femen

  • RE/ Ras-le-bol du féminisme: le blog de l'Homme Libre

    Imprimer

    [Cet article daté du 16 juin ...2013 fut  retiré par mauvaise manipulation. Je le réintroduis. Toujours d'actualité !]

    Les réflexions de John Goetlen très précises et argumentées  du masculin sur le féminisme, sa mode, ses excès, son totalitarisme sont  en lecture sur son blog TDG..

    Un point de vue atypique,  peu courant, démontré, argumenté, excessif parfois mais sincère. 

    http://hommelibre.blog homme livre,john goetelen,féminisme,anti-féminisme,maria sveland,suédoise,feminista:ras-le-bol!blog.tdg.ch/

     Homme libre (ou les hommes libres) des histoires d'hommes et ....de femmes.

    Son article posté le 11 juin 2013  se positionne contre la -mauvaise- idée d'une suédoise Maria Sveland de criminaliser juridiquement  toute critique du féminisme. Rapport qu'elle a produit  devant des autorités politiques.

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2013/06/11/rehabiliter-le-feminisme-mission-impossible.html

    Le site Homme Libre promeut  un livre au titre expressif   "Féminista Ras--bol" par John Goetelen.  La démarche originale d'un homme qui refuse les bombardements idéologiques que la gente masculine se prend dans les dents.

                      DES ARGUMENTS CONTRE-FEMINISTES

    Il semble y avoir du vécu derrière... Il écrit dans sa présentation du blog avoir "vu de près la ...guerre faite aux hommes"! Historiquement, seuls  les hommes combattent les hommes ...

    Sa démarche est peu commune. Combien du genre masculin  s'expriment sur le thème: si peu..

    L'actu  nous montrent  des hommes désesperés haut perchés  sur des tours pour obtenir de la justice des positions équilibrées pour les gardes d'enfants.

    Mais pas trop ce type d'arguments structurés Contre-Féministes.

    Contre-féministes et pas anti-féministes: nuance...

    Bémol tout le même. Le blogueur illustre  son article par un retentissant "stop féminisme" excessif lui aussi!  Car le féminisme existe de toutes façons.  Sauf à dire "stop" juste   à cette démarche "totalitaire" et anti-démocratique car anti homme (soit ...50 % de l'humanité) par Mme Sveland.blog homme livre,john goetelen,féminisme,anti-féminisme,maria sveland,suédoise,feminista:ras-le-bol!

    Restent posées en matière de différences non résolues les questions précises, éco-politiques telles que les écarts  salariaux  hommes/femmes, les violences domestiques, le faible nombre des femmes dans les conseils d'administration, en politique.

    Ces interrogations restent toujours d'actualité urgente et nécessitent toujours une réflexion....post-féministe.

    John Goetelen lui,  remet en cause, les positionnements idéologiques de celles qui instrumentalisent la différence naturelle entre les genres au profit d'une victimisation du féminin.

                                                                                          Sylvie Neidinger

    *Nota: Ce blog Neidinger   a ouvert une rubrique dite "post féministe"Je  considère en particulier les Femen non pas comme faisant évoluer la cause de la Femme mais comme des provocatrices qui instrumentalisent le corps féminin notamment les seins.

    Bien évidemment les médias qui vendent chaque jour le prêt-à-penser présentent le combat des bombes pectorales  comme très positif car au service d'une supposée liberté et libération de femmes.Alors qu'il s'agit d'un acte d' exhibitionniste... très politique. De l'agit'prop dûment financée en amont.

    Qui fait bien vendre les journaux, pour des lecteurs qui se"rincent l'oeil": féminisme totalement dévoyé!" C'est celui que dénonce  fort justement M Goetelen. SN

                                                        rubrique Post Féminisme

  • Les Femen: une secte?

    Imprimer

    Le lyonnais Georges Fenech demande à ce que les Femen soient classées comme secte.

    ll vient d'écrire à Serge Blisko, président  de la Mission interministérielle de lutte contre les sectes (Milivudes) une lettre où il estime:

    "que les actions des Femen "portent une atteinte grave à l'ordre public"."La justice pénale doit d'ailleurs prochainement se prononcer" sur ces actions, dit-il.Ce mouvement, "d'origine ukrainienne, qui s'est enraciné en France, n'a pas hésité, en maintes occasions, à se livrer à des actions spectaculaires, qui s'apparentent à des pratiques à caractère sectaire : contestation violente de l'ordre social, contestation violente de l'ordre religieux établi, profanation de lieux de cultes, selon des méthodes répandues dans les mouvements satanistes, menaces contre les institutions, et en particulier contre le Chef de l'Etat, attaques répétées contre la laïcité..."selon lui.

    Il sait de quoi il parle puisque ce magistrat de carrière  a lui même présidé la Milivudes.

    L'affaire devient également politique puisque Georges Fenech est aujourd'hui député UMP du Rhône et que l'actuel gouvernement socialiste  a lui, ouvert les portes de la France aux agitées du mamelon, racistes venues d'Ukraine  (suivant les tweets leur égérie).

    Elles ont même  bénéficié de  subventions  pour la location initiales de leur local parisien du XVIIIème à l'époque base militante  et lieu de formation !!!

    Les questions de leur financement sont posées.

    Leurs actions commandos ont été dirigées contre les religions -entre autres ennemis français de ces dames-par des dégradations  de lieux de cultes: églises, mosquées.

    Ce pendant les offices même, comme  à Notre Dame  la Madeleine (avec un énorme retard de réaction de la part du gouvernement à la condamnation, retard   qui a pu être interprété comme une acceptation tacite de cette christianophobie) entre autres actions de ces ...réelles anti-féministes.

    En janvier 2014 Anne Hidalgo, candidate Ps à la mairie de Paris leur accorde son soutien médiatique"bienveillant" .

    Les sexitivistes  vont devoir prochainement répondre de leurs actes devant la justice.

                   TIMBRES POSTES FEMEN COMPLETEMENT INIQUES

     Une Femen fut tout de même  choisie comme symbole Marianne sur les timbres postes. Timbres inaugurés en grandes pompes par l'actuel président français.   La demande de suppression du timbre est aujourd'hui clairement faite:

    religion/2014/02/04-monsieur-le-president-de-la-republique-supprimez-ce-timbre-a-l-effigie-d-une-femen

    Rappel: ce blog Neidinger avait rédigé un article sur le thème dès la sortie du timbre-femen:

    François Hollande, Président timbré, avec sa Mariannechenko

    La France n'avait pas besoin de l'importation de cet épiphénomène...

    Les Femen, ces monte-en-l'air ou plutôt "mamelles-en-l'air" sont au féminisme ce qu'est le n°1 nord-coréen à la démocratie: un ersatz, un jouet médiatique agité aux méthodes sectaires selon le député.

    Des sextrémistes qui heurtent.

    Les futurs procès s'annoncent....sport dont celui de la semaine prochaine le 19 février.

                                                                                                  Sylvie Neidinger


    Une ancienne femen témoigne de l'aspect sectaire

    La député boyer a posé une question au gouvernement sur le financement de la secte. Aucune réponse à ce jour.



  • François Hollande, Président timbré, avec sa Mariannechenko !

    Imprimer

    L'actuel président joue -dangereusement- avec les symboles fondamentaux.femen,hollande,marianne,timbre,sex-combat,sextiviste,inna shevchenko

    Mine de rien, Monsieur Normal  avec sa petite boîte à outils,  est en plein chantier de démolition de la symbolique républicaine hexagonale, celle qui unit une Nation.

    Précisément François  Hollande a choisi ce 14 juillet 2013, jour où l'Armée française et ses militaires défilent sur les Champs (gros bras virils machos, poilus, musclés qui vous dégainent leur arme en moins de deux) ... pour dévoiler -avec quelle  jubilation dans son regard !- son choix de la nouvelle  Marianne pour un timbre poste: la ...leader ukrainienne  des Femen, Inna Shevchenko !

    LA NOUVELLE MARIANNE: UNE SEXTIVISTE MAMMAIRE UKRAINIENNE

    Pour un résultat philatélique au graphisme BD presque enfantin, un peu années 50, un  visage féminin type Martine écolière devenue par le choix présidentiel une "Martine" sextiviste, militante, toutes voiles dehors.

    Ce timbre, tel le double langage hollandais que l'on est en cours d'observation au fur et à mesure de sa gouvernance...Derrière une apparence  faussement naïve, derrière la "normalitude":  un  combat idéologique implacable et dur.

    [nota : ceux qui le traitent de mou ont bien tort. Aucun mou ne peut arriver à cette fonction suprême! ]

    Ici, une action autour du sexué (appelons un chat, un chat...) c'est à dire autour du lien homme/femme. Mais aussi femme/femme, homme/homme.

    Le charnel, visiblement une préoccupation majeure des socialistes au pouvoir.

    Avec l'idéologie  du genre, le mariage homo, la protection des prostituées, le congé de naissance masculin,  l'école "maternelle" qu'un député femme voulait débaptiser etc.

    Même autour de la bonne vieille philatélie, les socialistes réussissent à créer du  sex-buzz!mariannechenko,femen,hollande,femino-fascisme,sex buzz,philatélie,marianne,timbre,sex-combat,sextiviste,inna shevchenko

    Sur le graphisme du timbre, la dame très gaie, présente une bouche visiblement généreuse, limite botoxée, très ouverte, première de la série historique des  "Marianne" possédant  une telle bouche exagérée.

    Avec une bizarre main mal représentée prête à  caresser le visage. Ou le frapper, on ne sait. Mal dessinée en tous cas.

    Mieux: cette Marianne là  doit selon le Président devenir "modèle pour la jeunesse française"! a-t-il affirmé lors de la présentation à la presse.

    Deux enfants, un garçon et une fille jouent au ballon juste à   l'emplacement de son sein gauche non représenté.

    La bouche gonflée du timbre est  aussi peu élégante que les vrais mamelons "FEMENISTES" qui s'agitent  à tout vent.

            LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE VALORISE LES EXPLOITS MAMMAIRES

    Sortir  un sein à la vue publique, cet  acte politique "majeur"(!)  est donc récompensé par le chef d'Etat français... visiblement impressionné par l'exploit du groupe Agit' Prop' ukrainien.

    Les Femen, ces  femmes violentes  hurlent devant les caméras, corps gribouillés de messages chocs, juste le temps de la photo.

    Un simili courage de.... une minute  en fait, pour beaucoup de retombées médiatiques! Excellent rapport qualité/prix que d'agiter quelques organes lactifères mobiles à la face de la bise....

    LES FEMENISTES PROFONDEMENT ANTI-FEMINISTES

    Surprise de  cet honneur inouï -présidentiel !- qui lui est rendu, Inna, la provocatrice   ukrainienne a répondu par une phrase historique twittée que désormais la République française devra graver  sur les frontons de tous les bâtiments officiels hexagonaux:   "Femen est sur les timbres français. Désormais, tous les homophobes, extrémistes, fascistes, devront me lécher les fesses  quand ils voudront poster une lettre" ( dans certaines versions de la sentence rapportée, on lit "le cul")

    mariannechenko,femen,hollande,femino-fascisme,sex buzz,philatélie,marianne,timbre,sex-combat,sextiviste,inna shevchenko

    A ce stade, cette Marianne nouveau genre est conforme aux attendus de la part d'une sextiviste.

    Celui qui est bien LE responsable de cet incroyable  fiasco: François Hollande désormais Président Timbré.

    On le savait plaisantin. Cela correspond-il en fait à son type d'humour...noir sinon machiavélique?

    Dans le même genre,  il impose aux couples français de se marier en mairie devant sa photo: celle d'un célibataire. Humour grinçant ? Question:  qui rit, en fait?

    LA FRANCE SOCIALISTE VALORISE  LES FEMEN

    Le pendouillage institutionnel a d'ailleurs démarré très tôt  avec la photo officielle du quinquennat: le fameux  cliché présidentiel Depardon  raté à plusieurs égards puisque à la fois les mains  du président se perdent dans l'espace  et  les drapeaux français pendouillent aux fenêtres de l'Elysée comme de vulgaires carpettes au soleil.

    Désormais, comme de vulgaires... appendices "féménistes"?

    Les socialistes français, à commencer par le président  Hollande qui a validé,  portent une analyse positive sur le groupe Femen.

    Le statut de réfugiée politique (du mamelon ? ) a bien été accordée à la dite-dame par les Autorités françaises. Et leur "centre mondial" installé à Paris, au Lavoir financé sur des subventions...publiques !!!!!

    Or les Femen sont à l'opposé du  féminisme Car elles instrumentalisent le corps de la femme en l'utilisant à des fins médiatiques.

    Un blogueur parle à juste titre d'un fémino-fascisme, et signale -à vérifier- que l'égérie de la mamelle aurait  des ennuis avec la justice de son pays, l'Ukraine.

    Rokhaya Diallo (chaine LCP Assemblée nationale ) s'insurge à juste titre contre le racisme ouvertement prôné par ces Femen.

    CE NE SONT PAS LES LYCEENS QUI ONT CHOISI CETTE FEMEN !

    Le silence politique en France est total, cette semaine  face à des propos récents twittés, carrément illégaux, de cette ukranienne, Irina, que la République a couronnée  "Mariannechenko 1ère",  vis à vis des lois républicaines.

    La leader vient de twitter des messages racistes et gravement islamophobes.

    Silence assourdissant de ses soutiens politiques français au gouvernement.

    Surtout,  les  (Ir)responsables politiques  qui ont choisi  le  graphiste Olivier Ciappa  (un  total inconnu)   viennent aujourd'hui se défausser en affirmant que des lycéens, mineurs, sont à l'origine du choix du contenu du timbre national !

    Maintenant que l'affaire vire au vinaigre....

    Le dessinateur sorti du néant se répand actuellement dans les médias avec ce point de vue. Il aurait lui choisi les Femen. Les lycéens auraient validé...

    Cela se passe comme cela, aujourd'hui en France: un inconnu vient imposer au pays une Marianne ukrainienne sur timbre national en accord avec des ados qui choisissent ....Peu crédible.

    Voire, une dé-responsabilisation totale des politiques suite à l'affaire des timbres !

    Au contraire, ce gouvernement hollande fut très impliqué en amont. Shevchenko a bien obtenu l'asile politique en France sous statut de réfugiée (... réfugiée du mamelon !

    Et dans la foulée  obtenu l'autorisation d'installer en France le premier camp d'entrainement mondial du groupuscule.

    Pour  en fait  s'entrainer à sauter mi-nues sur des voitures officielles en hurlant.

     François Hollande applaudit, cautionne puisqu'il vient, au delà des autorisations de séjour, d'introduire le symbole Femen  dans l'histoire de la France.

    Sa Mariannechenko, la vraie, est d'ailleurs visible en  nu intégral sur twitter.

    Chacun désormais, en collant un timbre officiel, celui de la série Marianne -démarrée il y a un siècle et demi  en 1849- va donc "lécher symboliquement  les fesses de cette dame  adepte du sex-combat", comme elle le dit elle-même.

    Quelle honneur la République accorde-t-elle à cette agitée raciste ukrainienne en la choisissant comme symbole national ? Du jamais vu.

    Sur cette affaire, le Président est décidément complètement... timbré. Lettre prioritaire.

                                                                                         Sylvie Neidinger

     

    Post: Nicolas Sarkozy voulait lui,  relancer une histoire de France recomposée, idéologique,   autour de figures symboliques de base telle Jeanne d'arc. Ce, au grand dam des historiens qui ont pétitionné à l'époque. François Hollande dans l'autre sens démolit des pans du coeur de la symbolique politique nationale. Question: il s'arrête quand le cauchemar de cette récupération de ce qui fait le  "ciment républicain" par les hommes politiques en place, au gré de leurs lubies et de leurs lobbies????

    Mais de quel droit  instrumentalise-t-on ainsi  ces symboles  communs ??? SN

     *photo capture d'écran François Mori / AP

    .lepoint.fr/societe/la-nouvelle-marianne-en-partie-inspiree-d-une-femen-15-07-2013

    6 mois après le timbre Femen pose toujours problème lire

    L'insupportable-impunité des-femen

    crédits images/capture d'écrans sites web

  • Femen, seins, guerre de religions et...franche rigolade !

    Imprimer

    La bourde n'a pas échappé à la sagacité du  "bousingot , souriant bonhomme du gratuit de Carouge, "Tout l'immobilier"qui la signale dans son édition n°657 du 3 décembre 2012, sur le registre de l'humour.

    Il souligne un commentaire "mal calibré  "rédigé sur la Tribune de cette bonne ville calviniste  à propos de la photo des Femen en action à Paris  parue le 19.11.2012 sur TDG version papier.

    Un rédacteur  y nomme "groupe de féministes catholiques françaises"...ces Femen,  des activistes du sein en l'air  affublées pour l'occasion de  coiffes de nonnes.

    Bigre ! De quoi rallumer une petite guerre de derrière les fagots...

    Explication: le pauvre  plumitif a dû avoir la berlue, hyper troublé par les excroissances mammaires soumises aux intempéries dont la bise, froide mais caressante?

    Bousingot rappelle que ces "agit'prop'  sont bien urkrainiennes et non hexagonales.

    femen,tout l'immobilier,guerre de religion,tribune de geneve,dauphine libéré

     Les Femen sont d'ailleurs au féminisme ce que le Nord Coréen  Kim-Jong-Un serait à la démocratie....Ces jeunes femmes instrumentalisent  leur plastique avantageuse et leurs appendices frontaux dénudés comme outil de propagande.

    De jolis corps  exposés, dynamiques. Un usage visuel commercialisé du corps féminin à vocation de médiatisation ... Exactement comme dans les pubs justement dénoncées par les féministes "traditionnelles" -Pour la peine, j'ai volontairement masqué les dites mamelles lactifères de la photo des grivoises de Kiev sur le blog !

    Pire. En rédigeant, le journaliste de la Tribune  n' a pas pris conscience du grand danger qu'induisait sa légende maladroite  du cliché. A savoir, le  risque  majeur de conversions massives masculines chez les... lecteurs-protestants si les femmes...catholiques françaises  adoptaient désormais  ce   nouveau look"total  sexy" avec les poitrines si généreuses et mobiles !!!

     Ne pas oublier -nous sommes encore dans l'année Rousseau-que ce grand genevois n'avait pas hésité une seconde à parjurer sa foi calviniste afin de  mieux batifoler du côté de Chambéry. Pour ensuite réintégrér le berceau religieux lorsque Madame de Warens l'a laissé tomber !

    Pour rigoler plus encore,  j'ai voulu chercher une réaction ...en  France voisine.

    Un responsable de la com' d'un diocèse  catholique d'un département rhône-alpin que je ne nommerai pas a bien éclaté de rire, hier, lorsque qu'il a vu  la photo et son commentaire.

    Et lui de me rappeler une...-sacrée !- bévue commise dans le quotidien Dauphiné Libéré par une certaine Alexandra dans son article du 2 juin 2002.

    Envoyée à  l'Assemblée synodale des Diocèses Catholiques  de Savoie où de nécessaires réformes étaient évoquées dans l'actu de l'époque, la rédactrice- en manque évident  de culture - avait  titré son papier qui avait fait la Une : ...."l'Eglise savoyarde réformée" !

    Ah, ces journalistes...

    Sylvie Neidinger

    suite : Femen, seins et guerre chaude