UA-65882359-1

27/10/2012

Halloween et les squelettes en goguette

 Halloween...ou le retour en boormerang des contrées nord-américaines vers l’Europe. Mais le vieux continent a remis l’Histoire en place : cette fête de Samain est européenne à la base évidemment.celtes,halloween,festivl interceltique de lorient,festivl celtique de la tene

Le déferlement commercial avec moult citrouilles et squelettes  hurlant en a lassé plus d’un.

 -Tout d’abord, il a agacé ceux qui, à la Toussaint vont fleurir les tombes, manière  de se souvenir des êtres chers mais en gardant une relation distanciée avec l’enveloppe charnelle. Loin du  circus  macabre halloweenesque. D’ailleurs le terme en  vieil anglais et non en gaelique  signifie littéralement «All Hallow Eve= veille de Toussaint»  plutôt que squelettes endiablés.

-Ensuite, cette opération culturo-commerciale d’outre atlantique  agace les historiens.

 L’antique fête celte se voit comme préemptée par la Britanie (néologisme assumé pour la Bretagne, Irlande et la Royaume Uni)  qui vit une pan-celtitude moderne vivante. Avec ses festivals  de musique qui attirent les foules (Festival Interceltique de Lorient lire qui en 2013 va fêter les Asturies ).  Et tout le  folklore de bardes, druides, fées…

Pourquoi cette persistance? Pourquoi cette captation du thème en Irlande, Bretagne etc.?

Parce que des langues locales de la zone "britanie" y seraient d'origine celtes? Problème: l'idiome celte reste un grand mystère puisque qu'ils ne se sont pas...écrits ! Les peuples qui ne se sont pas racontés sont évidemment les grands oubliés de l’Histoire. Surtout quand ce sont leurs ennemis (grecs et romains en l’occurrence) qui les décrivent au final. Cette langue  reste toutefois identifiable  dans les toponymes.

La pan-celtitude de l’ouest européen insulaire et son émigration américaine  est certes venue revivifier,  redonner des lettres de noblesse à cette culture ancienne mais avec un miroir déformant.

-La déformation induit le grand public à penser que le périmètre culturel en question se limite à la Bretagne, l’Irlande et l’Ecosse etc.

Or le monde celte est totalement européen du nord au  sud.  Dont l’Espagne, Italie, Portugal , la Provence ligure ( site d’Entremont) celte 1.PNG

-Le non informé ne sait pas que Celte est strictement équivalent de….. Gaulois (terme lui qui fait plus penser aux « ancêtres les gaulois de l’identité française en construction au XIXème siècle, avec ses avatars médiatiques dans la série des Astérix)

Gaulois, avec la racine représentative  « gal  »(  de Galice, Pays de Galles, Galates et de  gallinacée ! La France se symbolise par le coq gaulois. Le site archéologique  celte de Roquepertuse a mis en évidence une magnifique représentation d’oiseau sur un lieu de cultesouvent associé à une figure féminine.

Toute l’Europe est proto-celte. Toutefois  l’historien sait que l’épicentre de cette culture  se situe dans des zones qui ne le revendiquent pas spécialement  : Suisse , Alsace, Lorraine, Sud de l’Allemagne , Autriche. Voir les cartes des sites archéologiques de la civilisation des champs d'urne, de celle du Halstatt(premier âge de fer lire) puis de la Tène, second âge de fer à Neuchâtel( La Tene lire/ gaulois lire)

Zone centrale de l'Europe où, à  la Toussaint, on évide encore quelquefois non pas des citrouilles-tradition américaine -mais des navets ou autres légumes comme dans  les villages vosgiens, alsaciens, lorrains. Par exeple, ce festival des Rommelbootzen à Freistroff (Metz. Moselle) avec atelier d'évidage de betteraves.celtes,halloween,rommelbootzen,festival interceltique de lorient,festivl celtique de la tene

Attention aux idéologies modernes implicites, aux récupérations politiques contemporaines. Scientifiquement les Celtes peuvent ou pas avoir  des connexions de source ou de contact  culturel  avec des peuples venus… d’ailleurs. La notion d’une identité originelle indo-européenne unique  prônée par les adeptes politiques du pan-celtisme ne sont pas démontrées. L'âge de fer sur l'échelle de l'histoire est récent. Les néolithique proche-orientaux avaient déjà importé 8000 avant JC en Europe, élevage et agriculture. Prudence méthodologique de mise.…

Ce qui rend la recherche historique si précieuse. L’archéologue Demoule a récemment  pris sa plume pour dire combien la France a rempli ses Musées ( le Louvre !) d’objets gréco-romains et sur le terrain laissé se détruire  des quantités de sites gaulois moins prestigieux car… gaulois.

Heureusement sur ce plan, la prise de conscience a eu lieu.

En résumé : Suisses, Lorrains, Alsaciens,  Allemands sont directement héritiers de la culture celte car ils habitent sur l’épicentre. Mais ils ne le savent pas toujours . En tous cas,  ils ne le clament comme savent le faire musicalement avec beaucoup d’entrain  les bretonnants au son de  leurs cornemuses.

Attention, au cœur de l’Europe celtique, au cœur  la Suisse, donc dans la zone  dite « de la  Tène »  existe un tout petit peuple à la langue reconnue par la Confédération helvète qui chante une drôle de musique. Il se revendique haut et fort  comme …celte.

Affaire à suivre…

                                                                                                      Sylvie Neidinger

 

-Festival de culture celtique de la Tène, Neuchâtel lire

-Tradition ancestrale celte et Festival des Rommelbootzen à Freistroff près de Metz , des pays de la Nied, les navets et betterave évidés . Lire

-Musée cantonal d'archéologie. Neuchâtel

-Carte =copie d'écrand'un article wiki. Idem article de wiki mis en lien. A savoir , les articles wiki, certes grand public et  intéressants peuvent comporter des erreurs.

-Photo archéologique: élements de ceinture du site de Hochscheid (Rhénanie) Vème avant JC. Visible sur l'ouvrage" Les Celtes" 2001 EDDL Editions

 

celtes,halloween,rommelbootzen,festival interceltique de lorient,festivl celtique de la tene