20/04/2018

N'est pas CHIRAC qui veut

La France reste membre du Conseil de sécurité, tout  comme le Royaume-Uni,  plus au titre de ce qu'elle fut que ce qu'elle est.

Ces anciennes puissances coloniales devenues puissances moyennes  gardent toute leur place au sein des instances internationales en raison d'un passé d'expérience.

Mais à trop en faire elles se dévalorisent.

France et Royaume-Uni  viennent de se distinguer par une sortie hors du droit international: les récents bombardements type "cow-boy-gendarme du far-west" sur la Syrie.

Theresa May et Emmanuel Macron en tapant ainsi hors des résolutions de l'ONU et en médiatisant à outrance ce coup d'épée dans l'eau  fragilisent la crédibilité juridique de leurs pays sur la scène internationale. 

Macron n'est pas CHIRAC, loin s'en faut.

Jacques Chirac fut le dernier véritable héritier de Charles de Gaulle. Lequel, après guerre a gentiment demandé aux américains de démanteler leurs bases installées dans l'hexagone. Et pris en compte la réalité multilatérale.

L'époque était aux Indépendances. Syrie....premier  pays à clamer son indépendance juste après la 2ème guerre mondiale en 1945.

Durant les années Chirac, la France a compté. Lorsque la France se place à égale distance entre tous, USA, Russie, Chine, elle compte dans le monde.

Le discours de Villepin à l'ONU contre la guerre en Irak, brillant et applaudi était en fait la traduction des positions du Président Chirac.

La vieille Europe ne voulait entrer dans cette prise de possession du moyen-orient par les américains, camouflée sous le casus belli fallacieux d'armes chimiques au supposé kurdistan irakien (se rappeler le ridicule de la fiole agitée à l'Onu par le général Powell comme preuve...)

 Bis repetita en Syrie. Même scénario, kurdes compris.

Depuis l'invasion en Irak par les troupes US, le  proche-orient est à feu et à sang.

Et l'Irak n'a pas suffi.

Nicolas Sarkozy a plongé la Libye avec la même Bande des trois (USA+GB+France) dans un chaos anarchique, en outrepassant une résolution de l'ONU juste destinée à une exclusion aérienne. Modèle d'instrumentalisation déviante du droit.

Bis repetita en Syrie avec les incidents qui démarrent en 2011 dans deux villes frontières..... François Hollande  envoya très tôt ses services secrets sur place et armé les jihadistes locaux (dont al nosra  soutenu à Marrakech par les célèbres paroles de Laurent Fabius en défense de ce groupe jihadiste "qaïdiste" , tous rebelles financés par Qatar, Arabie Saoudite pays amis de Sarkozy, Hollande etc.)

Plus récent encore la protection dont a bénéficié Daesh à Rakka dont les troupes furent autorisées à ...évacuer par les occidentaux en double jeu.

Macron vient de participer à des frappes illégales. Frappes de communication surtout...Il semble que les armements français aient eu du mal à envoyer les missiles ! Un raté à l'allumage.

Le président  français fait plaisir à Donald Trump qui va le recevoir bientôt.

L' ego démesuré d'Emmanuel Macron s'en trouve honoré.

Et la place de la France dans le monde...diplomatique un peu plus ternie.

N'est pas Chirac qui veut.

                                                         Sylvie Neidinger

 

 

Rappel: l'existence de la Fondation CHIRAC  pour la PAIX

 

28/11/2016

Les primaires "Levade" gagnées par F. Fillon

François Fillon a mis KO son adversaire lors de la première primaire de la droite.

#fillon,anne levade,juppé,jospin,fin du gaulisme social,gaullismeUne mention particulière sur leur bonne organisation est à donner au crédit de Anne Levade, juriste constitutionnaliste de grande rigueur, âgé de 46 ans.

Cette femme aura certainement toute sa place autour de François Fillon si il réussit à conquérir la présidence.

Valérie Pécresse en choisissant Juppé s'est vue affublée du sobriquet de traîtresse. François Fillon décrit comme dur est un affectif, dans le fond...

 

Juppé est battu sèchement.  Il n'avait  pas franchement combattu lors des débats.

 

                             JUPPE MEME ERREUR QUE JOSPIN

 Terne. On le sentait fatigué, âgé. Sa photo d'affiche portait un look démodé, années 60...

Il a "rassemblé trop large" lançant des appels du pied à la gauche comme pour un second tour, sans réunir la droite en premier lieu.

La même erreur que Jospin qui avait en 2002 "dans sa tête" éliminé son adversaire Chirac ( car "trop nul" selon lui !!)  et ne l'avais pas combattu. Stratégie perdante.

Les équipes Juppé avaient même il y a trois semaines téléphoné aux équipes Fillon pour clarifier les conditions de son ralliement au maire de Bordeaux !

La peau de l'ours était vendue avant la chasse !

Juppé a tapé trop fort entre les deux tours, confirmant aux électeurs leur choix de Fillon.

Sa politique internationale était aussi raide que lui....

Il avait terminé sa campagne par une visite à la tombe du Général de Gaulle. Bigre. Une tombe c'est mortel !

                      PRIMAIRE: UNE RESPIRATION DEMOCRATIQUE

Cette élimination de Juppé  par la première  Primaire est un acte DEMOCRATIQUE significatif.

Dans un ancien système le chef aurait été désigné. Et cela n'aurait pas été Fillon !

Les français qui ont voté ont eux  choisi "le meilleur d'entre eux" à la lumière des programmes.

Terminé l'adoubement  ( cf "Juppé est le meilleur d'entre nous" J Chirac)

Une page se tourne.

Avec le départ de Juppé,  de la scène politique, la droite a clairement envoyé le  gaullisme social à la rubrique "histoire de la pensée politique".

Voire même au delà du gaullisme. Car Fillon remet en cause  l'Etat providence fondé après guerre entre les communistes, le CNR et de Gaulle.

Un modèle à bout de souffle.

Il ne veut "pas/plus" être à la tête  d'un Etat en faillite, qui vit à crédit sur la tête des générations futures.

Le Sarthois  révolutionne la vision économique de droite. Là où Juppé mettait des emplâtres sur un système en  coma dépassé.

 10 % de chômeurs. Un système éducatif hors course. Un immense  défi à relever.

François Fillon met désormais en place un shadow cabinet.

 

                                        Sylvie Neidinger

 

 

Présidentielles 2017: Blog-série n°14 du #blogneidinger