eva joly

  • Pipo et tralalère électoral

    Les ondes, les médias  sont envahis de la campagne présidentielle. Normal, vue la place proéminente,  prééminente  qui tiennent la Présidentielle et les législatives qui suivent dans le paysage politique hexagonal.

    Au point que les français la trouvent longue et s'agacent des absences d'argumentaires sérieux en rapport avec leurs inquiétudes sociales.

    François Bayrou et François Hollande restent dans une approche argumentée.

    Marine Le Pen, Nicolas Sarkozy et Jean-Luc Mélenchon ont choisi la voie populiste.

    Un débat "carné" déplacé  sur le cacher-hallal en lieu et place de questionnements sur la politique étrangère de la France, l'Europe comme bouc-émissaire, les attaques répétées et directes du président sortant contre François Hollande , supposé nul et dangereux sans vraiment démontrer ni sans retour sur son propre bilan...

    Pour respirer un peu de ce climat lourdingue, ce commentaire d'article repéré dans le magazine web Lyonmag.com (aujourd'hui ) d'un certain

    «  lalalère »  pseudo évidemment et qui s'amuse à  cette  petite musique  :

    «  en 2012 y'en a qui disent qu'il ne faut pas qu'Sarkommence mais il faut pas croire non plus Hollandemains qui chantent . Ne Mélanchon pas tout sinon c'est la Bayroute. Eva être Joly l'année 2012 ! »

    C'est court, facile mais cela détend !   Sylvie Neidinger

     

    Tags: Sarkozy,Hollande,Mélenchon, Bayrou,Joly

    rubrique politis blanc.png