grenouillade

  • Polémique sur le Tigre bleu du bac français 2015: encore une grenouillade...politique!

    Encore une histoire hexagonale à faire rire ...bleu sinon jaune !

    Et à ranger dans la rubrique grenouillade.bac français,laurent gaudé,tigre bleu,euphrate,irak,mourir,grenouillade,colère

    Quel cerveau  du  ministère de l'éducation nationale a-t-il produit un tel sujet pour l'examen de français, série scientifique?

    Quels cerveaux? Ils étaient plusieurs pour sélectionner un tel texte?

    Cela gronde sec  sur les réseaux sociaux.

    La génération  née en 1998 signale en plus avoir eu le même auteur au brevet de la classe de 3ème. Ils sont sidérés par cet "acharnement".

    Nombreux articles évoquent cette colère.

    L'auteur de l'extrait, Laurent Gaudé répond par tweets, très gêné, prisonnier de cette polémique qui le dépasse. Il n'a rien demandé, cet auteur !

    Beaucoup d'élèves ont peur de leur  résultat à venir. Rater la première épreuve, avoir des points de retards les angoisse.

    Certes, ceux qui s'inquiètent  n'ont pas eu suffisamment  de culture générale  et de  recul pour savoir que le Tigre est un fleuve, évidemment.

    En fait c'était  une épreuve de géographie ou non? Ils paniquent.

    Surtout ceux qui ont confondu avec une épreuve de biologie. Catégorie éthologie animale... La vie animale, quoi, celle d'un tigre de couleur bleue.

    Ceci dit le vrai Tigre aquatique ne coule pas bleu. C'est plutôt jaunâtre du côté des deux fleuves (rafidein) irakiens.

             UN TIGRE BLEU POUR PLAIRE AUX ELEPHANTS ROSES (RIRES)?

    De prime abord, on dit que c'est un grave manque de culture. Et les dits élèves seront stigmatisés.

    Ah, ces jeunes qui ne savent plus rien, pas plus loin que le bout de leurs sms, leur instagram et autres snapchting.

    Des initiés font remarquer que l'essentiel n'est pas tant de s'être trompé sur le Tigre/tigre mais de mettre en place sur ce texte les techniques du commentaire composé. De repérer les formes de syntaxe particulières type chiasmes ( s'il y  en a) et autre joyeusetés de l'exercice..

    Problème: ils se sont trompés en nombre.

    Et cela rouspète sec sur les réseaux.

    Ils en viennent à détester cet auteur qui les a plantés selon eux. Devenu leur bête noire.

    Il n'y avait  donc que ce Laurent Gaudé à retenir de toute la littérature francophone? Et que ce texte là à choisir ?

    De second abord, appelez les psys et les psychanalystes pour comprendre les motivations profondes des cerveaux "pédagogistes" qui, au ministère, cuisinent la tambouille des examens.

    Programme d'examen certainement  relu et validé par le ministre NVB, car c'est son job.tigre bleu.GIF

    Normalement, l'épreuve de français de la classe de première doit démontrer des capacités d'analyse de la littérature.

    Or, ici point n'est besoin de gratter loin pour y trouver de la... politique.

    Version éléphants roses, ces caciques au pouvoir.

    ANAPHORISANT!

    1-ANAPHORE. Le texte issu d'une pièce de théâtre est une sorte d'anaphore à la "moi Président je" puisque la première personne du singulier est déclinée à la sauce hollandaise. Ici, 16 fois sur 30 lignes de texte.

    Encore un haut fonctionnaire qui voulait se faire bien voir en haut lieu. Monter en grade (rire) ?

    2-MOURIR EN IRAK. Cette thématique est des plus surprenantes puisqu'en cette période de départs jihadistes controversés  pour la zone irako-syrienne, le texte est clairement composé autour  de cette même actualité chaude  : partir mourir en Irak ou non !

    Il se termine par un  " Je suis l'homme qui meurt".' (ne pas rire)

                                    CERVEAUX PEDAGOGISTES MALADES?

    On fait croire que le bac c'est du  sérieux et dans le même temps des cerveaux fatigués n'ayant de la littérature française qu'une image limitée  piègent les élèves par un texte aux fondements "non dits"  idéologiquement contestables à l'aune de l'actualité.

    Quand on sait combien les téléphones portables lycéens  ont bruissé dès 2011 d'images et reportages chauds, terribles (décapitations)  en provenance du moyen-orient, dans l'indifférence  ou la méconnaissance générale  dès les premières années du conflit (jusqu'à la prise de conscience  tardive au printemps 2014.)

    Alors ce  texte qui pose le problème de la mort près du Tigre est fort malvenu.

    La génération qui a passé cette épreuve du bac S a bien raison de crier au scandale.

    Toute une scolarité de  la matière  "français" pour ça, au final, un texte  sur "moi je vais mourir en Irak près du Tigre bleu."

    Antigone du théâtre de  Jean Anouilh  était toute aussi forte qu' Alexandre le Grand version Laurent Gaudé.

    Et moins polémique, elle.

    Epilogue: touché par cette mise en cause sur les réseaux, l'auteur signale à tous que la lecture -poétique -autour d'un tigre bleu imaginaire est aussi possible.

    Que de pataquès...

                                                                                                 Sylvie Neidinger

     

    http://www.lepoint.fr/societe/bac-2015-tigre-bleu-question-m-les-candidats-se-revoltent-21-06-2015-1938602_23.php

     

    Autre affaire:  l'oubli de certaines matières par le ministère....

     

    crédits images capture site web cité.

     

     

  • Grenouillade: Hollande d'Arabie... tout seul !

    Mais que fait François Hollande, unique chef d'Etat  invité   à une réunion des pétro-monarchies, à fustiger indirectement les USA?

    Encore une grenouillade dont l'hexagone a le secret, du surjoué.

    Juste un SAV de marchand d'armes qui signe en rafale les contrats qui tombent de cette partie du monde? A moins de se demander ce qu'il vend exactement au Qatar, à l'Arabie Saoudite ? La diplomatie française ?

    A quel jeu entraîne-il la France, lui tout seul, comme cela, entre la poire et le fromage?   Ou plutôt entre le thé et les sucreries.

    La 5ème République donne effectivement tout pouvoir au monarque qu'elle se choisit tous les cinq ans.Toutes les fantaisies lui sont ouvertes, possibles, sans contre-pouvoir. Y compris l'appel à Léonarda, ce  moment mémorable  de la grande tradition diplomatique hexagonale sauce hollandaise...

    Avec qui François Hollande lance-il aujourd'hui des alliances si fortes? Combien parmi ces Etats du Golfe  financent-ils les jihadistes et l'EI soit directement, soit par des fonds privés? Ultra-conservateurs, ils pratiquent eux-mêmes exclusion des femmes et décapitation. L'Arabie saoudite recrute actuellement une dizaine de bourreaux sans que le président français n'émette de remarque.

     

    Surtout, quelle est  cette nouvelle orientation...religieuse de la diplomatie française en se mêlant de l'histoire compliquée sunnite/chiite qui franchement ne concerne pas l'Europe.

    Incroyable engagement de la part du président d'une république laïque ! Bizarre.

    Il met la France  très en avant sur les fronts ultra chauds de la planète.

    Et personne ne lève le petit doigt en interne. Tout va très bien madame la marquise!

    Il a même réussi le mois dernier -et aucun média ne l'a souligné !- à quitter le territoire de la France pour une visite en Tunisie... un jour d' élections nationales. Son avion a fait une pause en Corrèze puis il a filé au Bardo. Bizarre pour un président de la république.

                  DIPLOMATIE FRANCAISE DE COURTE VUE

    Cette diplomatie de courte vue, en termes politiques avait certes déjà démarré avec Sarkozy et  son engagement très fort en Libye dont on voit aujourd'hui le résultat ultra-négatif de  l'effrondrement.

    Sarko, Hollande: deux néo-napoléon très va-t-en-guerre. Qui "grenouillent" ainsi en gonflant artificiellement le poids de la France et leur propre taille dans le sillage. Loin du non de Chirac à guerre en Irak, qui s'est avéré totalement bien pensé.


        LA FRANCE DE HOLLANDE/FABIUS SOUTIENT  DIRECTEMENT (2012) OU INDIRECTEMENT(aujourd'hui) PAR SES ALLIANCES LES GROUPES  JIHADISTES

    Ici s'ajoute le double jeu typique de l'homme politique François Hollande  qui, devant  la nation française confirme qu'il va tout faire  pour empêcher les exactions de ce qu'il nomme Daech [*] quand il affirme devant les médias  vouloir "protéger les minorités"dont les chrétiens orientaux.     

    [*pas EI,  ce qui au passage signifie la même chose mais n'est pas politiquement identique. On reviendra sur cette intéressante question de vocabulaire]        

    Dans le même temps  François Hollande n'a jamais désavoué Laurent Fabius qui en décembre 2012 soutenait les coupeurs de tête d'Al Nosra.

    La sortie verbale du N°1 du quai d'Orsay lisible dans le journal Le Monde-pour ceux qui en douteraient et qui, tels des  Saint Thomas veulent le lire pour le croire-met en cause les américains qui inscrivent des gens sur la liste des terroristes:
    " la décision des Etats-Unis de placer Jahbat Al-Nosra, un groupe djihadiste combattant aux côtés des rebelles, sur leur liste des organisations terroristes a été vivement critiqué par des soutiens de l'opposition. M Fabius a ainsi estimé, mercredi que "tous les Arabes [présents à Marrakech] étaient vent debout contre la position américaine , "parce que sur le terrain, ils font un bon boulot."

    La visite en solo de François Hollande dans le Golfe confirme bien que la diplomatie française est carrément porte-parole de ceux qui exportent la vision la plus intégriste de leur religion; ceux   qui justement reçoivent François Hollande aujourd'hui...

    Et qui soutiennent les coupeurs de tête radicalisés. Même si moins directement depuis que le monde a pris conscience de ce qui se trame.


                                 DOUBLE JEU DE F. HOLLANDE

    Le président de la république  soutient verbalement les communautés actuellement génocidées par villages entiers (yazidis, chrétiens, alaouites, druzes, arméniens, assyro-chaldéens etc... etc.) mais il soutient  dans le même temps, avec les armes et le reste  ceux qui exportent l' intégrisme;

    Des  dizaines  de villages chrétiens   près d'Alep et Jisr Chouhour sont  aujourd'hui aux mains d'Al Nosra et autres, ces amis de Fabius. Résultat visible:  clochers explosés, façades d'église repeintes en noir, tribunaux islamiques,  têtes coupées. Ce, à 4 heures d'avion de l'Europe. Ce que Fabius nomme "le bon travail"

    On comprend mieux pourquoi les services secrets hexagonaux, la DGSI, n'ont pas signalé à la police  le cas de Laurent Fabius, ce pro-jihadiste et pro-pays jihadistes. Il est un peu le patron. Et son "chef" à lui,  Hollande est sur la même ligne idéologique!

    L'engagement illégal du ministre des affaires étrangères  normalement ferait emprisonner  tout individu qui prône ces idées.

    Ne parlons pas d'un jeune de banlieue. Avec un dixième de ce qu'a dit  Fabius, il serait au mitard, peut-on plaisanter....

    L'engagement du chef de la diplomatie française  pour le front syrien proche d'Al Qaida étant pourtant écrit noir sur blanc dans un journal en 2012.

    A croire que plus personne ne lit la presse écrite, ni le journal le Monde... En tous cas pas les Services du renseignement, tout occupés à traquer l'internet certainement? Mais pas non plus les médias  silencieux sur le soutien de Fabius à un groupe clairement terroriste et classé tel quel par les USA.

                                       USA EN PRUDENCE

    Dans un article du 17 mars 2015, le Point explique le pourquoi de cette prudence américaine actuelle dans la zone, position US  que le président Hollande se permet de fustiger  aujourd'hui en Arabie :'Washington fait savoir que, tout bien pesé, l'Amérique ne bombardera pas Assad. La France seule ne peut déclencher les hostilités et opère un repli politique en bon ordre en fulminant, discrètement, des anathèmes contre Barack Obama.

    Les États-Unis font, en réalité, une froide analyse. Ils estiment qu'une dislocation brutale du régime syrien comporterait des risques immenses. Qu'un tel processus aggraverait le chaos en Syrie et ouvrirait un boulevard aux groupes djihadistes, l'opposition modérée étant dans l'incapacité d'occuper le terrain. Les Américains sont taraudés par une obsession : ne pas rééditer le scénario catastrophe de l'Irak et éviter à tout prix l'effondrement de l'appareil d'État syrien. Obama cherche surtout à créer un environnement favorable pour un accord avec l'Iran sur le nucléaire.

    Les américains sont pragmatiques et réalistes.

    Le double jeu de François Hollande au Proche-Orient  (car la phrase de Laurent Fabius sur le bon travail d'Al Nosra est l'expression de la politique  globale que mène le Président  ) est juste moralement insoutenable.

    On note combien sa visite  actuelle est ...solitaire.

    Cela ne fait pas poser de question aux citoyens français cette solitude  de  Hollande d'Arabie dans un contexte ultra  guerrier. Dans quels confits insoutenables conduit il le pays, avec une part très active  en vendant de l'armement et....la diplomatie de la France dans le deal.

                                                              Sylvie Neidinger

    http://www.lemonde.fr/idees/article/2015/04/30/francois-d-arabie_4625576_3232.html

    En Afrique, pas mieux !

    http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20150507.OBS8615/surmilitarisee-et-sans-vision-la-politique-francaise-en-afrique-ereintee.html