le prix de la femme

  • Ses femmes lui coûtent cher, dit-il ! En plus...

    Ses femmes lui coûtent cher ! aurait indiqué François Hollande à ses proches suivant l'info JDD.

    Sans commentaire.

    Sa sortie de couple peut lui coûter cher effectivement..... en terme d'image auprès de l'électorat féminin dans la manière de tourner la page.

    Les féministes observent avec stupeur un machisme incroyable dans sa gestion de la rupture. Une sorte de "dégage"....le plus vite possible.

    Les commentateurs  politiques certes du clan conservateur  évoquent de la violence, une répudiation. Lui commet l'adultère et elle doit dégager illico presto de l'Elysée ! C'est incroyable.

    La phrase de rupture est vue comme de la goujaterie.

    Le même jour le site de l'Elysée supprime brutalement 600 photos liés à l'activité de Valérie Trierweiler

    Le site  leLab europe1 reconstitue tout le dossier supprimé de façon brutale.

    Nota, : je voulais cesser d'évoquer ce sujet autour de Hollande. Mais ce blog a une rubrique nommée Post féministe ("post" car le féminisme initial anti-masculin année 70 est démodé)  Avec le gayet-gate, le post-féminisme est tellement heurté par le spectacle donné au sommet...Et ce mélange détonnant public/politique/privé/institution/image médiatique.

    Le communiqué unipersonnnel d'annonce de la rupture de samedi 25 est assimilé à un licenciement sec, le terme -fort-de répudiation évoqué.

    Valérie Trierweiler elle,  gère avec beaucoup de professionnalisme et de sensibilité sa sortie.Ce que nous soupçonnions dans un article.

    Elle est touchée et hospitalisée. Elle refuse de signer le communiqué de rupture: logique puisqu'elle ne veut pas la rupture, elle . Elle maintient sa parole, celle de l'engagement auprès de l'association contre la faim. Elle remercie chaleureusement le personnel de l'Elysée (dont  on comprend qu'il l'a soutenue) Elle dit qu'elle va continuer ses engagements humanitaires. Car le fait d'être dégagée ne doit pas signifier fin de tout. Elle protège sa vie future, complètement liée à sa vie passée.

    ERREUR DU TRAITEMENT.. POLITIQUE DE LA RUPTURE PAR F HOLLANDE

    Et c'est là où l'Elysée se trompe complètement en raisonnant juridiquement:

    -Le communiqué de fin de vie commune donnée par F Hollande à la journaliste Maligorne fut à la fois glacial comme un décret de loi et narcissique ( je, je, je)

    -Le jour même, le compte Twitter officiel Trierweiler et ses pages personnelles sont supprimées.

    -Le raisonnement de l'entourage du président sur les ondes consiste à dire qu'il n'y a pas de statut  inscrit dans la loi à la Première dame. Donc Valérie Trierweiler doit retourner illico presto  dans son anonymat. Voire même sans garde du corps. Ce qui serait ignoble. Les bâtiments privés de la tête de l'exécutif  ont droit à de la surveillance et Madame Trierweiler n'aurait pas droit à une protection ???? (Quid si elle est agressée ?)

    -Dans la foulée il est annoncé qu'il n'y aura plus de Première dame  "préjugeant" d'une manière incroyable sur les intentions du futur locataire de l'Elysée dont l'épouse, ou l'époux marié (e)  voudra peut-être répondre aux courriers que les français envoient traditionnellement.

    - Tout ceci bizarre à l'heure d'une  loi sur l'égalité hommes-femmes.

    VALERIE TRIERWEILER: SON ATTITUDE  FEMINISTE ou FEMININE ou DE FEMME QUI NE SE LAISSE PAS FAIRE...

    Le Président et son entourage oublient juste un détail:  oublié de  raisonner MEDIATIQUEMENT.

    Madame Trierweiler a le statut d'ancienne Première Dame. Ce qui la rend unique.

    Dans l'affaire Closer-Gayet, Valérie Trierweiler est devenue une star planétaire  un équivalent de Madame Clinton à l'époque.  Star comme femme humiliée dont le monde entier observe les réactions.

    La femme trompée devant la planète entière a fait la une de tous les journaux.Très probablement elle reçoit le soutien indirect féminin .

    Les histoires d'adultères, de maîtresses n'ont en général pas la cote auprès des légitimes!

    Madame de Fontenay avait résumé la position originale de Madame Trierweiler: elle a été reçue par les chefs d'Etat, elle n'est plus Madame Tout le monde.

      Certes grâce à l'élection de son compagnon de président....

    Elle a fait sa mutation par rapport à des début calamiteux. Elle a pris de l'assurance.

    Cette réalité est là, tangible. Un fait dont l'Elysée voudrait se débarrasser rapido: impossible !

    De plus, on le répète: Valérie Trierweiler gère admirablement  le suivi. Sa parole hier était fine : " je suis venue en Inde une première fois comme journaliste, une seconde fois comme première dame. Aujourd'hui appelez ceci comme vous voulez"

    Elle n'attaque pas son ancien compagnon. Elle tient parole. Elle continue sa vie autour de ses engagements. Elle affirme aujourd'hui 28 janvier depuis l'Inde qu'elle veut rester journaliste mais pas journaliste politique "car la politique c'est la trahison"..!

    Les termes exacts de ses propos:"Tout sauf la politique. Je suis vaccinée ! aurait-elle confié aux médias, selon RTL. On ne mesure pas à quel point il y a de la trahison et de l'hypocrisie. On prend des coups sans l'avoir demandé. Ce ne sont pas mes codes." Et d'ajouter : "En politique, un traître vaut parfois plus cher qu'un ami."

    ELLE N'EST PAS UNE CHAUSSETTE

    Elle signifie par son comportement que ce n'est pas parce qu'elle est évacuée brutalement qu'elle doit rentrer dans l'anonymat comme en rêve François Hollande et le gouvernement- 

    Qu'elle peut effectivement gêner à volonté !! Elle connait tout de l'intérieur....

    Madame Trierweiler donne une leçon magistrale : on ne se débarrasse pas d'une compagne comme d'une chaussette ou d'un mouchoir papier...Rappel, fin novembre lors du Prix de la Paix Chirac, François Hollande la met en valeur comme compagne devant un parterre de ministres,  ambassadeurs et ancien Président en la  nommant ostensiblement d'un très familier "Valérie" dans un discours à un moment où cela ne s'imposait pas.

    OUI, en 2014, plus qu'avant l'image médiatique  dépasse largement les vies privées concernées.

    Julie Gayet, d'ailleurs est- elle entrée dans une position médiatique publique extrêmement difficile. Et la nature des rôles sexy qu'elle a joués au cinéma, dans les pubs etc.. va considérablement compliquer sa vie. Elle vient de  faire  la Une, topless des  journaux  espagnols et anglais. Cela lui coûte cher, aussi en terme d'image.

    François Hollande a commis probablement une erreur d'analyse en déclarant à l'envie qu'un président peut être normal et qu'il est totalement maître de sa vie privée. C'était son souhait, souhait que  le réel de sa position politique a rendu impossible. Ce qui fut possible sous Mitterrand ne l'est plus en 2014 !

    D'une part la fonction dépasse la personne et dans cette affaire, il a joué avec le feu.

    Il n'est pas monsieur tout le monde !

    Il est  puissant parmi les puissants.  A la tête de la 6ème économie mondiale.

    Tout ce qui approche du Pouvoir irradie, illumine et peut brûler. Comme le soleil, à une certaine proximité.

    A Rome le Capitole est proche de la Roche Tarpéienne  ! La famille, les amis, en plus  peuvent être entraînés dans les tourmentes d'images médiatiques...

    A  ce jour, Valérie  Trierweiler fait un sans faute de victime... Elle étonne la presse, en Inde par son assurance tranquille.

    Au "dégage", elle oppose le "j'existe, comme je suis et comme les deux dernières années viennent de me forger et comme personne ne peut m'empêcher d'être".

     L'impact sur l'électorat ...féminin de cette saga ...publique sera majeur est partagée (mon analyse ne phase avec l'éditorialiste P Labro ) 

    Ceci vient contredire tous ceux qui n'y voient qu'une affaire privée qu'il serait selon eux parfaitement inutile de commenter.

                                                                                                   Sylvie Neidinger

     

    lefigaro.fr/politique/2014/01/28/01002--valerie-trierweiler-suggere-que-le-pouvoir-a-peut-etre-brise-son-couple.

    -pour-en-finir-avec-le-ridicule-29-01-2014

    avocate : analyse juridique

     lapresse.ca/international/europe/29/01-francois-hollande-mufle-et-macho.

    trierweiler-dans-paris-match-et-le-parisien-magazine-l-heure-du-retour-en-grace.elle gagne le match de com

     

     Article sur le "coût" de V Trierweiler