29/10/2016

Hollande , spectre de l'Elysée, organise le voyeurisme de lui-même par médias et par morts interposés

Hollande ne tourne pas rond. C'est la révélation de ses confidences.

Il a un immense besoin- emphatique, hors norme- de communiquer avec le monde sur Lui, par médias interposés.

Du jamais vu  à ce stade pour le dirigeant d'une grande démocratie.

S'il était citoyen ordinaire, on le laisserait tranquille avec sa psychologie perturbée. Mais il dirige le 5eme pays, a enclenché trois guerres en cinq ans et compte se représenter !

 Le Davet/Lhomme est le 6ème des  livres sur le président de la république, livres rédigés avec son autorisation grâce à  ses dizaines de rendez-vous.

(au lieu de bien gouverner ...)

Ces publications politiques n'étant qu' une petite partie de l'iceberg Hollande/médias.

Le reste de ces relations incongrues: les rédactions de presse  invitées à manger à l'Elysée, les actions sur les rédactions telle la mise à pied récente d'une journaliste, Aude Lancelin qui ne plaisait pas à Hollande , un Franz Olivier se baladant dans l'Elysée avec caméras et micros comme si il se baladait chez lui ou dans le métro.

On en passe et des meilleures....

Pourtant le très bien titré "un président ne devrait pas dire ça" a provoqué un séisme. Plus que les autres publications.
L'ouvrage  gène, perturbe, sidère et donne un sentiment de malaise voire de honte (paroles de militants socialistes)

Tous découvrent  certes un personnage méchant, ridicule, totalement incompatible avec la fonction qu'il exerce...

Qui râle.  Qui chigne parce que la fonction serait difficile et que de fait il ne peut voir sa "copine" comme il l'entend (!!!) celle ci ne pouvant le rejoindre que quelques nuits par semaine ( on se pince...) Puis il confie  qu'il ne veut pas d'elle dans ses pattes pour un futur quinquennat : il en a marre des femmes! Qu'il en a assez bavé avec son ancienne ( maîtresse) Trierweiler,   que la salle de bain de l'Elysée a été décorée avec un parfait  mauvais goût par ses prédécesseurs...Il en est très mécontent (on se pince au sang).....

N'est -il pas un brin malade?

Macron en le quittant, l'avait qualifié de "sociopathe" avant de se rétracter par diplomatie (info Canard Enchaîné 31 août 2016)
Définition de sociopathe: un trouble de la personnalité qui engendre un mépris des normes sociales, une difficulté à ressentir les émotions, un manque d'empathie et impulsivité.       

Egalement, une impossibilité de se remettre en cause.

.            

                 HOLLANDE VOYEURISTE DE LUI MEME

 

Homme duel, peut-être bi-polaire, le locataire de l'Elysée s'est lui-même décrit  par le biais des journalistes du monde comme étant  le spectre de l'Elysée. 

Un sombre, un revenant d'outre-tombe. Celui qui "éteint les lumières de l'Elysée" , dit-il   en plus       ( au secours les psychanalystes.....)


Une analyse plus précise montre que François Hollande organise  l'éclairage sur lui-même par l'écran des autres  en distillant aux médias ce qu'il faudrait qu'ils disent de lui.
En résumé, il organise le voyeurisme sur lui-même par média interposé !

Naif, peut-être idiot (cf= la remarque d' un journal catalan à propos de cet ouvrage d'auto démolition programmée) le président de la république a cru, à tort, que les journalistes allaient jouer aux crieurs du roi !

Une image récente est déconcertante.Elle mérite une analyse sémiologique.zoo.GIF

 

Cette photo bizarre illustre la totale inadaptation de Hollande à sa fonction.

Elle a fait hurler la droite et pas seulement lors des journées du Patrimoine, portes ouvertes au palais de l'Elysée, les 17 et 18 septembre derniers.

Des photographes le photographient en train d'être photographié par les visiteurs. Une complexe triangulation du regard.

Remarque: sur le cliché tous les individus visiteurs le mitraillent de leur appareil. L'effet est artificiellement décuplé car la pièce, en mode Versailles, est tapissée de miroirs.

La lumière des flashes inonde le spectre de l'Elysée, qui  se singe lui-même: il fait semblant d'être président, assis à son bureau!

Les mauvaises langues disent qu'il ne manquait plus que les bananes ou les cacahuètes. Une fonction présidentielle affaiblie ici version zoo.

Il  joue une scène, celle de Président, présidence devenue comédie !

 

                           UN MODE INDIRECT DONC... LACHE

Ses collaborateurs sont stupéfaits de lire dans un livre ce qu'il pense vraiment d'eux.

Il ne le leur dit pas en direct en face, dans la vraie vie. Il passe par la médiation d'un journaliste "rapporteur" .Toujours cet écran entre lui et le réel. Le triangle.

C'est de la lâcheté pure. Remarque: c'est ainsi que lui même a qualifié le monde judiciaire(des lâches selon lui )

Il fait de facto imploser le PS. La sidération est générale. A gauche: plus forte encore.

Valls semble-t-il se prépare...Il rencontre des militants qui évoquent devant lui leur honte.

 Le Canard Enchaîné le nomme désormais le Président Blabla (après le Président Blingbling).

 

      FRANCOIS HOLLANDE RECUPERE MEME LES MORTS A SON PROFIT !

 

Monsieur Blabla, c'est aussi ses discours. Il a réussi  lors de l'hommage à François Mitterrand cette semaine a surtout parler ....de lui.

Un éditorialiste a ironisé en écrivant que... Mitterrand a rendu hommage à Hollande.

Ce n'est pas la première fois que François Hollande instrumentalise un hommage mortuaire à son profit. Il n'hésite pas à oser, lors d'un décès, ramener la couverture à lui,  récupérer et envoyer des messages politiques le valorisant, lui .

Avec les morts, c'est facile. Ils ne peuvent venir rouspéter quand on les instrumentalise ! Et puis on peut leur faire dire ce que l'ont veut.

Exemple récent: Mitterrand. Avant c'était sa récupération sans vergogne de l'hommage  Michel Rocard. Voire d'autres autres avant...

Aucune décence. Aucune pudeur. Aucune morale.

Il ramène tout à sa personne, par blabla interposé. (dans la série, il avait même ramené un prix Nobel à lui !)


François Hollande, président et spectre de l'Elysée  fait parler de LUI en permanence par médias et par.... défunts interposés !

 Dans sa fin de mandat, les institutions de la Vème république  le protègent . Il ne peut facilement être destitué.

 

 

                                                    Sylvie Neidinger

 Lors de la remise du prix de la photo de l'Elysée: il dérape, parle de lui à la 3ème personne, demande ouvertement aux personnes présentes ....qui il est ! Un journaliste titre ...Hamlet

 

http://www.parismatch.com/Actu/Politique/Hollande-s-est-trahi-lui-meme-1138028

 

Blog-Série n°13 du #BlogNeidinger sur Hollande-le spectre, Président de la République

 La série aborde le sujet sous divers angles d'approche apportant à chaque fois un éclairage.

n°1- Blog-série n°13 sur Hollande-Caton Président de la république

n°2-Hollande, décérébré insulte REELEMENT les pauvres "sans dents"

n°3-La France est gouvernée par un spectre

n°4-Sémiologie: la photo officielle du Président Hollande est bien...spectrale

n°5-Hollande, la chienne et le chien de sa chienne

n°6-Marianne: comment Hollande se joue et se moque de la symbolique républicaine

n°7-François Hollande, Président timbré, avec sa Mariannechenko !(reprise du 16/07/ 13)

n°8-Logorrhée Hollande: la France a besoin d'un médecin pas d'un malade

n°9- Conf"de presse elyséennes 100% surannées (reprise de septembre 2014)

n°10 Hollande rate la photo Obama: il parlait avec un journaliste

n°11-Carlos Ghosn met magistralement Hollande/Macron en échec et mat

n°12 Hollande; photo de dos (!)  de fin de mandat. Inverse exact de la photo officielle!

n°13-Hollande, "Caton" sous Mitterrand: grand et petit machiavel

n°14-Hollande (malade?) organise le voyeurisme de lui-même par médias et par morts interposés

n°15 Leonardo, bouffon (reprise du 19 10 2013 )

n°16 Hollande dit que "ses femmes lui coutent cher. (reprise du 28 01 14)

n°17 Hollande destitué? Listing de l'illégalité contenue dans les blablas du Président

n°18 Hollande "président-patron" de la gauche je cite " la plus bête du monde"...

n°19 Hollande livre lui, des "Secrets Défense" mais élimine brutalement le Général Piquemal de l'Armée

n°20 Gaspard Gantzer: la com' de l'Elysée à "4% Hollande-4% sex"

n°21 FRANCE; LE SECRET DEFENSE EST ATTEINT ...POUR L'AVENIR

n°22 Le 14 novembre 2016, Hollande ne sait toujours pas qui il est

n°23 La Justice ouvre bien une enquête contre François Hollande pour violation du secret défense!

n°24 La COLERE  tranquille et massive de la droite contre "Hollande-Deschanel" et sa politique de gribouille

n°25 Hollande commet son harakiri suite à la sidération autour des confidences

n°26 Le "Hollangate" de Davet/Lhomme: du journalisme de salon facile avec une "gorge profonde" bavarde 

 

                        Rubrique #Sémiologie de l' #image

25/10/2014

Panne générale: court-circuit des courants du Parti Socialiste... au pouvoir

Les français assistent médusés à une sorte de décomposition des forces gouvernantes.

A force de mélanger les courants faibles et les courants forts: court-circuit général chez les socialistes!

*François Hollande en décorant ce mercredi Manuel Valls  ne peut s'empêcher de lui glisser des paroles acides. Signe plutôt inquiétant. Une décoration normalement cela valorise !!! Un peu pervers, non, de dézinguer en remettant la grande-croix de l'ordre national du Mérite...

Ah bon le premier ne s'entend pas avec le second à ce point ? Inquiétante gouvernance.Inédit.

Une parole présidentielle de toutes façons démonétisée. Encore un exemple récent: le président  annonçait publiquement  la semaine dernière  la libération des filles par Boko Haram. Info totalement  fausse. Confirmation de l'ineptie.Un président qui tire plus vite que son ombre. Une léonardise de plus. Peut-être était-ce de l'humour  puisque la France est  dirigée par un adepte de la plaisanterie.

Hier le Président de la République  cachait ( OUI CACHAIT ) la lettre envoyée par Bruxelles pour rappeler à l'ordre ce gouvernement sur les déficits !! Monumentale erreur.

Ce que Libé nomme son culte préhistorique du secret.

François Hollande au  secret  "très années 80", qui -comme son mentor François Mitterrand en son temps - comptait garder de front sa Julie et sa Valérie. Sauf que les années 2013-2014 ne le lui ont pas permis.

Son image  est actuellement démolie par un certain Peste seller dont les ventes explosent en France et à l'étranger. Ouvrage de Valérie très acheté par les femmes semble-t-il. Normal: une telle odieuse répudiation médiatique !

François Hollande qui annonçait comme 100 sûre la baisse du chômage, laquelle n'est jamais arrivée.

*Le premier ministre Valls, au front anti-frond, à la droite de la gauche  se prend  toute l'agressivité de la gauche de la gauche. Et de la gauche tout court.

Il n'hésite plus, cette semaine  à lancer un appel vers le ...centre droit au grand dam du premier secrétaire du PS Cambadélis qui organise les états généraux du parti.

Le centro-centriste Bayrou répond par la négative en réclamant lui,  une entente à la....droite du centre ou à  la droite tout court entre Juppé et Fillon.

Manuel Valls n'hésite pas à dépoussiérer: il propose de modifier jusqu'au nom du parti  sans le terme de...   socialiste! 

*Martine Aubry, patronnesse  des frondeurs,  sort du bois  cette semaine en donneuse de leçons de gouvernance, elle, se présentant comme  garante de la doxa orthodoxe socialiste. De fortes attaques frontales qu'elle minimise ensuite.

*Ségolène Royal, ministre incontrôlable revendique sa liberté de d'expression individuelle sur des thématiques pourtant  juridiquement  impératives. Elle propose au détour d'un...bavardage la gratuité des autoroutes le week-end. Sans concertation avec personne. Pourquoi pas repeindre la Tour Eiffel et l'Elysée en rose? Mettre Paris en bouteille? Distribuer du chabichou aux péages d'autoroute ? Mais pas aux chauffeurs étrangers qui selon elle démolissent les routes en toute impunité et "impécunièreté" si l'on peut dire... Populisme pur.

*François Rebsamen confirme "nous sommes en échec"

 *Montebourg, en  Don Quichotte repu de  quelques verres de la célèbre cuvée du redressement- breuvage mal nommé qui l'a coulé- lançait le mois dernier de grands moulinets verbaux anti-allemands. Le ministre de l'économie est tombé, tout seul, de son moulin à vent.

*Son alter ego Benoît Hamon, Sancho Panza parle  toujours plus vite que son ombre. Il annonce hier   que la politique de l'exécutif menace la république. Bigre. Et qu'elle "mène vers un grand désastre démocratique en 2017."

C'est sûr qu'avec de telles déclarations qui tirent contre son camp il participe bien au désastre ...en cours. Deux cacahouètes dans la tête. Il fut ministre en plus.

Il déclare le 26/10 sur la 5 vouloir créer un ....service public de la petite enfance, fort onéreux il le reconnais.

La gauche frondeuse est hors sol. Elle ne cherche pas à régler les problèmes  réels de la société réelle, dont les déficits structurels des services publics, cela se nommant  la politique.

Mais à faire entrer la société réelle dans sa propre vision. Cela se nomme l'idéologie.

*Cas concret, les allocs:

Le  député grenoblois Erwann Binet,  explique sur LCP la modification des conditions d' attribution des allocations familiales.

En réalité, elle  supprime l'égalité de tous  devant la loi pour une logique de redistribution au dépend des classes moyennes, très ciblées.

Il annonce que "certaines familles se servent des allocations pour payer leur école privée".Ah bon donc le député socialiste révèle  que cette modification législative est réellement programmée pour toucher directement les profils similaires aux adeptes de la manif pour tous et non pour produire une disposition législative consensuelle.   

Si c'est pas de l'idéologie, ça...

L'amateurisme ambiant fait que le gouvernement n'avait pas prévu en démolissant les allocations pour tous qu'il allait toucher  aux  allocations spécifiques supplémentaires des fonctionnaires dont les français apprennent l'existence à cette occasion.

Ah bon, cette catégorie professionnelle touche plus que les autres?? 

Jamais le Conseil constitutionnel ne validera l'un sans modifier l'autre. Grèves en perspective ?

Pas de réforme de structure:

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/jean-nouailhac/marylise-lebranchu-ministre-de-l-injustice-sociale-27-10-2014-1875883_2428.php

                     FOLLE SEMAINE:PS EN RISQUE D'IMPLOSION

Ce gouvernement de toutes façons invalide dans sa seconde moitié du quinquennat  ce qu'il a mis en place au démarrage et qui ne fonctionne absolument pas. Il n'est plus à une retocade près de ses projets par la Haute autorité.

Duflot attaque frontalement le président dans un livre. Cette fois,   pas du camp socialiste mais écolo.

En résumé cela tire à boulet  roses verts rouges en tirs croisés. Ou dans le dos. Ou frontal. Particulièrement cette semaine.

Au point qu'un éditorialiste des Echos a nommé ceci la Semaine Mortifère.

Mortifère pour eux, électrocutés. Mortifère pour le pays. Rappel: ils sont au pouvoir !

                                                                                 Sylvie Neidinger


Semaine folle du parti socialiste. Lire

http://www.lepoint.fr/politique/le-ps-regrette-qu-il-n-y-ait-pas-de-vaccin-contre-l-abstentionnisme-aigu-des-frondeurs-28-10-2014-1876411_20.php


http://www.lexpress.fr/actualite/politique/ps-chronique-de-la-mort-annoncee-de-la-majorite-absolue-a-l-assemblee_1617756.html


 



16/10/2013

Insultes sexistes

Depuis huit jours, toute féministe voire toute femme basiquement femme hallucine.guy bedos,nadine morano,parti socialiste,ligue des droits de l'homme

L'affaire démarre à Toul.

Guy Bedos invité par le maire socialiste insulte gravement une  ancienne ministre Nadine Morano.

Elle est traitée en public, en son  absence évidemment, lors d'un"spectacle"- extrême élégance !-de "conne" et de "salope". Juste pour plaisanter.*

Elle porte plainte.

 Le clown triste qui ne fait rire personne est en plus doublé d' un lâche. Il se répand depuis sur les plateaux tv. Il s'écoute parler. Mégalo, il ose se comparer à Rabelais et se cache derrière son statut d'artiste qui selon lui permettrait  de dire  ce qu'il veut.

Il se donne le droit d' insulter grave ad nominem !!! Liberté d'expression devenue liberté d'insulter les femmes !

 Gag. D'un incommensurable orgueil: il s'auto-proclame "résistant" ...en traitant en public et à distance une femme de salope ! Résistant  à quoi, en fait ?...aux antibiotiques ?

Peut-être que ce personnage, au final,  tape-t-il si fort car étant  has-been ?

Il revient  sur le devant de la scène médiatique par cette  provoc'. Faute d' intelligence humoristique réelle....

Gag: le triste sire est membre de la Ligue des Droits de l'Homme, organisme supposé lutter contre les discriminations. En lourd silence sur le sujet : aucune réaction sur leur site à l'heure actuelle.

Les féministes se pincent. C'est quoi ce cauchemar ?

SILENCE ASSOURDISSANT DU PS

De la même façon, le silence de la classe politique socialiste est bruissant.

En ne réagissant pas, à la fois F Hollande, JM Ayrault au Gouvernement, Claude  Bartolone au Parlement, Harlem Désir au Parti , N Vallaud Belkacem ministre de la Femme sont de facto complices de ces dires.  Ils acceptent ces faits donc les avalisent.

Totale contradiction, en plus  avec le récent incident volailler de caquetage à l'assemblée nationale, qui a été surjoué. 

Les français ne comprennent plus rien. Le PS qui s'offusque d'un incident  mal venu, un caquetage laissent pire se produire sans réagir.  Nadine Morano  ancienne ministre  est  individuellement traitée par l'un des leurs, d'insultes à connotation sexuelle marquée.

Parce qu'elle n'est pas de leur bord politique !

Mais dans quelle salade idéologique, délétère  s'enfonce la gauche française actuelle? Qu'est- ce que cette morale....sélective?

Pire, un sombre attaché parlementaire PS en rajoute une couche à distance.Très "courageux" lui aussi, très "résistant version  Bedos",  très couard en fait, il tweete les mêmes insultes à l'encontre d'un femme député, la benjamine de l'Assemblée.

guy bedos,nadine morano,parti socialiste,ligue des droits de l'homme

guy bedos,nadine morano,parti socialiste,ligue des droits de l'homme

Marion Maréchal-Le Pen à 22 ans est la plus jeune députée de l'histoire de République française. Certes d'un bord politique opposé à celui de ce Bourdeau. Elle va porter plainte. Plus jeune député: un exploit  au sein d'une assemblé connue pour être très masculine. Beaucoup plus machiste que les autres pays européens.

 Ce même attaché parlementaire Bourdeau voulait tout simplement en juin dernier tirer sur les manifestants du printemps français !

Soutenu par son supérieur hiérarchique encore une fois au nom de...l'humour qui a bon dos.

Grand silence du PS face à cette idée très démocratique de tirer sur ceux qui ne pensent pas comme soi-même.

Pire. Son sénateur socialiste Jean-Pierre  Michel le soutient toujours au nom de.... l'humour et de la  liberté d'expression qui ont bon dos...

guy bedos,nadine morano,parti socialiste,ligue des droits de l'homme

 

Conclusion:

Bedos, Bourdeau et Michel sont des hommes lâches qui se cachent derrière l'humour pour traiter à distance de salopes deux femmes politiques qui osent ne pas penser comme eux.

Du temps de Robespierre, ces personnages  auraient envoyé ces ...femelles à la guillotine.

Problème ce type "d'humour politique" lâche ne fait plus rire les français.

Il les fait pleurer. Ou bientôt utiliser leur bulletin de vote pour exprimer leur indignation.

On se pince à voir un grand parti politique, le PS, actuellement au gouvernement   compter gagner les futures municipales et   européennes non pas par l'argumentation. Mais en laissant traiter leur adversaire de salope par des membres dûment inscrits parmi les leurs : un sénateur ps, un attaché parlementaire + un triste has been qui se dit "résistant".

Ce Parti  gouvernemental qui veut  exporter sa démocratie aux autres nations (Mali et autres) qui donne des leçons à l'international est incapable lui même de clouer le bec à des corbeaux lugubres, membres de sa formation.

Ambiance ultra délétère. Très années 30. Classe politique dans son ensemble décrédibilisée! Dégré Zéro du fait politique.

De gauche, de gauche extrême, du centre, de droite, de droite extrême, du haut, du bas: aucune femme, de quelque bord qu'il soit, ne peut être traitée  de "conne et salope" en 2013 !

50 % de l'électorat est insulté.

Insulter une seule femme, c'est les insulter toutes.

Féminisme pas mort. Et retour de bâton électoral prévisible ?

                                                                                                       Sylvie Neidinger

Post : Madame Taubira est elle aussi victime d'insultes gravissimes puisque comparée à un ...singe sans grande réaction là non plus de la classe politique. Ambiance délétère.

 

*SUIVI Juin 2015. Guy Bedos est renvoyé en correctionnelle pour cette insulte publique :

http://www.bfmtv.com/societe/guy-bedos-renvoye-en-correctionnelle-pour-avoir-insulte-nadine-morano-890887.html