UA-65882359-1

17/12/2017

May(re) Theresa au centre des "pro" et des "anti" brexit finalement applaudie par l'UE

Les applaudissements lors d'une réunion de l'UE à Theresa May montrent combien les négociateurs comprennent la difficulté de sa situation.

Elle est à la croisée d'un Royaume-Uni qui a perdu la tête entre tous ses désirs contradictoires, ses intérêts économiques contradictoires, le beurre et l'argent du beurre, le regret mégalomaniaque  de son empire que le Royaume-Désuni croit retrouver après le brexit...

C'est concrètement difficile pour elle d'avancer à, de négocier la rupture face à tous les vents contraires et les douches écossaises, les "hard",  les "soft", les anti brexiteurs .

Elle fait face avec un vaillance certaine. Après tout de même une période d'arrogance certaine.

Sans compter qu'elle subit elle aussi les tweets agressifs de Twito-Trump..Certes elle avait fait son paon devant lui lors de son élection.

Son image initiale de femme  revêche est en train de se  bonifier. 

Dire qu'elle devient une mère Teresa britannique serait un peu exagéré. Mais dans un pays... si chic où le débat public peut devenir  rapidement  vulgairement  agressif et trivial ...cette dame devient une cible facile.Notamment quand  la presse anglaise tabloïd qui attaque ad hominem s'en mêle. Ou lors des  prises de paroles  sans politesse des Farage ou Johnson et consorts.

[A propos,  Nigel Farage après avoir "mis le feu" à son pays vient pleurer aujourd'hui devant les médias que le brexit l'a ruiné et qu'il ne peut même plus se promener à Londres sans risque de comportements agressifs à son encontre et qu'il est criblé de dette. U n pantin !]

D'un autre côté la "Premier Ministre " est  la cible des brexiteurs extrêmes.

De l'autre, elle est applaudie pour son courage. Par qui ? Par ses supposés"adversaires" européens...des gentlemen finalement ces continentaux!

May en mère courage. Voire en May(re) courage pour le jeu de mots facile.

L'Histoire commence  à retrouver ses petits et trier le bon grain de l'ivraie...

                                                              Sylvie Neidinger

 

  A noter : quand elle se fatigue Theresa May va se reposer en ...Suisse, comme cet été.

24/01/2013

Florence Cassez: circus politique hexagonal insensé

Emballement politico-médiatique hors-norme, indécent ! 

Accueillie par le Ministre des Affaires étrangères Fabius comme une nouvelle héroine nationale: Florence Cassez, la dernière Jeanne d'Arc en date, en  succession à Ingrid Betancourt, précédente  femme politique... colombienne naturalisée récupérée dans l'aire idéologique hexagonale.

cassez,cirque médiatique,cirque politique

La première, bi-nationale, faisait campagne électorale en... Colombie. La seconde est mêlée à une affaire  de kidnappings mortels. Familles mexicaines de victimes assassinées toujours en colère...

Des moyens financiers immenses mis sur ces deux dossiers (avion envoyé inutilement par de Villepin à l'époque pour IB, FC récente libérée accueillie mieux que certains Chefs d'Etat en exercice)

Un commentateur malin affirmait que si ces deux détenues  avaient été ou moches ou garçons, leur sort n'aurait pas attiré comme les mouches les sollicitudes présidentielles....

Caprices de Sarkozy, repris par son successeur au nom de la continuité  de l'Etat mais lui aussi excessif dans les retombées - avec la présence du ministre à l'aéroport et l'invitation à l'Elysée.

Alors que cette affaire a perturbé les intérêts supérieurs et diplomatiques entre deux nations dans son déroulement. Rappel : Sarkozy avait annulé l'année culturelle mexicaine en France. Drôle d'héroine nationale qui a généré, en réalité, de la bisbille entre deux pays !

Serait-ce  une nouvelle pratique politique observée en France, non inscrite dans la Constitution- évidemment- que le fait de "se donner- par décision de monarque (républicain) une jeune femme, si possible jolie, à sauver ? Tranformant de fait le Président de la république en preu chevalier moderne?  Et de lancer les médias sur l'affaire."Pour poser un jour sur la photo à côté de l'icône.

Les médias  se lancent tout seuls de toutes façons...Tout est "com", en fait.

Le fait du Prince: cristaliser sur une personne, choisir un cas individuel parmi d'autres. Choix antidémocratique maximal. Quid de l'égalité du citoyen? Quid de la tradition diplomatique du Quai d'Orsay?

Preu chevalier...à la Don Quichotte qui mouline à tout va!

N Sarkozy s'était d'ailleurs largement ingéré dans les affaires internes de ces pays tiers, Colombie et Mexique, au risque des  incidents diplomatiques!  Avec  des contentieux   franco-mexicain à la clefs et les vieux souvenirs de la guerre franco-mexicaine de... 1862 qui resurgissent.

Au final on constate qu'Ingrid Betancourt fut libérée très classiquement par une action du gouvernement colombien et Florence Cassez par la voie légale de la justice mexicaine.

Et non par "l'activisme étatique non diplomatique" français.

 DES GEOLES MEXICAINES A L'ELYSEE: ACCUEIL OBESE !

Aujourd'hui , on constate une arrivée effectivement  digne d'un Chef d'Etat pour Florence Cassez, cette prisonnière de droit commun au Mexique pour des faits de base jugés défavorablement localement.

Mais dans quels délires s'enfonce la République française??

La réception de cette dame, immédiatement par le Président de la République choque.

Oui. Un choc, quand on sait le nombre de semaines entre la demande d'entretien émise  par Madame Eveline Widmer-Schlumpf, Présidente de la Confédération suisse, donc un chef d'Etat, un vrai et l'acceptation du rv helvétique par François Hollande en décembre 2012 !

Qu'a fait Sainte Florence Cassez dans  la vie ?? Rien. A part être la compagne d'un profil spécifique et logeant dans une maison où des mexicains étaient kidnapés à son insu ou non.

Et ensuite face aux vices de procédure mexicains (évidemment inacceptables  et anti-démoratiques) avoir été aidée par les "people"politico-médiatiques: Alain Delon, Sarko, @Valtrier, Cotillard etc.florence cassez,yann desjeux,fabius,betancourt,circus politique,eveline widmer-schlumpf cirque médiatique,cirque politique

Problème: son traitement est "de faveur".

Décrocher son téléphone et parler à la présidence de la république est un privilège qui n'a pas été donné à tous les otages !

De plus, F Cassez  n'était pas, elle , une  otage ( à la Aubenas ou à la  Betancourt)  mais bien une "mise en cause" judiciairement parlant dont le procès a eu lieu, en sa défaveur sur le fond. Au titre d'être ou avoir été  la compagne de,  semble-t-il, un ...preneur d'otages non encore jugé ? Du délit de droit commun, en fait.

La presse hexagonale a démultiplié l'effet médiatique. Pire, elle  ne remet pas en cause cette unanimité actuelle toute  au service d'un "story telling avec happy end ", celui d'une nouvelle héroine nationale. Un film est semble-t-il programmé à l'écran. Il faut aller sur la blogosphère et les commentaires pour lire effectivement des avis critiques moins "nationalo-laudatifs"nombrilistes ! (vive la blogosphère)

La Justice mexicaine a dit le Droit et libéré à juste titre pour vice de forme. En raison des irrégularités du montage médiatico-policier ignoble  instrumentalisé au Mexique par les policiers locaux. Pas sur le fond de l'affaire.

De fait, cette jeune femme  devait évidemment être libérée, "élargie". Certes. Mais au point de cet accueil obèse ?? De ce délire d'attentions et de moyens?

Parfaite inégalité entre les divers français en mauvaise posture à l'étranger ( plus de 2200)  Exagéré au regard des autres dont on tait le sort.  Qui ne sont pas intégrés aux caprices...Présidentiels. Parfaite rupture du pacte républicain basé sur l'égalité entre citoyens.

Indécent le jour où le corps de l'otage français Yann Desjeux est rapatrié sans aucun commentaire de l'exécutif, notamment du Ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius.

Il manque au tableau que F Cassez, la devenue "Mère Teresa version française"   ne recoive la légion d'honneur...

Qui sera la prochaine ...égérie?    Elle sera femme. C'est écrit d'avance.         

                                                                                     Sylvie Neidinger

                                           -------------------------------

Post 1: Intérêt du commentaire de "Pierre à feu"(lire infra) :"tout ce petit monde (Fabius en tête) a même carrément ignoré l'arrivée - sur le même tarmac, juste 1h plus tôt, de la dépouille d'un otage français tué à In Amenas"

A lire:

"Florence Cassez est libre pas eux  "   Europe1 24/01/13

Florence Cassez au milieu d'une querelle politicienne; L'express 25/01/13 : la presse française ne pointe pas l'excessive médiatisation mais les récupérations politiques entre droite et gauche!

Tous contaminés par le syndrôme Cassez Le point 25/01/13 : les médias commencent enfin à reprendre leurs esprits et remettre en cause cet accueil délirant.

2200 détenus français à l'étranger Libération

La folie Cassez 24h actu

Nelson Mendela a été libéré ; Non Florence Cassez Rue 89

 

photos: capture d'écran