plainpalais

  • Something Devine: femme rock flamboyante

    ROCK GENEVOIS

    Premier clip video du  groupe de Genève Ciel à Vendre.

     Something Devine fut  tourné en janvier 2015 à Plainpalaissomethnig devine,ciel à vendre,geneve,plainpalais,femme aux cheveux rouges

    https://www.youtube.com/watch?v=rFKovGeCpmw&feature=youtu.be

    4minutes 04 à chercher le divin par tous les regards croisés.

    Des solitudes qui se jaugent ?

                               Sylvie Neidinger

    femme rouge.GIF

     

    something devine,rock genevois,ciel à vendre,geneve,plainpalais,femme aux cheveux rouges

     

    Blog-Série n°10 Pulsion de Genevie la FEMME du #BlogNeidinger

    1-Femme à Genève

    2-Gen'Eve

    3-Anecdote sur les rayures de "L'Avenir de Genève"

    4-Bruno Toffano, photographe de la Femme Onirique

    5-Robert Montgomery pour la Saint Valentin de Barbara

    6-Genève: 10 000 roses pour une Valentine

    7-Madame le Sautier du Grand Conseil

    8- Something Devine:  femme rock flamboyante

    9-Je suis nombreuse

    10-Margy Kinmonth révèle son film sur le célébrissime Ermitage

    11-Henriette d'Angeville, pionnière du Mont Blanc, première alpiniste

    12-Tout à fait femme

    13-Où sont les femmes...en musique?

     

     

    crédit images capture du clip

  • MEG, à 18H: ouverture-inauguration du nouveau Musée d'Ethnographie de Genève

    Jour de fête ....culturelle à Genève. Ce n'est pas tous les jours que l'on inaugure  un nouvel espace dédié à la culture! Le  soleil est de la partie ce 31 octobre, au ciel bleu azur.

    Neuf dans tous les sens du terme puisque livré dans le bel emballage d'un nouveau bâtiment construit à propos. inauguration,meg,musée ethnographique de geneve

    Musée d'ethnographie de Genève

    Boulevard Carl-Vogt 65-67, Plainpalais


     

    Totem, le magazine MEG présente les festivités spécifiques des 3 jours à venir  (pdf en lien sur le site Meg)

    PERFORMANCE FACEBOX

    Le programme est varié.

    Musical avec  Gypsy sound system, la Big Drum du "Commando Percu", Fafapunk, Souleyman)..

    Des contes, les collections permanentes.

    Les expos dont celle  d'une tombe royale péruvienne de la culture Mochica ou Moché, le Ciné de poche dans la Bibliothèque Marie Madeleine Lancoux pour visionner les films de la collection  MEG, les Archives Internationales de la Musique Populaire AIMP, le jardin pour la détente en plein air...

    Et tout le reste car un  musée moderne est en réalité une déclinaison !

    "vous n'imaginez pas tout ce qu'il est possible de faire au MEG" indique  le doc.

    L'ethno, cette science de l'homme dans son comportement,  aux croisées de la sociologie, de l'histoire des productions humaines artisanales, artistiques...  s'intéresse aux expressions vivantes culturelles.

    En fête aujourd'hui à Genève,  l'ethnologie n'oublie pas les Réseaux Sociaux, ces nouveaux outils numériques qui engendrent des néo-comportements sociétaux et communautaires.

                                           Selfisez-vous  dans la FACEBOX !

    Une performance est programmée, à 18h30. L'artiste Djeff invite le public à poser dans une cabine photomaton, au centre de la scène. Le dernier photographié se verra "selfisé" en compagnie de parfaits inconnus.

    Avec Djeff: le "Face"de book "(ici de box..) dans toute la splendeur des sel"Fies" des" Faces" ou visages. Visage: notre rapport à l'autre !

    Totem indique en page 30 :" cette image inscrit le nouvel utilisateur au centre d'un réseau aléatoire, reflet des rencontres possibles mais virtuelles qui rappelle dans le contexte de l'inauguration du MEG que le dialogue des cultures fût-il virtuel commence ici et maintenant. "

    Maintenant, c'est aujourd'hui à 18 heures !

                                                                                              Sylvie Neidinger

  • La passerelle se meurt. Vive le pont Hans-Wilsdorf. Un ...tunnel aérien plutôt !

    La passerelle qui relie Les Vernets à Plainpalais va être démolie  à partir du 16 juillet  après de longs services rendus. Au profit d'une nouvelle structure.La concomitance de l'ancien et du moderne est très émotionnelle pour qui visite le site. Comme un père qui a attendu patiemment  la maturité de son fils pour mourir de sa belle mort, épuisé.IMGP0213.JPG

    Tout pont créé évidemment du   lien.

    La construction unit les rives de l'Arve. Mais aussi relie le XXème au  XXIème siècle.

    La visualisation des deux ouvrages côte à côte- rare cas de figure en génie civil - interpelle.

    Dans les deux cas, la matière constitutive est le métal mais architecturalement traité différemment suivant l'époque.

    L'ancienne "passerelle"  utilitaire, sans charme, raide, était dévolue au "passage" dans le prolongement de la rue de l'Ecole-de-médecine.

    Suivant une conception de type mécaniste, elle  s'appuyait sur plusieurs  piliers plongés dans l'eau.  Des pieds  qui n'hésitaient pas à envahir les fonds de la rivière.

    A l'époque, l'activité humaine est invasive pour les éco-systèmes, au profit de la « sainte- voiture »

    Au désavantage des piliers en danger  car en cas de crues, les arbres pouvaient les heurter !

    Ces bases  ont  mal vieilli et rouillé.

    L'ouvrage   n'étaient d'ailleurs  pas prévu pour durer. Il est construit en 1952  par l'armée suisse lors d'un exercice.

    On se le disait bien: il semble effectivement plus proche d'une structure  militaire construite  en hâte après bombardement qu'à une structure civile. Un peu anachronique , comme style au coeur de la Cité des banques...

    Le nouveau pont livré en 2012 est autoportant, légèrement incurvé. Il laisse l'Arve s'écouler tranquillement sans entrave.

    A son propos on ne parle plus d'un pont mais bien d'un ...tunnel aérien qui a choisi délibérément de cacher son usage réel !! Il masque la circulation automobile. Il est superbe.

    pont.png

    Pont Hans-Wildorf : porte ouverte en direction d'un urbanisme plus ostentatoire à Genève ?

    La Fondation  Hans-Wildorf  finance en majeure partie l'opération qui prolonge la rue du même nom. Monsieur  Hans Wilsdorf (1881-1960) pour ceux qui ne le sauraient, avait fondé à Genève son  entreprise baptisée « horlogerie exquise »  devenue la célèbre Rolex.

    On cherche à quoi ressemble ce pont traité en tunnel, quel  lien symbolique   le relie-t-il à la Ville ?

    On pense à  un bras lancé sur l'Arve. Finalement « bras »  n'est pas précis. Oui : on peut parler  d'un...bracelet !

    Cet ouvrage n'est -il pas un bracelet de joncs entrecroisés ?  Un bijou offert à la ville. Mais plus que cela probablement : un déclic culturel. Un pas vers une évolution urbanistique plus osée.

    La Cité Calviniste se transforme...prudemment. Le plus grand luxe peut se découvrir ...derrière des façades austères. "Austérité" : là est bien  le souci !

    De nombreuses entraves administratives avaient d'ailleurs  freiné le projet du nouveau Pont. Une longue attente, quitte à interdire quelquefois l'usage de  l'ancienne passerelle en coma dépassé, devenue dangereuse !

    Aujourd'hui, une magnifique  structure métallique  visible, design, élégante,  relie deux quartiers de Genève.

    N'est -elle pas symboliquement comme un pas que les Genevois viennent de  franchir  ensemble pour un nouvel essor architectural ?

    IMGP0223.JPGOn est encore loin de comparer Genève à Dubai. D'autant que ce type de modernité  n'est pas du tout la tasse de thé calviniste. Voire son opposé.

    La comparaison semble plus probante avec le nouveau  quartier Confluence de Lyon  plus proche de l'évolution urbanistique possible  de la néo- Genève en gestation. Une partie de la ville serait traitée en hauteur et design, d'une manière artistique mais  unitaire car limitée géographiquement.

    Le Pont Hans-Wilsford plus qu'un pont, aura été le lien entre une conception utilitaire et le choix de la création urbanistique. Le lien, c'est-à-dire....l'acceptation par les Genevois?

    Adieu, vieille passerelle âgée de 60 ans,  qui n'a pas démérité. Et bonjour à ce magnifique...TUNNEL !

    Sylvie Neidinger

     

    Fondation Hans-Wilsdorf Rolex

    Construction métallique design (Aigle, canton de Vaud)  par Zwahlen & Mayr SA

     

     

    Tag :Ville de  Genève, Fondation Hans-Wilsdorf, Rolex, Zwahlen& Mayr, plainpalais, les vernets, confluence Lyon,

    suite : article sur le développement difficile des partariats publics-privés

    rubrique la genevie.png