cinq années d'intranquillité permanente, de privation de vie personnelle et de liberté». 

Pauvre chou.

 Folles et longues présidentielles 2017 avec deux primaires à deux tours, deux scrutins présidentiels et les législatives ensuite.

 

Journalistes et médias dits "parisiens" en dérapage .

 

Indigeste indigestion.

Quelque chose en va pas dans le fonctionnement de la 5ème République, jusqu'au mode électoral lourd. Le résultat : sous nos yeux.

 

                                                       Sylvie Neidinger

 

Nota cet article a reçu un commentaire venu de Suisse (bluewin.ch) IL relève l'opinion d'un psychanalyste italien sur Macron. L'individu nomme pédophilie l'attitude d"une prof vis à vis de son élève alors mineur. Les médias n'avaient jamais axé cette "histoire d'amour " vendue dans tous les medias people sous cet angle. Problème la vidéo est relayée par un site d'extrême-droite. Après réflexion j'ai décidé de publier  ce commentaire au titre de "l'information par un contenu qui offre un autre angle que jamais on ne retrouvera dans la presse française". Mais je publierai ....après les élections.

 

                       

 

 

12/04/2017

Présidentielles 2017: une presse française de ...PLACE CANIVEAU

A tous égards cette présidentielle est folle. 

Quelque chose ne se passe pas comme à l'ordinaire.

A commencer par  la mise sur orbite médiatique d'un  Macron inconnu n'ayant pas fait ses preuves et auquel toute la hollandie fait allégeance,  dont tous les médias français ont rabattu les oreilles. Cela commença avec les Une de magazines people. Macron ou la bulle médiatique parisienne, hollandiste qui ne connait même pas la géographie du pays qu'il convoite il qualifie les guadeloupéens d'expatriés et évoque...l'île de Guyane!!!

Artificiellement boosté.

Dans le même temps: la violente démolition de Fillon  ou Le Pen candidats de droite et extrême-droite dans un timing époustouflant.Tout y passe, les costumes, les montres et bientôt les caleçons!

Mme Macron est habillée gratuitement par les grands couturiers. Et cela ne fait réagir...personne.

Le timing est surprenant, à quelques semaines des élections.  Hollande Caton serait à la manoeuvre en tirant les ficelles du renseignement, de la police, de la justice qui l'intéressent, lui et ceux de sa galaxie médiatique. les Niels, Bergé etc. comme supposé par certains?

On ne saura jamais. Rappel le président français est constitutionnellement au sommet de la pyramide de la 5ème république et peut-tout se permettre. Il invoquera alors l'état d'urgence ou le secret défense pour ne rendre aucun compte, de toutes façons.

Comble du cynisme, les auteurs du Bienvenue Place Bauveau - qui n'avaient pas imaginé ce que les gens [de droite] allaient  tirer de leur ouvrage- se répandent désormais sur les ondes pour dire le contraire de ce qu'ils ont écrit.

Un commentateur avec justesse suggère de rebaptiser le livre Place Bauveau  en PLACE CANIVEAU,  niveau atteint par la presse lors de la présidentielle 2017.

On observe une entreprise de démolition des.... règles du jeu.

Le service public n'est pas en reste: Michel Field à la direction des contenus du Pôle France  a validé le format de "Invité surprise". Donc le choix de l'écriVAINE Angot qui a provoqué un clash récemment, de  Kerviel, Buisson etc..

Field: un militant trotskiste devenu prof de philo, puis attiré par la lumière des médias

Le blogueur John Goetelen vient de   dégommer la caractérielle Angot avec son excellente plume alerte.  

http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2017/03/25/le-cinema-de-christine-angot-282948.html

Les Présidentielles 2017   sont  violente. Espérons qu'elles ne vont pas connaître d'incident type campagne électorale anglaise.

Les français sont sidérés face à  cette campagne inédite  installée non plus comme une Nuit debout mais une permanence de 24 heures  sur la PLACE CANIVEAU.

Remarque toutefois : depuis  l'ouverture officielle du temps de parole de tous les candidats   strictement comptabilisé  par le CSA on voit un meilleur niveau de la campagne, un Macron ...qui baisse.Un Mélenchon qui monte.

                                                                     Sylvie Neidinger

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

 

 

11/04/2017

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

 

 PRESIDENTIELLES  2017-Réunion des articles sur le thème

Nota: les futurs articles "Présidentielles "seront eux-aussi indexés ici

Le phoning de Macron à 6 millions de numéros violerait la loi; Médias silencieux

Hollande et Fabius responsables du terrorisme islamiste entre autres responsables

BIG DATA contre sondages (obsolètes?)

Marine Le Pen stigmatise les protestants et ouvre "sa" guerre de religion

Macron ne comprend pas en direct  ce qu'il est en train de dire !

 Bourdin, journaliste mégalo et son"entretien d'embauche"

Macron cuisse de ....Jupiter narcissique et hyper peuplé à lui tout seul!

Présidentielles 2017: une presse française de ...PLACE CANIVEAU

Finale FILLON-MELENCHON

Macron débauche le PS et confirme son positionnement à gauche

Vall: le baiser de la mort qui achève le PS fossile

Macron énarque et candidat hollandiste ne sait pas où situer la Guyane !

Hollande, manipulateur joue les vierges effarouchées. Se rappeler l'affaire Caton

Hollande  démolit la France depuis 5 ans: il l'affirme lui-même !

Fillon entre en résistance

France : vacance de pouvoir déjà en vacances

Macron se compare au Christ et à Jeanne d'Arc . N'en jetez-plus !

Macron se compare-modestement- au Christ ! (2/2)

Macron, vautour de l'histoire fait exploser sa bulle spéculative (1/2)

Fillon doit tenir bon !

Macron et sa communauté de l'emmanuel

Le "Hollandegate" de Davet /L'homme :du journalisme de salon facile avec une "gorgeprofonde bavarde 

Hollande commet son harakiri suite à la sidération face au livre de trop

Les primaires "Levade" gagnées par François Fillon

 La colère "massive, tranquille  contre "Hollande-Deschanel" et sa politique de gribouille

Juppé la tombe

Fillon, pilote expérimenté et préparé à gouverner

Primaires françaises de droite, Fillon-Juppé

Hollande, "président-patron" de la gauche , je cite "la plus bête du monde"

 

08/04/2017

Finale FILLON- MELENCHON

( planté !....Macron rafle sa mise)

Exactement comme le blogueur Xavier Comtesse, je subodore une finale FILLON MELENCHON.

 

Les français sont trop européens pour s'infliger un frexit voulu par  Marine le Pen (et quitter l'euro en plus...) Elle est mal à l'aise dans les débats.

Macron reste hollandiste et surtout la perdrix de l'année. Il est verbeux, s'écoute parler, cause  une demi-heure pour ne rien dire. Une bulle. Un vide autour d'un ego démesuré.

Autoritaire en plus!

Mélenchon est un tribun formidable, sincère populaire. Il touche par sa proximité. Son usage des réseaux sociaux, son média tv et maintenant son jeu vidéo, son meeting en hologramme sont incroyablement modernes et bien pensés.

A l'extrême-gauche de l'échiquier, il serait devenu par une communication hyper intelligente, le sympathique Papy de tous ....Pas si clair....politiquement.

Lire l'article de L'homme libre.

Fillon représente ceux qui veulent en finir avec le socialisme hollandais. Ils sont nombreux.

 

                                               Sylvie Neidinger

 

 Macron vend déjà la peau de l'ours sans l'avoir chassé:

http://www.20minutes.fr/elections/presidentielle/2046423-...

Certains réseaux sociaux au delà de Filteris et GOV :

http://www.slate.fr/story/141083/gov-application-espoir-partisans-fillon

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

Pari raté la finale sera extrême-droite contre centre : Macron Le Pen

30/03/2017

Valls, le baiser de la mort qui achève le PS fossile

Rarement choix n'aura apparu comme une telle vengeance !

C'est machiavel puissance 20.

En se ralliant à Macron, l'ancien premier ministre fait coup double voir quintuple.

1-Valls se refuse à Hamon lequel, ancien frondeur lui avait mis des bâtons dans les roues. Mais surtout dont il est fort éloigné idéologiquement. Par là, Valls  ne tient pas sa parole et fait exploser la règle des primaires de gauche. Une militante PS porte plainte pour abus de confiance et demande le remboursement de ses 2 euros ! Ceci dit, Hamon plutôt que s'accorder avec l'aile droite du PS a cherché ses alliances vers Jadot l'écologiste EELV et vers l'extrême-gauche.

2- Valls fait exploser le PS qui soit dit au passage était déjà désintégré, dont il ne reste que le Spectre (de l'Elysée) ou l'hologramme comme on veut. Le dégagisme continue. Out Sarko. Out Hollande. Out le PS !

3- Valls rejoint Macron, laquelle girouette médiatique  fait la fine bouche. Macron  profondément antidémocratique  voudrait gérer ses soutiens. Ce, alors que pour une présidentielle normalement, le rassemblement au delà de son camp est un exercice de base. Macron, cet ubu roi christique et télé-évangéliste  semble mépriser certains ralliements. 

4-Valls achève Macron en le rejoignant. La droite bien évidemment a déjà compris combien Macron est un clone de François Hollande jusque dans sa manière de dire une chose et son contraire. Il est son ancien ministre. Le candidat soir-disant anti-système est totalement issu du même moule  l'Ena cette soit-disant  "Crème des crèmes" des écoles . Ce  qui n'empêche pas Macron, candidat à la magistrature suprême de ne même pas savoir placer la Guyane, la Guadeloupe et Villeurbanne....

 

Il fallait quelques bobos en extase devant le supposé côté anti-parti du personnage pour croire en ce nouveau messie.

Macron vient d'ailleurs de perdre un soutien de poids,  Soubelet, qui refuse les ralliements PS, un ancien général de gendarmerie.

5- Le PS est mort, tué par les baisers de la mort entre autres.

Les poids lourds du gouvernement Hollande (Le Drian, Valls etc) quittent le PS pour rejoindre en Marche.

Macron cet  inconnu sorti à la lumière à l'aune d'une incroyable et choquante  publicité médiatique, voit venir vers lui un morceau de PS.

L'aile ou la cuisse, comme vous voulez.

Mais, en marche,  Macron est en train de se prendre les pieds dans le tapis.

Car Macron, ce perdreau de l'année, hollandiste, n'avait pas prévu à ce point de devoir porter les éléphants et le fossile du Parti Socialiste français sur son plumage.

 

                                                  Sylvie Neidinger

 

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger