19/04/2017

Marine Le Pen stigmatise les protestants et ouvre "sa" guerre de religion

Les présidentielles 2017 réservent encore de -mauvaises- surprises.

Après Macron [ qui joua avec la guerre d'Algérie pour gagner quelques voix et stigmatisa en évoquant des crimes contre d'humanité, selon lui] Marine le Pen  s'en prend elle aux ....protestants.

Carrément.

Décidément cette campagne est trash. Au lieu de parler chômage et économie, ces candidats jouent avec l'Histoire. Et entendent diviser.

Hier mardi, sur TF1 le leader du front nation récupère -après  la "Jeanne d'Arc "de son papa- le cardinal Richelieu, évoqué à plusieurs reprises et dont le portrait orne le bureau.

Provocatrice.

 Je cite l'article France Info.

M le Pen cite Richelieu à plusieurs reprises et stigmatise les protestants.

Mardi 18 avril, Marine Le Pen est invitée dans l'émission "Demain président..." sur TF1. Au cours de l'interview, le journaliste Gilles Bouleau lui demande qui elle verrait bien dans son panthéon politique, "un homme ou une femme qui vous serve de modèle, d’inspiration". La candidate frontiste se lance : "En ce moment, Richelieu. Le promoteur d’un Etat moderne, qui a refusé justement, peut-être, qu’une religion [le protestantisme] prenne le pas sur la France, oui sûrement." Gilles Bouleau lui rappelle alors que le ministre de Louis XIII a mené une politique de répression violente contre les protestants avec le siège de La Rochelle, en 1627 et 1628. "Sur les 28 000 habitants de la ville, 5 400 ont survécu", rappelle Padre Pio, le blogueur-historien. 

Mais Marine Le Pen maintient son choix : "Qu’est-ce que vous voulez ? C'est peut-être les protestants qui avaient des revendications qui allaient à l'encontre de la nation."  Peut-être une façon détournée pour Marine Le Pen de faire un parrallèle avec l'islam, en comparant les musulmans d'aujourd'hui aux protestants du XVIIe siècle.

La frontiste commet une erreur historique. A l'époque de Richelieu,  la nation française n'est pas formée. Elle émerge au XIXème siècle.

On note également que Madame Le Pen qui instrumentalise  politiquement  le catholicisme semble ne pas fréquenter les églises. Elle l'a avoué à Pâques 2017.

Mauvaise paroissienne, la guêpe.

Elle ré-ouvre le dossier des guerres de religions.

C'est gravissime et globalement les réactions médiatiques  sur ce point sont faibles aujourd'hui dans l'hexagone.

Le Front National est totalement disqualifié. En Marche aussi.

C'est ignoble que l'aller réveiller de si profondes et anciennes divisions de l'histoire .

                                                     Sylvie Neidinger

                     

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger

 

16/11/2015

France: l'opposition demande à Hollande une nette inflexion de sa politique étrangère

Les ténors de l'opposition reçus à l'Elysée n'ont pas joué l'Union Sacrée suite aux terribles attentats.

Bien au contraire. Ils demandent des comptes.

N Sarkozy réclame un changement d'orientation. Mais l'ancien président est lui-même à géométrie variable avec son interventionnisme hyper-actif en Libye sur lequel s'est directement calqué François Hollande  en Syrie.

Marine Le Pen réaffirme la position qu'elle tient depuis toujours: que la France cesse sa collaboration avec les états islamiques dont elle est particulièrement proche  et  avec lesquels a été  soutenu le jihadisme en Syrie depuis 2011.

Sur la diplomatie: « La France, dit-elle, doit enfin déterminer quels sont ses alliés et quels sont ses ennemis. Ses ennemis, ce sont ces pays qui entretiennent des relations bienveillantes avec l’islamisme radical. Ce sont aussi ces pays qui ont une attitude ambiguë avec les entreprises terroristes. Tous ceux qui les combattent sont des alliés de la France et doivent être traités comme tels. » On aura reconnu au passage, même si la présidente du FN ne les a pas nommés, l’Arabie Saoudite et le Qatar dans la catégorie « ennemis  Bachar el-Assad et Vladimir Poutine dans la catégorie « alliés ».

Même réflexion lancinante également de Bruno Lemaire  à propos du Qatar.

La Turquie elle aussi a beaucoup aidé l'EI jusqu'à ce que récemment elle soit elle même devenue cible.

François Fillon est net et précis: il fustige en  cynique la politique activiste de Hollande mal maîtrisée:

 "quand on rentre en guerre, ce n’est pas un jeu vidéo, on expose le territoire national à des risques et il faut en tirer les conséquences. Dans le passé, quand il y a eu des situations de guerre, on a mis en place des conditions exceptionnelles pour assurer la sécurité des Français : fouille à l’entrée des lieux publics, expulsions des étrangers qui présentent un danger pour la sécurité publique, mise en résidence surveillée de ceux qui présentent un danger pour la sécurité nationale mais qui ne sont pas étrangers…"

"L’erreur fondamentale, c’est d’avoir refusé une alliance avec les Russes". Et François Fillon de conclure : "quand on entre en guerre, on ne se contente pas de trois bombardements par semaine, on a une stratégie pour gagner la guerre, ce qui n’est absolument pas le cas aujourd’hui. Aucun bombardement n’a jamais permis de gagner une guerre. L’erreur fondamentale, c’est d’avoir refusé une alliance avec les Russes et refusé le dialogue avec les Iraniens".

                            REVISER LA DIPLOMATIE HOLLANDAISE

 La droite et l'extrême droit lancent  aujourd'hui une injonction  et veulent mettre en débat la diplomatie version Hollande.

Ceux qui connaissent la Syrie savent combien la position française violemment  anti russe et anti gouvernementale, très liée aux islamistes (encore aujourd'hui présentés par elle comme "modérés") semble vouée à l'échec.

Ne pas oublier combien la diplomatie hollandaise est "border line".

Ne pas oublier le déroulé de l'Histoire, des faits.

La France d'une manière plus affirmée encore que ses partenaires de l'Otan a soutenu l'insoutenable puisque NE JAMAIS L'OUBLIER  Laurent Fabius  affirmait en décembre 2012 à Marrakech que "Al-Nosra fait un bon travai!". Or, le groupe qu'elle rangeait dans les gens fréquentables  avait déjà décapité, et était  juste affilié à.... Al Qaida!!!!!

A ce jour personne n'a demandé à ce ministre de démissionner, preuve d'une grande désorientation de la politique étrangère française. Mais pourquoi finalement démissionnerait-il lui puisque cette position 100 % à côté de la plaque est bien celle du président Hollande.

 http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2014/09/28/l...

 Ce blog depuis longtemps évoque  dans sa rubrique spécifique Surya cette ambiguïté de la France très en pointe dans la mise en place du fondamentalisme islamiste en Syrie de 2011 à 2013, avec livraisons d'armes et conseillers, ses liens avec les états activistes.

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/02/22/q...

Aujourd'hui, François  Hollande certes lance ses  attaques sur  l'EI  mais reste ambigüe sur l'aide apportée aux autres rebelles islamistes qu'il continue à soutenir en le nommant "modérés"...

Or, les rebelles islamistes modérés cela n'existe pas.

La France a même armé ces islamistes immodérés

http://tempsreel.nouvelobs.com/la-revolte-syrienne/201303...

La France qui  se nommait encore l'Empire jusqu'aux décolonisations des années 60 se place toujours au plus épais, avec des interventions tous azimut (Mali, Syrie...)

Pour, ce que l'on entend à longueur de journaux télévisés:  "garder la place de la France dans le concert des grandes nations"

Mais pas toujours à bon escient.

Jacques Chirac avait refusé d'entrer en Irak, lui. Et le pays en avait alors sorti grandi, discours de Villepin applaudi à l'ONU, évènement rarissime.

La droite et extrême française voire l'extrême-gauche, choquée par l'orientation fortement  anti-russe et pro-islamiste de ce gouvernement socialiste  commencent à demander des comptes à celui qui a vêtu les habits de chef de guerre et ainsi relayer des questionnements de citoyens basiques

Enfin.

                               REPONSE AU CONGRES DE VERSAILLES

 Réponse de François Hollande cet après-midi devant le Congrès extraordinaire, les députés et sénateurs réunis à Versailles.

A mon avis, il ne faut pas attendre grande analyse nouvelle de celui qui a bien aimé se montrer en "chef de guerre"  opiniâtre dans ses alliances avec les états pétroliers qui sont de bons clients du marché interne de la vente d'armes.

http://www.liberation.fr/futurs/2015/06/14/ventes-d-armes...

L'Hexagone est désormais particulièrement ciblé par les vagues d'attentats ( janvier et novembre 2015) au point d'être nommé le "petit satan" contrairement à l'Allemagne, la Suisse , l'Italie ou l'Espagne....

Pourquoi ?!

En France se pose alors cette  question fondamentale sur les libertés publiques au delà de l'affaire syrienne: comment  à la fois s'impliquer militairement partout, vendre massivement  des armes et garder chez soi son mode de vie de démocratie à pouvoir encore s'attabler à une terrasse de bar en toute insouciance ???

A cela, pas de réponse.

                                                                                                Sylvie Neidinger

 

23/04/2012

Rappel: Marine Le Pen, faiseuse de Roi avait galéré pour obtenir ses 500 signatures

 

Dans deux semaines, la France élira son nouveau président. Les jeux sont ouverts : cela peut basculer à Gauche comme à Droite avec  avantage à François Hollande (28,63 % )   le vainqueur du 22 avril. Magie de la démocratie que cette incertitude.  Mais démocratie perfectible.

Marion Anne Perrine Le Pen, jeune avocate de 43 ans forte de  son score élevé (18,6%) devient non seulement une faiseuse de Roi mais va réclamer d'installer son Parti dans la normalité du paysage politique français.

Elle avait pourtant failli ne  pas pouvoir se présenter en raison de la difficulté à réunir  ses 500 signatures avant la date butoir du 16 mars. Alors que le candidat lunaire Cheminade (0,25 % ) avait lui,  obtenu facilement son  autorisation .

Au point qu'elle dut poser au Conseil Constitutionnel une QPC question prioritaire de constitutionnalité  web

- fatiguée de la chasse aux signatures en lieu et place de la chasse aux voix !

NECESSAIRE REFORME DU SYSEME ELECTORAL FRANCAIS

Ces élections 2012 montrent les failles  mode de scrutin à revoir dans certains aspects pratiques.  D'une part  au niveau des signatures.

Ensuite, de la  diffusion de l'information des résultats avant 20h . La Tribune de Genève avait donné très tôt la tendance. C'était illégal de publier des résultats à l'intérieur de l'hexagone.

Proposition : aux trois heures de fermeture des bureaux actuelle  8h-18 h, 8h-19h et 8h- 20h pourrait se substituer un seul horaire de fermeture des bureaux de vote pour tous  à  19 heures ?

Il suffirait de  multiplier les lieux de vote  dans les grandes  villes qui actuellement restent ouverts jusqu'à 20h en raison de l'affluence.

Enfin, hier, des milliers de français de l'étranger anciennement inscrits dans les consulats n'ont pu voter. Ces expatriés de retour en France ont connu des soucis administratifs car non rayés des anciennes listes consulaires. Web

Le futur vainqueur tout heureux de son élection devra aborder la réflexion de la nécessaire réforme du mode de scrutin dans ses aspects concrets.

Quant à savoir quelle place réelle va prendre le Parti d'extrême-droite dans le fonctionnement réel du pays: le débat ne fait que commencer.

Sylvie Neidinger

 

Tags : Marine le Pen, Hollande, Sarkozy, QPC,500 signatures, horaire de fermeture des bureaux de vote, diffusion résultats,tribune de Genève, extrême-droite

 

rubrique politis blanc.png

08:46 Publié dans Politis France | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : marine le pen, hollande, sarkozy, tribune de genève, 500 signatures, qpc | |  Facebook | | | |