12/04/2018

Laeticia, Mme 100%, "capteuse" d'héritage se dit ....volée. Son argumentation sort du DROIT

Lamentable interview de Laeticia qui arrive trop tard, la veille d'un jugement.

Comme pour influencer.

Elle développe sur 14 pages les arguments qu'elle avait déjà communiqués par ses rares amis  puis par son avocat en solo dans les médias. Et se victimise au passage, doloriste.

Les affirmations la desservent toujours autant et montrent combien elle s'enferme dans sa propre logique auto centrée..

 # "On me vole mon deuil. On me roue de coups. On nous assigne, mes filles et moi, en précisant bien que nos enfants sont des "enfants adoptées". C’est d’une violence ! "

               ELLE OSE L'EXPRESSION "VOL DE DEUIL"!

Le terme de "vol  de deuil" est osé ! Il faudra lui construire une nouvelle jurisprudence et inscrire dans les textes cette nouveauté légale..

Rappel Laeticia ne prévient pas Laura ni David du décès de leur père (c'est d'une violence...)  et capte  TOUT à son profit . Ce qui est une sorte de vol à leur encontre.

Chacun en France a le DROIT de saisir la Justice, Laura et David comme tout le monde. Un droit démocratique.

Et dans ce cadre juridiquement les enfants Jade et Joy sont bien adoptées. Ce qui n'empêchera pas David de les nommer "mes petites soeurs".

Laeticia est bien la source de la violence de la situation. Comment pouvait elle agir ainsi, violemment contre les aînés et ne pas avoir de retour de bâton? Elle serait une machiavélique..qui se la joue naïve.

Oui c'est juridique ! Une assignation... assigne tout le monde, les deux filles adoptées aussi.

Un document juridique n'est pas une page de Paris Match. L'épouse du chanteur  devait s'y attendre d'ailleurs....

# "Mon mari n'est plus là pour dire sa vérité. Auraient-ils osé du vivant de leur père"

Elle osait tout, elle, du temps de son mari et même après le décès, l'ayant fait enterrer comme bon lui a semblé...Il faut juste  rappeler à Madame Boudou-Smet que les questions d'héritage se posent obligatoirement  une fois la personne décédée !!Pas avant .

# "Pour Laeticia Hallyday, Johnny « estimait qu’il avait fait des donations de son vivant et que ça les protégeait. David a construit sa vie, il a plus de 50 ans, il a fait un beau mariage, c’est un artiste reconnu. Pour Laura, de la même façon, il l’a aidée quand elle en a eu besoin. Pour lui, ils étaient sortis d’affaire"

Elle confond le DROIT et le don, l'aide. Cet argument fut déjà servi médiatiquement. Or, un héritage est un droit et ne dépend PAS DU TOUT du montant de la fortune de celui qui reçoit.

Important: même si Johnny entendait déshériter ses enfants il n'était pas en DROIT ( français)  de le faire. En tout état de cause une donation est un acte juridique implicite. De facto ces donations déjà effectuées feront probablement entrer l'affaire dans la logique juridique hexagonale et non celle de Californie.

                    MELANGE SENTIMENTALO-BUSINESS DE LAETICIA

Analyse du vocabulaire : "Aider, besoin" sont  péjoratifs....comme une aumône qui aurait été faite aux enfants aînés par la grâce du bon vouloir de leur chanteur de père.

L'héritage est un DROIT donné  par la société donc, pour un partage suivant des règles établies.

Et non une protection. Protection, ce  terme employé par Laeticia est curieusement typiquement un vocabulaire lié à la mafia !

L' inconscient de Laeticia resurgit ici. Elle dit aussi  "sortis d'affaire" Affaire??? Ce mot appartient au business et montre bien ce qu'elle a dans la tête, elle :les affaires et la protection.

Un  mélange sentimentalo -business  telle sa société incroyablement nommée "Mamour SARL" .

Les enfants aînés sont donc vus par elle comme récipiendaires d'aumônes, de dons. On met ici exactement le doigt sur l'image négative de Laura et David que Laeticia entretenait et Johnny avec probablement.

Enfants aînés vus comme parasites à la limite. Et pas comme enfants. Ce que l'absence de testament confirmera.

En résumé, on leur a fait une aumône, qu'ils dégagent....

Juridiquement son argumentation est insoutenable. Au terme  "C'est un artiste reconnu"on lit en creux que David aurait profité de son nom pour lancer sa carrière. Le camp de David avait déjà répondu à cet argument spécieux que l'album qui a le mieux   marché de toute la vie de Johnny fut celui fait par et avec son fils.

# "Mon homme n’étant plus là pour répliquer, on m’accable, on me fait passer pour celle que je ne suis pas »

Ce terrible " MON HOMME  " revient dans l'interview. Johnny lui appartient telle la mante religieuse.

Le #blogneidinger avait rédigé spécifiquement un article sur ce vocabulaire employé Mon homme. Ce vocabulaire appartient au registre de la POSSESSION.

 #"Et quant au fameux trust dont dépend l’héritage de Johnny, elle affirme bien en être « bénéficiaire, avec mes filles », mais assure que « le patrimoine doit être préservé et je ne décide de rien ».

 Elle confirme le trust à son unique profit et pour ses filles mais derrière elle.

Laeticia  joue celle qui n'a rien manigancé. Victime jusqu'au bout des ongles et ne décidant rien. Pauvre chérie pourrait-on...rire.

Elle est caricaturale. C'est probablement ce qui étonne et rend ce fait divers intéressant.

Il n'est pas du tout certain que la justice française apprécie cet interview la veille d'une décision. Les juges  ont d'ailleurs mis en garde à vue le frère de Laeticia et son "manager" Farran présent sur place la nuit du décès, cette semaine. Mauvais signe pour elle. Ses arguments ici listés sont irrecevables en droit français.

On imagine mal comment demain vendredi 13, la Justice hexagonale va s'auto-désaisir d'un dossier franco-français qui en plus intéresse le fisc.

La part américaine du dossier n'étant là que pour  cacher et soustraire des sommes.

Oui effectivement l' image médiatique de  Laeticia est définitivement  cassée.

Mais par sa faute à elle et justement de ce qu'elle est. Et non de "celle que je ne suis pas".

                                                                                          Sylvie Neidinger

 

 

                                Rubrique PEOPLE Hallyday Johnny

et rubrique analyse sémiologique

30/03/2018

La captation de l "idole des jeunes", Johnny, devenu mythe

Les obsèques de Johnny, hors normes, ont montré que l'individu Smet ne s'appartenait plus. 

Le terme d'idole est révélateur. On touche à la déification pour certaines personnes.

C'est juste une observation...sociologique de l'attitude des fans.

"Idole des jeunes" et des... moins jeunes.

Cela tient du registre des dieux laïcs modernes, ici liés à la musique.

La musique transporte ! Cet art semble au delà des autres dans ses conséquences sur l'être humain.(Certains sportifs hors normes sont aussi adulés mais pas au point des chanteurs visiblement.)

Les demi-dieux modernes se nomment Elvis Presley, Maria Callas, Michael Jackson et autres Pavarotti. Lesquels (Presley, Jackson..) ont d'ailleurs des lieux qui se visitent pour que tout un chacun puisse approcher de plus près leur idole.

Um Khalthoum pour le monde arabe appartient aussi  à ce registre:  ses funérailles avaient réuni autour deux millions de personnes d'après les témoins. Le corps fut même préempté par la foule. Il passa de main en main durant trois heures dans les rues du Caire, échappant à l'organisation !

                           IMPENSABLE CAPTATION PAR LA VEUVE

 L'aura Hallyday concerne  surtout le monde francophone.

Les fans semblent frustrés de l'éloignement du défunt sur l'île de Saint Bart. Ils se pressent à chaque fois de plus en plus nombreux à la messe mensuelle dédiée à Johnny en l'église de la Madeleine.

Dans ce contexte idolatrique, la captation de ce  nouveau mythe de la chanson par une jeune donzelle, Laeticia son épouse, vorace puisqu'elle veut 100%,  passe mal.

Reine Laeticia est tombée de piédestal quand elle s'est muée en veuve noire, vénale qui veut tout garder pour elle. Charlie ne l'a pas loupée! (cf: caricature de mante religieuse)

 Elle a tout faux. Et visiblement, ne comprend pas la situation qui s'est logiquement retournée contre elle.

A trop en vouloir. Et dans un trust californien  !

On ne se garde pas un mythe pour soi-seul.

 

                                                                       Sylvie Neidinger

 

                                   Rubrique PEOPLE Hallyday Johnny

 

28/03/2018

Le système Laeticia s'effondre

Alors que la Justice s'est montrée en faveur des enfants  aînés de Johnny récemment, l'opinion publique a largement fait son choix: le principe de ne pas déshériter les enfants.

Ceux qui comptent médiatiquement, anciens amis de Johnny  ont également snobé Mme 100%. 

*Laeticia accumule les déconvenues suite à son appétit trop vorace qu'elle pensait légitime et dont la notion d'amour a été bien caricaturée par Charlie en mante religieuse.

*Ses manipulations apparaissent au grand jour. Telle  la fausse  déclaration témoignage de Jean Reno en sa faveur, finalement rédigée par le secrétariat de Laeticia.

*André Boudou père intervient cette semaine dans les médias. Il  ne parle que d'argent à propos de Johnny. Le clan Boudou s'enfonce...

*La grand-mère Elyette dont on lit qu'elle n'est qu'une façade entre dès lors en zone de turbulence judiciaire: une façade?... donc  un prête nom. Alors c'est de l'abus de bien social. Elle se retrouve désormais au coeur de la bataille judiciaire autour de l'héritage:  "celle-ci ayant, notam­ment, avoué servir de prête-nom aux socié­tés gérant les droits d’au­teur du rockeur. Si ses affir­ma­tions sont avérées, la grand-mère de Laeti­cia pour­rait être pour­sui­vie en justice."

Difficile pour le camp Boudou.

* La grand-mère de 82 ans, pas juriste pour un sou  mais bavarde,   clame, ridicule,  que les aînés ont "déjà eu". Si déjà il y a eu début de "partage" sous la loi ....française s'entend. Alors la loi française prévaut dans l'héritage Johnny. CQFD.

*Laeticia a   caché des enfants aînés et du fisc hexagonal les biens dans des trusts californiens.Tout est-il bien légal?

*Elle y est nommée comme  unique récipiendaire de TOUT  au sein des trusts et après elle son frère . Ceci ne protège pas du tout  les deux enfants Jade et Joy. Là encore, son avocat rame, peine à justifier. La plaidoirie médiatique de Maître Amir-Aslani  pro Laeticia  qui "aime ses enfants donc leur léguera dans le futur les biens " est juridiquement fausse sur ce point. Rien ne garantit l'héritage de ses petites filles par le trust. Cela semble d'un amateurisme certain...

*Alerte plus sérieuse. Les fans, choqués de l'éloignement du corps à St Bart, disent  désormais ne pas vouloir acheter le futur album en raison de cette histoire de gros sous.  Un album où- semble -t-il-  en plus de lui avoir légué tout sa fortune, Johnny  "demanderait .... pardon" à Laeticia!

Barnum circus médiatique.

*La défense organisée par Laeticia en cette semaine qui précède d'audience au TGI de Nanterre CHOQUE les fans. Elle présente Johnny sous des angles peu reluisants ( ses derniers jours etc). Etrange. Etonnant d'attaquer Johnny pour mieux se défendre! Carine Piccio l'avocate de David s'en offusque à juste titre et la traite de manipulatrice.  L'épouse s'enfonce.

* Une preuve encore, cette semaine, le producteur Sébastien Farran, monte au créneau pro  Laeticia en démolissant l'image de Johnny dans un grand déballage.Johnny était selon lui "un homme qui flotte dans son calçon"(!) 

Quel mode de défense sordide...

Farran s'inquiète. Si les fans n'achète pas l'album, il engrangera moins. Il se fera moins d'argent que prévu. Laeticia aussi. La Warner aussi.

Pathétique.

                                                                                        Sylvie Neidinger

 

                                              Rubrique PEOPLE Hallyday Johnny

              

 

21/02/2018

Laeticia en mante religieuse

L'hebdo Charlie a choisi son camp par une caricature en Une: l'épouse du chanteur en mante religieuse.

Une mante qui a divisé pour régner et mieux "bouffer" l'héritage in fine.

Qui capte les biens de son époux en déshéritant les enfants de Johnny ( rappel ses propres filles Jade et Joy ne bénéficient pas non plus de  protection réservataire avec le système de trust californien en place)

Les sociétés françaises liées à Johnny sont dirigées par sa grand-mère. Exemple Mamour SARL ( cela ne s'invente pas!)  

Le trust américain serait aux mains du frère comme exécuteur testamentaire en cas de décès de l'épouse.

Laeticia  au centre de ce montage lié à sa famille Boudou  ne comprend pas ce qui lui arrive, judiciairement et médiatiquement. Ni que la bataille va durer des années...

Etonnant déni.

L'argent rend fou, CQFD.

                                                  Sylvie Neidinger

 

Femme vénale,  yoko ono, cette caricature de presse... tout y passe. Selon un micro sondage du Point, sur 60 000 réponses, 88 % sont pour Laura et David. Un choix massif du public.

 

https://www.voici.fr/news-people/actu-people/laeticia-hal...mante moins.GIF

https://www.voici.fr/news-people/actu-people/laeticia-hal...

 

               Rubrique PEOPLE Hallyday Johnny

18/02/2018

Line Renaud ! Johnny a bien allumé le feu...

Les acteurs de la vie de Johnny se positionnement les uns après les autres.

Majoritairement en faveur des enfants spoliés. De même que le grand public.

Plusieurs fans réclament le silence, impossible ici puisqu'il y a procédure. Le statut désormais mythique de Johnny, ses obsèques nationales grandioses rendent la non médiatisation impossible.

Question de beurre et d'argent du beurre. Une star qui  brille peut aussi pâlir.

Régine, Eddy Mitchell parrain de Laura, Joey Starr , Daniel Hechter, Dominique Besnehard (agent) Didier Barbelivien,  Brigitte Bardot, Sylvie Vartan évidemment soutiennent les aînés.

 Line Renaud est sortie hier de sa réserve. Elle sent le vent tourner pour son filleul "vedette" francophone de premier plan.

Elle déplore ce tintamarre qui selon elle aurait "chagriné Johnny"qu'il faudrait "laisser en paix" (...!)  

demande en fait que soit respecté l'esprit    des obsèques exceptionnelles. Sauf que l'esprit de Noël ne règne pas dans la structure familiale.

A 89 ans, elle se dit proche des deux camps  et ne pas se positionner. Mais choisit indirectement Laeticia Boudou dont elle est plus proche.

La vieille dame évoque Laura et David par des phrases négatives ( 3 fois "pas" dans sa phrase, c'est dire...)

Depuis quelques années, j’ai eu moins d’opportunité de rencontrer Laura et David que Laeticia que je voyais toujours avec Johnny. Mais ce n’est pas pour autant que je n’apprécie pas Laura et David. Je ne les juge pas, je ne juge personne. La sagesse est qu’ils s’arrangent entre eux. J’espère qu’il est encore temps."

 

Line Renaud déplore  ce linge sale qui aurait dû se laver en famille. Mais sa vision n'est pas exacte car:

-Laura Smet indique que Laeticia a verrouillé toute communication ce qui l'a contrainte, elle à agir en justice.

-David Hallyday avait effectivement du mal à rencontrer son paternel, voire ...Line Renaud. Laeticia faisait le vide ! Lorsqu'il allait voir son père à Marnes-la-Coquette avec ses filles, il n'était même pas convié à rester avec les invités par la maîtresse des lieux. 

Les témoignages se succèdent sur les éliminations opérées. Jusqu'à la cuisinière virée....laquelle indique que cela allait jusqu'au chien apprécié de  Johnny, éliminé par Laeticia.

                                              NOIR C'EST NOIR

Line Renaud a bien conscience de la catastrophe autour de l'image du chanteur.En fait c'est la sombre réalité du chanteur qui émerge !

Johnny a lui même allumé le feu familial.

En tant que marraine du sire, elle aurait du l'éduquer à ne pas ...déshériter ses enfants.

Johnny et Laeticia se disaient catholiques : leurs croix portées, les obsèques à la Madeleine, Johnny baptisé ayant pour marraine...Line Renaud. Les valeurs  de toute religion et pas seulement celle là ne réclament pas de déshériter les  enfants!

   REGLEMENT DE COMPTES AU PREMIER SENS DU TERME

Actuellement se joue devant les médias au sens propre du terme un règlement de comptes (les notaires en ont l'habitude !) Une question d'argent et pas seulement. Une question de respect aussi.

Laura et David fils de vedettes et eux même vedettes, ayant des moyens financiers certains réclament - et c'est leur DROIT absolu-la reconnaissance patrimoniale du père, face à une brutale captation à 100% par la belle-mère.

La situation faite aux enfants aînés par le petit chéri de Line Renaud est sentimentalement d'une violence inouïe (C'est violent et sauvage. Un autre enfant de vedette en témoigne le fils Bashung.)

Déshériter est  juridiquement incompatible avec le droit français pays dont Johnny tirait ses revenus.

                                                                    Sylvie Neidinger

 

                                 Rubrique PEOPLE Hallyday Johnny