pièces jaunes

  • Quid du Prix de la Paix de la Fondation Chirac ?

    La  voix de Jacques Chirac  manque alors que les bruits de bottes se font insistants et que des caricatures de responsables politiques, plus populistes les uns que les autres  s'envoient quelques missiles juste pour tester la patience de l'autre.

    D'un tweet on entend démolir l'Autre, pour rendre ennemi tout ce qui ne ressemble pas à soi-même...Triste 2020.

    Dans cette ambiance internationale glauque, une voix manque, celle du président  qui eut le culot en 2003 de ne pas entrer dans la propagande anglo/états-unienne pro guerre en Irak, puis de refuser ce conflit et de faire applaudir la France par la voix de son ministre à l'ONU.

    jacques chirac,claude chirac,#chirac,fondation chirac,prix de la paix,prix de la prevention des conflits,brigitte macron,pièces jaunes

    "('wiki) Jacques Chirac est opposé à la Guerre d'Irak en 2003. Selon un sondage réalisé en 2005 par l'institut LH2, il s'agit du point le plus positif du bilan de Jacques Chirac à l'Élysée À l'occasion de ce refus de la guerre menée par George W. Bush, le Président français a conforté sa stature internationale, ainsi que sa popularité au sein du monde arabe223. Il en a surtout profité pour développer la théorie dite du « monde multipolaire » par laquelle il entend promouvoir la vision d'un monde fait d'entités régionales fortes (afin de garantir la souveraineté nationale), qui cohabiteraient entre elles en vertu d'un droit international public renforcé qu'appliquerait l'Organisation des Nations unies (ONU), de manière à empêcher toute forme d'unilatéralisme. Il s'agit donc, selon l'universitaire Laurent Lombart, d'une thèse inédite visant à concilier la politique gaullienne de défense de l'indépendance nationale et la vision internationaliste soutenue, entre autres, par l'ancien Président américain Woodrow Wilson. Jacques Chirac inscrit également cette position dans le cadre d'un rejet du concept de « guerre des civilisations », inventé par le politologue et philosophe néoconservateur Samuel Huntington, et repris par l'administration Bush

    A la fin de ses deux mandats Jacques Chirac lançait en 2008 sa Fondation pour la prévention des conflits, pour la paix, pour la sûreté des médicaments. Les prix furent attribués  sans discontinuer jusqu'en 2018.  

    La Fondation a détecté et honoré de son prix de la Paix  en 2013 le médecin Denis Mukwege, lequel va devenir cinq ans plus tard Prix Nobel  de la Paix  2018 (Le gynécologue lutte contre le viol comme arme de guerre.)

    Autre Prix notable, celui de 2009 remis à un pasteur et un imam. Personne n'avait alors entendu parler du terrible Boko Haram. L'imam Ashafa et le pasteur James Wuye  dialoguaient  entre eux et leurs communautés respectives au Nigéria contre les exactions inter-religieuses.

    La remise des Prix de la Fondation Chirac  se tient initialement  à la Sorbonne puis dans l'amphithéâtre  Lévi-Strauss du  Musée du Quai Branly ou "Musée Chirac" tant le corrézien a combattu pour porter les Arts Premiers alors négligés.

    Tous les présidents en exercice ont honoré la cérémonie de leur présence: N.Sarkozy (malotru  trouvant le moyen d'y être impoli et polémique !) F.Hollande  (son cinéma sur V Trierweiler qu'il mettait en avant!) E Macron.claude chirac.JPG

    Jacques Chirac y fera sa dernière apparition publique en 2013.

    Pour autant la Fondation continue...

    La machine est lourde, très lourde. Elle fonctionne comme un prix Nobel. Mais  sans  avoir les moyens de l'institution suédoise. Ce, malgré la fidélité de sponsors (Orange, Notariat...)

    Claude Chirac reprend le flambeau avec beaucoup d'énergie et de compétence en 2013. 

    La machine est toutefois  lourde à mener, à gérer. Le dernier Prix date de 2018.

     

    En automne 2019 date traditionnelle de la cérémonie, Jaques Chirac nous quitte.

    Le site internet https://www.fondationchirac.eu/ poste cet adieu de Jacques Chirac avec sa grosse paluche sympathique.

    Le prix 2019 n'est pas remis. Aucune info n'est donnée.

    Rien n'est mentionné sur le site... du devenir de cette belle institution, ni des intentions de Mme Claude Chirac. 

    Dans un autre registre, la fille de M Chirac  n'a pas voulu reprendre le flambeau de l'opération " pièces jaunes pour l'hôpital" de sa Maman, Bernadette.

    Brigitte Macron accepte  de perpétuer cette tradition vieille de 38 ans, avec courage et surtout beaucoup d'humour vu la couleur des pièces....L'épouse du chef d'Etat  rend même hommage à "Bernie".

    Quelle va être la position de Claude sur la Fondation ? Que  va devenir la Fondation Chirac?  

    Aucune information ne filtre, le silence est de mise, le site internet en stand by.

    Il n'est pas certain  que Mme Claude Chirac continue à porter à bout de bras cette Fondation, si belle mais probablement trop énergivore vu les moyens relativement modestes en personnel ?

    Reconnue par la Fondation de France, ses objectifs sont  toutefois  si légitimes que  Jean-Louis Borloo avait  proposé de l'inscrire dans la liste des nobelisables au décès de Jacques Chirac..

    Cette Fondation suit des axes essentiels au monde contemporain: la recherche de la Paix, la lutte contre les faux médicaments.

    A suivre ! 

                                                   Sylvie Neidinger

    crédit images Claude = photo @neidinger et  Jacques Chirac = capture