12/11/2018

Manipulation psychométrique d'opinion élective: Cambridge Analytica, Brexit, Mercer, Bannon, Trump

Un documentaire français de Thomas Huchon sorti en 2018 v sur ARTE- la chaîne européenne- est visible en replay jusqu'au 6 janvier 2019.

Il enquête sur les manipulations d'opinions qui interfèrent en politique dont  l'élection de Trump  et le brexit.

https://www.arte.tv/fr/videos/082806-000-A/comment-trump-...

Une démonstration explicative  sur les agitations en coulisses de "ceux qui captent la démocratie à leur profit". Les coulisses de Cambridge Analytica, du scandale  facebook...usa,steve bannonn thomas huchon,documentaire en replay,cambridge analytica,psychométrie politique,robert mercer,rebheka mercer,alt right,élections,facebook,#arte

Désormais, on comprend mieux les manipulations d'opinion. En l'espèce quand un clan (alt right) veut prendre le pouvoir.

Avec en arrière base le big data, les David Bossy, les techniques militaires de profilage appliquées au civil ...

 L'activité en arrière-base de Mercer, surtout. Mais qui est  Robert Mercer ?

Robert Mercer  (Rebekah Mercer) fonde Renaissance Technologies. Cet  ingénieur du trading, grand joueur de poker, est spécialiste des méthodes mathématiques.  Avec un taux de croissance de  35 % son fond  devient le plus rentable du monde.

Les idées extrêmes de ce climato-sceptique ne passent pas dans les médias.

La fondation Mercer  finance alors  des groupes de pression. Il  achète   son propre organe de presse en 2011:  Breitbar News avec Steve  Bannon, cet  homme  de l'ombre, à la tête. 

Breitbart News se mue alors en machine de guerre pour idées de la droite extrême, pour s'en prendre aux institutions, défaire l'appareil gouvernemental  et tout...casser.

Steve Bannon était installé en Californie comme producteur à  Hollywood  afin de développer  ses idées hyper conservatrices dans les  films et jeux vidéos. 

La campagne de l'outsider #Trump patinait. En juillet 2016, les Mercer en prennent le contrôle lors d'un dîner. Bannon est alors imposé comme directeur de campagne.

             MES-USAGE POLITIQUE DES TECHNIQUES DE  PSYCHOMETRIE

Le documentaire analyse l'impact de Cambridge Analytica, société anglaise liée à  l'extrême-droite Facebook  et plus globalement l'usage dévoyé qui est fait des DONNEES PERSONNELLES.

Chris Whylie  canadien salarié de Cambridge Analytica a joué son rôle de lanceur d'alerte en signalant les messages de campagne  ciblés à des profils particuliers dans des zones particulières et qui disparaissent.

Le rôle trouble de Facebook.

Le documentaire présente Michael Kosinski, de Stanford, un spécialiste de psychométrie qui décrypte. Selon lui,  on  peut  déjà prédire un profil à partir de 6 likes. A 10 likes  on vous connait comme vos amis, à 100 comme votre famille, à 230 comme votre conjoint ! 32 typologies de personnalités ont été sectorisées.

Et problème, nos traces nous les laissons partout: internet, jeux sur téléphone, ordi, facebook, tests de personnalité. Mais aussi banques, sécurité sociale, twitter, google etc. Tous nous connaissent à fond.

SCL puis la filiale Cambridge Analytica ont  appliqué cette méthode à  l'électorat américain  a révélé Whylie. En captant les données de 300 000 individus, les extrapolations algorithmiques du système facebook ont permis de "traiter" l'électorat américain par millions !

Avant que le scandale n'éclate, Cambridge Analytica en 2012, se vantait dans ses pubs d'entreprise et de communication à avoir pratiqué la manipulation comportementale A L'INSU des individus. Se vantait d'avoir fait basculer des élections type Nigeria 2007, Saint Vincent aux Caraïbes (affaire des grafittis).

                               PROFILAGE PSYCHOLOGIQUE ET ELECTIONS

 

 Avec toutes ces données FIPS il s'agit dès lors de rechercher les indécis  qui peuvent faire basculer une élection.

Ceci s'applique particulièrement au scrutin américain original avec son système de Swing States, ces Etats du centre moins peuplé  ayant même poids électoral que les grands Etats surpeuplés.

La démocratie en prend un coup car en "travaillant" ce petit échantillon au corps...numérique, on a fait basculer une élection! "Travaillant" l'électeur avec des messages qui s'autodétruisent et dont il ne reste pas de trace "la bonne personne au bon moment" ! Les désormais célèbre "DARK POSTS" de Facebook ! Genre "sais-tu que Hillary veut te piquer ton flingue" ! Apparu et hop disparu ...

Le documentaire montre qu'un spécialiste US  des médias David Caroll a bataillé pour savoir que ce Cambridge Analytics a récupéré parmi ses données, son profil d'électeur. Il en est resté effrayé!

Un système totalement ANTI DEMOCRATIQUE.

 Une stratégie  tactique hyper ciblée sur les Grands Electeurs d'Etats démocrates clés type Michigan, Wisconsin, Pennesylvanie en ciblant quelques milliers d'électeurs en doute.

Cela a fonctionné. Les indécis de ces états sont au final 77 000 Ces états ont basculé avec de très faibles écarts. Mais bien basculé à mille ou deux milles voix près!

23 JUIN 2016 coup de tonnerre  au Royaume-Uni: le brexit ! Or là aussi Cambridge Analytica  a agi  en sous-main. Le camp des brexiteurs ayant fait appel à la firme d'analyse psychométrique.

                              DANS L 'OMBRE DE LA DEMOCRATIE

 

En novembre 2018 le système est toutefois éventé. "On a beau étouffer un scandale: il finit toujours par ressurgir"

Mark Zuckerberg avait du rendre des comptes devant les instances politiques que sont les parlements dans son pays et en Europe. 

 

Ce documentaire extrêmement important pour comprendre la vie politique actuelle est en replay jusqu'en janvier sur #ARTE . A consommer immodérément.

En vue des élections européennes de 2019, Steve Bannon (et derrière lui la alt-right US)  entend faire imploser l'Europe de l'intérieur en proposant ses services  destructeurs aux extrêmes-droites locales  par un  bizarre parti nommé "le mouvement."

Un  grand flop pour l'instant. Car désormais les techniques pour déstabiliser une élection sont sur la place publique. Et le documentaire est visible durant plusieurs mois sur la chaîne.... européenne #ARTE.

                                                                  Sylvie Neidinger

 

CA1.PNG

 

CA2.PNG

03/01/2015

Une class-action contre le ciblage publicitaire facebook en messagerie privée

L'info n'a pas fait la une fin décembre. Pourtant elle nous concerne tous et nos vies privées publicitairement matraquées sur le net.

Cette pub ciblée  qui s'immisce dès qu'on se connecte. Qui  va jusqu'à envahir...nos messageries personnelles.

L'info est importante car cette prise de possession de nos intimités par des firmes commerciales américaines...privées type facebook semblait jusqu'alors inéluctable. Comme un prix très cher à payer en l'échange de connexions.

Mis à part les instances européennes qui cherchent à limiter -pour les européens- les impacts par des actions de droit ( droit à l'oubli etc...) la superpuissance de ces entreprises à but lucratif supranationales semblait difficile à limiter.

Un juge californien du tribunal d'Oakland vient d'accepter ce recours collectif déposé.

Une première judiciarisation collective du pouvoir exorbitant de ces firmes.

Affaire à suivre:intéressant!

                                                     
                                                                            Sylvie Neidinger


On cite le journal du geek"En vendant sa base de données utilisateurs aux annonceurs, Facebook leur permet d’affiner leur ciblage et proposer des publicités adaptées aux membres en fonction de différents critères définis préalabement. Grâce aux annonces, Facebook réalise 90% de son chiffre d’affaires. On comprend donc aisément pourquoi les publicités ne disparaissent pas (et ne disparaîtront certainement jamais) de la plateforme, mais au contraire sont améliorées (ergonomie, emplacement, format vidéo, etc.)
Les publicités ciblées rapportent gros à la firme, elles pourraient lui coûter beaucoup plus dans un avenir proche.(...)la juge californienne, Phyllis Hamilton, vient de débouter la firme de Menlo Park qui demandait la nullité d’une plainte pour violation de la vie privée déposée en décembre 2013 par Matthew Campbell, un utilisateur (Campbell v. Facebook Inc, U.S. District Court, Northern District of California, No. 13-5996). Ce dernier reprochait en effet à la firme d’analyser systématiquement le contenu de ses messages privés comprenant des liens hypertextes vers d’autres sites web, afin de lui proposer des publicités ciblées par la suite. Par extension, de violer la vie privée de l’ensemble de ses membres avec de telles pratiques.

Pour Facebook, il ne s’agit ni plus ni moins que de pratiques commerciales habituelles inscrites dans la loi fédérale de 1986 autorisant la collecte de données par des fournisseurs de services « dans le cadre de l’exercice courant de leur activité », et qui font donc exception à l’Electronic Communications Privacy Act (ECPA) qui régit les communications électroniques privées."

http://www.journaldugeek.com/2014/12/26/ciblage-publicita...

http://www.zone-numerique.com/facebook-accuse-davoir-scan...



11/12/2014

Anna Stoehr, doyenne de l'humanité des facebookeuses, 114 ans!

Anna Stoehr, une américaine du Minnesota n'a pas pu s'inscrire sur facebook sans mentir sur son âge.facebook,anna stoehr,114ans,minnesota

Coquetterie de dame ? Non, question pratique.

Le réseau social bleu n'avait pas prévu ce cas de figure. Il démarre en 1905.

Problème, elle est née en 1900, un 15 octobre !

Ce qui la rend "doyenne de l'humanité des facebookeuses"

Ce qui en soi est un titre. Le premier réseau social mondial, selon le derniers chiffres compte 1,3 milliards d'inscrits pour 757 utilisateurs actifs.

Dont cette vénérable grand-mère qui- semble -t-il-s'est inscrite pour communiquer avec son fils de.... 85 ans qui s'était acheté un smartphone.

L'.affaire ne semble pas un coup monté. Anna Stoehr apparemment utilisait déjà l'Ipad.

Une mamie particulièrement connectée.

La fracture numérique, cela se soigne. A tout âge !

                                                                       Sylvie Neidinger


crédit image /copie d'écran

22/11/2014

Si c'est gratuit, c'est toi le produit! If it's free that you're the product!

Toujours se rappeler  la maxime " si c'est gratuit c'est toi le produit" Dans la langue originelle: "if it's free that you're the product".adesisasprod,geek,journal du geek,produit,facebook

A l'heure où facebook rechange encore ses conditions pour toujours mieux  proposer -sinon imposer- des pubs lors des navigations.

Et il n'est pas le seul.

Combien d'opérateurs numériques veulent nous cerner pour mieux nous cibler pour déclencher un acte d'achat !

Une animation web trouvée sur le Journal du Geek  illustre la célèbre affirmation.

Idem une video de Adesisprod sur le thème.

Avec les fêtes de fin d'année, les cartes bleues vont chauffer. Les réseaux deviennent une immense base de donnée commerciale.

Savoir que le monde publicitaire par le numérique entre dans nos têtes puisque nos gestes digitaux  ( par nos clics, nos navigations...) nos comportements sont enregistrés.

Désormais, des pubs s'affichent pour devancer nos désirs.... même pas encore formulés!


                                                                          Sylvie Neidinger

08:09 Publié dans BLOG-#@WEB, E-Economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : #blogneidinger, adesisasprod, geek, journal du geek, produit, facebook | |  Facebook | | | |

20/08/2014

Les jihadistes coupeurs de têtes adorent You Tube& Co

Propagande. Et...outil de propagande. La question se pose sur l'outil...

Encore aujourd'hui avec l'exécution d'un journaliste par un islamiste masqué de noir à l'accent britannique et sa mise en scène très sophistiquée avec le code couleur du vêtement de la victime, orange comme Guantanamo. Ce que l'on voit dans la version floutée grand public donnée ce matin aux infos.

La mise en scène est médiatiquement pro.

Couleur orange! Rappel les leaks de Snowden indiquent que le n°1 de Daesh(EI) Abu Bakr Al Baghadi fut prisonnier de Guantanamo justement de 2003 à 2009.

Surtout des centaines de victimes en Syrie et en  Irak depuis 2011. Sans grande réaction générale à vrai dire ... jusqu'à la semaine dernière.

La déviance religieuse des jihadistes qui mangent le foie des cadavres chauds, coupent les têtes, lapident et crucifient est digne du moyen-âge.

Ce à quelques heures d'avions de notre tranquillité générale mondiale.

Encore n'est-il pas certain que le moyen-âge fût si sombre...

Le califat auto-proclamé est très bien organisé -et financé- puisqu'il va jusqu'à donner des leçons d'histoire. En disant biffer les frontières issues des accords Sykes-Picot.(lire article le Devoir) Découpage du monde  issu du démembrement de l'empire ottoman et fondateur des Etats nationalistes modernes. Etats laïcs haïs par ces  extrêmes.a suvs.GIF

Ces "totalitaires"  comptent installer une seule vision du monde, de la pensée, la leur. Par la peur.

Et de fait se donner comme objectif d'éliminer géographiquement des communautés complètes. Ce que  la période médiévale n'avait pas vécu à cet échelon industriel.


LA  GUERRE D'IMAGES ET LES"TUBES"

En revanche, on notera combien  ces criminels d'un autre temps apprécient au plus haut point les....dernières technologies!

Puisque la moindre de leurs exactions et filmée et postée sur You Tube, Twitter.

Le jihadiste australien qui a filmé son jeune fils en train de soulever une tête coupée a bien évidemment posté l'ignoble photo sur Twitter. Un enfant tient la tête d'un soldat décapité Syrie.

Le web regorge de ces images qui ont vocation à terroriser. Pour donner de la pub aux "exploits" qui consistent à tuer femmes, enfants et vieillards entre autre. Boko Haram en use aussi.

[Soit dit au passage, on n'a pas conscience à quel point ces images gores se diffusent et notamment dans les cours des écoles. Ce depuis 2011...]

 En Irak cet usage clairement terroriste a un impact politique et stratégique réel :ces videos provoquent une terreur  des populations qui ainsi fuient d'elles-mêmes !

COMPLICITE INDIRECTE DES GRANDS NETWORKS US AVEC LES JIHADISTES

Maintenant la question posée est cette complicité certes indirecte des grands  networks US qui donnent aux terroristes le canal mondial, le micro amplificateur pour diffuser leur propagande.

Facebook, le réseau social "familial" avait même essayé en octobre 2013 de démarrer les photos de décapitation ( video priseau Mexique). Ce blog avait immédiatement signalé la chose. Le réseau  a vite  remis à l'ordre. La firme a reculé face à une protestation générale. Le cas était extraordinaire: les seins allaitant y étaient alors interdits mais pas les décapitations !

                                         

Maintenant pourquoi d'autres grands réseaux US diffusent- ils sans problème ces images de propagande et clairement illégales mais très professionnelles et répondant aux codes de la communication contemporains ?

Si leur réponse est "nous ne sommes que les robinets," elle est évidemment fausse car dans un tuyau d'eau on sait que c'est de l'eau qui ressort et pas autre chose. Sur une autoroute, on sait que seuls les véhicules passent et pas les charrettes ni les vélos ou piétons.  Il y a des règles, même pour les fournisseurs d'accès!

Cette réponse du "on ne contrôle rien, on est responsable de rien"voire c'est la liberté d'expression n'a en plus aucun sens au pays de la NSA qui contrôle tout dans des intrusion massives des vies privées. Encore une contradiction majeur....

Concrètement on observe que les grands networks américains - même sans le vouloir- favorisent la diffusion de ces messages terroristes les plus illégaux, génocidaires.

L'ONU vient de prendre des mesures pour savoir qui finance l'EI et  à quels Etat amis le pétrole jihadiste est vendu.

Certes.

Mais curieusement ni les dirigeants politiques de l'UE , des USA ou d'ailleurs,  ni l'ONU ne demandent de comptes aux grands networks US  qui deviennent de facto ces "tubes", ces robinets diffuseurs de  propagande  très pro, structurée, technologique et... barbare.

POURQUOI ?

                                                                                   Sylvie Neidinger

Réseaux sociaux et jihad

crédits images site web capture Le Devoir

Comme le commentateur Jean d'Hôteaux le souligne pour lui et tout comme lui je n'ai jamais personnellement visionné une seule de ces videos, cliqué spécifiquement  et n'ai jamais fait de lien web avec ces videos de propagande sur ce blog.

Mais constamment dénoncé cet extrêmisme sur ce blog  bien avant qu'il ne surgisse dans l'actualité. 

Depuis 2011 combien  nos ados ou jeunes adultes de toutes confessions se partagent - jusque dans les cours d'écoles !-ce type de scènes gores sur les téléphones sans que  le monde adulte et surtout POLITIQUE ne s'en émeuve ou n'ait pris conscience du phénomène.   SN

suite : Twitter fait (seulement) son ménage. Les jihadistes se reportent sur un réseau nommé "diaspora" lire

suite les RS semblent faire le ménage

12/05/2014

Le SDF facebooké aux... 14 252 likes: énorme!

Pour continuer la réflexion entamée autour des réseaux sociaux notamment avec le Mooc Rue 89 en cours sur Journalisme et Réseaux Sociaux, constater l'importance des RS:facebook,moocrue89

-pour les journalistes qui disent aujourd'hui avoir facilement plus de 600 sources s'ils le désirent, issues des divers  RS.

-pour les entreprises et leurs promotions de marques grâce également à ces nouvelles voies adaptées aux publics/clients spécifiques.

-pour les individus qui ont commencé à "chercher leurs copains d'avant" puis pris possession des réseaux interactifs.

Constat: Les réseaux sociaux, en liant les individus au sein de néo-communautés génèrent une sorte de supra-connexion sociétale inédite, nouvelle par le nombre et par l'innovation sociale car:

1-Des buzz peuvent mener à des millions de clics.. Du jamais vu dans "l'histoire humaine".

2-Ce qui justifie amplement le terme de Révolution numérique.... sociale.

Pour exemple concret : Kamel, la Star de Grenoble. Ce SDF, figure très connue localement - homme véritable, pas un avatar!- dispose d'un compte Facebook.

Son ....compteur de "likes" est juste à ...14 252 clics !

Tout simplement.

                                                       Sylvie Neidinger


crédits photos/capture d'écran/ compte Facebook Kamel-la-star

                                                         

22/10/2013

Facebook ré-autorise les vidéos de décapitation:efFACEr ! Alerte aux parents de mineurs.

RUBRIQUE LANCEUR D'ALERTE. On a les valeurs que l'on peut...

Facebook, entreprise prude qui cache tout sein qui dépasserait, vient  de re-autoriser officiellement de poster des vidéos ultras violentes.

Notamment celles de décapitations, activité  favorite  dans  certaines parties du monde qui  se délectent à les  produire. Leurs exploits immondes sont désormais  starifiés  grâce à l'entreprise américaine.

La course  est lancée à la vidéo la plus insoutenable, dégoûtante.

La BBC a levé le lièvre d'une vidéo exceptionnellement  trash dont la censure demandée par des parents   a été refusée. Elle est visible accompagnée de ce message «Défi: est-ce que quelqu'un arrivera à regarder cette vidéo?»,

 Facebook se comporte  sur ce sujet comme  une entreprise immorale et irresponsable !

une-video-de-decapitation-sur-facebook-cree-la-polemique.

Le communiqué Facebook :
"Facebook a toujours été un endroit où les gens partagent leurs expériences, surtout quand ils sont concernés par des événements graves, comme des atteintes aux droits de l'homme, des actes de terrorisme ou d'autres actes violents. Les gens partagent des vidéos de ces événements pour les condamner"

David Cameron a cru bon de réagir tellement l'info est choquante . Une réaction de très haut niveau.

cameron.GIF

On peut lire qu'une la photo d'une mère qui allaite a été retirée sur Facebook. Considérée comme choquante !

Problème: l'entreprise fait -elle ce business salement morbide juste pour le buzz, pour qu'on parle d'elle ???   Encore plus irresponsable.

 

Au fait, commençons, si nous ne sommes pas d'accord, par fermer nos propres  comptes !

                                                                               
EfFACEr !

                                                                           Sylvie Neidinger

 

   TOUTE LA DIFFERENCE AVEC LE CINEMA, MÊME VIOLENT, DONT ON SAIT QUE...C'EST DU CINEMA !



Cet article d'alerte connait  des commentaires intéressants ! Qui alimentent la réflexion commune en construction. Effectivement je l'ai rédigé à chaud dès l'info connue.

Les  chers @Commentateurs signalent l'aspect culturel de la violence aux USA. Où régulièrement des fusillades ont lieu dans les écoles.

Que dire effectivement de  l'impact de vidéos de  décapitation réelle vues plusieurs fois en accès illimité  sur un ado en mal être dans ses problème scolaires, familiaux etc...? Dramatique.

On parlait de l'impact de l'univers mortifère de certains jeux vidéos de guerre où de jeunes geeks s'enferment psychologiquement et décrochent du réel.

Alors que signifie  celui des images immondes que l'on sait réelles.

Que penser de ces sociétés américaines privées  côtées en bourse qui probablement s'amusent à cela pour faire monter la valeur de l'action

Qui considèrent comme choquante, à éliminer, une photo de mère allaitante et en même temps  une décapitation comme... bienvenue en tant que test de résistance à l'horreur !!!!!!

Torture mentale. Torture morale.

Et qui nous espionnent par la NSA -jusqu'aux messageries privées- pour savoir ce que nous pensons, nous !

Qui en postant ce type de video vont alimenter le marché de l'horreur avec les fous qui vont gagner leur médaille si leurs folies passent sur le réseau social mondial  et produire de la vidéo à la tonne pour ce marché trash ignoble.

Et qui veulent imposer leurs standards, leurs critères, leurs valeurs violentes "à côté de la plaque" au monde entier !


Question de fond. Les entreprises commerciales qui utilisent désormais énormément Facebook pour gérer leur image commerciale par la voie des réseaux sociaux vont -elles accepter que dans le même espace numérique -  où on peut lire leur promo- on puisse accéder aux portes de l'enfer, au meurtre réel et  à la torture.

facebook,david cameron,usa,nsa,allaitement,geek,video de decapitation,attention aux enfants,comptes

On va comptabiliser les "jaime" de  l'horreur" ????

Idem:  les actionnaires de cette société privée valident-ils cette avancée vers le danger social que représente cette nouvelle option trash de  Facebook?

oui                            EfFACEr !           SN.                                                                                       

 Dernière minute : la firme de Palo Alto recule et retire cette video qui fut vraisemblablement  tournée au Mexique. Mais le problème de videos violentes reste entier. Certes à un niveau inférieur à une décapitation qui fort heureusement disparait de cette disposition publique.

                                                                         **
Et autre problème:/facebook-google-ou-apple-apres-la-mort-des-donnees-difficiles-a-recuperer/

Les ados semblent privilégier Twitter à Facebook, aux USA et en ....Europe: confirmé!

facebook-reconnait-qu-il-attire-moins-les-jeunes-internautes.


                                                                                               

09/10/2013

Twitter réagit par le rire à B. Netanyahou mal informé sur le... jeans iranien !

Pas de jeans en Iran selon B Netanyahou ? Résultat: un buzz de la blogosphère.

Comment une prise de parole publique, médiatique du premier ministre israélien (mais  mal informé car son assertion se  base sur des préjugés très réducteurs) .

Donc comment une parole rapide, simpliste  mène à une réaction humoristique  en retour sur Twitter et Facebook :

http://www.courrierinternational.com/article/2013/10/08/r...

http://www.lexpress.fr/actualite/monde/proche-orient/iran...

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/10/07/97001-201310...

http://www.lesoir.be/334878/article/actualite/monde/2013-...

http://www.lapresse.ca/international/moyen-orient/201310/...

Multiple  autres dizaines articles...

Il est étonnant -voire un peu  orgueilleux- effectivement en terme d'intérêt, pour un homme politique de premier plan, d'aller faire des commentaires sur les tenues vestimentaires de populations. La sienne ou ici, celle des autres. En se trompant en plus !netanyahou,iran,twitter,geo-stratégie du rire,blogosphère,facebook,onu,assemblée générale,jeans,mode

C'est un peu :"de quoi je me mêle?"

Cette vision à gros sabots   s'ajoute, en plus, à l'affaire du schéma  qui avait déjà  écorné l'image du responsable israélien  à New-York en septembre 2012 avec son dessin là encore simpliste présenté   à  l'Assemblée générale de l'ONU, cette tribune de la représentation mondiale.

Image comme sortie d'une Bd pour moins de 8 ans, un peu Bibi Fricotin bricoleur.

Ce croquis pour école maternelle avait vivement fait réagir les membres de l'Assemblée pris un peu pour des.... idiots ce jour là.netanyahou,iran,twitter,jeans,mode

http://www.bfmtv.com/international/dessiner-une-bombe-ira...

Les politiciens internationaux, responsables de premier plan n'avaient pas tweeté, eux,  en retour.

Silence gêné plutôt, dans ces assemblées de politiciens professionnels.

  En revanche, les dommages collatéraux sont directement visibles l'année qui suit: B Netanyahou vient de tenir son discours le 1er octobre  2013 à la Tribune de l'Assemblée Générale devant une salle..très  clairsemée.

"L'assistance clairsemée présente dans l'hémicycle a montré éloquemment que, pour la plupart des Etats membres de l'ONU, la tonalité belliciste – sans surprise – du discours de M. Nétanyahou n'était pas, pour cette année au moins, pertinent" (le Monde)

GEO-STRATEGIE DU RIRE DE LA BLOGOSPHERE

Vue l'éminence de sa position politique,  M. Netanyahou  pose surtout problème  par ce genre de sortie  médiatique mal informée...à ses services secrets.

L'attitude du responsable  montre surtout qu' il y a du pain sur la planche au Proche-orient pour une meilleure inter-connaissance. L'ignorance de l'Autre est abyssale. Inquiétante. 

Visiblement, elle n'empêche pas  de prendre  la parole. Quitte à  se ridiculiser car en 2013, la monnaie de la pièce arrive immédiatement en boomerang d'humour par voie de  la ....géo-stratégie du rire de la blogosphère.

Ceci dit,  il n'est pas si banal en ce moment, de rire au Proche-Orient, en dangereuse surchauffe...

                                                                                                         Sylvie Neidinger

 

 

 

 

12/04/2013

Oubli numérique ? « Google/Face » et...Geneanet contre Bruxelles.

Des acteurs a priori antinomiques se retrouvent dans le même camp face à l'Europe.

Geneanet, le célèbre portail-gratuit- de généalogie lance une pétition contre le projet d'oubli numérique qui pose le problème du traitement des données donc des...Archives, notre mémoire collective.

Il rejoint en cela les poids lourds que sont Google et Facebook.

Le dossier est compliqué. La Commissaire européenne Viviane Reding  veut protéger les données personnelles des internautes qui relèvent de sa compétence territoriale.

Au printemps, le Parlement de Strasbourg se saisit de la question avec, déjà  plus de 3000 amendements  déposés,  signe d’un intérêt politique.

La précédente Directive date de l'âge préhistorique du net, en  1995.

L'actualisation en cours consisterait à  poser le même cadre juridique à  tous les pays européens concernés. Aucun problème sur ce point.

La polémique enfle avec le projet spécifique du " droit à l'oubli numérique" réclamé aux multinationales du net Google et Facebook.

 

Selon  un site en ligne  "il s'agit pour la commissaire européenne qui défend son adoption depuis 2010 d'obliger les réseaux sociaux et moteurs de recherche à supprimer les données personnelles ou photographies d'une personne lorsqu'elle en fera la demande."

Un contenu publié par la personne et qui ensuite  ne veut plus. Ou mis en ligne par un tiers et que la personne veut voir supprimer :

"par ailleurs les entreprises qui éditent des sites internet devront recruter des responsables chargés du respect des données personnelles. La portabilité des données privées (images, listes de contacts) d'une plate- forme sur le web est incluse aux propositons de révision de la législation européenne sur la protection des données"


Ce droit  à l’oubli part d'une bonne idée. Et semble une évidence pour tous ceux qui veulent encore croire que l’on puisse un peu maîtriser sa web-vie.

 En réalité, elle suscite une controverse là où on ne l’attendait  pas. Puisque le monde des chercheurs du passé, les généalogistes archivistes monte également au créneau .

 

HISTORIENS EGALEMENT CONTRE LE PROJET DE LOI REDING !!!

Le grand portail gratuitde la genealogie  Geneanet  n’y voit que du mal également :oubli numerique,web- vie, viviane reding,commission européenne,geneanet,google,facebook

"Une nouvelle pétition vient de voir le jour, et non des moindres : en effet, il s'agit d'un projet de règlement, à l'échelle de l'Europe, visant à "supprimer ou ano­ny­mi­ser les don­nées per­son­nel­les". Si le cadre de ce projet est établi dans le but de respecter le "droit à l’oubli", il engendre cependant une aberration : la fin des archives telles que nous les connaissons. Plus d'archives, cela signifie tout simplement des livres d'histoire aux pages blanches : plus de souvenirs, plus de traces de nos ancêtres, plus rien de ce qui constitue, tout simplement, la mémoire de l'Humanité, avec ce qu'elle a de négatif, certes, mais aussi avec ce qu'elle a de beau.Ce projet absurde doit être dénoncé, et GeneaNet s'associe pour cela à l'Association des Archivistes Français qui a lancé une une péti­tion citoyenne : « Citoyens contre le pro­jet de règle­ment euro­péen sur les don­nées per­son­nel­les ».

 

Le monde du Passé, des Historiens rejoint les geeks de la net économie !

Tout ceci pour comprendre que nos données personnelles , individuelles, très convoitées... valent de l'or !                                                                  

                                                                  Sylvie Neidinger


Geneanet.org

Nos données mobiles intéressent.


Rubriques du blog Neidinger concernées : Journalisme, journalistes /Blogosphère#web@com