12/07/2017

Suicide du Juge Lambert: un système médiatique/politique/judiciaire français malade

En observatrice active des médias, j'avais sursauté en mai 2017 lorsque l'affaire Grégory vieille de 33 ans surgissait récemment comme un cheveu sur la soupe entre les deux tours des présidentielles.

Soit il y avait des éléments nouveaux définitifs  qui justifiaient ce timing. (Mais bon après 33 ans on n'était plus à un mois près tout de même....!)

Soit la " re-sortie" de cette affaire de la naphtaline pile  à ce moment là, en mai avait pour but de détourner l'attention des médias qui enquêtaient avec pressions sur les turpitudes du camp macron.

Camp qui dit laver plus blanc mais est bien gris sinon noir : enquête Ferrand, enquête sur la soirée Macron aux USA, enquêtes sur les emplois européens du Modem...

Lesquelles enquêtes sur LREM ont abouti après l'élection au départ de ministres à peine nommés par le supposé "chevalier blanc". Il y avait effectivement matière à enquêter sur l'environnement de la République en marche ...

Opportunément cette vieille affaire  judiciaire vosgienne datant du 16 octobre..... 1984 est venue reprendre la Une du  fil d'actu.( oui c'est bien écrit 84)

Mais finalement sans grands éléments nouveaux en juin 2017 justifiant un tel raout ! En tous cas à ce stade.

Les médias s' acharnent aujourd'hui sur ce dossier comme ils le firent à l'époque dans les années 80 dans la vallée de la Vologne. ( un journaliste avait été jusqu'à  poser un micro dans la maison privée de protagonistes !)

Un hallali que le Juge Lambert alors jeune magistrat inexpérimenté ne savait gérer dans les années 80.

L'affaire Grégory sera un tournant majeur pour la France judiciaire car symbolique à la fois  d'un échec de la justice française, l'irruption des médias en meute sur un sujet et le changement de méthode d'enquête, plus scientifiques désormais.

Oui, le juge Lambert a objectivement fait n'importe quoi à l'époque. Il avait un visage d'ado.

C'est connu.

Tellement attaqué, il publiera deux livres pour expliquer combien il fut bouc-émissairisé.  Et quelles étaient ses conditions de travail : seul juge d'instruction à Epinal avec 229 dossiers en cours !!! L'indigence d'un ministère et ensuite la hargne des autorités, des médias à stigmatiser le "petit juge"...

Le supposé tournant "de méthode d'enquête" consécutif aux errements de la justice dans cette affaire date des  années 80. Or stupéfaction en 2017 la méthode ne semble pas meilleure ...A commencer par un timing suspect.

                           BFM A L 'ORIGINE DU SUICIDE DU JUGE HIER ???LEGITIME QUESTION

L'hallali médiatique a repris plus fort encore récemment.

Hier mardi 11 juillet BFM TV publie à 10h55 les carnets du juge Simon. Ces carnets critiquent le juge Lambert et ses erreurs judiciaires. Le soir même le juge Lambert se suicide.

Trop c'est trop.

Qui de la sphère judiciaire a fourni à cette scie  médiatique nommée BFM  -qui s'en vante !-ces carnets destinés à la justice seule ?

Quelque chose n'est pas net en France dans le trio Politique/Média/Justice.

Une campagne électorale vient de s'achever avec un acharnement des médias et de la justice assez puissant sur deux candidats ( Le Pen et Fillon) Rien alors sur Macron (affaire Los Angeles) ni sur  Bayrou ( affaire identique à celle de Le Pen) Ni sur Ferrand et autres ayant employé leur famille comparativement au flinguage inouï dont a été victime le candidat de la droite.

Une fois Macron élu,  la justice a repris son cours sur ses proches.

L'affaire Gregory qui ressort opportunément entre les deux tours pour faire baisser la pression médiatique exercée sur les affaires politiques en cours pose problème.

La mise en cause par BFM du Juge Lambert -que tout le monde sait  avoir été un maillon faible ! cela a été dit et redit -pour lui refaire son procès médiatique 33 ans après sent mauvais.

Le Juge devait- il être ré-entendu et se retrouver à la Une comme les autres protagonistes de l'affaire ?

Le juge n'a pas supporté cette récente  re-médiatisation. Il s'est supprimé. Il est marié; Il a une famille.

D'un mort au départ ( l'enfant Grégory retrouvé noyé ligoté) on en est au troisième mort : l'oncle Laroche et maintenant le juge Lambert !

Un véritable cas d'école judiciaire n°1) victime = décès par assassinat  n°2) le supposé coupable Laroche= décès, tué par le père de l'enfant n°3) le juge d'instruction= décès par suicide

La république française est bien malade.

Et le nouvel arrivant ne la soigne pas bien au contraire.

Le nouvel ordre politique macroniste qui s'est vendu au plan marketing en  lavant  plus blanc semble tout aussi sale.  Avec l'orgueil et la morgue en plus.

Comme certains médias procureurs médiatiques.

Le scandale médiatique  de cette affaire Grégory arrive après une campagne politique lourdingue qui   mettait en avant Macron tout en démolissant les autres.

Jusqu'à quand  cette collusion politique, judiciaire et médiatique ?

 

                                                                                   Sylvie Neidinger

 

 

 

 L'acharnement sur l'ancien  juge Lambert 33 ans après: le document BFM publié à 10h55 .Le soir même le juge Lambert se suicide !!! Ici copie de la Une en question

macron,ferrand,affaire gregory,juge lambert,bfm,vologne,linchage médiatique,médias procurteurs médiatiques,justice,france

http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2017/07/13/affaire-gregory-la-gaffe-suisse-285132.html

 

04/07/2017

Sarcophage herculéen exposé cet été à l'Unige avant d'être restitué

Le  magnifique sarcophage  extrait des Ports-Francs suite à un contrôle d'inventaire des douaniers en 2010  a été de fait  retiré du circuit illégal des biens archéologiques pillés.

Une décision de Justice a ordonné le retour du magnifique artefact vers le pays d'origine, la Turquie, en septembre prochain.

En attendant, elle loge dans la salle des moulages de l'Unige . Et surtout ELLE EST ACCESSIBLE  PAR LE GRAND PUBLIC.

La pièce magnifique est visible dans les sous-sols de l'Uni Bastions jusqu'en septembre.(attention: le plan d'accès scotché sur place à l'entrée de l'Uni pour orienter n'est pas très exact. Et tous cas le jour de ma visite le plan d'orientation ne correspondait pas...)

Rappelons l'intéressante étymologie de cette cuve destinée à contenir un cadavre ou un cercueil:

"Le mot français sarcophage vient du latin sarcophagus désignant le tombeau. Il s'agit d'un emploi substantivé de l'adjectif sarcophagus (du grec σαρκοφάγος (σάρξ, sarx désignant la chair, φαγεῖν phagein, manger) et veut dire « mangeur de corps ou de chair ». Une pierre calcaire (d'où l'expression lithos sarkophagos, λίθος σαρκοφάγος) était utilisée pour des sépultures antiques et qui, d'après les croyances de l'époque, hâtait la disparition des chairs (détruisait les cadavres non incinérés) ; sarx, sarcos signifie « chair, viande » ; phagein sert à compléter le verbe esthein qui signifie « manger, dévorer »".

 

                                                   Sylvie Neidinger

 

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/inestimable-sarcophage-restitue-turquie/story/13018107

http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/inestimable-sarco...

http://www.unige.ch/sciences/terre/fr/actualite/un-sarcop...

 

IMG_6478.JPG

crédit images photo@Neidinger

01/02/2016

Justice en "remise gracieuse": Hollande, Fabius...

1-François Hollande commet cette semaine un acte  monarchique: la grâce présidentielle à propos de l'affaire Jacqueline Sauvage, cette femme  victime de sévices graves depuis des années qui avait assassiné son mari, à froid, dans le dos, sans motif de légitime défense immédiat, mais avec de sérieux motifs de se protéger d'une violence quotidienne inouïe durant 47 ans ( avec suicide de son fils et filles violentées).

La décision est bien accueillie à droite comme à gauche en raison du cas spécifique .

Pourtant des juristes  Philippe  Bilger entre autres, Mme Céline Parisot , secrétaire générale du Syndicat de la magistrature ) s'insurgent sur les ondes contre ce privilège régalien français accordé au Président  certes inscrit dans la constitution mais clairement issu du temps royaliste.

La syndicaliste dénonce une confusion des pouvoirs et un privilège issu de l'ancien régime.

Ils signalent que cela créé une distorsion. Car bien d'autres dossiers sont en attente. Pourquoi celui là et pas les autres ??? Pourquoi casser deux décisions de jurys populaires?

La dame est tout de même meurtrière, avec préméditation.Il semble qu'elle avait son permis de chasse et tirait même mieux  que son mari.

Ce qui peut déranger effectivement.

                                   LIEN INCESTUEUX  JUSTICE ET POLITIQUE ?

Autre argument: une certaine politisation  de la justice.

L'affaire Sauvage a beaucoup mobilisé les femmes ( plus de 500 000 signatures)....par  les associations.

Oui justement, il y a de la politique derrière . Ces associations militent clairement pour réviser la notion de légitime défense à propos des femmes battues.

Il ne s'agit pas ici de se prononcer sur ce sujet précis du militantisme féministe  mais sur l'instrumentalisation de la justice:

-François Hollande  avait critiqué la grâce présidentielle quand il était dans l'opposition

- A un an de la présidentielle cette grâce arrive à point nommé pour... cajoler l'électorat féminin.

                              REMISE GRACIEUSE: TERMINOLOGIE 100% INADAPTEE

Ce qui étonne dans cette affaire Sauvage est le vocabulaire retenu pour cette remise de peine bizarrement nommée par l'Elysée la "remise gracieuse".

Cela est véritablement comique car en voulant  mêler "remise de peine" et "grâce présidentielle" on aboutit  à "remise gracieuse" ce terme  strictement  lié à ...l'argent et aux impôts !!!!!!!

Chassez le naturel de François Hollande et  l'inspecteur des finances, qui a chargé la barque  des impôts dans ses premières années de gouvernance revient au galop !

2-Christiane Taubira publie aujourd'hui un livre contre la déchéance de nationalité à peine cinq jours après sa démission du mercredi 27 janvier 2016.

La mauvaise langue dira qu'elle a bien eu le temps d'écrire alors qu'elle était ministre, fonction normalement surchargée...Ce matin la droite enclenche direct sur ce thème. Selon  la porte-parole des Républicains Valérie Debord  «la sortie de ce livre montre l’égoïsme incarné à un niveau rarement atteint dans la République. Cette femme, en fait, alors qu’elle se disait affairée à s’occuper de notre justice, ne préparait que son avenir»

La bonne langue dira que le pamphlet apportera réflexion. La décision de créer deux sortes de devenir judiciaire pour les  français de mono-nationalité ou pluri-nationalités mérite débat.

Le "circulez il n'y a rien à voir " valsien,  par trop impératif, est en train de cliver la société et la gauche en particulier. Tout débat tient de la Démocratie salutaire non imposée par le haut.

Le Droit est déjà assez compliqué. Si il faut encore créer du double langage judiciaire...

                                                TIMING POLITIQUE

3-Fabius père et fils. Concernant le ministre des affaires étrangères c'est le timing ( politique ? ) de la justice qui étonne. Cela fait des mois voire des années que la presse se fait échos des frasques de Thomas Fabius. Il est mis en examen seulement cette semaine, à quelques jours du remaniement gouvernemental  annoncé et du départ probable de Laurent Fabius que la presse annonce partant pour le Conseil Constitutionnel.

Mis en examen plus tôt Thomas Fabius  aurait porté ombrage à son père.

En tout état de cause, le papa n'est certes pas responsable des actes de son fils.

Là où la justice ne s'exprime pas, c'est à propos de Laurent Fabius lui-même.

De son  basique soutien verbal, enregistré et imprimé  au groupe Al Nosra, groupe qui appartient à l'obédience d'Alqaida. C'était en décembre 2012 .

Ce blog l'a  écrit  à plusieurs reprises à très tôt.

Aujourd'hui cette  info commence à bien circuler. Il suffit de taper sur google "fabius  al nosra" ou de lire. Xavier Panon, "Dans les coulisses de la diplomatie".

Police et Justice s'intéressent à juste titre à cette jeunesse qui rejoint les rangs combattants remplit les fiches S etc.... mais omet de poser des questions aux politiciens qui ont dès 2012 et en 2013 transmis des armes aux islamistes syriens d'AQ (puis EI puisque les armes ont changé de mains).

Cela a été  effectivement un choix régalien de François Hollande/Fabius que d'avoir  soutenu ces groupes infréquentables. C'est  politiquement incorrect que de le signaler depuis que ces groupes ont étendus leurs champs de bataille aux  pays qui les soutenaient dont la France qui a subi des actes de guerre en retour...

C'est d'ailleurs là  toute l'ambiguité de ce conflit syrien que la position ambigüe de la France ( plus directe que les autres, très va-t-en-guerre) des pays de l'Otan et leurs  alliés et leur double jeu (Turquie, AS, Qatar...).

Pour François Hollande ses choix de politique étrangère, totalement contraires au NON  interventionnisme de Jacques Chirac est  plus que la fin de l'Etat de grâce....

L'Etat de grâce hollandais  a eu sa tête coupée...dès 2012 ! A l'époque personne ne commentait.

Aujourd'hui les livres donc l'histoire commencent à s'écrire.

 

 

                                                                                      Sylvie Neidinger