UA-65882359-1

18/12/2017

Image puissante de photo-journalisme: Ibrahim Abou Thouraya handicapé devient symbole palestinien

C'est  une photo d'école de photo-journalisme.

Parce que le sujet est un cas d'école.

Ibrahim Abou Thouraya palestinien qui continuait son combat malgré son handicap lié à son ...combat pour son pays la Palestine vient d'être abattu d'une balle dans la tête.

Du coup, son décès démultiplie son action. Car il devient symbole d'un pays qui lutte sans relâche, même jambes coupées.

La diffusion mondiale de la photo est massive. La puissance d'un simple cliché, ici  redoutable.

Sa puissance virale me fait penser à celle sur le Vietnam de Kim Phuc petite fille  par Nick Ut. Elle avait lourdement secoué les consciences autour de la guerre du Vietnam  en 1972.

                              PALESTINE HANDICAPEE

Sa mort le rend célèbre.

 Cette photo " de guerre" du handicapé qui continue à lutter sur ses moignons est tout simplement stupéfiante.  La première du genre. Car un handicapé suite à blessure de guerre n'est, normalement, plus au front.

Ce cliché  est puissant comme pour la fillette napalmée, car il a valeur de symbole pour la situation générale de la Palestine, non reconnue comme Etat en 2017 (malgré les résolutions de l'ONU), handicapée d'être coupée d'une partie d'elle même depuis 1948.

Lourd dossier pour lequel  Trump vient de mettre de l'huile sur le feu en quittant les sentiers du droit international. L'éloigner de la solution à deux Etats. En grande solitude mondiale.

Et faire entrer Thouraya en colère. Pour la postérité.

 

                                                                         Sylvie Neidinger

Un haut commissaire  de l'ONU se dit "choqué"

L'adolescente Ahed Tamimi à la vidéo virale arrêtée par l'armée israélienne

(crédit image capture La photo tirée de l'Express est très pixelisée)

photo journalisme,photo de guerre,kim phuc,kim ut,vietnam 72,handicap,handicapé,jambes coupées,palestine,israel

photo journalisme,photo de guerre,kim phuc,kim ut,vietnam 72,handicap,handicapé,jambes coupées,palestine,israel

 

 

14/03/2013

Rendre le web accessible au handicap:conférence à Lausanne

Accessibilité du web pour tous. L'ergonomie est dans l'air du temps....

  Telono- société de conseil en expérience utilisateur  dans son communiqué de presse du 8 mars rappelle les bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour bien s'introduire dans l'univers   numérique désormais indispensable à tous:

"c’est rendre possible l’accès au contenu des sites web aux personnes en situation de handicap (limitations visuelles, auditives, motrices ou cognitives) et aux personnes âgées dont les capacités diminuent avec l’âge, estimées à près de 2.7 millions de personnes en Suisse (Office Fédéral de la Statistique, 2010-2011)"

L'entreprise genevoise fondée en 2005 organise une conférence  sur le sujet le 16 avril à Lausanne, auditorium de l'hôpital Jules-Gonin. Attention: l'entrée est payante et sur inscription. Ce blog la signale tout de même pour l'intérêt majeur de la thématique.Programme.

accessibilité web.GIF

Seront abordés les derniers changements radicaux concernant HTML5, les futurs usages des smartphones, les critères d'accessibilité  à appliquer lors de la conception d’un site web (normes internationales documentées par le W3C).

A savoir: cette mise en accessibilité des services en ligne des administrations publiques est une obligation légale en Suisse et dans la plupart des pays européens.
Parmi les orateurs : M. Jean-Pierre Villain (Qelios) et Mme. Armory Altinier, qui a récemment publié «Accessibilité Web, normes et bonnes pratiques pour des sites plus accessibles" Daniele Corciulo (Fondation Suisse "Accès pour tous) Arnaud Béguin (HEPIA - Haute Ecole du Paysage, de l'Ingénierie et d'Architecture de Genève) ...

 Renseignements : Laetitia Giannettini, consultante en ergonomie: giannettini@telono.com.

                                                                                        Sylvie Neidinger