20/04/2018

N'est pas CHIRAC qui veut

La France reste membre du Conseil de sécurité, tout  comme le Royaume-Uni,  plus au titre de ce qu'elle fut que ce qu'elle est.

Ces anciennes puissances coloniales devenues puissances moyennes  gardent toute leur place au sein des instances internationales en raison d'un passé d'expérience.

Mais à trop en faire elles se dévalorisent.

France et Royaume-Uni  viennent de se distinguer par une sortie hors du droit international: les récents bombardements type "cow-boy-gendarme du far-west" sur la Syrie.

Theresa May et Emmanuel Macron en tapant ainsi hors des résolutions de l'ONU et en médiatisant à outrance ce coup d'épée dans l'eau  fragilisent la crédibilité juridique de leurs pays sur la scène internationale. 

Macron n'est pas CHIRAC, loin s'en faut.

Jacques Chirac fut le dernier véritable héritier de Charles de Gaulle. Lequel, après guerre a gentiment demandé aux américains de démanteler leurs bases installées dans l'hexagone. Et pris en compte la réalité multilatérale.

L'époque était aux Indépendances. Syrie....premier  pays à clamer son indépendance juste après la 2ème guerre mondiale en 1945.

Durant les années Chirac, la France a compté. Lorsque la France se place à égale distance entre tous, USA, Russie, Chine, elle compte dans le monde.

Le discours de Villepin à l'ONU contre la guerre en Irak, brillant et applaudi était en fait la traduction des positions du Président Chirac.

La vieille Europe ne voulait entrer dans cette prise de possession du moyen-orient par les américains, camouflée sous le casus belli fallacieux d'armes chimiques au supposé kurdistan irakien (se rappeler le ridicule de la fiole agitée à l'Onu par le général Powell comme preuve...)

 Bis repetita en Syrie. Même scénario, kurdes compris.

Depuis l'invasion en Irak par les troupes US, le  proche-orient est à feu et à sang.

Et l'Irak n'a pas suffi.

Nicolas Sarkozy a plongé la Libye avec la même Bande des trois (USA+GB+France) dans un chaos anarchique, en outrepassant une résolution de l'ONU juste destinée à une exclusion aérienne. Modèle d'instrumentalisation déviante du droit.

Bis repetita en Syrie avec les incidents qui démarrent en 2011 dans deux villes frontières..... François Hollande  envoya très tôt ses services secrets sur place et armé les jihadistes locaux (dont al nosra  soutenu à Marrakech par les célèbres paroles de Laurent Fabius en défense de ce groupe jihadiste "qaïdiste" , tous rebelles financés par Qatar, Arabie Saoudite pays amis de Sarkozy, Hollande etc.)

Plus récent encore la protection dont a bénéficié Daesh à Rakka dont les troupes furent autorisées à ...évacuer par les occidentaux en double jeu.

Macron vient de participer à des frappes illégales. Frappes de communication surtout...Il semble que les armements français aient eu du mal à envoyer les missiles ! Un raté à l'allumage.

Le président  français fait plaisir à Donald Trump qui va le recevoir bientôt.

L' ego démesuré d'Emmanuel Macron s'en trouve honoré.

Et la place de la France dans le monde...diplomatique un peu plus ternie.

N'est pas Chirac qui veut.

                                                         Sylvie Neidinger

 

 

Rappel: l'existence de la Fondation CHIRAC  pour la PAIX

 

04/12/2013

5ème Prix Chirac de la Paix. Contre le viol comme arme de guerre

Pour la 5ème année, la Fondation Chirac remettait son Prix pour la Prévention des Conflits le jeudi 21 novembre, comme de tradition, en la salle Levy-Strauss du Musée du Quai Branly.

fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branlyEn la présence de Jacques Chirac. Ce qui ne fut pas le cas en 2012.fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

Denis Mukwege est lauréat 2013.

L'association Femmes Africa Solidarité recevant elle, le Prix Spécial du Jury.FAS fut fondée à Genève en 1996 par Bineta Diop pour ...prévenir (déjà!) les conflits en Afrique.

 Le viol est l'un des plus vieilles armes de guerre connues. Mais la modernité en industrialise les méfaits.

fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branlyFils de pasteur, Denis Mukwege, médecin exerce  à Bukavu , Sud-Kivu fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly(RDC) puis fonde l'hôpital de Panzi avec une ONG suédoise en 1999.

Il est amené à gérer les résultats dramatiques de la destruction volontairement programmée ...des organes génitaux féminins par objets tranchants. Ce, en plus des traumatismes psychologiques liés aux viols de masse. Cela se passe  au Kivu et régions avoisinantes.

Le lauréat s'efforce d'obtenir dans son institution ...justice, en plus de soigner. En fournissant assistance juridique.

Le respect du Droit comme meilleur soin psychique !

AREOPAGE POLITIQUE DE TRES HAUT NIVEAU

La presse a cette année plus que les autres, bien médiatisé le Prix Chirac.

fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branlyCertes, le Président de la République Hollande et une quinzaine de ministres actuels et anciens (Baroin, Alliot-Marie, Juppé, Toubon, Valls, Douste-Blazy, Benguigui....) ont fait le déplacement.fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

Mme Irina Bokova, présidente de l'Unesco, les Ambassadeurs. M Barnier (UE)

La salle comme à son habitude était également  forte de témoins de la vie civile (Yann Arthus Bertrand, membre) François Pinault, Edgar Morin, M Marin , Yves Coppens...

Au départ de celui qui gouverna la France 14 années durant, le salut des chiraquiens indéfectibles (photo)

La première édition, à la Sorbonne en 2009, avait déjà connu une forte médiatisation post- évènement suite à la visite présidentielle  de N Sarkozy. Lequel fut un peu provoc' ce jour là face à une salle de gaullistes...historiques (souvenir)

FLAMBEAU REPRIS PAR CLAUDE CHIRAC

En 2013, les médias ont vu le verre à moitié plein ou vide. C'est selon :

-Les uns indiquant combien la présence du Président Hollande apporte de visibilité à la Fondation qui manquerait  de moyens. Certes elle a souffert d'une certaine absence physique, dans ses locaux, de Jacques Chirac pour motifs de santé. Elle dut réduite sa voilure mais elle est bien vivante, soutenue par ses sponsors dont la Fondation Orange, le Conseil supérieur du notariat et autres...!!!!! Le Prix est tout de même doté  de 50 000 euros et la Fondation Chirac soutenue par un dynamisme toujours  très très  puissant autour de la personnalité du fondateur.

-les autres soulignent combien François Hollande en déficit de notoriété avait  tout à gagner à se montrer auprès du célèbre Président. Il a d'ailleurs démarré son discours par le lien corrézien qui les unit...

Mais le principe de base du journalisme étant "un article=un angle", l'angle principal étant focalisé sur la petit histoire inter-présidentielle, très peu de médias ont signalé cette année le passage de témoin entre le père et sa fille.

Claude Chirac a présidé avec maestria la cérémonie. Très chiraquienne en fait (normal!): forte présence mais sous une grande simplicité, humour, à l'aise avec tous, des plus officiels aux inconnus, humaine. Un salut à" Bernie"au passage...fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

Ce n'était pas gagné face à une salle si institutionnelle ! Elle a franchement réussi à  reprendre le flambeau. Pour mener la Fondation en total accord avec Jacques Chirac  mais par délégation. A la barre désormais.

Pour pouvoir continuer à doter du Prix Chirac, chaque année, les  véritables militants de la Paix qui s'engagent sur le terrain difficile des conflits, en Afrique et ailleurs, à corps perdu.

Pour "mobiliser afin que les principes de paix prévalent sur les facteurs de guerre"phrase clef de l'action.

Rappel: le prix de la  Paix était allé en 2009 à ....un pasteur et un imam. L'imam Ashafa et le pasteur James Wuye  dialoguaient  entre eux et leurs communautés respectives au Nigéria contre les exactions inter-religieuses.

Notamment celles du groupe  Bokoharam aujourd'hui tristement célèbre.

Groupuscule semant la terreur, d éjà évoqué par la fondation Chirac, très en amont en 2009.

Ce, avant tout le monde...Mais la guerre a été plus forte. De facto, le combat pour la Paix encore plus justifié !

                                                                                                                      Sylvie Neidinger

*Petit retard pour la rédaction. Mes photos un peu ratées d'ailleurs,souvent floues mais pour des clichés dont certains sont inédits car pas vus dans la presse absente à ce moment là.

Précédents articles de ce blog sur ce thème:

2012:  http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/fondation+chirac

2011: http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2011/11/26/prevention-des-conflits-la-voix-portee-de-jacques-chirac.html

Pour 2009 et 2010:  ce blog n'existait pas encore...

Les lauréats 2013 entourés de Claude Chirac, M Marin (directeur du Musée et membre de la Fondation)Valérie Trierweiler.

fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

 L'enfant feuille cette année entre les mains bienveillantes du docteur Mukgewe

fondation chirac,jacques chirac,claude chirac,bernie,denis mukwege,kivu,fas,femmes afric solidarité,viols de masse,musée du quai branly

.

Série n°1 de #BlogNeidinger Prix de la Paix- Fondation Chirac

3/3- 5ème Prix  Chirac de la Paix. Contre le viol comme arme de guerre      2013

2/3- Prix 2012 de la Fondation Chirac pour la 1ère fois en son absence       2012
1/3-Prévention des conflits: la voix portée de Jacques Chirac                        2011

 

05/08/2013

Les USA vont rendre les milliers d'objets archéologiques volés en Irak

Cette info vaut son pesant d'or. Sans commentaire.

Elle date du 26 juin à 20h40 , trouvée dans le journal le Monde et pas du tout reprise par d'autres médias

irak, vol, archeologie, armée US

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Extrait :

"Les Etats-Unis vont rendre à l'Irak près de 10 000 antiquités, dont certaines avaient été dérobées au Musée national irakien à la chute du régime de Saddam Hussein en 2003, a indiqué, vendredi 26 juillet, une source officielle.

L'accord, qui vient d'être conclu, prévoit le retour des différents objets d'ici un an après que l'université de Cornell, dans l'Etat de New York, les aura recensés et que ces informations auront été transmises à une banque de données informatique, selon Bahaa Al-Mayahi, conseiller auprès du ministère de la culture.

"Certains détails restent à régler, mais l'accord pourrait être signé à tout moment, après quoi le transfert de milliers d'objets pourra commencer", a-t-il déclaré. "Nous avons convenu de ne pas aborder la question de savoir comment ces objets sont arrivés aux Etats-Unis", a-t-il ajouté.

130 000 PIÈCES DÉJÀ RETROUVÉES

Des milliers de soldats américains ont été déployés en Irak de 2003 à 2011. Les Etats-Unis ont ces dernières années déjà rendu plus de 1 500 antiquités irakiennes, a-t-il précisé. Celles-ci comprennent des trésors archéologiques babyloniens, sumériens, et akkadiens"

                                                                **

Pour compléter ce sujet : une journaliste Joelle Pénochet, anthropologue et journaliste indépendante  a écrit un article   très documenté sur le thème.  Mais attention il est publié sur un site ultra militant et très anti-américain, dans la mouvance tiers-mondiste. C'est donc à lire...en adulte, avec du recul.

  http://www.internationalnews.fr/article-vandalisme-et-pillage-en-irak-berceau-de-la-civilisation-par-joelle-penochet-49644181.html

 Je propose toutefois ce lien car son analyse de l'histoire récente irakienne est  pertinente, argumentée  et le lecteur: seul juge! 

Problème lié à ces vols : malgré le fait de rendre les objets, la destruction "scientifique" est définitive. Car les archéologues ne sont pas des collectionneurs.

C'est tout l'environnement de l'objet, son contexte, les strates qui importent  !!

Ces artefacts rendus par milliers, hors de toute connaissance des lieux de provenance ne rétablisssent pas du tout la situation culturelle  définitivement catastrophique pour l'Irak berceau de la civilisation mondiale (toute la zone en fait est notre source: y compris la Turquie,  la Syrie, et le Levant)

Selon la loi onusienne, tout occupant se doit de protéger, entre autre, le patrimoine.


Le président Chirac avait en avril 2003  évoqué un "crime contre l'humanité" à propos des pillages commis en Irak.

                                                                                                     Sylvie Neidinger

                                        

                                      RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

08:58 Publié dans Pays- Surya, Pays-Usa | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : irak, vol, archeologie, jacques chirac, armée us | |  Facebook | | | |