politique

  • 2014-French circus politicus

     La droite de la  droite court après l'extrême-droite.

    Laquelle court après l'électorat de la gauche. Puisque le vote ouvrier lui  est déjà acquis. Mais pas seulement.  Celui du petit commerçant & artisan. Les médecins s'y mettent. Les retraités. Les chefs d'entreprise. Les....Les....Les....

    Marine navigue et avance sans ramer.

    L'extrême-gauche s'est boboïsée. Comme toute la  gauche d'ailleurs. Curieux mélange dans un habit vert, de collectivistes, de néoconservateurs atlantistes libéraux communautaires et de sectateurs sociétaux en interne. Sécateurs aussi.

    Telles les mélenchonneries, productions audiovisuelles de Mélenchon, chef des bobos très  tendance 1789 qui coupe et cloue au pilori  par ses paroles ou  tweets également très   1792 avec sa Terreur langagière.

    Des paroles qui tuent ses interviewers et les autres dont Angela Merkel. Mais  ne restent que des paroles de papier. Des moulins à vent tels ceux que l'on observe en  Espagne chez Don Quichotte. Ou en Hollande.

                                     CIRCUS POLITICUS

    En Hollandise justement les différents canaux du Ps ont été canalisés. Ils ne débordent plus. Plat pays. Ils frondent: juste  un épiphénomène de retour de marée. 

    En Hollandise, l'emballage ne correspond pas au contenu. Il ose même se présenter en 2014 comme.... social démocrate là où il idéologise à mort. Pas de réforme de l'état public qui creuse les déficits. Typique: la journée de carence ré-instituée pro-fonctionnaire.... Il charge la barque  du secteur entrepreneurial, marchand ou privé, celui qui dégage les marges. Hausses à la SNCF, EDF, pour tous.Taxes. Taxes.

    En Hollandise gouverner c'est taxer. Ceci dit Sarko avait démarré...

    En Hollandise, la  monarchie républicaine institutionnelle perdure. La réforme n'en est pas une.

    Si: une réformette des... femmes fut observée en 2014.

    Après Valérie, la première Dame de France non mariée (licenciée, elle dira "merci") Julie, désormais première  Dame à mi-temps, de nuit, qui vient dormir à l'Elysée. Officieuse officielle.

    Anormale normalité. Normale anormalité.

    Léonarda heureusement n'est pas ré-apparue pour retrouver son Léonardo...

     Noël 2014, François Hollande, toujours illisible (ou idéologue) a (volontairement) oublié de souhaiter de bonnes fêtes au pays, alors qu'il l'avait fait pour l'Aid récemment. Quid? Que comprendre ?

    En Hollandise, le Ps, parti au pouvoir fond comme neige au soleil. Chaque élection, depuis la présidentielle le squelettise.

    Jusqu'où la cure d'amaigrissement ?

    A la droite du Ps, Manuel Valls, le premier ministre   adore rappeler ses origines espagnoles sinon catalanes  paternelles mais  masque, vérouille  ses origines suissesses maternelles, Luisangela Galfetti, du Tessin.  Question: vu de Matignon être helvète est-il une tare?

    Les médias français  ce puissant 4ème pouvoir allant vite en besogne baptisent déjà roi Manuel. Ils décident de l'échiquier.

    Manuel Valls se voit, se vit en présidentiable. Il dit aimer  les gens de droite. Car la présidentielle appartient à celui qui rassemble tous les bords. Toutefois, sa droite géographique à lui reste ...le centre puisqu'il est socialiste. Problème.

                                UMP SANS FONDATION

    Le centre est ce point originel qui détermine tout le spectre politique hexagonal. Un infiniment petit théorique qui n'existe pas en réel. Un point zéro autour duquel tout se construit.

    Si, dans le fond, ce point de base est fort  bien  incarné par... François Bayrou, le béarnais solitaire, roi de Navarre et  de toutes les campagnes. Un coup à gauche, un coup à droite. Le tournis. Tournicoti, tournicotons: la définition du  ...pragmatisme ?

    A la droite du centre, le centre droit. Les UDI qui  en 2014 reconstruisent calmement leur maison après avoir quitté l'UMP.

    A la droite du centre droit...l'UMP, parlons-en.

    Elle s'est donnée en novembre dernier un chef mal élu en pourcentage.

    Un CHEF qui se rêve en Napoléon le corse. Et n'aime pas les bébés Chirac.

    Juppé et Fillon veillent au grain.

    Le "sarkophage", dans son étymologie antique est une  pierre qui absorbe la chair fraîche (sarcophage) Ici Sarkozy n'a pas les franches coudées pour dégommer toutes les têtes qui dépassent ou pour absorber.

    La maison UMP va mal. Pour se reconstruire, elle doit passer par la phase (re)Fondation. En  refusant de faire son bilan des années sarkozistes, elle se refuse de facto sa reconstruction sur des bases saines.

                            LE PARTI DES  RAZLEBOLEURS

    Les déçus du sarkozisme (cf cette personnalité très clivante qui se cherche des ennemis en permanence) ont voté François Hollande.

    Les mêmes, déçus du hollandisme (pire président élu à croire les sondages) observent désormais avec beaucoup d'attention....

    Marine Le Pen qui monte, qui monte , portée par les flots, avec ses deux plus jeunes députés de France.

    Des vanne ont cédé. Une large frange de l'électorat voit moins le FN sous son ancienne image de parti de la séparation ou du racisme.

    Il devient le parti des rasleboleurs. Et là, cela fait du monde !

    Alors quid du cyclus-quelquefois circus- politicus en 2015?



     

                                                            Sylvie Neidinger

                                                                 

  • 100-DENTS: quand l'humour ravage un président plaisantin

    « Tout ce que j’écris est vrai. A l’Elysée, je me sentais parfois comme en reportage. Et j’ai trop souffert du mensonge pour en commettre à mon tour » affirmait VT. Crédible sur ce point.

     "Sans-dents": F Hollande a probablement bien prononcé ce terme à propos des pauvres. Mais dans la sphère privée. Laquelle est aujourd'hui exposée au pilori public par son ancienne compagne, sans son accord à lui.

    " pris d'un sang d'encre, il perd son ascendant sur le réel, devenu si peu transcendant"  on pourrait s'amuser  pour un centime mais finalement ....un peu ringarde la contrepèterie, non?...

    Alors quid de l'humour en général et de celui de ce  Président en particulier?


    L'humour, sel de la vie est un domaine de la Liberté d'expression. Sauf que  ses mécanismes sont complexes, pas toujours très dignes autour d'une victime et dans un mécanisme généralisateur, caricatural.

    Les années 70 furent terribles sur ce plan. Des communautés entières prenaient cher.

    A commencer par les femmes avec le scandaleux "toutes des salopes" de Guy Bedos (avril 75) qui aujourd'hui ne passerait plus du tout.

    C'était d'ailleurs  assez facile en France de blaguer puisque pire cela était, mieux cela était qualifié de "blagues belges!"

    Depuis, un certain monde politiquement correct a remis les pendules à l'heure. Avec quelquefois l'aide de la justice. Les humoristes s'en plaignant d'ailleurs s'estimant bridés.

    Pas si mal,  considérant le nombre de Portugaises qui en avaient probablement marre de se voir affublées, moquées, de leur supposée longue pilosité. Entre autres victimes de pilori médiatique, facile et soi-disant déversés au nom de la liberté d'expression (selon leurs critères).

    Alors les pires des  blagounettes sont passées entre temps aux  mains des blondes, plus informelles et difficiles à attaquer juridiquement comme auteur !

        LE PRESIDENT  PLAISANTE JUSQU'A CREER DE VERITABLES INCIDENTS DIPLOMATIQUES !

    Dans ce monde du politiquement correct, un personnage détonne, François Hollande -encore lui- le président plaisantin par son humour politiquement incorrect.

    Il n'arrête pas.

    Ce, jusqu'à créer des incidents diplomatiques autour de   discours officiels!

    Lors du dîner du Crif du 21/12/2013  il annonce ceci : "Valls est rentré sain et sauf d'Algérie , ce qui n'est pas si mal"et rit lui même de sa "bonne blague"...dévastatrice, créant un incident avec ledit pays  et indigne d'un Président de la République. Lire et vidéo:

    http://www.leparisien.fr/politique/la-petite-vanne-de-hollande-qui-vexe-les-algeriens-21-12-2013-3430071.php

    Un autre jour, il se moque du prince de Monaco, qualifié de "volage" ( en plus...):

    http://www.nicematin.com/derniere-minute/video-la-blague-potache-de-francois-hollande-a-albert-ii-de-monaco.1514792.html

    Il se moque gratuitement du Pape:

    http://www.lepoint.fr/politique/pape-gueant-regrette-une-blague-deplacee-de-hollande-12-02-2013-1626547_20.php

    Une blague très graveleuse à Clermont-Ferrand:

    http://www.lefigaro.fr/politique/le-scan/insolites/2014/04/18/25007-20140418ARTFIG00214-la-blague-osee-de-hollande-il-m-a-pris-mais-enfinavec-beaucoup-d-egards.php

    Les blagues ratées

    http://www.metronews.fr/info/bide-face-a-la-reine-top-5-des-blagues-ratees-de-francois-hollande/mnfh!2viRjpaQwCo/

     

    Et toutes celles qui ne furent enregistrées devant caméras...

    Il n'arrête pas de se gausser . Celle sur la pluie lui collera aux lunettes embuées avec le fiasco de l'île de Sein en termes de communication dégoulinante.

    Il ne cesse de se moquer ( qu'est ce qu'une  blague  au final sinon une moquerie dirigée?)  et cela lui revient en boomerang !!

    Sur les Sans-dents, il pourra toujours plaisanter et dire qu'il avec parlé des ....100-DENTS !

    Problème: plus personne ne l'écoute ni lui donne du crédit tant il a démonétisé sa parole publique et...privée.

    Trop léger. Totalement inadapté aux fonctions présidentielles.

    Trop de jokes qui ne font rire personne.

                                                                                    Sylvie Neidinger

     

     

     

    #BlogNeidinger Blog-Série n°7:  Sans-dents

    4-France, toujours dans la Chambre-Publique -du Roi
    3-Sans-dent aussi fort que sans-culottes

    2-Sans-dents: quand l'humour ravage un président plaisantin

    1-Dent dure autour du Président qui n'aimait pas les sans-dents: étonnant succès commercial