UA-65882359-1

30/11/2017

L'unique original des clauses secrètes de l'Edit de Nantes encore visible au Musée Dauphinois de Grenoble. Se dépêcher.

Il faut se précipiter au Musée Dauphinois, expo Lesdiguières et grimper la Bastille si l'on veut avoir sous les yeux un original du célèbre Edit de Nantes qui porte la signature de Henri IV.

L'unique original, rescapé de l'histoire, de la partie du texte qui concerne précisément les  "clauses secrètes"de cet acte juridique. protestantisme,protestants du dauphinois,connétable lesdiguières,isère,dauphinois,#blogneidinger,musée dauplinois,farel,stéphane gzl,françois boulet,archives départementales 38,editions pug

Se précipiter avant le changement prochain par un fac-similé.

La pièce originale va en effet réintégrer ses pénates  protectrices aux Archives Départementales de l'Isère.

Les protestants dauphinois sont en véritable renaissance historique. Ils se penchent sur leur passé. Et pas simplement autour de la célébration du demi-millénaire.

Rappel: les Farel, Fazy, Eynard, bien connus des genevois (plus que des dauphinois...) sont bien des "locaux"dauphinois !

Un renaissance grâce au  travail de fond de deux personnalités compétentes.

Le travail scientifique de Stéphane Gal du Laboratoire Historique de Recherche de Rhône-Alpes. Dont la recherche fait ressortir l'impact du dernier connétable de France, Lesdiguières Il en publie un ouvrage édité aux PUG Issu du même milieu culturel que Farel, le gapençais.

Le travail de recherche autour du protestantisme réalisé par le très enthousiaste  François Boulet.

L'expo du Musée est une magnifique ...conséquence de ce travail intellectuel réalisé en amont.

                                                                    Sylvie Neidinger

 

La signature originale de Henri IV sur cet unique exemplaire original des clauses secrètes de l'Edit de Nantes.

protestantisme,protestants du dauphinois,connétable lesdiguières,isère,dauphinois,#blogneidinger,musée dauplinois,farel,stéphane gzl,françois boulet,archives départementales 38,editions pug

 

 crédit images Sylvie Neidinger

25/09/2016

Coupe Icare 2016: soleil, imagination, humour, technicité et vent portant

Imagination, folie douce ce week-end au Touvet (Isère) coupe icare 2016,le touvet,lumbin,isere

Le plus grand rassemblement mondial de vol libre,  delta et para.

La Coupe Icare 2016.

Magnifique soleil.

Avantage pour ceux qui n'étaient sur place (dommage...) c'est multi filmé, multi photographié.

Tout et n'importe quoi vole en ce moment  dans le ciel de la magnifique vallée du Grésivaudan: des sorcières, des araignées, des footballeurs, des chauve souris, des abeilles.  Licornes, cheval blanc, cigognes....

Humour au rendez-vous !

Les participants viennent du Japon, de Russie...de Grenoble, de partout.

Les femmes fort  présentes  dans le public, et dans les airs.

http://paragliding.rocktheoutdoor.com/evenements/actualites-coupe-icare/

 3 heures de départ carnaval de samedi 24 enregistrés ici:

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/isere/grenob...

 

     10 000 participants et...un décès à déplorer: un Espagnol se serait envolé en dehors de l'organisation et rabattu sur la falaise.

Le vol libre reste dangereux évidemment.

                                                                          Sylvie Neidinger

 

 

photos= capture d'écrancoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,iserecoupe icare 2016,le touvet,lumbin,isere

08/06/2016

Mont Granier: coulées de laves torrentielles à 100 km de Genève

Une face de montagne s'est écroulée par éboulements en avril/mai dernier avec de spectaculaires coulées géologiques proches du  village de Chapareillan, sur le  Mont Granier.mont granier,isere,coulée de lave torrentiels

L'éruption sociale française de ces dernières semaines a quelque peu masqué cette information aux images "géologiques"pourtant fort spectaculaires.

Les randonneurs, spéléos, adeptes de l'escalade en sont marris car l'accès du site désormais  interdit .

nouvel-eboulement-au-granier

"C'est la troisième fois en moins de quatre mois qu'un éboulement se produit sur la montagne de Chartreuse célèbre pour son effondrement en 1248, la plus grande catastrophe naturelle des Alpes."

mont granier,isere,coulée de lave torrentielsLes scientifiques ont pu filmer  les impressionnantes coulées de lave torrentielles. Et s'enfuir tellement la situation devenait dangereuse.

Un phénomène rare qui voit des blocs de plusieurs tonnes flotter dans un magma visqueux de boue, roche et eaux mêlés.

Exceptionnel film de cette coulée qui a par endroit croise... les routes asphaltées..!

Visualiser  deux reportages vidéos impressionnants sur le site France 3 Alpes.

Particulièrement cliquer sur celui tout en bas  qui interviewe Fabien Hoblea, Enseignant-chercheur en géographie environnementale, Université Savoie-Mont Blanc et montre le phénomène géologique de près.

 Ce,  quelques encablures de Genève.

                                                              Sylvie Neidinger

mont granier,isere,coulée de lave torrentiels

 

crédit images captures d'écran sites web cités dont FR3

22/08/2015

Chirurgie de campagne napoléonienne...une avancée !

Lors du défilé  Berlioz/Napoléon du jeudi 20 août à la Côte-Saint-André( Isère), napoléon,chirurgie de campagne,instruments de chirurgien côte-saint-andré,isère des associations de "fous "d'histoire- au point physiquement de tenter de faire revivre le passé -exposaient dans les rues les vieux métiers.DSCN6372.JPG

Original, le stand du chirurgien de campagne napoléonienne tenu par un collectionneur individuel, certain qu'il serait aujourd'hui impossible de réunir un tel matériel du XIXème siècle devenu cher et surtout très rare.DSCN6365.JPG

Sa mise en scène est hyper réaliste, avec une  certaine dose d' hémoglobine...

DSCN6360.JPGIl assure que ces scies et outils étaient vus à l'époque comme un progrès et que les soldats blessés réclamaient eux-mêmes les amputations.

Puisqu'ils n'avaient, évidemment  aucune autre alternative. Autres temps.

Ceci dit dans nos hôpitaux modernes, les médecins ont aussi ce genre d'instruments.

Différence tout de même: hygiène et surtout anesthésie !

Sylvie Neidinger

DSCN6364.JPGDSCN6361.JPG

                                     

napoléon,chirurgie de campagne,instruments de chirurgien côte-saint-andré,isère

napoléon,chirurgie de campagne,instruments de chirurgien côte-saint-andré,isère

                                crédit images   Sylvie Neidinger

21/08/2015

BERLIOZ IMPERIAL

Exceptionnel concert ce soir au Théâtre Antique de Vienne pour la véritable berlioz,festival berlioz,te deum,chanteurs,côte-saint-andré,napoléonouverture musicale  du festival Berlioz: 1000 chanteurs dont 600 enfants pour le Te Deum à 21 heures.( 450 selon certaines sources c'est beaucoup de toutes façons !)

La Côte-Saint-André, ville de naissance du musicien et organisatrice a ouvert le Festival (20-30 août) hier soir par un "banquet pour Napoléon" aux sons des chants de cabaret du XIXème siècle antonnés sous la grande Halle médiévale.

berlioz,festival berlioz,te deum,chanteurs,côte-saint-andré,napoléon... Marteaux, Waterloo, le choeur des Esclaves, Hymne à Rousseau etc. et les airs du chansonnier  Pierre Jean de Béranger....   ont  fait suite à une parade  costumée à la ....hussarde  dans les rues de la ville animées par des métiers et scènes de la vie d'antan..

L'assistance se levait, verre à la main pour des "vive l'empereur"...d'opérette évidemment un peu surréalistes, très second degré qui surtout firent bien rire, tout comme la ....cavalerie du défilé !

Gilbert, le hussard de 2015  et son couvre chef en véritable fourrure d'ours canadienne donc ....autorisée m'a-t-il dit ! Il vient de participer à la reconstitution de Waterloo ( 8 heures à cheval d'affilée pour lui)berlioz,festival berlioz,te deum,chanteurs,côte-saint-andré,napoléonberlioz,festival berlioz,te deum,chanteurs,côte-saint-andré,napoléon

 

Deux évènements se sont mêlés hier: l'ouverture des concerts Berlioz et le périple retour de Sainte Hélène actuellement en cours (cors des Alpes de la partie).

berlioz,festival berlioz,te deum,chanteurs,côte-saint-andré,napoléon

 

 

 

 

 

 

Selon le directeur artistique Bruno Messina :

"Le festival n'a pas été créé pour Berlioz, il a été créé par Berlioz lui-même. La notion de festival commence avec Berlioz au XIXe siècle."

Berlioz est donc une source intarissable d'idées, de tentatives de décrypter l'Histoire et notre société à l'aune de sa musique et de sa vie, faite de voyages, de rencontres et d'inspirations diverses. "C'est un personnage particulier dans l'histoire de la musique française", poursuit bruno Messina, "C'est un autodidacte, un provincial, un guitariste à une époque où ils sont tous pianistes comme Liszt, Chopin, etc. Et c'est quelqu'un qui a inventé énormément, il arrive tard au conservatoire de Paris, après avoir fait un peu la fac de médecine, et là il va bouleverser les règles parce que finalement il ne les connaît pas. Il a quelques figures qui vont immédiatement le fasciner comme Gluck, comme Beethoven.Et puis Berlioz est l'inventeur de l'orchestre moderne, il est l'auteur d'un grand traité d'orchestration qui va devenir un modèle pour toute l'Europe. Etonnament, il est mal connu ou mal compris en France de son vivant, mais il va avoir des succès incroyables en Allemagne, en Angleterre, et puis il va devenir le père de la musique russe ! Donc tout ça nous donne des fils, c'est à dire qu'en plus du répertoire de Berlioz, il a laissé un tel héritage que ça nous donne autant de pistes à exploiter."

Aucune forme de nostalgie nationaliste ou napoléonienne mais comme un temps disparu que l'on a fait revivre.

 Berlioz, fantastique personnalité multiple avait-  en plus de sa créativité  musicale, et ses compétences de journaliste, producteur,  carrément inventé le "format"  Festival.

 

                                                                             Sylvie Neidinger

 http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/isere-berlioz-et-son-te-deum-remplissent-le-theatre-antique-de-vienne-22-08-2015-5027501.php

Crédit images Sylvie Neidinger la parade avec un napoléon plus vrai que nature et une drôle de cavalerie.berlioz,festival berlioz,te deum,chanteurs,côte-saint-andré,napoléonberlioz,festival berlioz,te deum,chanteurs,côte-saint-andré,napoléon

16:18 Publié dans Art-Musique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : berlioz, festival berlioz, isère, vienne, te deum, chanteurs, côte-saint-andré, napoléon | |  Facebook | | | |

01/08/2015

Combats de vaches d'Herens en Chartreuse

Demain dimanche, journée dédiée aux combats de la célèbre race d'Herens à Saint-Pierrre-de-Chartreuse (Isère) au Planolet (à 130 km de Genève).vaches d'herens, chartreuse, saint-pierre-de -chartreuse, fédration suisse d'élevage de la race d'herens,vaches de combat,

vaches d'herens, chartreuse, saint-pierre-de -chartreuse, fédration suisse d'élevage de la race d'herens,vaches de combat,L'édition 2012 avait été signalée par la Fédération suisse d'élevage de la race d'Herens.

A voir, évidemment, cette vache si particulière...en rogne.

                                                  Sylvie Neidinger

 

crédit images capture d'écran sites web cités

vaches d'herens,chartreuse,saint-pierre-de -chartreuse,fédration suisse d'élevage de la race d'herens,vaches de combat

 

16/10/2013

Le trajet huguenot... suite de l'enquête-blog

Après 1 et 2 ...3

Article n°1) - Visite du Fort-Barraux en Isère et la découverte du lien très fort de ce lieu  avec l'histoire du protestantisme par le passage des huguenots.http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/archive/2013/08/24/randos-huguenotes-245968.html

En Suisse : stiftung-via.ch/fort-barraux,isere,base kora,centre ionographique de geneve,rue fort-barreau,geneve

                                                               *************

Article n°2)- Lien établi avec la rue Fort Barreau à Genève  http://duboutduborddulac.blog.tdg.ch/tag/fort-barraux Le nom serait  lié à une auberge construite en 1663 et démolie en 1900.

                                                             **************

Article n°3)-Suite de l'enquête mémorielle autour de cette "auberge" dite le Fort de Barreau, lieu genevois que l'on va essayer d'analyser  en fonction du ...peu d'éléments dont on dispose.

En s'aidant du fonds du Centre iconographique de Genève par la base Kora.

fort-barraux,isere,rue fort-barreau,geneve

 a) La date de sa construction du lieu (1663) est légèrement antérieure à la révocation de l'Edit de Nantes (1685) Et correspond bien au   démarrage de l'exil huguenot.

b) Son usage dit d' "hôtel" signifie par définition un  lieu d'hébergement  pour gens de passage. Sur un trajet, en direction soit du nord vers l'Allemagne. Soit en entrant à Genève par la porte du Bastion Cornavin.

c) Son nom reprend bien celui du Fort-Barraux de France, distant de 110 à km. Logique. Ce fortin d'Isère correspond à une sorte de lieu de passage difficile. Une épreuve pour les huguenots. D'autres explications au choix du nom sont bien évidemment possibles.

Fort de Barreau. Le fait de porter le nom de la précédente étape permet de visualiser le trajet Fort-Barraux/Genève. Ce nom de lieu genevois  est fort ancien. Probablement dès sa construction. Il est déjà mentionné  sur un plan de 1715.fort-barraux,isere,rue fort-barreau,geneve

                                       Le Fort-Barreau de Genève :fort-barraux,isere,rue fort-barreau,geneve

fort-barraux,isere,rue fort-barreau,geneve

Observations: Fort de Barreau est une construction hors les murs. Unique bâtisse  dans un champ. Extraordinairement bien placée:

a) Pile face à la porte d'entrée de la ville de Genève  dite Cornavin

b) Et pile à la croisée de trois routes , celle qui vient du sud (Chambéry, Fort-Barraux) nommée "chemin de Peney à Genève." Celle nommée "chemin de France à Genève"(direction Gex, Jura)Enfin "chemin de Suisse à Genève"vers Lausanne.

fort-barraux,isere,rue fort-barreau,geneve

fort-barraux,isere,rue fort-barreau,geneve

Les plans suivants montrent  que le nom de Fort de Barreau est hyper valorisé, comme un nom de quartier pratiquement.

1851
fort-barraux,isere,base kora,centre ionographique de geneve,rue fort-barreau,geneve

fort-barraux,isere,base kora,centre ionographique de geneve,rue fort-barreau,genevefort-barraux,isere,base kora,centre ionographique de geneve,rue fort-barreau,geneve




et 1854
fort-barraux,isere,base kora,centre ionographique de geneve,rue fort-barreau,geneve


fort-barraux,isere,base kora,centre ionographique de geneve,rue fort-barreau,geneve







 

Toute info complémentaire sur l'hôtel Fort de Barreau est toujours la bienvenue.         

                                                                                                                          Sylvie Neidinger

                                         

 

 

 

15/10/2013

InterroGe.ch fonctionne bien! Testé sur "rue Fort-Barreau"

Ce blog avait signalé le nouveau service offert par les Bibliothèques genevoises-donc par la Ville de Genève:  répondre aux Interrogations émises par le public, par le biais d'un site numérique : InterroGe.ch

Le test s'est effectué sur la base d'un commentaire bâtisseur. C'est ainsi que je nomme les commentaires qui apportent de la matière à un article, qui l'enrichissent.

L'article en question est publié sur ce blog Neidinger le 24 août à propos de Fort-Barraux, place forte  isèroise aux porte de la Savoie. Dont la basique visite touristique en août avait montré combien ce site était lié à la Suisse. Une garnison de Neufchatel  l'ayant  même gardé.ville de genève,gresivaudan,rue fort-barreau,fort-barraux,barraux,isère,interroge.ch,blog neidinger

Ce fortin est désormais inscrit dans le parcours huguenot composé par l'association surlespasdeshuguenots.

Cette frontière ultra précise entre France et Savoie est très symbolique pour les protestants. S'ils étaient attrapés par le Duc de Savoie en la franchissant, ils étaient renvoyés côté France à Fort-Barraux justement. D'où ils partaient en exil pour les galères. Une mort assurée.

A la lecture de cet article sur Fort-Barraux,  Jean d'Hôteaux émet son commentaire avisé:

"Merci pour ce billet et les liens qui y sont assortis. Le tout fort intéressant !En découvrant Fort-Barraux (Isère) par le biais de votre blog, j'ai immédiatement pensé à la rue du Fort-Barreau à Genève, en me demandant si il pouvait y avoir une relation entre les deux, ceci malgré une orthographe différente ?
Je me suis parfois demandé d'où cette rue, qui se trouve derrière la Gare Cornavin, tirait son nom. Serait-ce une trace des Huguenots de passage à Genève ? Cordialement !

Le lien entre le Fort-Barraux lié au protestantisme et une rue de Genève nommée était très judicieux de la part du commentateur. Ce malgré la différence d'orthographe.

Personne n'ayant pû ensuite donner la moindre information en commentaire, j'ai décidé de tester justement InterrGe sur le sujet.

Le thème  correspond d'ailleurs parfaitement à la typologie de question à proposer à un service de bibliothèques. On peut comprendre qu'une question trop large du genre  : "pourquoi les oiseaux volent ?" ne conviendrait  pas trop à leur offre de service. Car les réponses dans ce cas partiraient en multiples directions : de histoire des espèces à  la portance de l'air. Soit plusieurs thèses universitaires avec bibliographies fournies...

Retrouver le lien historique entre  Fort-Barraux et rue Fort-Barreau  est, lui,  à 100 % coeur de cible de cette recherche en ligne sur InterroGE. Car les bibliothèques genevoises possèdent effectivement  à la fois les ouvrages locaux et le savoir-faire des bibliothécaires qui connaissent leur fonds.

Voici leur réponse :

"Bonjour, Nous vous remercions d'avoir fait appel au service InterroGE, voici le résultat de nos recherches :

La rue du Fort-Barreau, située dans le quartier des Grottes à Genève, nous est décrite dans "Le Dictionnaire des rues de Genève" de Jean-Paul Galland,
http://data.rero.ch/01-1071672, à la page 62 :
"Une auberge de ce nom était située dans cette rue. Elle existait depuis 1663 et fut démolie en 1900."

Nous avons également consulté l'ouvrage d'Eugène-Louis Dumont "La Genève des Grottes" où la rue du Fort-Barreau est citée à deux reprises, mais sans plus d'explication, http://data.rero.ch/01-0983942.

C'est le récit de Jean-Michel Olivier "Notre-Dame du Fort-Barreau" qui nous apprendra toute l'histoire, lisez à la p. 31 :
http://bit.ly/1edmweN
"... la rue du Fort-Barreau : Le nom est une réminiscence de l'occupation française : de 1798 à 1813, Genève devient un département de l'Empire napoléonien. Mais alors Fort-Barreau ? C'est le duc de Savoie, Charles Emmanuel 1er, vaincu par Lesdiguières, qui fait construire dès août 1597 un fort à Barraux, petit village de l'Isère sur la route qui mène de Chambéry à Grenoble. (...) Le Fort Barreau (ou Barraux) apparaît aussi dans les fameux "Voyages dans les Alpes" d'Horace-Bénédict de Saussure."

Il y a donc bien un lien entre cette rue genevoise et le village de Barraux et son fort, situés dans la vallée du Grésivaudan en Isère.

L'histoire de ce fort peut se découvrir à travers plusieurs sites web : http://www.fort-barraux.fr/ et http://barraux.reseaudescommunes.fr/fr/information/19159/fo
rt-barraux
et http://www.isere-annuaire.com/chateau/fort_barraux.htm.


Nous espérons que ces éléments vous aideront dans votre recherche. N'hésitez pas à nous recontacter pour tout complément d'information ou toute autre question.  Cordialement,

La Bibliothèque de Genève pour InterroGE

http://www.ville-ge.ch/bge
http://www.interroge.ch"

Cette réponse nous apprend que le nom de la rue Fort-Barreau est lié à une auberge genevoise construite dans cette rue en 1663 et démolie en 1900.

L'information InterroGe n'est pas complète. Il manque le rapport avec la protestantisme, avec le parcours huguenots, la montée de la Drôme, des Cévennes en direction de la Rome protestante !

ville de genève,gresivaudan,rue fort-barreau,fort-barraux,barraux,isère,interroge.ch,blog neidingerIl manque la liaison  entre deux histoires transnationales, celle d'un bâtiment en France, gardien de la croisée des vallées dont celle du  Grésivaudan [qui voit la montée des protestants de la Drôme et de plus loin encore en direction de Genève] et celle de cette rue proche de Cornavin en Suisse.

Les deux sites semblent liés par...la trace du passage des huguenots.

Info extraordinairement significative:  l'existence d'une AUBERGE dans cette rue  signale justement une problématique de voyage, de déplacements.

Des huguenots?

Et cette découverte du lien entre Fort-Barraux et le protestantisme est justement celui décrit  dans  ....l'article du blog Neidinger daté du 24 août.

La boucle est bouclée: l'info part du blog, se booste par un commentateur actif (merci à lui)   passe par InterroGe et revient au blog pour conclusion provisoire sous réserve de recherches plus approfondies

La "petite note d'un simple blog" vient d'aider à remettre en actualité numérique Fort-Barraux, perdu dans sa somnolence depuis la magnifique vallée du Grésivaudan qu'il domine.

Le fortin  que des passionnés essaient de sauver de l'outrage du temps, s'avère être un site majeur dans l'histoire mémorielle  du protestantisme dans sa version douloureuse.

 Dont l'histoire précise  est très certainement à découvrir plus amplement encore.

Par des recherches aux archives et ... dans les bibliothèques. De France et de Suisse.

Et par les "Enquêtes-Blog" !

                                                                                                                                                                                            Sylvie Neidinger

                                                                                   

ville de genève,rue fort-barreau,fort-barraux,barraux,isère,interroge.ch,blog neidinger

ville de genève,gresivaudan,rue fort-barreau,fort-barraux,barraux,isère,interroge.ch,blog neidinger