08/04/2018

Italiens en colère contre la France

La colère transalpine monte autour de plusieurs "incidents".

*Dernier en date: l'intervention en solo de douaniers français en.... territoire italien à la gare de  Bardonecchia pour contrôler un ressortissant africain. A 5km de la frontière.

Une atteinte  à la souveraineté de ce pays. La France va tarder à prendre conscience de la gravité de cet acte et du  grave trouble occasionné. Lente à agir, elle va présenter ses excuses cette semaine seulement.

Les critiques fusent de toutes parts d'une Italie heurtée. Dont celles des politiciens de l'extrême -droite hyper sensibles à la violation de souveraineté.

(TDG)«Au lieu d'expulser des diplomates russes, il faut ici éloigner les diplomates français», avait réagi avant ces explications le président de la Ligue Matteo Salvini (extrême-droite), arrivé en tête des dernières législatives grâce à une coalition avec Silvio Berlusconi.«Avec nous au gouvernement, l'Italie relèvera la tête en Europe, nous n'avons pas de leçons à recevoir de Macron et Merkel, et nous contrôlerons nos frontières.»

Massimiliano Fedriga, membre de la Ligue, a de son côté estimé que la France faisait de son pays «la risée de l'Europe». Et d'ajouter: «la police française fait ce qu'elle veut en territoire italien sans être inquiétée comme si elle était chez elle. Ce qui s'est produit à Bardonecchia est grave et montre le peu de considération que nos soi-disant amis en Europe ont pour nous».

Cette affaire fait d'ailleurs  penser à l'incident franco-suisse quand une voiture de douaniers français s'était installée à la sortie d'une banque de la Praille pour noter les immatriculations....

*Elle arrive dans le contexte déjà vif de la réaction italienne à la  mise en examen de Nicolas Sarkozy sur ses troubles affaires libyennes, ses accointances avec Kadhafi au point de recevoir de l'argent illégal pour sa campagne (sous réserve du jugement final) et ensuite sa volonté de dégommer le dirigeant, avec l'intervention de l'Otan. Jusqu'à son assassinat avec l'aide des services secrets français.

La presse de droite se déchaîne contre le couple franco-allemand qui donne des leçons.

"Premier fait, rappelé par toute la presse de droite italienne : le conseil européen du 23 octobre 2011, et le sourire de connivence entre Nicolas Sarkozy et Angela Merkel quand était évoqué devant eux le nom de Silvio Berlusconi, en pleine tourmente. Ne recevant aucun soutien international, en particulier de ses alliés français et allemand, Berlusconi avait fini par démissionner quelques semaines plus tard. Une affaire que n’a toujours pas digéré la droite italienne.Ce moment « où ce petit coq arrogant a ri de Berlusconi »« Nous nous souvenons très bien du moment où ce petit coq arrogant a ri de Berlusconi, c’est-à-dire de l’Italie, le 23 octobre 2011, proposant ainsi de démonter l’organisation démocratique de notre pays. C’était un ricanement de mépris et de supériorité […]. Maintenant on comprend mieux : il voulait se débarrasser du seul gouvernement hostile à ses politiques guerrières” a ainsi écrit Libero, un quotidien populiste."

Très concrètement l'affaire libyenne indispose les Italiens pour plusieurs motifs :

-La destruction de l'Etat libyen engagée par la France  a ouvert la voie de l'émigration africaine massive vers l'Europe. Par la PORTE de l'Italie qui subit et se retrouve sans aucune aide de ses voisins qui au contraire ferment leurs portes.

Grand scandale pour elle puisque la France serait à l'origine de l'ouverture du robinet à migrations par la destruction de l'Etat libyen.

 L'influence italienne et notamment autour du pétrole dans ce pays pétrolier va diminuer, autre grief.

Second fait, sans doute pire aux yeux de la droite italienne : Sarkozy est à l’origine, en 2011, de l’intervention militaire de l’OTAN en Libye. Une intervention qui prend un autre sens au regard des révélations sur ses collusions avec Kadhafi : « derrière cette fausse croisade pour exporter la liberté et la démocratie dans les dunes libyennes, […] il y avait à la fois le colonialisme cynique de Sarkozy et sa trahison vis-à-vis du raïs, qui avait financé sa campagne pour la conquête de l’Élysée” écrit Il Tempo, journal conservateur.

Libero est encore plus clair dans sa charge : « d’une part, l’influence de l’Italie en Libye a été drastiquement réduite, notamment celle de ses entreprises, à commencer par [le géant pétrolier] ENI. D’autre part, de ces mêmes côtes partent désormais chaque année des dizaines de milliers de malheureux, issus de toute l’Afrique et munis d’un ‘aller simple’ vers notre pays. Voilà le prix que paie l’Italie pour la guerre voulue, en grande partie, par Nicolas Sarkozy”. Autant dire que de l’autre coté des Alpes, peu de journalistes de droite ont été attristé de la mise en examen de l’ancien président.

 A la fois Nicolas Sarkozy et Emmanuel Macron hérissent les italiens. Le spectre honni de Napoléon ressurgit.

A juste titre ! Sur ce point Macron en fait des tonnes autour d'un petit délire personnel qui le fait se comparer -sans rire-à l'empereur.

(J'avais nommé ma rubrique Politis France  Macron... Bonaparte.)

Se la jouer Napoléon outre l'aspect délirant va ré ouvrir des cicatrices mal fermées du ..XIXème siècle

L'arrogance française qui aime l'Europe à condition qu'elle suive ses desiderata irrite les italiens au plus haut point.

.

 

                                                Syvlvie Neidinger

 

                        Rubrique Politis France Macron Bonaparte

01/10/2015

France: baisse des allocations logement au profit des migrants

Préparation du budget 2016. L'annonce par le gouvernement français de la suppression ou diminution des APL pour une catégorie de la population afin de  dégager des fonds utiles à l'accueil des migrants fait bondir sur les marchés et radio trottoir....

http://immobilier.lefigaro.fr/article/les-allocations-logement-rabotees-de-225-millions-d-euros-en-2016_fd0b2c94-674c-11e5-bbf1-2fdef2960f50/

D'autant que les sondages donnent une majorité  refusant cet accueil.

Le FN rebondit immédiatement sur cette info gouvernementale:

http://www.huffingtonpost.fr/2015/09/30/baisse-apl-front-national-budget_n_8220106.html

La Belgique a connu un fait divers réel dans la même veine: une mère et sa fille en logement d'urgence à qui les services sociaux ont demandé de quitter les lieux pour laisser la place à des réfugiés:

http://www.valeursactuelles.com/societe/belgique-une-mere-de-famille-doit-abandonner-son-logement-pour-laisser-la-place-a-trois

Difficile d'imaginer ce qui se passe en Allemagne actuellement  autour du logement des 280 000 (!!!!) migrants arrivés pour le seul mois de septembre 2015.

Ni à quoi "Maman Merkel"- laquelle a lancé un immense appel d'air en évoquant un million* d'accueillis -s'est exposée.

Politiquement parlant.

 

                                                           Sylvie Neidinger

*Surtout, au rythme mensuel  actuel: un million est un chiffre atteint en trois/quatre mois!

*http://www.rtl.be/info/monde/international/migrants-la-hongrie-avertit-que-l-europe-risque-d-etre-destabilisee--758742.aspx

*http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/migrants/20151001.OBS6891/avec-une-famille-de-refugies-dans-le-val-d-oise-la-vie-ici-est-un-sapin-de-noel.html

                                                                        

08:30 Publié dans Politis France | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : merkel; france, migrants, allocations logement | |  Facebook | | | |

13/09/2015

Migrants: Angela MERKEL et l'immense effet APPEL D'AIR

En ouvrant ses frontières à l'accueil sans conditions la semaine dernière, en indiquant que son pays pourrait accueillir plus de 800 000 réfugiés au besoin  Angela certes a vu son portrait sur des pancartes de remerciements de migrants,  mais a pris un engagement intenable.

Les images de ces allemands qui applaudissent les arrivants après leur périple -si compliqué car potentiellement mortifère- mais si déterminé, ont fait le tour du monde dont le Proche-Orient.

Alors que les trajets sont et restent illégaux, ils se font sans papiers valides et  en forçant les frontières !!!! 

Les migrants décident, eux,  des endroits qu'ils veulent atteindre, marchent sur les autoroutes au besoin. Forcent.

Sidération.

La position allemande a évidemment créé un appel d'air.  La chancelière a giclé de l'oxygène....

Ceux  qui sont connectés par téléphone ou WhatsApp avec la Syrie peuvent témoigner que nombreux sont ceux sur place prêts à tout quitter actuellement et  immédiatement pour rejoindre l'Europe dont l'Allemagne majoritairement.

Ils disent qu "ils faut profiter de cette ouverture"

Tous veulent l'Allemagne, pays de cocagne selon eux. Ils sont pressés.

L'un cherche à vendre sa voiture. Et l'autre cherche de l'argent à droite à gauche....

Et ceux qui, ainsi sollicités par les candidats au départ sur place ou dans les diasporas du candidat  refusent d'entrer dans ce jeu,   sont voués à l'infamie. Comment oser ne pas aider ce brave  jeune qui rêve de vie meilleure...

Certes.....

Ce  blog avait souligné le nombre d'habitants des pays d'origine. Encore n'avais-je pas intégré Palestine, Egypte, Erythrée...

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2015/09/04/85-millions-de-migrants-du-proche-orient-269797.html

Une semaine à peine après les premières arrivées par le chemin des Balkans de  ces flots ininterrompus, l'Allemagne commence à ....fatiguer.

Elle rétablit le contrôle aux frontières avec l'Autriche.

Angela Merkel accuse même la Grèce de ne pas en faire assez ! Alors qu'elle vient de lancer le message ambigu de l'accueil absolu.

http://www.lefigaro.fr/international/2015/09/13/01003-20150913ARTFIG00198-berlin-retablit-sa-frontiere-avec-l-autriche.php

Le miracle allemand a duré...une semaine.

Mais on ne peut encore quantifier ceux qui depuis cet accueil germanique mondialement télévisé ont entre temps démarré leur migration.... cette semaine depuis la Syrie notamment.

L'Europe en participant à la destabilisation du Proche-Orient (Irak et Syrie) reçoit en boomerang inédit  les conséquences de sa politique.

En Libye aussi. Un million de migrants y attendent le passage actuellement.

 

                                                                   Sylvie Neidinger

22:32 Publié dans Pays-Surya, Politis International | Lien permanent | Commentaires (3) | Tags : migrants, appel d'air, allemagne, syrie | |  Facebook | | | |

05/09/2015

Quand les migrants des zones jhadistes deviennent néo-allemands

NEO-ALLEMANDS EN BOOMERANG...

Des milliers de jihadistes ont afflué de partout en direction de la Syrie et de l' Irak depuis 2012: de  Tunisie, Maroc, Tchétchénie, Pakistan...

L'Europe n'est pas en reste,  représentée malgré elle par des islamistes radicaux...  "noirs" comme leurs drapeaux et leurs habits: des  belges, anglais, français, quelques suisses même...

Ces étrangers  venus occuper un pays qui n'est pas le leur, au Proche-Orient.

Ces individus dont certains ne parlent même pas la langue du pays, l'arabe  s'installant immédiatement sur place : Alep, Hassaké jusqu'à Fallouja etc..Le bon  logement est d'ailleurs  vanté dans leur propagande.

Ils ont pris  possession du pays (Irak/Syrie) installés leurs tribunaux, font exploser ou  transforment les églises en mosquées, exécutent à tout vent les populations locales, décapitent, exposent les corps découpés en places publiques, détruisent le patrimoine archéologique (ô Palmyre... et tout le reste  !) les cultures millénaires dites "patrimoine de l'humanité", ce bien commun.

Ils introduisent l'esclavage, martyrisent et vendent  les femmes. Une jeune femme yazidi vient de témoigner de ses souffrances par ceux qu'elle désigne comme étant des animaux.

Un syrien sous leur coupe doit renoncer à sa culture. Il  ne peut même plus fumer son narghilé car jusqu'au moindre geste quotidien est  contrôlé par ces "kmers" totalitaires au drapeau noir.

Des tribus sunnites de l'est du pays  à Deir Ezzor se sont révoltées de voir cette "internationale" s'emparer des sites pétroliers: elles ont été massacrées.

Des étrangers ont pris possession de vastes pans de Syrie et d'Irak dont ils détruisent les cultures locales. Par l'aide active massive financière d'états du golfe et leurs alliés occidentaux (au départ , moins aujourd'hui..)

Pour motifs de religion rigoriste et unique à installer pour les premiers et de contrôle géo-stratégique pour les seconds.

Pendant ce temps là, les syriens et irakiens (dans toute les composantes de ces populations à système communautaire dont les minoritaires yazidis, chrétiens, kurdes, turcomans mais pas seulement chiites et sunnites aussi)  sont à pied sur les routes de l'Europe, femmes et enfants.

Les jihadistes prennent le même chemin pour devenir ....allemands!

 

                                                                               Syvie Neidinger

 

Encore des départs de cette  "internationale" au dépend des populations locales syriennes http://www.lepoint.fr/monde/djihad-un-couple-bordelais-et-ses-quatre-filles-partis-en-syrie-04-09-2015-1962077_24.ph

 

04/09/2015

85 millions de "migrants potentiels" simplement du si proche... Orient

Ce chiffre est juste celui de la population cumulée de trois pays dont un pourcentage tend à vouloir émigrer.

Les migrants  fuient le proche et moyen-orient ( puisque venant aussi de l' Afghanistan) pour raisons de guerre, raisons économiques  ou politiques.

Ils veulent majoritairement rejoindre l'Europe du Nord, plus riche: l'Allemagne, la  GB, la Suède.

Alors qu'ils traversent sans aucun papier ni visa- ce que la législation réclame partout dans le monde-  ils démarrent leur voyage avec des certitudes très fortes, notamment pour les Syriens " on va nous donner un appartement et un travail" entend-on régulièrement.

Les migrants évidement parlent rarement les langues européennes.

Ce "donner" est surréaliste. La France pour prendre son cas  souffre d'un chômage de masse estimé à plus de  trois millions d'individus. Des milliers de  jeunes de banlieue, de jeunes des campagnes, formés    sont actuellement   sans boulot à 18 ans /25, sans argent ni  aucune aide de l'Etat contrairement à ce qui est imaginé  (car pas droit au rsa à cet âge) Des jeunes des classes moyennes font leurs études sans aucune bourse ni aide de l'Etat. Certains immigrés installés depuis des années et avec enfants se voient reconduits à la frontière.

Or ceux  qui arrivent et  poussent la porte sont en nombre  incontrôlable.

                          ISSUS DE PAYS D'ORIGINE  A FORTE POPULATION

Se bousculent au portillon des....centaines de milliers de migrants dans une situation qui n'est pas limitée. Des familles et individus que les Etats vont devoir  prendre en charge de force. Comme actuellement le Liban, la Jordanie et la Turquie, la... Syrie qui avait accueilli à l'époque palestiniens puis irakiens..

 La population globale estimée en Irak: 32 millions, en Afghanistan 31 et Syrie 22 millions. Tous fort heureusement pour eux aussi ne vont  pas quitter leur pays.  Mais juste 20% de ces trois pays là  et cela fait ....17 millions d'individus. Sans parler d'autres patries de départ ( Egypte, Soudan, Palestine , Erythrée... )

 

                       LE PROCHE PROCHE-ORIENT

La situation est tendue pour les deux parties.

- POUR LES ETATS Bien évidemment dans le passé de nombreux migrants ont pu s'installer (en Suède, Allemagne, GB , France) mais ils n'étaient pas arrivés s nombreux.

Comment l'Europe pourra t-elle digérer les actuelles arrivées de masse ??On parle de "camps" en Hongrie mais cela sera la même chose en Allemagne puisque  des tentes  vont  être montées sur les places publiques, autour des gares.

-POUR LES MIGRANTS il y a le choc de la réalité,  le différentiel entre leur rêve,  ce qu'on leur a dit, ce qu'ils ont entendu à la TV  ("on nous donne en Europe  un travail et un appartement !"disent-ils) et le réel.

Au fur et à mesure des reportages on écoute leur décalage. Ils pensaient être attendus. On entend des migrants exiger, revendiquer telle destination et pas telle autre. C'est surréaliste. Ils ont en tête leur destin individuel et se sentent pris au piège dans cette masse humaine ingérable qui est accueillie par la... police ou l'armée. Certains naïvement raconte qu'on va leur donner 300 euros par mois, sans travailler: soit  une somme énorme dans leur pays d'origine mais... juste de quoi survivre ici.

-C'est un effet boomerang. L'Europe a accompagné en arrière base la déstabilisation militaire du proche et moyen orient: Irak +Libye+Syrie, autour d'une approche confessionnelle en lien avec les Etats islamistes.

Or, le proche-orient est ....à ses portes.

Au XIXème siècle et fin XXème siècle, période des interventions colonialistes, les populations locales restaient généralement sur place (mis à part les terribles  déplacements forcés type génocide arménien )

La situation néo-colonialiste que vit le proche-orient en cette  fin du XXème  pour I'Irak et  début XXIème pour les autres Etats (Syrie, Libye) suite aux  interventions occidentales+ Arabie Saoudite+Qatar+Turquie dans la foulée de" l'hiver arabe", ajoutée à l'installation de l'EI  et des rebelles, a probablement surpris les gestionnaires politiques européens qui n'avaient pas vu la proximité géographique....

Accueillir,  l'Europe le fait en permanence par une immigration constante et continuelle mais de faible intensité. Effectivement de nombreuses personnes ont pu s'installer, travailler  tels les centaines de médecins syriens dans les hôpitaux européens  depuis des dizaines d'années, les chrétiens assyro-chaldéens en Suède etc...

L'Allemagne de A Merkel en position  démographique déficitaire semble aujourd'hui  ravie de ces arrivées (la population est-elle vraiment d'accord, au fait ??? A voir )

Le problème est le nombre de migrants qui viennent de ...partout: corne de l'Afrique, Afrique de l'ouest, du nord.

Accueillir, certes....jusqu'à quelle limite, dans quelles conditions ?

Nota: cette note avait vu juste - malgré le risque de "sensationnalisme mal placé" en citant ces 85 millions juste le nombre d'habitants des pays d'origine de certains migrants  : les politiciens européens sont très inquiets du nombre potentiel de populations qui comptent se déplacer.

Gérer un nombre important mais limité est une chose. Mais gérer un flux migratoire ouvert sans limite devient un défi.

                                                    Sylvie Neidinger

 http://www.tdg.ch/elections-federales-2015/suisse-devrait-accueillir-jusqu-20000-migrants/story/21386101

migrants,europe,allemagne,moyen-orient

 

 

 

16:11 Publié dans Pays-Surya, Politis International | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : migrants, europe, allemagne, moyen-orient | |  Facebook | | | |

19/08/2015

Migrants en Europe: clairement la faute à l'Otan

100 000 migrants pour le seul mois de juillet. Une incroyable accélération et qui n'est pas prête de s'arrêter. 107 500 précisément selon RTS.

http://www.rts.ch/info/monde/7011488-nombre-record-de-107-500-migrants-aux-frontieres-de-l-ue-en-juillet.html

Une conséquence directe des tripatouillages externes sur la zone péri-méditerranéenne.

1- l'intervention américaine en Irak, pays devenu chaotique

2-l'intervention de l'Otan en Libye, pays devenu chaotique, passoire d'armes et de migrants

3-l'intervention en cours des pays de l'Otan et du Golfe en Syrie

4-et autres conflits sourds: Palestine, Afghanistan, Soudan etc...

Le robinet ouvert n'est pas prêt de se fermer car ils sont quelques millions dans les pays d'origine. Et cela correspond bien au rythme de 100 000 pour un  seul mois !

Les territoires de l'Europe mis brutalement devant le fait accompli.

 

                        LES POLITICIENS DES DEMOCRATIES ONT JOUE AVEC LE FEU EN BOMBARDANT POUR MODIFIER LES POLITIQUES LOCALES

 

Politiciens européens qui ont joué avec le feu, croyant, dans une mentalité colonialiste digne du XIXème  pas morte, contrôler,  gérer une situation: typiquement le cas de la France de Sarkozy qui a poussé tout le monde à la manoeuvre (aérienne) avec son inénarrable clown médiatique BHL devenu alors ministre bis des affaires étrangères et qui se faisait photographier, poitrail ouvert sur les "champs de bataille" libyens.

La Russie était alors encore de la partie avec l'aval de l'ONU mais  mise devant ce fait accompli. Depuis un front est-ouest s'est carrément ouvert en Ukraine

Or, fin XXème (attaque de l'Irak) début  XXIème siècle (la suite: Libye, Syrie), les tactiques typiquement militaires engagées dans ces pays en l'occurrence le bombardement aérien pour ....changer les régimes politiques (ouf! ??) ont engendré des réactions modernes totalement non prévues par les stratèges  militaires et  politiques: montée des terrorismes, mouvements massifs de populations et une nouveauté internationale barbare, l'Etat islamique.

Conséquences non prévues sauf à dire que le chaos était programmé, ce qui n'est qu'une théorie prônée par certains (dite du chaos)

Ou alors, conséquences non programmées  tout simplement liées à l'incompétence et  la prise de risque inconsidérée des gouvernants des nations de l'Otan à vouloir modifier des situations politiques par la guerre pour motifs géo-stratégiques.

Leur rage certaine   à modifier militairement les équilibres internationaux:

-pour mieux contrôler les ressources gaz+pétrole(=Irak, Libye, Syrie)

-à faire financer les opérations par les Etats du Golfe qui eux veulent imposer leur conception religieuse unique radicale  dans des territoires à caractères multiconfessionnels: montée d'une radicalité sunnite/chiite, élimination carrément d'autres religions (chrétiens, yazidis...) Positions de la France de  François Hollande dont le ministre Fabius a soutenu un temps carréement le front Al Nosra et position actuelle des américains qui  forment et placent sur le terrrain des rebelles intégristes religieux que seul l'humour macabre de militaires en goguette  peut qualifier de ....modérés.

La nature ayant horreur du vide, l'anarchie créé par le vide politique de zones détachées d'un pouvoir régalien établi a engendré un état islamique noir qui s'installe en Irak, Syrie, Libye justement.

Ce nouveau pouvoir "kmer noir" prend en charge des populations civiles et pratique les horreurs d'une intensité jamais vue et médiatiquement relayées dans le monde  par les néo massmédias basés aux USA ( internet)

100 000 migrants en juillet en Europe: ce n'est que le début de cette hémorragie de population conséquence de... politiques militaires hasardeuses.

L'équilibre post 2ème guerre mondiale a carrément disparu et ouvre une ère nouvelle.

La Chine, future N°1 économique...regarde.

 

                                                                                 Sylvie Neidinger