23/05/2013

Supprimer son compte viadeo

 Le monde moderne pousse à s’auto-numériser. Pour faire comme tout le monde.

Du  préhistorique réseau social perso  MSN (récemment disparu) on a ensuite ouvert nos comptes (gratuits) Facebook, Twitter, Tumblr…

Avec désormais des sites spécialisés  dans la visibilité professionnelle : Viadeo pour le monde francophone, Linked’In plus anglo-saxon au départ. N’oublions pas Job up,  Rezonance pour la Suisse lémanique etc.

Nota : Rezonance, à la différence des deux premiers est un véritable réseau social au sens où il organise des rencontres thématiques gratuites. Les First par exemple se concrétisent par de réelles rencontres et échanges de cartes de visites pour créer du lien, du vrai. Dans le vrai monde.

De fantastiques outils de visibilité qu’il ne s’agit pas de dénigrer. Mais qui posent tout de même plusieurs problèmes :

*Il s’agit de construire par ces intermédiaires une image numérique pro, cohérente, publique. Et en même temps de gérer la confidentialité. Comme un yin par rapport au yan, le plein par rapport au vide.

*En dire suffisamment mais pas trop...La lecture de certains profils est effrayante. Untel, en recherche d’emploi, était cadre. Dans une volonté perfectionniste de bien faire- il est dans l'urgence- il doit retravailler!-  il décrit avec minutie ses anciennes fonctions avec le nom de l’entreprise... Un véritable repoussoir ! Tout employeur sérieux va éliminer d’entrée celui qui est capable d'annoncer  sur un réseau social tout le détail  d'une organisation professionnelle privée, sans aucun recul !!

*Une activité chronophage. Nous nous levons le matin. Nous buvons notre café et si nous devions entrer complètement dans le jeu de la visibilité sociale numérique, nous n’aurions pas assez de la matinée pour « jouer » à ce petit jeu social qui sert surtout à   calmer les egos inquiets!

On calculait le temps passé devant une tv. Désormais le temps réseau social doit être compté dans nos vies ?

Et alors, quel temps nous reste –il pour vivre ??

Pour mener à bien notre vie personnelle, familiale, sociale, essentielle et primordiale.

Les journées sont de 24 H. Même en réalité augmentée: 24h c’est 24 heures!

*On se plaint d’une évolution de la société à la Orwell avec les Google etc. ces mega-conglomérats américains  qui viennent jusqu’à venir filmer (google street) les maisons privées et au passage enregistrer toutes les adresses internet de la rue . Pourquoi entrer dans leurs jeux de l'exposition publique? Les jeunes générations y sont à fond, sans recul.

Le signe d’une étonnante évolution sociétale où au nom évidement de la « liberté » toujours mise en avant, le contrôle de plus en plus accru, mondialisé, des  consciences individuelles se met en place jour après jours.

CHANTAGE FINANCIER 

Sur ces réseaux sociaux pro, j’avais donc comme un mouton suivi le troupeau. Et ouvert un compte dans la version gratuite, chez Viadeo  Sans grande conviction. Pas spécifiquement pour trouver un job.

Juste pour exister sur ces sites spécialisés "comme tout le monde" en  service minimal.

2 millions de Suisses sont sur Linkend'In c'est énorme : un adulte sur 2.

Or, même cette pré-inscription   génère de toutes façons son lot de conséquences négatives :

*S’inscrire, déposer un cv et ne plus rien faire en attendant le réseautage, le contact intéressant ou le job comme le messie ne sert strictement à rien. Car, ironie du système : si vous n'y intervenez pas, chaque jour, en expert de votre secteur sur les forums de discussion, vous mettez-vous -même- en scène publique votre attitudestatique. Sinon passive.

Démarche parfaitement improductive !

*Le coût. Les réseaux pro viadeo, Linked'in et Rezonance proposent  une offre minimale gratuite. Mais ne vivent  pas que de la manne publicitaire. Ils sont payants dans leur fonctionnement réel.

C'est leur choix de modèle économique: il n'y a rien à commenter. Ce sont des entreprises privées.

Ceci dit, l'usager peut ressentir comme un chantage exercé vis à vis de celui qui reste dans l’option gratuite car le deal proposé par ces entreprises commerciales est :" Monsieur x a consulté votre profil : pour entrer en contact avec lui il faut passer par la case tiroir-caisse."

 Ce système qui monnaie la ...relation humaine n’étant pas du tout fait pour mon éthique, en 2013, j’ai donc supprimé  le même jour mon compte  viadeo, entre autres.

Quelle n’est pas ma surprise du suivi de l’affaire !

Rien à dire chez Linked’In. Ces  véritables pros  annoncent  que la page n’existe plus: les faits, pas les commentaires. Très à l'anglo-saxonne. Notre choix personnel est respecté. Nickel.

 Il en va tout autrement pour viadeo qui organise sa ...vengeance à l’encontre de celui ou celle qui a osé se passer de ses services !!

Voici la page qui remplace votre profil :

viadeo.GIF

Celui qui a osé quitter viadeo devient gratifié d’une fatale  erreur 404 avec en gros les termes «n'existe pas »et « problème »

Petite analyse sémiologique de l'image.

L’individu- vous !-  identifié par un prénom et un nom a osé "ne plus exister" dans leur base de donnée. Gros problème pour eux de perdre un profil : ILS SE VENGENT !

Ils installent cette photo à la place de votre profil.  Où l’on voit une salle professionnelle en désordre avec un  homme en désordre, sa blouse de travail blanche déboutonnée qui laisse apparaitre une bizarre masse jaune érigée entre ses jambes ! [le code couleur symbolique  du jaune est négatif et fait référence à l'échec, la traîtrise]

L’individu barbe fournie,grisonnante, senior est tête baissée, mal coiffé : un véritable looser!

Le mobilier de la pièce est en totale instabilité: tout est sur roulettes. Dans un univers géométrique en déconstruction, avec au mur des croquis devenus papiers-avions  dont certains froissés voués à la poubelle!!

On remarque au passage  combien viadeo instrumentalise l'image du senior en....looser en une stigmatisation inadmissible de cette catégorie d'âge.

 En résumé l’homme- la femme-  qui a osé quitter  devient un moteur dézingué comme cette hélice  inutile posée contre le mur. Il  n’est plus « avion » en action mais devenu cocotte en papier inutile, au nez dirigé vers le sol puis  froissée, prête au rebus !!

Nota : en observant comment viadeo se venge  de celle ou celui qui quitte son réseau social, par une image décaléeon ne peut qu’apprécier Linked’In qui respecte le choix individuel jusqu'au bout.

viadeo conclue en incitant celui qui voulait  s'informer sur ce profil  d'aller ...."boire un café" !

viadeo 12.GIF

 

A bien réfléchir, faut-il s'en prendre à viadeo? Probablement pas. On ne peut que s’en prendre à soi-même.

Par quel effet de mode allons nous nous ranger volontairement comme de bons petits soldats bien dressés dans ces cases numériques publiques en déclinant tout : nos biographies, nos choix, nos activités ?

Par quel effet de mode allons nous nous inscrire comme des moutons suiveurs sur toutes ces bases de données ??

Dont celles qui ne respectent même  pas le libre choix individuel de.... s’en retirer éventuellement !

 

                                                                                                          Sylvie Neidinger

 

rubrique blogosphère#web@com

 

                                  

 

12/04/2013

Oubli numérique ? « Google/Face » et...Geneanet contre Bruxelles.

Des acteurs a priori antinomiques se retrouvent dans le même camp face à l'Europe.

Geneanet, le célèbre portail-gratuit- de généalogie lance une pétition contre le projet d'oubli numérique qui pose le problème du traitement des données donc des...Archives, notre mémoire collective.

Il rejoint en cela les poids lourds que sont Google et Facebook.

Le dossier est compliqué. La Commissaire européenne Viviane Reding  veut protéger les données personnelles des internautes qui relèvent de sa compétence territoriale.

Au printemps, le Parlement de Strasbourg se saisit de la question avec, déjà  plus de 3000 amendements  déposés,  signe d’un intérêt politique.

La précédente Directive date de l'âge préhistorique du net, en  1995.

L'actualisation en cours consisterait à  poser le même cadre juridique à  tous les pays européens concernés. Aucun problème sur ce point.

La polémique enfle avec le projet spécifique du " droit à l'oubli numérique" réclamé aux multinationales du net Google et Facebook.

 

Selon  un site en ligne  "il s'agit pour la commissaire européenne qui défend son adoption depuis 2010 d'obliger les réseaux sociaux et moteurs de recherche à supprimer les données personnelles ou photographies d'une personne lorsqu'elle en fera la demande."

Un contenu publié par la personne et qui ensuite  ne veut plus. Ou mis en ligne par un tiers et que la personne veut voir supprimer :

"par ailleurs les entreprises qui éditent des sites internet devront recruter des responsables chargés du respect des données personnelles. La portabilité des données privées (images, listes de contacts) d'une plate- forme sur le web est incluse aux propositons de révision de la législation européenne sur la protection des données"


Ce droit  à l’oubli part d'une bonne idée. Et semble une évidence pour tous ceux qui veulent encore croire que l’on puisse un peu maîtriser sa web-vie.

 En réalité, elle suscite une controverse là où on ne l’attendait  pas. Puisque le monde des chercheurs du passé, les généalogistes archivistes monte également au créneau .

 

HISTORIENS EGALEMENT CONTRE LE PROJET DE LOI REDING !!!

Le grand portail gratuitde la genealogie  Geneanet  n’y voit que du mal également :oubli numerique,web- vie, viviane reding,commission européenne,geneanet,google,facebook

"Une nouvelle pétition vient de voir le jour, et non des moindres : en effet, il s'agit d'un projet de règlement, à l'échelle de l'Europe, visant à "supprimer ou ano­ny­mi­ser les don­nées per­son­nel­les". Si le cadre de ce projet est établi dans le but de respecter le "droit à l’oubli", il engendre cependant une aberration : la fin des archives telles que nous les connaissons. Plus d'archives, cela signifie tout simplement des livres d'histoire aux pages blanches : plus de souvenirs, plus de traces de nos ancêtres, plus rien de ce qui constitue, tout simplement, la mémoire de l'Humanité, avec ce qu'elle a de négatif, certes, mais aussi avec ce qu'elle a de beau.Ce projet absurde doit être dénoncé, et GeneaNet s'associe pour cela à l'Association des Archivistes Français qui a lancé une une péti­tion citoyenne : « Citoyens contre le pro­jet de règle­ment euro­péen sur les don­nées per­son­nel­les ».

 

Le monde du Passé, des Historiens rejoint les geeks de la net économie !

Tout ceci pour comprendre que nos données personnelles , individuelles, très convoitées... valent de l'or !                                                                  

                                                                  Sylvie Neidinger


Geneanet.org

Nos données mobiles intéressent.


Rubriques du blog Neidinger concernées : Journalisme, journalistes /Blogosphère#web@com


31/03/2013

Niels Plotard au Ballet Junior de Genève en lumière "outdoor"

Niels Plotard est un artiste "en herbe" à suivre très sérieusement. Ce danseur de  talent a intégré le Ballet Junior de Genève. Où il est le benjamin car né en 1993.niels plotard,neidinger,danse outdoor,thl,ballet junior de geneve

Cette institution fondée en 1980 fonctionne comme tremplin entre apprentissage et vie professionnelle.

De jeunes danseurs viennent  de tous horizons -lui c'est la Rochelle- pour  se confronter à de nombreux chorégraphes installés. En réel.  Plusieurs spectacles sont produits  par saison.

Niels a la danse chevillée au corps puisque dès l'adolescence, il choisit pour lycée  une section spécialisée de sport-étude-danse. Puis le Conservatoire. Puis Genève.

Ce qui m'a attiré chez lui??? Une superbe photo corporelle  postée sur son Facebook: la plastique du danseur, l'originalité de la pose, la mise en scène de la photo outdoor réellement en plein champ ! Et les questions induites: danse écologique? Choix de la scène "nature" ? Quelle philosophie derrière ce choix ?

Il est bien le sujet de ce magnifique cliché  à la fois  comme danseur et quelquepart côté appareil: le jeune homme  est issu d'une famille de photographes et de peintres.

Désolée du comparatif  exagéré. L'immense notoriété de ceux que je cite n'ayant rien à voir évidemment avec le danseur du Ballet Junior.

Mais on se trouve dans la même  logique d'un peintre (du type Renoir-Père) dont la captation de la lumière se transmet à son fils (Renoi) cinéaste.

Transmission intergénérationelle  par  une autre technique artistique plus novatrice, mieux adaptée à l'époque. Avec la famille de Niels Plotard, on en ajoute une couche ou plutôt un mouvement. De la peinture et de la photo, on passe à la danse. Avec une constante: la lumière!

Le jeune danseur en est pleinement conscient. Il le revendique.

Son manifeste publié sur Antigel:
"Niels Plotard est sensible à la lumière. Quoi de plus naturel pour le petit-fils et fils de photographes du côté paternel et de peintres du côté de sa maman? Elevé dans les coulisses de la scène nationale de la Coursive à la Rochelle où il a grandi, il assure qu'il aurait été éclairagiste s'il n'était pas tombé dans la passion pour la danse. Il joue sans infidélité de l'une et l'autre de ces passions pour montrer « ce que le spectateur ne voit pas à l'œil nu. » En l'occurrence, l'œil, ce sera le sien, qui filme les mouvements de Cédric Fadel Hattab, un danseur qu'il a choisi pour l'immense créativité développée dans le terreau du break. «Il invente des figures peu ou pas connues, passionnantes pour la captation de lumières et pour l'objectif que je vise: un focus sur le détail qui échappe. » Au duo avec Marico Koh choisie pour la contrastante fluidité de sa danse, les techniques lumineuses modifient le mouvement, leur perception et la temporalité de cette première pièce qui ne se révèle qu'à la fin, comme une image sur le papier du photographe."

Le danseur dit "junior" quitte déjà mentalement la scène pour la visualiser et l'éclairer. Comme un chorégraphe en devenir.

Artiste  en éclosion  à suivre sur Genève, avec plaisir!

                                                                            Sylvie Neidinger

 THL Théatre des Halles/ Ballet junior de Genève web

niels plotard,neidinger,thl,ballet junior de geneveNiels Plotard Work, Genève



 

 

                                            Rubrique Danse

08:09 Publié dans A-GeneVie, Art-Danse | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : niels plotard, superbephoto, neidinger, danse outdoor, thl, ballet junior de geneve | |  Facebook | | | |

15/02/2013

Street Art N°4. Eco-quartier, Jonction. Genève

Rubrique Graph'Urbain.

Rue des Gazomètres, Boulevard Saint Georges,  Genève.  

Catégorie: "urbanisme en mutation" Lié à Chantier en cours. Mention sur site :  "écoquartier"par lettres découpées, positionnnées en hauteur. C'est la dénomination très officielle du  futur... Eco-quartier.P1060518.JPG

Support: provisoire, sur   palissade de chantier. Pas de datation.  street art,rue des gazomètres,neidinger,bd saint georges,genève

P1060520.JPG


 




la signalétique de chantier et les panneaux de signalisation (interdiction de stationner) sont intégrés  à la fresque naïve

 P1060526.JPG

L'envers des palissades..


Plusieurs expressions : du naif enfantin au style bédéiste...P1060549.JPGP1060541.JPG

P1060562.JPG

 

P1060538.JPG

 

P1060530.JPG

street art,rue des gazomètres,jonction,écoquartier,neidinger,bd saint georges,genève

 

P1060546.JPG

 

P1060548.JPG


05/02/2013

David Douglas Duncan à mon bras gauche: Vietnam, Vietnam!

 Dieu, que le hasard du destin est puissant !!

 En choisissant de visiter  l’expo « Picasso à l’œuvre dans l’objectif de David Douglas Duncan » ce vendredi 1er février à Genève (vite avant la clôture définitive du 3/02) j’avais sans le savoir, choisi de visiter le Musée d’art et d’histoire…en même temps que le célèbre photographe.

P1060944.JPGdavid douglas duncan,picasso,musée des art et de l"histoire,geneve,marines us,neidingerUne inconnue dont le sourire illuminait encore son visage me dit spontanément en me croisant «Duncan est dans les locaux. Il a été applaudi à la cafèt  !»

Je refais vite  un tour de piste muséal : trop tard à 5 mn près. Envolé, l'oiseau…Dommage.

Sa présence à l'intérieur de l’expo fut certainement   du pur bonheur intellectuel pour ceux qui eurent la chance de l'accompagner. En effet, elle court-circuitait le Temps.

Dans les années 50 (1956 exactement) il avait  photographié Picasso en acte de création des Baigneurs  à la Garoupe -entre autres -dans la première « maison » de ce tableau, la villa California à Cannes.

Duncan se  retrouvait ce vendredi 1er février 2013 face à la même peinture hébergée  dans son actuel foyer: le Musée genevois où l'oeuvre est entrée par donation de Paloma.

Face à  ses propres clichés. Des souvenirs pour lui. De l'Histoire de l'Art pour nous.

Enchevêtrement de temporalités.

La présence du photographe a certainement rendu sa visite  carrément ethnologique pour ceux l'accompagnant. Dommage d’avoir raté cela.

 IMMENSE FORCE DE LA DOUCEUR DE DUNCAN

 Quelle ne fut pas ma surprise, en sortant de le voir. Lui. Oui.  Accolé au mur d’accueil, à droite, direction sortie.Seul. Un mur bienvenu pour le soutenir  du haut de ses 97 ans  portés par deux béquilles.

Je lui demande l’autorisation de le photographier. Il accepte.

C’est tout naturellement que je lui tends mon bras  pour descendre le long escalier  en direction de son taxi.

Fort heureusement, les marches du Musée genevois sont nombreuses...

Très rapidement, je lui dis être impressionnée d’avoir à mon bras – côté gauche, côté cœur -une légende du siècle !

Il fait une pause et me regarde très directement en toute simplicité, en toute bonté presque  amicale, déjà.

Il me répond : « VIETNAM, VIETNAM » Pas de référence spontanée à Picasso.

Je continue alors «  le monde est toujours en guerre malheureusement. L’amour n’a pas prévalu » On se comprend. Il sourit.

Il était alors inutile de casser ce moment magique par une parole supplémentaire. La question que je comptais lui poser à savoir «  Picasso était-il un ami difficile ? »  devenant parfaitement superflue.

D’autant que la réponse est largement prévisible :

1) Ami avec  Picasso, il était impossible qu’il le critiquât car on ne critique pas un ami !

2)  Picasso était évidemment un ami, un mari, un père, un amant …très difficile. Sans aucun doute.

3) Mais l’épaisseur humaine de Duncan fut si forte qu’il a réussi à apprivoiser le Minotaure au point de le photographier jusque dans sa baignoire...

P1060940.JPG

 Arrivés sur le parvis, il me vient un geste maternel. Filial serait plus exact. J’enferme sa main entre mes paumes, à plusieurs reprises. Emotion.

Non je ne cherchais pas à capter une quelconque aura du type «  cette main que je tiens, a salué Picasso » Cela eut été parfaitement mégalo.  Et inexact. Car elle   n’appartient qu’à lui !

 La main enserrée était en fait celle qui a ...porté le boîtier de l'appareil photo et dont l’index a appuyé des centaines de fois  sur le déclic : reporter de guerre, aristocrate du métier ! Grand témoin de l’enfer rendu sous forme  humaine sur terre…

 David Douglas Duncan monte doucement dans son taxi. Omission de prendre l’ultime photo d’une scène intéressante: le taxi et le Musée dont les escaliers devenus  plus célèbres pour moi que ceux de Cannes !

 Une  fois le photographe  parti, je reste  sur place à réfléchir. VIETNAM, VIETNAM tourne en boucle.

 DUNCAN ET PICASSO, DEUX ETRES UNIS PAR CE QU’ILS DETESTAIENT : LA GUERRE

Bien évidemment, les deux compères, monstres du XXème siècle étaient amis au point que Duncan a publié plusieurs ouvrages en mémoire de Picasso.

Ces deux célébrités forment-elles un" couple"? Non !Ce terme intéressant pour la notion de complémentarité ne convient pas ici car  il évoque un masculin et un féminin qui n'a pas lieu d'être les concernant.

La terminologie  que je choisis au final appartient au vocabulaire de l’archéologie: des PAREDRES!

A y réfléchir, une parfaite "opposition symétrique  complémentaire" unit les deux artistes-témoins, quelque peu Janus et démiurges. Parfaits "alter ego".

Du structuralisme pur:

* Picasso créé dans un univers interne  protégé, entouré d’enfants, de femmes et d’amis. Atelier photographié, grand capharnaüm débordant de toutes oeuvres posées jusqu'au sol.

Duncan créé en externe, en ambiance hostile, en se mettant en danger dans les pays les plus lointains.

*Picasso extirpe l'acte  créatif  de sa main, de son intérieur, de sa vue, de sa mémoire, de sa sensibilité. Il peut recommencer la même courbe un jour et le lendemain.

Duncan, s’il rate un cliché,   ne peut le recommencer car le monde vit et ne l’attend  pas.

*Picasso agit avec   la matière, la couleur.

Duncan finalise sur papier glacé.

*Picasso est un démiurge du temps. En dessinant un visage à la fois de face et de profil, il intègre deux temporalités.

Duncan capte le monde au centième de seconde d’ouverture et d'obturation de son objectif.

                                                              **

Complémentarités opposées : ils sont , en fait, les deux faces d'une même  feuille... plate. La feuille, support d'information visuelle autour d'une thématique majeure: le PACIFISME.

*Picasso fit entrer la  3 D sur un espace plat (cubisme, Demoiselles d’Avignon) Le peintre réussit à faire cohabiter deux plans abstraits sur une même toile.

Les photos présentées à  l'expo  de Genève sur "Picasso créant" montraient d'ailleurs combien l'artiste aimait à fabriquer des sculptures, en réel   au préalable du rendu plat  dans son processus créatif :femmes aux bras écartés par exemple, de tous matériaux, cartons, fer.

3D  pour mieux  coucher leur représentation sur une toile plate comme finalité qui l'intéresse.

*Duncan, lui, photographie le monde par définition en volume et le présente sur la feuille-cliché.

DEUX PAREDRES UNIS PAR UN PACIFISME SINCERE

Finalement, voici le moteur majeur de leur acte créatif. Chacun de ces Géants du Siècle avec le choix de ses propres armes....son art propre,  la photo ou le graphisme a exprimé   la même exécration  vitale de la guerre.david douglas duncan,picasso,musée des art et de l"histoire,geneve,marines us,neidinger

Duncan s’introduit chez Picasso en 1956. Cinq ans avant, en 1951, il avait publié « This is war » livre de dénonciation dont les bénéfices sont donnés aux veuves et orphelins des Marines US.

Né en 1916, au cœur de la première guerre mondiale,  reporter de guerre pour l’armée US, devenu reporter pour Life, Duncan sera un témoin de la seconde guerre mondiale, de  la guerre de Corée puis de celle du  Vietnam. Et du moyen-orient.

Picasso lui,  peint Guernica en 1937, de colère et de rage face aux bombardements qui  tuent les innocents. Il conçoit  sa Colombe de la Paix en 1949  à l'occasion de son adhésion au Conseil Mondial de la Paix. Il reçoit à ce titre un prix international de la paix.

Le message des deux  parèdres, Picasso et Duncan, profondément anti-guerre  n’ a pas encore été entendu. Ni appliqué.

Mais il est toujours là pour ceux qui savent écouter, en avertissement lancinant prononcé de la voix la plus douce : Vietnam ! Vietnam!

                                                          Sylvie Neidinger

 

Souscription publique pour les clichés originaux de Picasso en action

Musée d'art et d'histoire de Genève,

Crédit images photo   ©Neidinger Autres=captures d'écran (dont exhibition. University of Texas Austin)

 

 

 

27/01/2013

ADONIS, le nobelisable syrien publie son « kitâb II »

Le Seuil publie en ce  mois de janvier un gros pavé. Du lourd, du solide, même si ce représentant majeur des Lettres arabes contemporaines  n’est pas connu du grand public.

Un kilo d’une épopée poétique,  la parole d’un vivant pour restituer celle des morts ou des mondes disparus. Et vice versa ?

Ali Ahmad Saïd Esber, né le 1er janvier 1930 à Qassabine sur la côte syrienne mérite bien son pseudonyme lié à ce Dieu canano-phénicien  de la renaissance annuelle.adonis 001 (2).jpg

 Adonis, aujourd'hui  titulaire de la nationalité libanaise,  est récipiendaire de multiples prix littéraires dont le célèbre Prix Goethe de poésie  en 2011 comme dernier lauréat.

Qu’il ne soit pas très connu importe peu...

Lors de la proclamation du prix Nobel de  1985 accordé au français  Claude Simon, peu de gens  avaient même soupçon de l’existence de cet auteur.

Souvenir personnel de rédactions parisiennes stupéfaites, carrément vexées car prises au piège de l'ignorance...Les  véritables intelligences d'écrivains majeurs  ne perdent pas leur  temps sur les plateaux télé, ni à entretenir le cirque médiatique !

L'ouvrage d'Adonis, Al-kitâb II se présente comme un manuscrit retrouvé du poète Al-Mutanabbî (915-965)

Excellente préface du recueil par  Houria Abdelouahed « dans ce second volume devant les atrocités cauchemardesques qui pétrifient jusqu’aux rêves et capacités langagières, le narrateur demande de poursuivre seul le chemin vers la gehénne du natal(…) La matière langagière et linguistique  se  décompose, se dilue, se sépare, se délie pour devenir lieux et  villes »

Le retour au natal chez Adonis diffère, selon la préfacière,  de celui d’Hölderlin chez qui le   « heimkunft »  serait marqué par  la rencontre avec le familier.  Chez Adonis tout reste étrange.

Pulsion d’exhumer et de dire la vérité sur l’Age d’or des Arabes : une épopée a-théologique:

Ecoutons les vers :

« Comment ne pas répondre à la question

Laissant les vaisseaux de la nuit

Naviguer sous le soleil  d’Antioche

Adieu, adieu Antioche ?

Serait-elle ma seconde naissance ? » page 25

ADONIS CRITIQUE

Patientant dans l’antichambre du Nobel en excellente position en 2011, l’auteur   semble désormais  moins attractif à Stockholm. (Lui même certainement s'en moque, au dessus de cette mêlée. Mais un  Prix  est aussi accordé à la culture portée qu'il valorise. Ici : la littérature arabe)

La cause ? Avoir clairement pris position contre la rébellion de son pays  soutenue par l’occident.

 Les opposants le fustigent. L'intellectuel a persisté et signé. Il n’apprécie peu  ce « printemps arabe » piloté par les anciens colonisateurs. Il est  contre l’idéologie islamiste étant LAIC .adonis 2.GIF

 Adonis  est contre le fait que les femmes se voilent. Tout simpement.

Rappel : il s’est, tout de même,  choisi comme pseudonyme le nom d’un Dieu néo-lithique. Son ouvrage évoque l'a-théologisme...

Effectivement, Ali Esber n’est pas du tout  en accointance idéologique avec cette évolution religieuse intégriste de la Syrie. Il récuse directement l'idéologie islamiste Lire l'Orient le jour.

Imaginer une seconde qu’il le fût  tient du délire.

 Qui comptait récupérer, contrôler, ordonner  l’âme immense et immensément libre du Poète, "ruh' cha'her" ???

Qui a contrôlé les vers sublimes du Perse Omar Khayyam (1048-1131) en son temps, même ceux dédiés à l’alcool et aux femmes, ou à  « son ivresse de dieu »ou son  « infidélité croyante » ?

Qui peut aujourd'hui donner un ordre à l’intellectuel Adonis ou le dénigrer ? Qui ?

Qui ose?

Au nom de quel droit ? De quelle loi ?

C’est comme vouloir enfermer tout le mythique Mont Sapon, ses tempêtes,  Ugarit  et ses Baals antiques dans une chaussure.

Ridicule.

Sylvie Neidinger

 

ADONIS Le Livre II(al - Kitâb) Editions du Seuil Janvier 2013 ISBN 978.2.02.109330

Série Surya sur blog TDG "neidinger" : Adonis N°8

19/01/2013

Spéléologie:découverte en Salévienne. Conférence gratuite sur la Grotte des Crânes à Beaumont

La Société d'histoire La Salèvienne et la municipalité de Beaumont  invitent samedi 26 janvier à une conférence gratuite donnée par André et Agnès Collin à 14h30 Salle communale du Chable.

DECOUVERTE DE 2,5 km DE GALERIES AU PIED DU SALEVE

salévienne,spéléologie,anne andré collin,beaumont,grotte des crânes,neidinger

Ils présenteront la synthèse des travaux de la Société spéléologique de Genève (SSG) réalisés depuis 1999 dans le réseau souterrain des Crânes au Salève avec la découverte de 2 km 500 de galeries localisées entre l’alpage de La Thuile et le pied du Salève, sur la commune de Beaumont.

L'aventure, la découverte sont encore possibles dans...notre sous-sol. Terra incognita, sous le Salève!

Les intervenants évoqueront les études géologiques réalisées, sensibiliserons à la protection du massif du Salève et évoqueront la circulation des eaux en zone karstique.
"Cette nouvelle conférence, illustrée de magnifiques photos, fait suite à celle de Monnetier le 15 octobre 2011 « De Bellevue aux Eaux-Belles » qui avait passionné 240 auditeurs "affirment-on à la Salévienne.

salévienne,spéléologie,ssg,société spéléolgique de genève,anne andré collin,beaumont,grotte des crânes,neidinger

Et de poursuivre: "André et Agnès Collin, spéléologues passionnés, domiciliés à Monnetier, sont membres de la Société spéléologique de Genève et du Groupe spéléologique de Gaillard.André, ancien accompagnateur de montagne au Salève, a su faire partager sa passion avec Agnès pour la botanique et les mystères des sous-sols saléviens. Ils aiment à partager leurs découvertes et connaissances du monde souterrain avec la population au travers de conférences."

 Sylvie Neidinger

 

 SSG : Société Spéléologique de Genève

Salévienne:4, ancienne route d'Annecy.F-74160 Saint-Julien-en-genevois

Téléphone : 04.50.52.25.59 - Site internet : http://la-salevienne.org
Email : la-salevienne@wanadoo.fr (président) - nadine.cusin@sfr.fr (secrétariat)

Mairie de Beaumont

15/01/2013

Ca coûte combien une guerre au Mali?

La France vit à découvert. Les précédents gouvernements n'hésitaient pas à augmenter la dette publique, quitte à la faire porter sur les générations futures.

François Hollande fut élu sur la base d'une intention très louable  de redresser les comptes.

Mais pour faire entrer de l'argent dans les caisses, il mit en place -entre autres actions-un Ministère du "Redressement productif" à l'intitulé un peu Gosplan (du type:1921. Union soviétique, comité étatique pour la planification)

Redressement qui a viré à la maison de redressement sous la  schlag verbale inédite d'un ministre, Arnaud Montebourg. Lequel   a ...dressé des catégories de français les unes contre les autres.

Attaques  ad hominem. Contre des individus déclarés "riches" par plusieurs membres de l'exécutif. Du jamais vu.

Les entrepreneurs Peugeot, Bernard Arnaud insultés. Mittal, investisseur étranger fort de 80 000 emplois dans l'hexagone villippendé et appelé à ...dégager!

Gérard Depardieu minabilisé en place publique. En média public.

Tout cela pour des questions ...d'argent.

La France, ce pays à  fort prélèvement  fiscal en temps normal -signe certes, d'un Etat qui fonctionne ! -  a  fait entrer la collecte normalement "administrative" des impôts  dans un processus ...   idéologique justifié en plus par la... morale.

Les bons citoyens et les autres. La lie et l'ivraie. Le tri. "Folie fiscale" en  a conclu La présidente du Medef.

Problème: cette technique de bouc-émissairisation, concoctée pour faire adhérer  les rangs de la gauche de la gauche au projet gouvernemental eut un effet non prévu par les politiques et  communicants: l'ensemble de la société française jusqu'aux  plus modestes ( cf radio trottoir)  s'est senti bizarrement visé  par ces actions contre des classes sociales très aisées !!

Tous de constater que les hausses les concernent eux aussi ...Effet inverse à celui prévu. Au lieu de fustiger  "les salauds de riches" qui bravachent et ferraillent contre le gouvernement lequel les stigmatise en public, le bon peuple  finalement   se sent ...solidaire des Depardieu et autres.

  Avec cette inquiétude qui pointe : "Si ces personnes célèbres ont encore la possibilité de quitter, moi je ne peux rien faire contre les augmentations tout azimut"

Les cotes du président et du premier ministre ont plongé à un taux historique jamais vu.

François Hollande a dit ne pas tenir compte des mauvais sondages. Il met en place sa politique.

UNE GUERRE, OPERATION SERVAL, EN SOLITAIRE, DANS UN CONTEXTE DE CRISE ECONOMIQUE

Or, ce week-end de janvier 2013,  très 5ème République, il  a décidé, en solo, sans l'aval du Parlement d'une... guerre. Sans l'accompagnement d'autres puissances. Seul. Simple comme bonjour.

Un dossier très francafrique, néocolonial même.

Face aux turbulences de sa politique  internes, il a endossé le costume martial. Malgré la présence d'otages (au nombre de huit) dans la zone, sacrifiés et malgré la grave crise économique du pays!!

Un mort, déjà, un pilote.

Certes le gouvernement pourra argumenter d'une  vue économique au final dans cette guerre malienne: action contre les islamistes  pour en réalité protéger  l'uranium du Niger dont l'industrie nucléaire française (dont Areva) a largement besoin.

Ne pas oublier le rôle complexe  de la France dans la prolifération islamiste radicale. Ils  ont proliféré au Mali comme dommage colatéral suite à l'intervention voulue par... Nicolas Sarkozy en Libye. Eux, leurs armes et leurs savoir-faire de "guerilla sur pick-up" !

On sait quand un conflit commence et jamais quand il cesse.

La France a-t-elle les moyens de ses ambitions et de son " privilège diplomatique", le  veto onusien ???

Au fait, cela coûte combien une guerre ??

Sylvie Neidinger

 Postdu 1/02/13 : les chiffres sont donnés dans les médias et évoquent la somme de 2 millions d'euros par jour

 

 LIRE, suivi:

"Combien l'opération au Mali va-t-elle coûter?" . article du 18 janvier L'expansion Lire

"Présidentielle au Mali, l'inévitable  ingérence de la France"article du 25 juillet 2013 Lire

Réponse en septembre 2014 plus d'un milliard :http://www.lepoint.fr/economie/l-explosion-du-cout-des-operations-exterieures-19-09-2014-1864740_28.php

Suite de la réponse : novembre 2014. Grave dérapage budgétaire http://www.rtl.fr/actu/economie/les-interventions-militaires-font-deraper-le-budget-de-la-france-7775281475

10/01/2013

Solarsystem, roman hyper réel de Laurent Schweizer

laurent schweizer,editions du seuil,oms,drone,jeux video,cialausanne Vous pensiez que le livre intitulé Solarsystem publié par  Laurent Schweizer  il y a cinq jours aux Editions du  Seuil  est un roman ???

Erreur. L’auteur suisse pousse juste le bouchon  de la réalité augmentée un peu plus loin... Disons, bientôt. Disons, aujourd’hui. Déjà.

Car sa thématique est redoutablement d’actualité.Militairement parlant. Son narrateur exerce à Dubai pour le compte de la CIA.  Il infiltre un système de jeux vidéos.

De fait, il  manipule des ados (16-18 ans ) ces  "branchés de la console" rendus  Warriors pour qu’ils deviennent... tueurs ! « Le développement de la guerre électronique (page 11)  était devenu des millions de fois plus prometteur que la physique nucléaire ne l’avait été avant et après Trinity, Hiroshima, Nagasaki. Dans cette nouvelle ère, je participais à l’une des périodes le plus spéciales de la domination technologique américaine. Une expérience partagée avec des milliers de militaires morts ou vivants, au-delà des règles de logique, au-delà des informations pouvant être intégrées aux systèmes d’analyse et de simulation (…)

 J’avais recherché cette dynamique en quittant l’industrie du divertissement (… )Si la destruction était une forme de consommation, les contraintes temporelles, physiques et psychologiques des combats réels ne pouvaient ni être exprimées ni ressenties dans les meilleurs jeux disponibles»

Alors le jeu video  devient jeu de guerre. En vrai. Ou peut-être encore en virtuel ? Allez savoir...

« Les logiciels militaires se distinguaient des manipulations et des émotions ludiques (….) En créant des modélisations graphiques pour des interface de simulations de vol et d’engagement, je contribuais à rendre un nombre croissant d’opérateurs de drones américains plus rapides, plus forts (..) dans les déploiements de Predator, de Reaper  en Afghanistan, en Irak, au Pakistan, en Iran, au Yémen. En Somalie, en Lybie, au Mexique, en Syrie. Sur les villes américaines ».

 Ce roman où la guerre et le monde ludique se confondent pose le problème du statut du réel . Et de la toute puissance distributrice de tueries géographiquement dissociées.

L’individu ne sait plus vraiment s’il travaille pour le jeu ou l’armement. Son cerveau a été pris d’assaut, contrôlé véritablement  "à distance" tout comme« les derniers systèmes de synchronisation permettaient de guider un drone par ondes cérébrales »

 A Hollywood  dans la réalité, l’industrie de l’armement US est main dans la main avec le secteur du jeu vidéo.

A Lausanne, dans la réalité, un auteur,  Laurent Schweizer,  forcément sérieux (car  docteur en droit ayant travaillé à l’OMS) fait entrer son lecteur dans un thriller ado-technologico-militaire finalement d’actu.

 Martial.                                                               Sylvie Neidinger

 

 

Laurent Schweizer, né en 1967, est un écrivain vaudois. Ce juriste (docteur de la  Faculté de droit de Lausanne, 1995) a travaillé au sein de l’OMS.

Ses publications :

2001 : Naso lituratus, roman, Actes Sud

2004 : Prions, roman, Seuil

2008 : Latex, roman, Seuil

2013 : Solarsystem, roman, Seuil janvier 2013. Isbn 978.2.02.107301.0

Complément d'info:

Jeux video contrôlés par la force du cerveau. Nouve Obs

On peut lire ce roman Solarsystem comme de la prospective militaire:

Robots armes

2015 Jeux vidéos surveillés car pouvant être outil de communication de gens mal intentionnés :

http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2015/11/16/32001...

crédit images/photo / couverture

 

18/12/2012

"Obscurantisme économique": les #geonpi reprennent du service

France. Les Pigeons étaient rentrés dans leur volière. Ils réouvrent la porte.

Dans un article paru aujourd'hui sur la Tribune ( pas de Genève, l'autre....) Jean-David Chamboredon, le fondateur du mouvement #geonpi par ailleurs responsable du fond des entrepreneurs internet Isai reprend  son envol.

Il va jusqu'à qualifier d'obscurantistes économiques certains députés. Sa mise en garde contre les conséquences de l'article 6 du PLF 2013, à l'origine de la contestation aviaire semble avoir été vaine.pigeons,#geonpi,ekert,caricature sylvie,isai,neidinger,assemblée nationale

Il envisage une relance du mouvement des Pigeons.

Il indique

"Le 29 octobre dernier, j’annonçais la suspension du mouvement des Pigeons. Le PLF 2013 venait d’être voté en première lecture à l’Assemblée Nationale avec son article 6 «usine à gaz» et «économiquement mortifère» pour les écosystèmes de start-up et de PME de croissance, la sur-médiatisation du mouvement #geonpi semblait avoir été contre-productive et les portes étaient entrouvertes du côté du gouvernement pour une concertation apaisée autour d’un sujet technique et économique très important pour l’avenir de notre pays…
En association avec les cinq autres rédacteurs du Manifeste des Entrepreneurs (Marie Ekeland, Philippe Collombel, Olivier Mathiot, Marc Menase et Patrick Robin), nous avons durant le mois de novembre multiplié les rencontres. Nous avons expliqué et ré-expliqué . A l’Elysée, à Matignon et à Bercy, nous avons échangé avec différents interlocuteurs qui nous ont, pour certains, finalement avoué que le problème des Pigeons n’avait pas été correctement compris et adressé en octobre et qu’avoir médiatiquement reculé sans avoir solutionné la chose était une forme de «double peine». Forts de ce consensus, nous avons cherché quelles pistes d’amendement pouvaient être à la fois économiquement viables et politiquement correctes et nous avons trouvé…"(...)

Certains députés à l'assemblée nationale font de la résistance . Et le colombophile de s'insurger:

"Notre député socialiste de Lorraine (nota Ekert) obstinément fidèle à ses vieilles certitudes et convictions, légifère en faveur d’une forme d’avortement ou d’eugénisme économique. La nouvelle économie est suspecte tout simplement parce qu’elle est nouvelle… Son obscurantisme économique lui recommande l’éradication !
Interpellé durant la séance publique de jeudi après-midi par le courageux Député Thierry Mandon (PS) qui, à juste titre, rappelait le rôle économique très important des PME de croissance et l’incertitude forte faisant peser l’article 6 du PLF sur le financement de secteurs tel que le numérique, Monsieur Eckert n’a pas daigné répondre…  «Tais-toi et vote» aurait sans doute été sa réponse !"

Il questionne le Ministre: "Monsieur Cahuzac a, quant à lui, saisi la perche tendue par le Député Mandon pour confirmer que les «paramètres» de cet article 6 n’étaient pas figés, que, de toute façon, les recettes fiscales 2013 n’étaient pas concernées, que les Assises de l’Entrepreneuriat prévues au printemps prochain permettraient une large concertation et que les choses pouvaient évoluer d’ici le PLF2014.
Jérôme Cahuzac pense, sans doute, qu’il est possible pour les actionnaires d’une société «pérennisée» de vivre une grande partie de 2013 sans savoir à quelle sauce fiscale ils seraient mangés en cas de cession. Il peut le penser car c’est souvent vrai…
Le Ministre du Budget oublie, par contre, que, tant que cette incertitude durera, les nouveaux investissements se raréfieront et les start-up «non pérennisées» dont le financement ne repose que sur les «business angels» et dont la trésorerie ne couvre pas cette période d’incertitude à durée indéterminée se retrouveront, pour une majorité d’entre elles, dans une impasse économique synonyme de faillite, fermeture, mise en sommeil ou exil forcé…"

Et de questionner:

"Que pourrez-vous dire à ces entrepreneurs ou à leurs potentiels investisseurs, lors de vos vœux, Monsieur Cahuzac?"

Grande inquiétude du monde entrepreneurial en France , actuellement.

Finalement ma caricature #geonpi ( Sylvie) est toujours dans... l'air du temps. En plein vol !

Sylvie Neidinger

14:39 Publié dans E-Economie, P-Politis France | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pigeons, #geonpi, ekert, caricature sylvie, isai, neidinger, assemblée nationale | |  Facebook | | | |

10/12/2012

Valérie Trierweiler, un ersatz !

Madame Trierweiler, Objet Politique Non Identifié, a beaucoup à voir avec Nicolas Sarkozy dans sa relation aux français !!!

Celle qui s’était récemment racheté une conduite (médiatique) en  affirmant rester désormais tranquille dans un rôle classique de « 1ere dame »  s’est encore fait remarquer.

 Chassez le naturel et il revient au galop !

Elle se compare à Marie-Antoinette, affirme à Bourges être  un « ersatz » de Hollande (!!) puis, lors de son procès contre les auteurs de "la Frondeuse "une personnalité "parapublique" (bigre)

Enfin son geste récent à Angers de recevoir des opposants au…Premier Ministre de son compagnon Président de la République choque.

On va encore parler d’elle. Il ne s’agit en aucun cas ici de « VT bashing » mais de l’absolue nécessité  d’évoquer désormais régulièrement un sujet qui devient majeur de la  politique française. Un  bizarre OPNI objet politique non identifié.

C’est bien elle et son tweet Falorni qui avait très prématurément  sonné le glas de l’état de grâce accordé au récent élu, élu de la nation et élu de son coeur, le faisant plonger dans les abymes sondagiers.

LE "TWEET-TWEET" AMBIANT APRES LE "BLING-BLING"

Nicolas Sarkozy avait profondément agacé les français par le jeu entre sa personnalité, ses excès narcissiques quelquefois violents et les Institution de la Vème république qu’il ne ménageait pas.

Son bling-bling dérangea au point de faire voter les électeurs de droite pour ….François Hollande lors des dernières présidentielles. Par anti-sarkozisme plutôt que par  pro-hollandisme.

Le candidat socialiste dans une longue tirade  télévisuelle « culte » avait donné des garanties pré-électorales. Il   s’était  engagé devant les français à ne pas mélanger le privé et le public.

La France  est servie…La plus grande surprise pour tous  est de constater qu’il ne tient absolument pas cet  engagement.

Une  ambiguité massive règne. Notamment pour tout ce qui tourne autour de sa compagne.

Et désormais de sa campagne...

 L’affaire du jour qui fait réagir l’info est liée à un acte hors norme de  François Hollande.

 Le « Président de la République  garant de l’indépendance de la Justice» a  envoyé au Tribunal, 17ème Chambre civile de Paris  un  soutien de quelques lignes manuscrites griffonnées  pour témoigner  dans le  procès en diffamation  que son amie   mène contre les auteurs de sa biographie.(nota : La frondeuse, Editions du Moment)

( Manuel Valls en a fait de même sur papier à en-tête du... Ministère de l’Intérieur )

Quid de la parole présidentielle ?  

Madame Trierweiler est totalement en droit d'ester en justice, comme tout citoyen. Mais si cette dame perd son procès?  Quel affaiblissement de la présidentialité, envoyée en pâture dans les méandres d’un procès civil avec 6 lignes qui en plus n'apportent pas grand chose... Institutions de la Vème atteintes!

Si elle gagne, la suspicion d'influence majeure du Tribunal ne tardera pas à surgir. Le Syndicat de la Magistrature a peu apprécié.

La Présidence de la République se défend  de l’émoi suscité  en évoquant une démarche « citoyenne, individuelle et privée ». Ah bon ??? Cela peut aussi s’analyser comme le « viol de la séparation des pouvoirs  politique et judiciaire »  De la part d"un homme politique qui, surtout, avait pris l’engagement électoral ne pas se mêler de Justice...

Doit-on comprendre qu'il s'agit d'une lettre de François et non de Hollande?

Dire que c'est privé alors que c'est public est une parole déjà entendue. Oui. De la bouche de Valérie Trierweiler.

APRES SARKO, VALERIE.

 Valérie Trierweiler  qui était au départ  inconnue des français et sans image négative  apparait chaque jour comme complètement à côté de sa fonction qu’elle n’a encore pas compris. Elle n’en a pas pris la mesure.

Elle alimente le  tweet tweet ambiant par ses paroles ou gestes inappropriés. Or, rien n’est anodin lorsqu’on est dans la symbolique de la représentation de l’élément féminin du couple national en poste à l’Elysée.

La semaine dernière, en indiquant vouloir assister comme témoin à un mariage homosexuel, elle a pratiqué la politique non pas dans sa  version institutionnelle mais dans sa version politicienne.

 Samedi dernier, comme on l’a dit, elle avait rencontré à Angers des opposants à …J M Ayrault, Premier Ministre de son compagnon-Président  et accepté de   transmettre leurs doléances.

Xavier Bertrand  soulignait  dimanche l’anormalité du geste. Il en a fait un cas politique.

 Elle  viendra  ensuite probablement se justifier devant les médias pour expliquer -comme son compagnon Président  ne le fait aujourd’hui avec sa lettre de soutien au procès en diffamation-qu’il s’agissait en fait d’un acte « citoyen, individuel et privé » et non de politique ! Et de continuer à  jouer sur tous les tableaux. Comme cela l'arrange, en fait !

 L’analyse précise des conséquences de son  geste commis à Angers  n’a que deux voies  d'explication:

1) Soit elle a eu  l’aval de François Hollande pour recevoir les opposants au Premier Ministre Ayrault. Dès lors,  on ne devra plus parler de « hollandisme » mais carrément de « machiavélisme » majeur inquiétant  et suicidaire pour la Nation. Alors se  poserait d’énormes questions sur la gouvernance actuelle du pays et sa  gravissime ambiguité.

2-Soit  l’initiative politique vient uniquement  d’elle seule, en autonome. Alors la presse  ne peut que commencer une nouvelle rubrique spécialement dédiée à l’inénarrable Valérie Trierweiler première dame-journaliste-politicienne-version people, qui dans la vie veut visiblement  tout et son contraire : le beurre et l’argent du beurre.

A l'observer, Valérie semble en fait le "parfait alter ego en miroir de Nicolas Sarkozy"

Lui était  « homme/président/ marié »  Elle : « femme/première dame/non mariée »

Tous les deux hors norme, avec probablement en commun un ego narcissique, une même propension procédurière, le fait de foncer sans écouter personne, l'alimentation régulière d'un feuilleton médiatique.

Elle serait  en fait, un Nicolas Sarkozy en jupons !

La différence : l’un gouvernait. L’autre non. A priori.

 Les actes inconsidérés, répétés de cette compagne entraînent l’actuelle gouvernance et présidence française  dans une véritable …purée illisible. 

Parapublique ou parapolitique?

 Sylvie Neidinger

 

RUBRIQUE POLITIS FRANCE TRIERWEILER :

Article 3. Et Monsieur Trierweiler dans tout cela?

Article 2-Valérie TWEETweiler en fait trop    Stupéfaction face à cette drôle de dame . Article prémonitoire, rédigé avant le tweet-royal.

Article 1-La reine de Hollande devient reine de France aujourd'hui: découverte avec préjugé favorable de Valérie Trieweiler alors inconnue

 

françois hollande,sarkozy,syndicat de la magistrature,neidinger,rayrault,opni,objet politique non identifié valérie trierweiler

 

 

02/12/2012

Dean Gill, chasseur d'orages en conférence au Salève

Dean Gill est passionné de ce phénomène naturel: l'orage en montagne. Il va évoquer son expérience. La Maison du Salève en collaboration avec la  Société historique Salevienne organise ce mardi 4 décembre à 20h30 une conférence gratuite sur le ce thème  à Présilly, Haute-Savoie à la  Maison du Salève, route de Mikerne.

orage.GIF

photo Dean Gill.  Son site wwwdeanostorm.chCapture.GIF

 Sylvie Neidinger

30/11/2012

Coulures de sang. Konny Steding, Paris

La rubrique Graph'Urbain-Street Art ouverte récemment était supposée ne s'intéresser qu'aux visuels de  Genève. Cela n'a pas été tenable. Il  est des "rencontres de rue"  chocs à faire...partout. Ici , Impasse Guéménée, Paris. Rue calme, chic. Et pourtant...frisson.

Art éphémère. Précisément Street Art avec Konny Steding.

Galerie Moretti Moretti

Graph N°2

P1050742.JPG

P1050743.JPG

 

P1050744.JPG

P1050746.JPG

P1050748.JPG

P1050750.JPG

 

P1050752.JPG

P1050753.JPG

P1050754.JPG

P1050755.JPG

P1050759.JPG

P1050758.JPG

P1050757.JPG

La galerie Moretti Moretti - 700 mètres carrés dans un espace historique parisien, fondations du château des Tournelles entre Bastille et Place des Vosges.

En surface, une artiste s'en donne à coeur joie!  Librement. Konny Steding avait commencé à 14 ans en envoyant directement des pots de peinture sur le mur de Berlin.

Activiste, toujours rebelle  elle n'hésite pas à perturber la FIAC avec ses projections intempestives! Par principe l'artiste du Street Art ne demande pas les autorisations nécessaires. Pour exposer ses coulures préférées, elle pratique la technique mixte sur support papier avec pochoir, peinture.

Découverte d'un très beau texte de Jacques Bouzerand sur le Street Art (à trouver dans l'onglet sur l'artiste après être entré sur le site web de la galerie Moretti-Moretti)

 

Sylvie Neidinger, novembre 2012

 

Reproduction du texte de Jacques Bouzerand, Paris septembre 2012 sur le Street Art:

 

"Pourquoi depuis qu’ils vivent en société les hommes ( et les femmes )

ont-ils décidé de couvrir les parois ou les murs qui les entourent

d’images ou de signes mystérieux ? Pourquoi ? C’est en tout cas ainsi

d’Altamira à la Chapelle Sixtine, de Pech-Merle aux murs de la Sorbonne

en 1968 et au Mur de Berlin (jusqu’en 1989). Partout, en tous lieux, la

muraille, la cloison, le panneau sert de support aux icones des

civilisations qui passent. Ce n’est pas un hasard si notre siècle en

surfant sur ces modèles et en les démultipliant a donné vie à une des

formes d’art les plus inventives et vivaces : le street art.

 

Peut être, parce que les civilisations se savent mortelles, veulent-elles

laisser sur la coquille de leurs habitacles les traces de leurs rêves, de

leurs cauchemars, de leurs passades ou de leurs aspirations. Le bison,

le cheval, le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, les Lüftimalereien,

ces trompe l’oeiI sur le Mur ouvrant l’espace à la liberté… tout fait

toujours sens sur les murs et appelle à la réflexion…

 En associant dans sa pratique artistique le souci de plus en plus

contemporain de la préservation, du sauvetage de la Planète et la soif

généralisée d’évasion vers des paradis artificiels, Konny Steding s’est

fait une belle réputation internationale. Du Mur de Berlin à la Rockefeller

University, puis à Cologne, à Berlin, à Paris, ) New-York, à Londres, à

Toronto…, Konny Steding , née à Stuttgart, a en effet ponctué ses

séjours de performances et d’affichages remarqués. Double jeu. Double

je. Ses performances tournent autour de la notion de déchet, de gâchis,

de destruction, de pollution… Dans les couloirs des métros, dans les

galeries, sur les trottoirs des villes, cette « activiste urbaine » fait de la

poubelle l’alpha et l’omega de la société. C’est, pour elle, le symbole à la

fois honni et adulé de la consommation poussée jusqu’à ses extrêmes

et, qui sait, jusqu’à la perte de la civilisation. Mais, les interventions de

Konny Steding ont aussi, à côté, en même temps, en outre, des aspects

plus intrinsèquement artistiques et surtout moins fugaces. À grands traits

sur de vastes surfaces, Konny Steding peint des portraits de vedettes

de la culture punk, dont le plus mythique Sid Vicious ( 1957-1979), le

chanteur des Sex Pistols… Ces portraits -et aussi, sans doute, le sien -

qu’elle réalise le plus souvent sur de grandes toiles ou des affiches avant

de les coller sur les murs des capitales qu‘elle traverse constituent un

extravagant capital de visions contemporaines, avec leurs coulures,

leurs graffitis surajoutés, leurs larmes ce sang de peinture… Ces images

construisent la vaste exposition que consacre à Konny Steding « la

galerie Moretti & Moretti » ( 6, Cour Bérard dans l’impasse Guéménée

près de la Bastille). La galerie donne une grande place aux jeunes

artistes du Street Art, persuadée, non sans raison, que c’est là que se

nichent les valeurs de demain."

            RUBRIQUE MIROIR DE L'URBAIN STREET ART'

 

28/11/2012

Littérature et web 2.0 à la Muse

 L’espace genevois de « co-working »  rue de la Muse, Plainpalais, accueillait mardi 20 novembre dernier  la remise du prix littéraire Webstory.ch.

 La plateforme d’écriture sur internet, lancée lors du  dernier Salon du livre de Genève a réussi son pari. Plusieurs  « webwriters » bien inspirés ont envoyé leurs textes .14 au total. Ecrits  lisibles en ligne.;

« Requiem pour Sandy » Aydan, a reçu  le 1er prix Ont été également honorés : Thierry Villon, Camille et Carmen Chamorel.

webstory.ch; helene zanelli,barbara polla,nicoals couchepin,lettres suisses,aydan,ecriture web,réferencement,neidingerHelèna Zanelli, la fondatrice du site a  réussi, en chef d'orchestre, à mobiliser un jury  d’exception des Lettres suisses romandes avec l’écrivain Nicolas Couchepin (pas très web mais très très lettres) Barbara Polla en pool avec  Michka Comtesse, artiste peintre et Fanny Arminjon opticienne et grande lectrice.

 Après la lecture d’extraits  par une souriante Mazala Tajmouati, Barbara Polla,  que l’on ne présente plus s’est exprimée (galeriste, médecin,écrivain, chroniqueuse pour de nombreux magazines, notamment sur Les quotidiennes. Elle vient de publier son dernier  livre «Tout à fait femme» aux éditions Odile Jacob)

 La grande dame genevoise a affirmé combien le texte primé qui traite de l' agonie était puissant.  

Elle s’est ensuite livrée. En effet, elle a évoqué son propre processus littéraire et par là a balisé les pôles de la différence entre un texte de témoignage et une œuvre d’art.webstory.ch; helene zanelli,barbara polla,nicoals couchepin,lettres suisses,aydan,ecriture web,réferencement,neidinger

Un jour, sa propre mère lui demanda de l’aider à coucher sur papier ses souvenirs. Et l’auteur-médecin-galeriste-féministe-ancienne politique  de nous décrire comment la relation de travail,  personnelle entre les deux a évolué. Comment au final de banales  anecdotes se sont transcendées en texte littéraire (son premier ouvrage)  qui a sublimé la banale mémoire familiale. Par l’écriture.

Elle a partagé –et découvert- les instants de vie de  sa propre mère normalement enfouis dans la mémoire. Une porte normalement fermée entre générations fut entre ouverte. Souvenirs de ce Friedrich Dürrenmatt, ami –peintre autant que littérateur- de sa maman elle-même peintre.

 Moment fort de sincérité, d’exception. Applaudissements de la salle. Jamais je n’ai entendu si bien énoncé le …processus de création artistique. Reste-il un enregistrement ? Les 10 mn de son intervention furent magistrales.

 Problème : après de telles confidences,  il était impensable de prendre la parole...C’est donc sur le blog  que je termine de ce que voulais dire ce soir là !

J'ai noté que la cérémonie fut classiquement littéraire. Or, n’oublions pas qu’il s’agit d’écriture…sur site web ! La Muse qui met  ses locaux à disposition à l'un de ses membres est un espace "net up"dédié aux nouvelles technologies/ nouvelles entreprises. Tout de même.

REFERENCE LITTERAIRE PAPIER PAS MORTE !

Là n’est pas le moindre des paradoxes. Et fort  intéressant comme enseignement. Webstory.ch  s'annonce comme générant une « écriture d’un genre nouveau » Or, les références culturelles de la soirée sont restées tout a fait classiquement... livresques.

Le papier reste un référent incontournable. a ce propos, les Japonais, ce peuple technologique sont en train d'inventer un futuriste ...papier numérique à énergie intégrée en remplacement des tablettes....

Lors du petit raout, les auteurs étaient d’ailleurs tous  identifiés par un stylo offert. Un stylo à encre, qui tache éventuellement. Pas une souris à impulsion électrique. Hélèna Zanelli est volontaire. Elle investit en pionnière  l’espace technologique numérique. Avec son site d’écriture en ligne, elle  a fondé une  maison... digitale d’accueil des écrivains.

C’est d'ailleurs ce qui m‘avait intéressé lors de notre première rencontre au Salon du Livre de Palexpo.

webstory.ch : histoire d'écrire

Rédigez en ligne votre roman de l'été 

Nota. D'autres sites dont le grenoblois Short Edition, tentent l’aventure de l’édition en ligne.Webstory est formaté pour accueillir des écrits de dizaines de pages. Short Edition a décidé lui de rester dans le court propre à la lecture web. Deux approches différentes du travail "d'auteur littéraire numérique"  Court mais bon, Short Edition

La question fondamentale reste la suivante: est-ce que le fait d’écrire sur site web a modifié chez l’auteur son type d’écriture ??? Existe-il une web-écriture littéraire ?

 Les auteurs que j'ai pu  interrroger à la Muse ce soir là, n’allaient pas dans ce sens. Selon   « Carmen » le net  lui a permis de faire revivre et partager des écrits papier  cachés dans un tiroir et connus de ses proches seulement. Alors dans ce cas Webstory aura servi….d’éditeur ! Ce qui est énorme de toutes façons.

Carmen me disait aussi participer à un atelier d’écriture à Carouge où elle lit ses textes devant public réel. Sur le site web, elle trouve un autre type de groupe de contact. Les deux démarches lui sont totalement complémentaires pour un écrivain néophyte ou non.

Alors si l’écriture littéraire sur web ne modifie pas intrinsèquement l’acte d’écriture artistique…qu’apporte internet ? Ceci dit, cette affirmation de "non transformation du mode d'écrire"sera à vérifier avec le temps….. Concernant l’écriture journalistique sur web, on s’oriente déjà   vers de nouveaux codes de rédaction avec surtout l'uage des liens hypertexte.

 A y réfléchir, on peut affirmer que le web est un redoutable instrument. Un "scanner du réel en quantité et en  temps immédiat". Avec des instruments hyper puissants tels  Google Analytics

Un éditeur classique, lui, va publier sur papier couverture carton   un titre en 1000, voire 10 000 exemplaires. Ces livres vont ensuite se volatiliser dans la nature. Combien de fois l’acte de lire sera commis? Impossible de le savoir, de le définir.

Alors que la web littérature, comme tout domaine numérique, sera multi-scrutée en "Temps réel". Donc en permanence!  Ce temps orwellien, fiction littéraire devenue réalité de notre quotidien voire de notre intime...Combien de personnes connectées à cette heure ci, combien de pages lues en direct, combien de pages... écrites en direct, combien de secondes sur une page, combien de clics et de "jaime"?

Redoutable instrument de mesure de nos petites vies...

 La fondatrice de Webstory  affirme que le site va prochainement  être optimisé pour une meilleure ergonomie. Il devrait (éventuellement ? car il ne l’est pas actuellement... ) se faire référencer sur le grand portail littéraire du monde francophone : Babelio , 700 000 connexions par mois au minimum

L’univers web -même  dédié à la littérature-   est une donnée ultra contemporaine  informative. Comme un instant brut de vie, tranché, scanné dans toutes ses mensurations qualitatives, économiques et quantitatives.                   

         Sylvie Neidinger

(photos Neidinger)

 

webstory.ch;temps orwellien,google analytics,helene zanelli,dürrenmatt,auteur littéraire web,barbara polla,nicoals couchepin,lettres suisses,aydan,ecriture web,réferencement,neidinger

RUBRIQUE BARBARA #POLLA

 

25/11/2012

Genève, antidépresseur hydraulique local...

  caricature ok 2 001.jpg

                                             LE JET  D'EAU DE GENEVE??

L’Employée  des Services Industriels (Sig) :« le jet ? Une nécessaire régulation des pressions en sous-sol »

Le Psychanalyste :« force souterraine qui jaillit en Conscience visible »

Le Banquier : «modèle mathématique de  flux puissants »

L’Emir et  son trader, fins  connaisseurs du brut noir :« joli puits d’or… blanc »

L’Horloger : « métaphore du temps qui passe »

Le Traducteur : « Geneva Lakefront  »

L’Ingénieur :«mécanique des fluides, Qualité Suisse »

L’Observatoire Technologique de Genève et le Sitg (Sytème d’information du Territoire Genevois) : «colonne 3D… humide ! »

Le Suisse non romand : « Genferei ? »

Le Fonctionnaire de l’ONU depuis son palais en surplomb: «un rêve de  bombe bio …inoffensive »

Le brasseur de bière Calvinius «elle semble  goûteuse, cette Pression sans mousse ! »

Verdict du  Service de la Mensuration Officielle Genevois : « 140 mètres »

Le Chocolatier: « Et si la fontaine coulait en cacao ?

Jean-Jacques Rousseau : «objet philosophique non répertorié qui m’est inconnu !»

Le Touriste Marcel à sa tendre  moitié : « un peu cliché non, le jet d’eau à Genève? »

Réponse « Ne serait-il  pas  un petit antidépresseur… hydraulique…local ? »

Sylvie Neidinger

 

jet d'eau,geneve,bombe bio,neidinger,services industriels genevois sig,calvinius,observatoire technologique de geneve,sitd,smog

 

23/11/2012

Prix 2012 de la Fondation Chirac pour la 1ère fois en son absence

 La Fondation Chirac remettait hier jeudi 22 novembre son Prix 2012 pour la Prévention des Conflits au prêtre Francisco de Roux.

Cérémonie dirigée par M Abou Diouf, Secrétaire général de la francophonie.

fondation chirac,22112012,neidinger,maggy barankits,madame chirac,de roux,benguigui,raffarin,abou diou

Depuis 1995, ce religieux colombien agit concrètement  dans le Magdalena Medio, région violente au centre nord, qui vit au rythme des assassinats à la fois de la guérilla et des paramilitaires. Il a tout expliqué. Description du réel glaçant.

Il s’est vu remettre le trophée si expressif  : lEnfant Feuille (sculpteur Ousmane Sow/enfant à protéger…pour qu’il ne devienne pas enfant-soldat)fondation chirac,22112012,neidinger,maggy barankits,madame chirac,de roux,benguigui,raffarin,abou diou

Mme Barankitse, lauréate 2011 prit la parole pour réitérer l’Appel pour Tombouctou lancé par Jacques Chirac le 14 juillet 2012 :une pétition à signer contre les exactions obscurantistes extrémistes du Mali.

Elle  réussit ensuite le tour de force de  faire se lever la salle pour souhaiter …en chantant !! un joyeux anniversaire ...avant l'heure à Jacques Chirac pour la première fois absent de la Remise des Prix. Et quelle salle  : l’actuelle  ministre Yamina Benguigui, anciens ministres en nombre: Raffarin, Barouin, Girardin, Albanel etc. Le corps diplomatique massivement présent, l'ancienne chef d'Etat Madame Vaira Vike Freiberga etc.  Spontané, totalement inédit, sympathique. Joie africaine, a souligné celle que l'on nomme Maggy...

Cette oratrice hors pair a ensuite repris le fil de son discours pour rendre des comptes de l’usage des 100 000 euros du Prix reçu l'an dernier,  comme un retour visible du terrain au Burundi.

Femme, donc concrète, elle dit avoir  changé de stratégie suite à la confidence d’un enfant qui afin d’entrer dans la maison Shalom dédiée aux enfants anciennement soldats  lui avait  dit « vouloir tuer père à mère pour pouvoir... manger trois fois par jour chez elle ».

Elle a finalement engagé une large  politique de prêts en microcrédit (Iteka) afin que les lopins de terre soient cultivés. 

Radhika Coomaraswamy, juriste bien connue de l’ONU (dont elle fut représentante pour les enfants dans les conflits armés et rapporteur pour la violence fait aux femmes) a elle reçu le Prix spécial du Jury.

fondation chirac,22112012,neidinger,maggy barankits,madame chirac,de roux,benguigui,raffarin,abou diou

Yamina Benguigui,  Ministre de la francophonie de François Hollande s’est exprimée alors qu’elle ne l’avait pas prévu. Ses paroles allèrent dans le sens du constat majoritairement souligné hier matin.

L’année 2011/2012 est terrible: les droits de la femme régressent dans le monde. Elle a même,  si j’ai bien entendu, cité le cas de la Tunisie.

Une dégradation qui affecte les droits de l’homme de la femme et de l’enfant globalement.Triste année.

 

 

Madame Chirac prit elle,  la parole  au nom de son mari absent car très affecté par le décès, la veille  de son ami Maurice  Ulrich dit-elle.Mais bien présent à la Fondation. Il avait  reçu les lauréats.

Simone Veil, membre du Jury ( tout comme Koffi Annan, Boutros Boutros Ghali) elle aussi  absente pour la première fois cette année.

HISTORIQUE DE LA CEREMONIE DE REMISE DU  PRIX / SON FONDATEUR J CHIRAC

-Remise de prix plutôt  politique en 2009, dans le decorum de   la Sorbonne. Le  ban et l’arrière ban gaulliste, chiraquien était venu-entre autres invités- rendre hommage  à l’homme et sa carrière dans cette phase de transition. Celui  qui venait de  quitter deux présidences portait désormais sur les fonds baptismaux une Fondation pour la Paix de très haut niveau diplomatique.

Souvenir personnel : Nicolas Sarkozy qui n’avait pas émis l’intention  de venir s’était  invité en dernière minute, bousculant le protocole par le retard. Lorsque dans son discours, le nouveau Président de la République  tutoya M Chirac, pointant son doigt -cela ne se fait pas -vers lui, vers Koffi Annan, un frémissement de réprobation physiquement sensible a parcouru la salle. Ambiance....

-En 2010, le Prix est remis Salle Levy-Strauss du Musée du Quai Branly, musée que l’ancien président a voulu, porté avec acharnement et réussi : le  musée des Arts premiers et du dialogue des cultures. Cette année là, il   a donné son discours. Mais déjà la fatigue pointait. Le Prix, la Fondation prennent en cette année leur vitesse de croisère, tourné vers l'international et l'avenir, dans ce lieu à l'architecture futuriste.

-En 2011, Jacques Chirac est présent mais pour la première fois, dans la salle. Il ne s’exprime plus. Le premier ministre Francois Fillon le remplacera sur scène.

-En 2012, il est représenté par son épouse elle-même accompagnée de sa fille et d’un fils spirituel putatif : François Baroin.

La roue tourne. Elle tourne pour tout le monde, pour lui, pour nous. Toutefois, on a bien compris  hier que...plus l'ancien Président  se retire par petites touches, plus sa Fondation et ses objectifs de Paix dans le Monde prend de l’ampleur. Car les causes du combat de Paix malheureusement prolifèrent..

"Ne pas agir aujourd'hui condamnerait nos enfants à vivre dans un monde défigué où les risques de confrontation pour des ressources raréfiées seraient de plus en plus grands"avait-il affirmé à  Fontainebleau en  1998.

Conflits ouverts, conflits sous-jascents : la planète vit actuellement  sur une braise qui n'attend que son oxygène.

Dans ce cadre tous  les "combats de Paix" tel celui mené par la Fondation sont tellement nécessaires Et toutes les mobilisations de la plus petite à la plus grande si  utiles!

Sylvie Neidinger

 

 

OFF. Actu sur le vif:

Jean Pierre Raffarin, sénateur, ancien premier ministre, copéiste,  est  arrivé très pressé , la mine chiffonée. En fin de séance, il passera un ¼ au moins seul dans la salle, en grande conversation  sur son portable. Y aurait-il queslques  soucis dans le parti majoritaire de la droite en France que M. Chirac avait su rassembler et qui aujourd’ hui se décompose/recompose...??fondation chirac,22112012,neidinger,maggy barankits,madame chirac,de roux,benguigui,raffarin,abou diou

 Analyse: deux tendances très différentes  de la droite française se déchirent le pouvoir de l’UMP sous nos yeux.

De Gaulle restera dans l’histoire comme l'homme  de la décolonisation et des l’indépendances. De l'indépendance de la France aussi. Jacques Chirac dans sa ligne et sa lignée a eu le courage de  dire non à la guerre en Irak devant l’Assemblée générale de l’ONU par son porte-voix de Villepin.

L'autre droite, celle représentée par Sarkozy a réintégré l'Otan et moqué la non intervention de Jacques Chirac présenté alors comme une... faiblesse.

Or, agir pour la paix est obligatoirement  une force.... Sylvie Neidinger

 

.

Série n°1 de #BlogNeidinger Prix de la Paix- Fondation Chirac

3/3- 5ème Prix  Chirac de la Paix. Contre le viol comme arme de guerre       2013

2/3- Prix 2012 de la Fondation Chirac pour la 1ère fois en son absence         2012
1/3-Prévention des conflits: la voix portée de Jacques Chirac                         2011

 

Crédit photos neidinger

20/11/2012

L'UMP, l'Union des Moustiques et des Pommes doit se scinder en deux !

 Fracture morale  et politique a dit François Fillon, commentant sa défaite à une poignée de voix près. Coupure  presque parfaite à 50,03 %.

 Evidente  fracture idéologique. Entre chiraquiens et sarkozistes.

A l’origine de l’Union pour un Mouvement Populaire, le 17 novembre 2002,  se sont mariés les moustiques agités du sarkozisme, petits mais bruyants, piquants,  avec les pommes du terroir chères à Jacques Chirac ( cf sa 2ème  campagne qui a usé du symbolisme fruitier, pommier toujours en position centrale  du logo de l'UMP)

La pomme n'est pas très valorisante. Mais c'est bien le symbole qui avait été choisi pour la communication de campagne !

rpr.GIF

Il y a dix ans presque jour pour jour, le RPR, machine de guerre gaullo-chiraquien, parti puissant et riche à l’époque (issu en 1976 de l’ UDR , rassemblé autour du célèbre  corrézien) se dissout en  liant son destin à d'autres formations. Dont les atlantico- libéraux  de Démocratie Libérale (anciennement PR) ce parti minuscule sans grands fonds mais possédant des élus, notamment  bien implantés dans le sud-est droitier  de la France. Comme dans le Var.

Où à Toulon, le ministre  Sarkozy devenu maître de l'UMP  lance le 26/02/2004 son appel à la capture des thématiques  de l’extrême-droite. Séance baptisé par les locaux:  Racolage à Toulon.

Ce discours initial   de 2004 à Toulon  aboutira quelques élections plus tard au discours final  de Grenoble du 30 juillet 2010.

Lors de la récente  présidentielle   folle (2012) on a entendu de la bouche du candidat Sarkozy les thématiques extrêmes  de cet autre sudiste, Charles  Maurras ( cf par son conseiller Buisson) Ne lisant même plus ses discours écrits, Nicolas S. proférait des élucubrations identitaires jusqu'à vouloir ...enfermer la France à l’intérieur de ses frontières !

Tout  comme cet autre chantre du nationalisme, Maurice Barrès qui scrutait l’horizon de la France du haut de son Côna à Bourmont, Haute-Marne.

Sarko : une ligne politique Maginot imaginaire anachronique  dans un France internetisée, googelisée, mondialisée.

 Une seule femme politique , réaliste a ouvertement réagi. Non pas Nathalie Kusciusko-Morizet, porteparole qui a avalé toutes les couleuvres sur le moment et ne parlera qu'après.  Mais Chantal Jouanno qui va elle...sur le moment vertement se faire rappeler à l'ordre par le patron.

Elle quitte l’UMP, devenu imbuvable pour la droite sociale centriste en direction du néo Centre UDI de Jean Louis Borloo et se voit au passage accusée de trahison.

                                              UMP : CHIMERE POLITIQUE

Le mariage de la carpe et du lapin

Le nouveau parti « attrape- tout » y a perdu ses plumes. Electorales surtout. Une à une, elles  s’envolent laissant l'animal, moins protégé du froid et de la pluie, s'enrhumer. La machine se grippe. Aboutissant au spectacle consternant de cette élection interne ratée, véritable flop médiatique.

 La création UMP/auto-dissolution du RPR fut aussi mal pensée que la dissolution ratée  de l’Assemblée nationale. Difficile en effet de  mélanger  l’eau à l’huile.

Les chiraquiens d’une droite sociale modérée, les séguénistes, ne se reconnaissent pas du tout  dès le départ, dans la méthode trop violente  sarkoziste:  karchérisation, usage médiatique outrancier pour désigner des catégories de population à la vindicte,  bouc-émissairisation, discours chocs…

Ils s’éloignent progressivement de ces idées véhiculées par cette droite qui en se disant décomplexée perd sur sa gauche ce qu’elle croit gagner à droite. "Croit gagner" car l’électorat extrême-droitier préfère évidemment l’original Le Pen, père/ fille  à la copie : Sarkozy/Copé.

L’électorat chiraquien a d’ailleurs souvent choisi par anti-sarkozisme viscéral , de voter en 2012  pour ...François Hollande, l’autre corrézien, adoubé par Chirac. La consigne du 11 juin 2012  prononcée à Saran,  lieu symbolique de  son musée- par  J. Chirac  n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. web.

Le trait verbal du président âgé  et  toujours populaire n’était pas du tout de l’humour...corrézien -comme Bernadette, son épouse a bien voulu le faire croire pour rattraper la sortie verbale de son homme...ump,rpr,dl,chirac,sarkozy,copé,fillon,chantal jouanno,nkm,disoucrs de grenoble,neidinger,le pen

 Jacques Chirac, homme  libéré du carcan de toute parole "diplomatique" politico-fonctionnelle le pensait sincèrement. Non seulement ses proches, sa fille. Egalement ceux que la presse a nommé son "clan". Mais aussi une partie de son électorat traditionnel a voté Hollande en conscience en pensant à lui …

S'en mordront-ils les doigts ?

Cela fut en tous cas efficace. L’exact petit gramme de voix qui fit basculer cette élection d’un camp à l’autre. Des voix  dont on dit « qu’elles vont manquer" puis "qu'elles ont manqué».

Depuis, Sarkozy a quitté le champ politique national...

              ELECTIONS INTERNES A L'UMP

Toutefois oui, le vainqueur de ces élections  internes  du 19 novembre 2012 à la tête de l’UMP est très certainement le camp sarkoziste de M. Copé, Mme Morano, M. Chatel. Tous gourmands de pains au chocolat et de quêtes identitaires . Des hyper -droitiers en course avec les véritables extrêmes–droitiers du FN.

Oui. Le perdant est …la droite française karchérisée jusqu’ à l’os. Ce qui était prévisible. 

Ceci, juste  la semaine où la France perd sont triple AAA et l’ancien président convoqué par un juge…

Jacques Chirac aura été l’homme politique  du Rassemblement. Nicolas Sarkozy et un peu  François Copé (qui tient le même langage dit"super décomplexé") sont eux,  responsables d'une certaine  désintégration.

Droite karchérisée qui ne pourra se reconstruire que lorsque les deux lignes idéologiques internes se seront  séparées l’une de l’autre. Clairement.

 Alors peut-être, le pôle politique droitier  pourra se reconstruire. Non pas du haut. Mais en écoutant la base.

Sans suivre des personnalités mais plutôt des positionnements politiques bien identifiés.

                                                                                                         Sylvie Neidinger

ump,rpr,dl,chirac,sarkozy,copé,fillon,chantal jouanno,nkm,disoucrs de grenoble,neidinger,le pen

 

Crédits images/ capture d'écrans de sites

10:00 Publié dans P-Politis France | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ump, rpr, dl, chirac, udi, borloo, sarkozy, copé, fillon, chantal jouanno, nkm, disoucrs de grenoble, neidinger, le pen | |  Facebook | | | |

18/11/2012

L'homme, ce maillon faible: Petraeus

 Acte 1 Vaudeville. AMOUR . Mieux que la série Dallas titrait un magazine.

Les acteurs ?  David Petraeus (général devenu patron de la Cia, auteur d’un remarqué manuel de la contre insurrection, chef du Centcom, d'origine hollandaise) John Allen ( l'autre général)  Paula Broadwell ( la militaire carriériste sexy et intelligente) Jill Kelley ( mondaine de Tampa, jolie, intelligente, libanaise d'origine et consul d'opérette d'un pays asiatique)

petraeus,cia,fbi,usa

Le jeu ? Exercice du sport en chambre adultère comme sondage des profondeurs de l'âme humaine...

Acte 2 A la tête d’une pyramide hiérarchique mondiale. ARMEE

 De quoi, de qui parle-t-on ? De généraux, chefs du renseignement parmi les plus hauts gradés de l’Armée américaine.

Elle-même historiquement la plus grande force martiale jamais mise en place au plan international.

 Jamais, dans l’histoire de l’humanité, la planète n’a été hiérarchiquement  si connectée entre elle, si gouvernée par un seul. En l’occurrence par le pays qui fut nommé l’hyper puissance : les Etats-Unis d’Amérique.

L’US Army constitue la partie visible de l’iceberg du contrôle mondialisé, CIA et FBI: le renseignement.

Cinq divisions : US Army (terre) US Navy (marine) US Air Force (air) US Marine Corp (infanterie marine) US Coast Guard.

Autour de 1,5 millions de militaires actifs, plus de 45 % du budget mondial en armement. Une présence autour de la planète dans des bases disséminées partout du Qatar à la vieille Europe.  Un budget en centaines de millards. Lire Forces armées des Usa (wiki)

petraeus,cia,fbi,usa

 

 

 

 

Une puissance de frappe qui peut faire exploser la planete.  Rappelons les dégâts commis par une seule bombe atomique. Hiroshima. Aujourd’hui on parle de guerre des étoiles…

Des procédures strictes. De la discipline exigée de tous. Une chaîne de commandement hyper  hiérarchisée. Une  chaîne de compétence hiérarchique  qui aboutit à deux supers professionnels : Petraeus et Allen.

Acte 3 : l’homme ce maillon faible car en grave danger de …femme !

Stupéfaction de constater que le sommet de la pyramide martiale américaine mondialisée , représenté à la perfection par ce général Petraeus  à l’état de service parfait est mis en danger. Par...

Par le… « sport en chambre » pratiqué en cachette et dans le mensonge  puisque adultère .

 Les américains seraient –ils trop puritains dans ce dossier Clinton bis ? Le général avait tout de même prêté serment, son épouse à ses côtés. Aux USA, la trahison d’un serment est surtout un acte politique fort. Il dépasse largement la simple pudibonderie moralisante.

 Le problème viendrait en fait des femmes ? Les maîtresses de ces militaires de haut vol, fortes de leur emprise liée à leurs exploits horizontaux deviennent alors de terribles drônes incontrôlés.

Un sentiment de domination, de superpuissance peut surgir. Paula Broadwell s’en est pris directement à une rivale potentielle, autre éventuelle maîtresse.

Le problème est que sur l’oreiller et si la dame a développé des talents auxquels  le plus rationnel des hommes n’est pas insensible,  obligatoirement des informations classifiées sont échangées !!

En résumé : à la tête du monde tout juste  derrière le président américain Obama: le général Petreus. Lui-même sous domination d’un avion furtif : Paula Broadwell . Ce qui rend cette affaire stupéfiante !

Et il ne s'agit même pas d'un jeu vidéo...

                                                                         Sylvie Neidinger

 

*illustrations = captures d'écran. Rappel : informations wiki (+)grand public mais (-)toujours à vérifier

*Les féministes, les spécialistes des "gender studies"  attendent probablement la venue du  schéma inverse : une femme au sommet et ses amants ?

2015 : le général est condamné :

 http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/04/23/affaire-petraeus-l-ex-chef-de-la-cia-condamne-a-deux-ans-avec-sursis_4621764_3222.html

crédit images captures d'écran sites web cités

14/04/2012

Sarko, son affiche et la mer: il prend l'eau!

Le Président Sarkozy donne à lire ces derniers temps  une intéressante corrélation de son Moi avec l'univers marin  par une série d'actions significatives décalées.

On se souvient. La première action   régalienne de gouvernance qu'il commet une fois élu en mai 2007   consiste à s'isoler au large de Malte   avec son épouse sur le Paloma, yacht de luxe appartenant à Vincent Bolloré. Un  site parodique met la balade navale surprise  en exergue.

Cet  acte politique manqué - se mettre en vacances en mer  au démarrage !-reste encore  aujourd'hui incompréhensible aux yeux des français car l'homme politique  fut élu sous la thématique de la valeur travail entre autres.

Acte 2 : Pour la campagne 2012, l'affiche retenue est composée à moitié dans sa verticale droite  d'une étendue aquatique   calme et bleue de rêve.

DSCN2169.JPG

(Avec un  petit scandale au passage. L'agence de création a repris  un cliché grec de la mer Egée trouvé gratuitement sur internet au lieu de se payer une photographie des eaux territoriales de la France !)

Il eut été prudent que Nicolas Sarkozy s'éloignât de toute référence maritime  qui donnait corps au souvenir mal vécu de ce yacht.

Mais probablement attiré par un futur bon jeu de mot du type  «  je ne suis pas capitaine de pédalo, moi, je dirige le navire France » le Président sortant s'est imaginé en Pacha.

 J L Mélenchon avait effectivement traité François Hollande de capitaine de pédalo lors des primaires.

A cette erreur initiale  du choix  sarkoziste  de la symbolique  croisiériste s'ajoute le « coquin de sort » qui s'acharne. Mauvaise chance, l'affiche de campagne sort en pleine tragédie italienne du Costa Concordia !

Acte 3 : le Président  déclare dans le JDD du 7 avril dernier «  je sens la vague monter » Phrase qui  a bien  fait  rire les surfeurs. Certaines vagues sont attendues longtemps voire  ne présentent jamais le bout de leurs gouttelettes.

Présence à Fukushima : mensonge délibéré ou « délire   à verbe ouvert »?

Acte 4 : N Sarkozy  déclare le 6 avril dernier à Caen   en meeting, avoir visité Fukushima avec NKM, comme il  avait dans le passé faussement  déclaré être allé à Berlin au... premier  jour de la Chute du Mur , soit avant même presque que le peuple allemand  n'ait pris la mesure de l'évènement !

L'incroyable mensonge de  sa  fausse présence   sur les lieux du raz de marée nippon -tragédie étrangère qu'il instrumentalise dans le cadre de la campagne électorale française -vient d'être sanctionné d'une protestation officielle du Japon !

S'agit-il d'un délire incontrôlé  très inquiétant de la part d'un Président de la République en surchauffe ou d'un mensonge volontaire? C'est inédit.

L'AFFICHE BIZARRE

Revenons à la sémiologie de son affiche électorale méditerranéenne. Curieux choix d'une moitié du document  consacrée à l'élément aquatique, vital certes mais matière instable.

L'eau n'appartient pas à  un univers politique naturel ! Océan des loisirs,  des poissons et des pêcheurs : certainement pas lieu de vie comme ne l'était le village de fond des affiches de F.Mitterand. Ou plutôt les pommiers de J Chirac pour rester dans le même bord politique.

Sans même convoquer l'ancêtre socialiste, l'affiche de François Hollande s'inscrit dans un paysage que l'on soupçonne corrézien. Du très classique. Il nous regarde droit dans les yeux.

Le regard de Nicolas Sarkozy semble lui, perdu dans le  -la !- vague.

Dans l'image, N Sarkozy semble flotter, sans support. Doit-on  lire en message inconscient un remake de mauvais goût du Christ marchant sur les eaux ?  Lui seul, N Sarkozy étant capable de l'exploit,  surtout avec le slogan « une France forte » ?

Slogan douteux car on y entend aussi ....Frankfort !

Autre message de l'affiche : la mer est calme, étale. Lui, si fort, aurait donc calmé, dominé, les éléments naturels si puissants ? Bigre.

Demain dimanche 15 avril, Nicolas Sarkozy attend   à Paris une.... marée humaine pour le soutenir.

Là encore : mauvaise pioche ! Il a choisi la place de la Concorde, ce centre de commandement de la politique française idéalement placé entre l'Elysée et le Parlement.

Attention ! Concorde est la version française du  nom du yacht « Concordia »  lamentablement échoué sur les roches de l'île du Giglio par la négligence du désormais célèbre Francesco Schettino.

Il y a un danger certain en politique à se laisser comparer, même indirectement  à ce  capitaine italien incompétent, inconscient,  coupable d'absence de décision.

Sarkozy a décidément bien du fil à retordre avec  ses choix et symboles  d'une campagne...qui prend l'eau ?

                                                                                              Sylvie Neidinger

Tags : Sarkozy, Hollande, Capitaine de pédalo, Fukushima, Concordia, Concorde, yacht, Schettino, Mélenchon

crédit images copie d'écran web

22/03/2012

RED ZONE, galerie asiatique à Genève

A l'occasion de la récente  Nuit des Bains et de pérégrinations impromptues, je découvrais RED ZONE, une galerie  consacrée aux arts asiatiques,red zone.jpeg idéalement placée à deux  grains de riz du Centre d'Arts Contemporains.

Ouverte en mai 2011 - trop jeune encore pour avoir intégré l'association du Quartier des Bains- elle traite  des cultures par regards croisés entre l'Est et l'Ouest.

En relation avec « ses »  centres d'arts  amis de Shanghai entre autres,  Brigitte Catherin, ancienne fonctionnaire de l'ONU  poursuit  sa passion orientale qu'elle compte décliner sans contrainte,  au fil de la route de la soie. De l'Inde  au Japon, pourquoi pas : tout un programme.

Elle  invite des artistes souvent  inconnus de nos contrées,  des chinois, coréens, vietnamiens, japonais tels  Wang XiaoHui, Qiu Jie, Luo ErQi , Xin Song etc.

La galeriste expose  aussi les... occidentaux résidant en extrême -orient. Christian de Laubadère, était présent le 15 mars dernier à "son" vernissage.

Cet artiste au  fétichisme sophistiqué  traite de  la nuque féminine par les techniques picturales de la renaissance (dont  le  sfumato )

Son monde des femmes vues... à l'envers, en contre-point, en contre-exposition, en verso amène au rêve le plus... puissant !

Le peintre s'intéresse  également aux  villes toutes en mystère  du rendu architecturé, « pagodé »

Dans l'optique des cultures qui communiquent et se jaugent, Madame Catherin apprécie d'organiser  régulièrement des joutes- miroir.

Ainsi la prochaine confrontation  -certes  amicale ! - liera  l'esthétique urbaine de Christian de Laubadère aux  traces proposées par Irene Gil Lopez, architecte plasticienne espagnole qui exposera sur panneau ses « empreintes de villes »

IMGP0212.JPG

Le construit et le détruit, l'architecte et l'archéologue : un dialogue  psyché qui promet !

Au fait que signifie la touche  « asiatique » en art contemporain ?

Une couleur, très certainement. Sans hasard : le rouge du bonheur et  de la chance !

Surtout : une énergie, un enthousiasme qui se ressentent également  dès  que l'on franchit  la porte de cette nouvelle venue dans le Quartier des Bains, Genève.

Sylvie Neidinger
 
 
 

tags : redzone, brigitte catherin,nuit des bains, genève, laubadère, gil lopez,galerie d'arts contemporains

 

rubrique la genevie blanc.png