chirac

  • Les lunettes ne font pas le Chirac

    Imprimer

    Sémiologie politique. Ces histoires de bésicles ne devraient pas faire la Une. François Hollande a changé ses montures  le 14 juillet dernier pour son discours à la nation.

    Cela semble tenir de sa vie privée, de sa totale liberté que de vêtir ce qui lui plait.

    Toutefois il est  Président de la république, position unique en son genre.

    Un lunetier hexagonal lui a immédiatement rappelé que ce n'est pas très patriotique d'avoir choisi un modèle danois.

    Le problème réel ne réside pas ici. Commercer avec le Danemark est légal semble-t-il...

    sémiologie politique,lunettes,hollande,chirac,cambadélisLes lunettes ressemblent à celles de  Jacques Chirac !

    Certes, il n'y a pas mal à penser en premier lieu. Les deux hommes se connaissant par le lien de la Corrèze  s'apprécient.   De nombreuses personnes portent ce modèle évidemment au delà de ces deux personnages publics...

    Sauf que ce changement précis  a été choisi dans une... optique claire de communication politique. Ce qui autorise à commenter.

    Jean Christophe Cambadélis, n°1 du PS qui a fait le Service après vente  de l'intervention du 14  dans les médias  confirme  bien qu'elles sont  "un peu chiraquiennes" ! sémiologie politique,lunettes,hollande,chirac,cambadélisJusqu'aux costumes plus larges et les cheveux noirs plaqués en arrière.

    " Un peu chiraquiennes" Une telle phrase n'est pas prononcée au hasard. Elle entre dans une communication politique intentionnelle. Elle a d'ailleurs  immédiatement été ressentie comme telle puisqu'un journal très droitier- au point d'être anti-chiraquien- signale la chose. Il applique même le terme de "fainéant" -avec lequel les adversaires sarkozistes  qualifiaient Chirac- à l'actuel président.

    Alors clarifions l'intention lourde de sens (au pluriel) derrière l'usage de  ce nouvel équipement sur le nez.

    Adopter le look Chirac pour gagner vers soi une part de  la popularité - très importante encore à ce jour - de l'ancien dirigeant, c'est intégrer quelqu'un d'autre que soi- même à sa propre enveloppe corporelle.

    Un acte extrêmement inquiétant :

    1) cela signifie que le numéro Un d'un pays- celui qui en a la charge- est tellement peu sûr de son image personnelle-donc de sa personnalité-  qu'il peut en changer facilement ? Et, curieusement pour choisir celle de son... adversaire de toujours, Jacques Chirac que le tout jeune François Hollande était  allé volontairement défier sur les terres corréziennes en début de  carrière.

    2) la futilité de la démarche décrédibilise. Car   porter quelques grammes de plastique et de verres nouveaux pour "faire président" rend la démarche très superficielle. On est dans le comble du comble de  la superficialité d'une communication politique même.

    INQUIETANT DE VOIR  LE PREMIER DIRIGEANT D'UNE NATION SE GLISSER DANS LA PEAU D'UN AUTRE : IL NE SE SUFFIT PAS A LUI-MEME? QUID DE SA POLITIQUE ALORS?

     De plus ce n'est pas la première fois que François Hollande se glisse dans la peau d'un autre carrément opposé. Ce qui justifie cet article.

    On pense à  la curieuse, bizarre, machiavélique  affaire Caton datant des années 80: quand il a joué masqué caché   mais pourtant  devant les... médias à être un journaliste de... droite.

    -"Faire Chirac" pour  "faire  plus à droite"?..On peut concevoir que  le président Hollande confirme ainsi par le message des lunettes son orientation sociale démocrate. Il suffit de voir l'offensive actuelle de la gauche de sa gauche, jusqu'à ses propres ministres (...!)(Montebourg et Hamon) qui s'insurgent pour constater qu'il a autant de soucis avec son  opposition que son propre camp....Avec les nouvelles lunettes "à la Chirac" il confirme son choix de Manuel Valls comme 1er  ministre, marqué  à droite du PS  (c'est à dire au centre...) Vu sous cet angle le message politique volontairement diffusé  est clair.

    - "Faire journaliste ? On sait qu'il a tâté du journalisme au début de sa carrière. Il en est toujours très friand. Il n'a pas hésité, étant Président , donc normalement indépendant, à manger carrément le 5 août 2013 avec les journalistes du Monde dont les actionnaires sont politiquement ses proches. Ce que les anglo-saxons n'auraient pas toléré. Il fut compagnon d'une journaliste : VT.

    Journaliste? On le voit au cours de sa pratique politique: il commente  beaucoup son action, soit par discours (très nombreux  au point que personne ne l'écoute plus) soit directement devant les médias (le sommum son intervention Leonarda)

    Certains discours sont creux car il n'annonce pas des mesures mais  verbalise "en journaliste ". De mauvaises langues diront "commente les décisions qui ne sont pas prises" ou"pas encore mises en oeuvre". L'Allemagne a récemment vertement répondu "non"à sa demande d'assouplissement économique;  la demande étant  qualifiée de  trop "générale"...Quelquefois, il  martèle à plusieurs reprises les termes "aller de l'avant" mais sans dire comment !

    SE STRUCTURER PAR L'AUTRE EN OPPOSITION

    Au delà de se muer dans la peau d'un journaliste qui parle beaucoup, l'affaire des lunettes chiraquiennes apporte un  éclairage de personnalité encore plus précis.

    Son père, George Hollande proche de l'Oas fut candidat sur une liste d'extrême-droite en 1959. Lors de son élection François Hollande a eu cette  phrase très belle  et  significative  à son encontre.

    Il a remercié son père d'avoir été ce qu'il est ( extr-dr) pour que lui se construise.... en opposition (de gauche). Une parole très révélatrice. C'est donc "l'autre" qui le fabrique parce que l'autre EST et pas par ce que lui choisit d'être !

    D'où la  personnalité très dialectique et insondable du maître de la synthèse au PS.

    En campagne, on a pu remarquer qu'il pouvait en très peu de temps dire une chose et son contraire. On a même entendu des phrases uniques qui portaient en elle la thèse et l'anti-thèse !

    Opposé à Sarkozy: il a passé le début du quinquennat à se positionner par rapport à son ancien adversaire pour  surtout ne pas être un sarkozy  bling-bling: il fut donc "Monsieur Normal" Il a  même démonté ce qu'avait installé son prédécesseur jusqu'à  ce qui fonctionnait (les heures sup défiscalisées etc.)

    Sur Gaza, bien que portant les nouvelles lunettes il a eu récemment  deux avis opposés en quelques jours. Sur la  Syrie, son gouvernement  a pris position pour les jihadistes et le contraire maintenant , il a fait livrer des armes aux fondamentalistes...

    Une chose est certaine, la politique internationale de F Hollande est totalement à l'opposé de la stature chiraquienne, dernier héritier du gaullisme.

    Une politique très onusienne, indépendante, soucieuse du droit international et des partenaires alignés et non alignés.

    Et qui se décline encore aujourd'hui  dans une Fondation Chirac pour la Paix et la prévention des conflits

    Les lunettes ne font pas le Chirac.

                                                                                     Sylvie Neidinger

     

     

                      Rubrique #Sémiologie de l' #image

     

     

    crédits images/capture d'écran/article site europe1

  • Hollande en flagrant déséquilibre diplomatique

    Imprimer

     François Hollande vit en ce mois de septembre 2013 un épisode de grande solitude dans sa volonté impérative d'attaquer la Syrie.hollande,chirac,obama

    Grande solitude vis à vis de ses partenaires européens qui ne partagent  pas son va-t-en-guerrisme.

    Grande solitude vis à vis de sa population qui désapprouve d'utiliser son armée pour une expédition punitive, deuxième conflit voulu par le chef d'Etat en 10 mois.

    Grande solitude institutionnelle due à une gaffe  nationale: attendre l'aval du Congrès US - donc d'une instance politique externe- pour lancer ses missiles sans même demander l'avis de son propre Parlement.

    Barack Obama dans son discours à la nation américaine omet de citer cet unique partenaire qui s'était engagé à ses  côtés. Citer le frenchy n'était pas assez classe outre-atlantique....La France  compte effectivement pour du beurre. Pas comme l'allié anglais. Lequel problème majeur, vient de faire défection face à un programme martial refusé par les parlementaires du Royaume-Uni.

    Enfin la diplomatie française, jugée comme très agressive  a été récusée par les Russes. Seuls les USA et la Russie discutent à Genève.

    Cela remet les pendules à l'heure concernant la réalité de la France comme "Nation seule" dans le concert des nations. Elle ne joue en aucun cas dans la cour des grands lorsqu'elle agit en épopée solo !!!!!

    hollande,chirac,obamaBurki a dessiné une intéressante caricature parue dans le Temps (Lausanne) et reprise dans Courrier International.

    Actuellement,  la diplomatie psycho-rigide du tandem Fabius- Hollande continue à se penser importante. Voir  le discours donné au Mali hier.

    SON ANTI-EUROPEANISME ACTUEL NUIT A LA FRANCE

    N'est pas Chirac qui veut!   Et la diplomatie française n'a de valeur que lorsqu'elle est insérée dans l'Europe avec ses partenaires.

    hollande,chirac,obama,diplomatie française agressive,diplomatie francaise enfermée,russieOr François Hollande est en train d'enfermer diplomatiquement la France. Il a commencé par se fâcher avec l'Allemagne.

    Il insiste pour armer la rébellion syrienne alors que ces opposants sont sur le terrain infiltrés par Al Qaïda. Ils pratiquent des  acte innommables.

    Pour se justifier, le président  de la république commet une pirouette verbale : lui   saura livrer aux "bons" interlocuteurs. Ce qui est un fantasme actuellement qui ne correspond pas au réel. Impossible de  garantir en vrai la bonne exécution de cette promesse.

    Une gouvernance  fofolle donc. Qui cherche tous les arguments possibles pour entrer en guerre. Notamment le recours à une  "morale basique" autour de l'usage du gaz.

    Comme si ceux qui ne voient pas la réalité comme lui (ils sont nombreux: les populations européennes majoritairement/Idem aux USA !) comme si ceux  qui refusent les bombardement punitifs validaient cet usage. Et que  lui au contraire,  super héros moralisateur l'empêchait. Facile...

    Il se donne le beau rôle hyper moralisant... tout en ajoutant  de l'huile sur le feu pour mieux enflammer le brasier.

    Le conflit syrien est  mille  fois plus complexe avec  les problématiques interconfessionnelles que la vision hollando-fabiusienne à gros sabots mal dégrossis.

    Bizarre, en tous cas  sa façon de prendre la réalité de données géostratégiques qui le dépassent largement pour ses désirs. Attitude autistique inquiétante !

    Tout cela pour se scénariser lui-même en "chef de guerre", homme à poigne?

    Solitaire, c'est certain. Les derniers sondages de popularité lui sont ultra défavorables.

                                                                                    Sylvie Neidinger

     

     Lire cette note de blog à propos et les articles de presse :

    http://hommelibre.blog.tdg.ch/archive/2013/09/20/francois-hollande-l-enfermement-247384.html

     http://www.lepoint.fr/invites-du-point/claire-gallois/hollande-et-le-syndrome-du-chameau-de-tombouctou-31-08-2013-1719757_1445.php

    http://www.romandie.com/news/n/_L_Occident_aveugle_sur_la_Syrie_fait_du_chantage_a_la_Russie_95220920131450.asp

    http://www.leparisien.fr/politique/francois-hollande-face-a-une-impopularite-record-22-09-2013-3158489.php

    http://www.lepoint.fr/editos-du-point/michel-colomes/syrie-la-triple-humiliation-de-francois-hollande-16-09-2013-1731550_55.php

    http://www.marianne.net/Quand-les-socialistes-marchent-vers-l-echafaud_a231985.html

    http://tempsreel.nouvelobs.com/guerre-en-syrie/20130927.OBS8824/exclusif-comment-hollande-avait-prevu-de-frapper-la-syrie.html

    http://www.afrique-asie.fr/menu/moyen-orient/75-a-la-une/6262-chevenement-la-france-n-a-pas-interet-a-entrer-dans-une-guerre-de-religion.html

     

                                                       Rubrique  Grenouillade

  • Syrie: Hollande en posture carrément anti européenne et anti ONU !

    Imprimer

    Le Président de la Commission européenne Herman Van Rompuy vient d'annoncer au G20 de Saint-Pétersbourg qu'il n'y a pas de solution militaire en Syrie fermant les espoirs du Président français de rallier cette instance essentielle.

    Réponse de François Hollande: ce monsieur n'aurait pas été élu et donc sa parole serait de peu de valeur !"Au nom de qui s'exprime Van Rompuy?» interroge-t-on, agacé, dans l'entourage du président. «Il est président du Conseil européen, mais il n'y a pas eu de consultation des dirigeants européens sur la Syrie!»(Figaro)

     

     

    Hallucinant politiquement parlant. François Hollande se moque de l'ONU en exigeant une intervention hors du droit international et maintenant se moque ouvertement, nominativement  du Président de la Commission Européenne ! Du jamais vu diplomatique.

    Sans jamais se poser la question de savoir pourquoi tant de réticences internationales  à une telle aventure punitive.....

    Mais par quel cow-boy d'opérette  est dirigée la France ? Diplomatie de la gâchette et de l'invective. Analyse de courte vue.

    N'est pas Jacques Chirac qui veut.

                                                                                                   Sylvie Neidinger

    http://www.lefigaro.fr/international/2013/09/05/01003-20130905ARTFIG00417-syrie-hollande-lache-par-l-europe-au-g20.php

    http://www.courrierinternational.com/article/2013/09/04/francois-hollande-ce-terminator-a-la-botte-des-americains

                                    RUBRIQUE PROCHE-ORIENT SERIE SURYA

  • Sarkozy, bizarre commandeur/snipper depuis l'ombre de sa retraite dorée

    Imprimer

     La retraite politique de cet ancien président est bizarre. Comme un commandeur  au dessus de la tête de Marianne, officiellement caché mais en position de tir.

    Commandeur dans  la version don- juanesque s'entend: la célèbre apparence ombrée  de la  statue du revenant qui   plane sur tous les esprits comme soufflant de l'au- delà.

     Nicolas Sarkozy bénéficie de l’incroyable largesse accordée en France, depuis 1985 par  Laurent  Fabius -alors ministre de François Mitterand- aux anciens Présidents de la République au titre de leur « re-casage » au Conseil Constitutionnel : appartement de fonction, émoluments, personnel, garde rapprochée, surveillance des domiciles, protection des proches, avion gratuit…

    L'avantage est estimé à 1,5 M d'euros par ancien dirigeant.

     Un cadeau d’adieu en l’échange d’une conduite publique de Sage.

    Surtout une magnificence  royale  distribuée aux "anciens monarques républicains actuels" V.Giscard, J.Chirac et Nicolas.

    France qui a coupé la tête de ses rois mais reste fascinée par le luxe ostentatoire à la tête de l'Etat comme signe de sa propre grandeur (passée !)

     Originalité à  laquelle François Hollande a mis fin  à partir de …lui-même lors de son discours du 7 janvier dernier.sarkozy,consei constitutionnel,chirac,fillon,patrick buisson,nkm,havard

    Fin de l'automatisme que les députés socialistes entendent mettre en pratique immédiatement (proposition de loi de mai 2013)

     Heureuse décision  car les quinquennats ont la fâcheuse habitude  de revenir… tous les 5 ans et que 5 ans c’est… hyper rapide !!!!

    Trois anciens Président siègent actuellement au Conseil.

    Siéger est un bien grand mot en raison des conflits d’intérêts possibles sur certains dossiers. Notamment en cas de mise en examen. Ou tout simplement en raison de décisions à prendre sur des lois initiées par ledit président -ce qui rend impossible son avis. Ou de l'incompatibilité physique due à l'âge  (Jacques Chirac fatigué et absent)

    Sarko fréquente peu l’Institution.

    Nous avons donc un retraité de luxe aux frais de la République, opportunité légale qu’il a saisie évidemment, tout comme Giscard et Chirac avant lui.

    LA STATURE DU COMMANDEUR QUI TIRE PAR BUISSON INTERPOSE

    sarkozy,consei constitutionnel,chirac,fillon,patrick buisson,nkm,havard Le problème est que le mari de Carla ne  se contente pas de cette situation hyper avantageuse. N. Sarkozy joue actuellement devant les français une singulière pièce de comédie intitulée: clair-obscur. Car il entend  peser sur l’action politique. Malgré son obligation de retrait.

     Il évite donc soigneusement tout commentaire dit « public » (sinon les députés PS et PC ne manqueraient pas de demander à lui supprimer immédiatement ses avantages)

     Il enchaîne des conférences  haut de gamme  « privées » pour happy few gérées par des agences de booking de luxe.

    Vous voulez Hilary Clinton pour un petit raout entre amis, c’est 500 000 dollars!

    Au fait Sarko, c’est combien ???

    PAROLE QUI VAUT SON PESANT D'OR

    On voudrait savoir exactement. Juste pour comparer son prix  par rapport à un Tony Blair ou une ancienne ministre américaine des affaires étrangères.

    Le grand  public (par les médias) sait juste que les interventions  lui rapporteraient autour de 100 000 dollars la séance plus des frais annexes (sous réserve de savoir exactement)

     Il est vrai qu’à ce prix là,  la parole  vaut de l’or ou du diamant !

     Un très simple compte qui diviserait le tarif global par le nombre de mots ou de lettre de l'alphabet donnerait le prix à l’unité. Tout se calcule.

     Un simple « bonjour M’sieurs Dames » lui rapporterait au moins 400 dollars pièce-prix-d’ami-juré (sous réserve d’avoir le chiffre exact initial pour bien compter)

     Doit-on croire que les mots « karcheriser la banlieue » et « casse-toi pov ‘con » ont une valeur marchande notable s'ils sont désormais prononcés par Lui devant un parterre choisi et élégant?

    Doit-on penser que ses discours maurassiens lors de la dernière campagne (discours qui lui ont fait perdre  les élections tout de même)  avaient donc une telle valeur marchande ?  Diantre !

    SNIPPER PAR BUISSON INTERPOSE

    Nicolas  Sarkozy prend  donc soin d’éviter la parole publique: il  se retient et ronge son frein.

    Car dans le même temps il se positionne pour 2017. Voire il se la joue mégalomane: il accepterait éventuellement de revenir aux prochaines présidentielle…« par devoir » a-t-on appris !!

    Il veut carrément endosser l’habit d’un de Gaulle qui s’était retiré  avant un second rendez-vous avec les français. Sauf que lui Sarko, c'est les élections de 2012 qui l'ont retiré...

     Et crime de lèse-gaullisme: c'est bien N.Sarkozy qui a éliminé par une américanisation majeure les traces d’une certaine indépendance de la France et gestion des décolonisations. C'est bien Lui qui a mené l’hexagone à réintégrer l’OTAN.

      Pour se faire réelire, il n’hésite donc pas à devenir chiraquien, gaulliste, tout est bon.

     Mieux. Un de ses amis indique qu’il serait le seul à pouvoir rassembler « les 4 droites » Bigre.

    A la croisée de quatre chemins ?

    Ses amis oublient un peu vite le nombre d’élections perdues depuis 2007 et le fait que la Droite, bloquée,  n'a pas encore  pu encore ouvrir officiellement la boîte de l'inventaire du sarkozisme.

     UN ABSENT HYPER PRESENT

     De fait  le jeune retraité  est devenu pour la France un absent hyper présent, véritable« rodeur de la parole»   avec ses petites phrases distillées par ricochet.

    Or, il en fait "mille fois trop"!

     Drôle de partie de billard…

    Sarko surveille en arrière base l’UMP comme le lait sur le feu. Notamment les tendances chiraquiennes, fillonistes qui ne lui sont pas du tout  favorables.

     Comme il ne peut s’exprimer officiellement, c’est tout simple en snipper averti, depuis sa retraite dorée, qu' il lance de derrière les fagots son missile Patrick Buisson en mission …martiale.

    L’ancien directeur de Minute ( à la droite de la droite) jamais élu, ne fait que distiller la parole du commandeur.

    Il intervient énormément ces derniers temps dans les médias...signe d'un coup de sang du "patron" face à un Fillon qui a affirmé récemment  «se présenter  de toutes façons»?

    Légérie nationaliste matraque en règle ceux qui semblent ne plus vouloir intégrer Sarko dans leur logiciel. Dénigrements.

     NKM qui va aux charbons à Paris (femmes enfin dans l'arène politique hexagonale ! ) se voit gratifiée  par ce triste sire d’être «  la meilleure pour perdre ». Elle ne se laisse pas faire .

    Patrick Buisson  légitime l’engagement très à droite du dernier président, comme une évidence. Or, il oublie une loi géométrique toute  simple : « quand tu pousses la feuille de route vers la droite de la  droite, tu perds l’équivalent depuis  ton centre gauche. »

    TEST DE GEOMETRIE POLITIQUE BASIQUE

    Essayez avec une feuille de papier A4 posée  sur un bureau devant vous. Vous la poussez vers la droite en direction de l'extrême droite de 5 cm. Elle va  perdre à la gauche  de votre  droite (également nommé le Centre droit) exactement 5 cm. C'est tout simple, vous validez ! Nota: ce test peut être pratiqué à l'école maternelle dès l'âge de 3 ans.

    Encore plus ridicule, P. Buisson ne fait que glorifier la Gloire de la Gloire nationale avec un argument de  récupération  politique. Nicolas et la Manif pour tous c’est «  je vous ai …compris ! »

    Voire mieux: les manifestants auraient carrément piqué  les arguments de Sarko. Lui au centre de tout comme d'hab! Car ces "populistes chrétiens" selon P Buisson auraient tout simplement appliqué les idées sarkoziennes du discours de Latran !

    Bien évidemment un personnage si important dont le fait d'aligner  trois lettres  rapporte désormais des centaines de dollars cash , ne peut   du haut de sa tour d’ivoire,  se mêler à la plèbe de ces Um’pistes.

    En fait  des lampistes qui osent le défier et lui proposer, ces manants,  de combattre dans l’arène des Primaires avant 2017.  

     En réalité Nicolas le Grand  refuse toute idée de Lèse Majesté Primaire et voudrait leur faire mordre la poussière, à ces incompétents devenus gênants.

    Mais hors caméra. Et ça, c’est bien difficile…

     En suivant cette analyse d’un N.Sarkozy qui souhaiterait  que l’autoroute de Sa Présence en 2017 lui soit ouverte de droit automatique,  on comprend pourquoi ce parti a tenu fermement à  procéder à des primaires pour les municipales de Paris et de Lyon malgré les problèmes d'organisation. On note que les gagnants NKM et Havard  à Lyon appartiennent plutôt au camp filloniste.

     Une manière pour l'UMP très divisée d'imposer à tous, même à l’avion furtif Air Sarko One qui plane au dessus du Peuple Français,  la nécessité de sélectionner  en amont tout  candidat par la voie consultative.

     Et pas du tout  par la méthode dite "tapi …dans le Buisson" !

                                                                                                  Sylvie Neidinger

     

  • Chirac avait dit non aux tortures de la CIA

    Imprimer

    chirac,cia,droits d el'hommeluxembourg,ue15,pays-bas,torturef,ondation chirac,prix de la paixSeuls la FRANCE de JACQUES CHIRAC, le  LUXEMBOURG et les PAYS-BAS ont strictement refusé de collaborer avec  la CIA dans le cadre d'exactions secrètes et/ou   illégales.

    L'information donnée par le Nouvel Observateur  n'a pas été largement relayée  par les médias.

    Hasard?

    Tortures de la CIA. 54 pays ont collaboré mais pas la France.

    Trois pays européens seulement  sur les   quinze de l'UE15 ont, grâce à la volonté de leur dirigeants (de garder la tête froide face à des demandes exhorbitantes)  refusé l'innommable.

    Ce qui signifie que les treize autres se sont bien évidemment moqué des principes juridiques, judiciaires et démocratiques. Etats qui bien évidemment ont signé toutes les  chartes des droits de l'homme possibles et imaginables- qui  vantent leur démocratie...

    L'Allemagne, la Belgique,  l'Italie, l'Irlande, le Danemark, le Portugal, la Suède, la Finlande, l'Autriche, le Royaume-Uni, l'Espagne,  la Grèce ont pratiqué des exactions illégales au profit de la CIA  sur leur territoire !

    Suggestion: que les députés du Parlement Européen se lèvent et  applaudissent trois minutes au minumum les trois dirigeants de ces trois pays européens qui ont fait preuve de déontologie, de dignité, de droiture.

    Et que les autres baissent leur tête. Plus de 3 minutes. 54 pays ont collaboré autour de ces délits extrajudiciaires.

    Au delà, Jacques Chirac a refusé toute intervention en Irak.

    Le fameux discours de de Villepin à l'ONU était évidement le sien, l'un étant le subordonné de l'autre, nommé pour appliquer la politique du président. Le corrézien  fut si critiqué à l'époque....

    Surtout quand l'ambiance générale était à la posture contraire...

    chirac,cia,droits d el'hommeluxembourg,ue15,pays-bas,torturef,ondation chirac,prix de la paix

    Aujourd'hui sa Fondation oeuvre pour la Paix qui, chacun le sait , est un exercice bien plus difficile à conduire que celui de faire la guerre.

    Quand à la torture et autres joyeusetés pratiquées en Europe au XXIème siècle pour le compte de l'allié américain...Aucune commentaire.

    Sylvie Neidinger

     Prix de la Paix, Fondation

    photo neidinger


    Histoire incroyable de l'enlèvement  du citoyen allemand d'origine libanaise khaled el masri.C'est le suisse Dick Marty , rapporteur au Conseil de l'Europe qui permet une judiciarisation. La juridiction allemande ne se prononcait pas !

    Appel :plutôt qu'écrire une erreur je n'ai rien rédigé sur cette précision . Evidemment avoir le nom du dirigeant luxebourgeois et de celui des Pays-Bas qui  comme J Chirac ont refusé, est une information intéressante pour compléter cet article.  SN

  • L'UMP, l'Union des Moustiques et des Pommes doit se scinder en deux !

    Imprimer

     Fracture morale  et politique a dit François Fillon, commentant sa défaite à une poignée de voix près. Coupure  presque parfaite à 50,03 %.

     Evidente  fracture idéologique. Entre chiraquiens et sarkozistes.

    A l’origine de l’Union pour un Mouvement Populaire, le 17 novembre 2002,  se sont mariés les moustiques agités du sarkozisme, petits mais bruyants, piquants,  avec les pommes du terroir chères à Jacques Chirac ( cf sa 2ème  campagne qui a usé du symbolisme fruitier, pommier toujours en position centrale  du logo de l'UMP)

    La pomme n'est pas très valorisante. Mais c'est bien le symbole qui avait été choisi pour la communication de campagne !

    rpr.GIF

    Il y a dix ans presque jour pour jour, le RPR, machine de guerre gaullo-chiraquien, parti puissant et riche à l’époque (issu en 1976 de l’ UDR , rassemblé autour du célèbre  corrézien) se dissout en  liant son destin à d'autres formations. Dont les atlantico- libéraux  de Démocratie Libérale (anciennement PR) ce parti minuscule sans grands fonds mais possédant des élus, notamment  bien implantés dans le sud-est droitier  de la France. Comme dans le Var.

    Où à Toulon, le ministre  Sarkozy devenu maître de l'UMP  lance le 26/02/2004 son appel à la capture des thématiques  de l’extrême-droite. Séance baptisé par les locaux:  Racolage à Toulon.

    Ce discours initial   de 2004 à Toulon  aboutira quelques élections plus tard au discours final  de Grenoble du 30 juillet 2010.

    Lors de la récente  présidentielle   folle (2012) on a entendu de la bouche du candidat Sarkozy les thématiques extrêmes  de cet autre sudiste, Charles  Maurras ( cf par son conseiller Buisson) Ne lisant même plus ses discours écrits, Nicolas S. proférait des élucubrations identitaires jusqu'à vouloir ...enfermer la France à l’intérieur de ses frontières !

    Tout  comme cet autre chantre du nationalisme, Maurice Barrès qui scrutait l’horizon de la France du haut de son Côna à Bourmont, Haute-Marne.

    Sarko : une ligne politique Maginot imaginaire anachronique  dans un France internetisée, googelisée, mondialisée.

     Une seule femme politique , réaliste a ouvertement réagi. Non pas Nathalie Kusciusko-Morizet, porteparole qui a avalé toutes les couleuvres sur le moment et ne parlera qu'après.  Mais Chantal Jouanno qui va elle...sur le moment vertement se faire rappeler à l'ordre par le patron.

    Elle quitte l’UMP, devenu imbuvable pour la droite sociale centriste en direction du néo Centre UDI de Jean Louis Borloo et se voit au passage accusée de trahison.

                                                  UMP : CHIMERE POLITIQUE

    Le mariage de la carpe et du lapin

    Le nouveau parti « attrape- tout » y a perdu ses plumes. Electorales surtout. Une à une, elles  s’envolent laissant l'animal, moins protégé du froid et de la pluie, s'enrhumer. La machine se grippe. Aboutissant au spectacle consternant de cette élection interne ratée, véritable flop médiatique.

     La création UMP/auto-dissolution du RPR fut aussi mal pensée que la dissolution ratée  de l’Assemblée nationale. Difficile en effet de  mélanger  l’eau à l’huile.

    Les chiraquiens d’une droite sociale modérée, les séguénistes, ne se reconnaissent pas du tout  dès le départ, dans la méthode trop violente  sarkoziste:  karchérisation, usage médiatique outrancier pour désigner des catégories de population à la vindicte,  bouc-émissairisation, discours chocs…

    Ils s’éloignent progressivement de ces idées véhiculées par cette droite qui en se disant décomplexée perd sur sa gauche ce qu’elle croit gagner à droite. "Croit gagner" car l’électorat extrême-droitier préfère évidemment l’original Le Pen, père/ fille  à la copie : Sarkozy/Copé.

    L’électorat chiraquien a d’ailleurs souvent choisi par anti-sarkozisme viscéral , de voter en 2012  pour ...François Hollande, l’autre corrézien, adoubé par Chirac. La consigne du 11 juin 2012  prononcée à Saran,  lieu symbolique de  son musée- par  J. Chirac  n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. web.

    Le trait verbal du président âgé  et  toujours populaire n’était pas du tout de l’humour...corrézien -comme Bernadette, son épouse a bien voulu le faire croire pour rattraper la sortie verbale de son homme...ump,rpr,dl,chirac,sarkozy,copé,fillon,chantal jouanno,nkm,disoucrs de grenoble,neidinger,le pen

     Jacques Chirac, homme  libéré du carcan de toute parole "diplomatique" politico-fonctionnelle le pensait sincèrement. Non seulement ses proches, sa fille. Egalement ceux que la presse a nommé son "clan". Mais aussi une partie de son électorat traditionnel a voté Hollande en conscience en pensant à lui …

    S'en mordront-ils les doigts ?

    Cela fut en tous cas efficace. L’exact petit gramme de voix qui fit basculer cette élection d’un camp à l’autre. Des voix  dont on dit « qu’elles vont manquer" puis "qu'elles ont manqué».

    Depuis, Sarkozy a quitté le champ politique national...

                  ELECTIONS INTERNES A L'UMP

    Toutefois oui, le vainqueur de ces élections  internes  du 19 novembre 2012 à la tête de l’UMP est très certainement le camp sarkoziste de M. Copé, Mme Morano, M. Chatel. Tous gourmands de pains au chocolat et de quêtes identitaires . Des hyper -droitiers en course avec les véritables extrêmes–droitiers du FN.

    Oui. Le perdant est …la droite française karchérisée jusqu’ à l’os. Ce qui était prévisible. 

    Ceci, juste  la semaine où la France perd sont triple AAA et l’ancien président convoqué par un juge…

    Jacques Chirac aura été l’homme politique  du Rassemblement. Nicolas Sarkozy et un peu  François Copé (qui tient le même langage dit"super décomplexé") sont eux,  responsables d'une certaine  désintégration.

    Droite karchérisée qui ne pourra se reconstruire que lorsque les deux lignes idéologiques internes se seront  séparées l’une de l’autre. Clairement.

     Alors peut-être, le pôle politique droitier  pourra se reconstruire. Non pas du haut. Mais en écoutant la base.

    Sans suivre des personnalités mais plutôt des positionnements politiques bien identifiés.

                                                                                                             Sylvie Neidinger

    ump,rpr,dl,chirac,sarkozy,copé,fillon,chantal jouanno,nkm,disoucrs de grenoble,neidinger,le pen

     

    Crédits images/ capture d'écrans de sites

  • karcherisation ...à droite

    Imprimer

    Alain Marleix, spécialiste électoral à l'UMP alertait récemment  Nicolas Sarkozy sur l'éventualité d'une nouvelle cohabitation -ingérable- lui étant au pouvoir avec le passage à la couleur rose-rouge du Parlement dans deux mois.

    L'UMP n'ose même plus envisager que Présidence et Parlement restent à droite !P1090135.JPG

    L'analyse de ce conseiller   politique est de courte vue car d'autres scénarii du pire -version droitière-sont lisibles :

    Le Sénat, pour la première fois de la Vème République était  déja  passé à gauche  en septembre 2011 suite aux élections locales, signe d'un rejet de N Sarkozy déjà inscrit dans les urnes.  Que vont devenir les deux autres pôles du pouvoir ?

    Possible non envisagé par M Marleix: François  Hollande est  élu et  les français qui habituellement ne veulent pas mettre leurs œufs dans le même panier élisent un parlement de ...droite. Ingérable ! Toute cohabitation va paralyser le pouvoir de l'Etat et par  la même  de l'Europe qui n' a pas besoin de ce facteur déstabilisant supplémentaire.

    Dernier cas de figure : Holland gagne la Présidence et dans la foulée le Parlement.  Pour la première fois de l'histoire, les trois  pôles du pouvoir hexagonale  seraient à gauche . L'hexagone va vivre le  Triple PPS  Présidence/Parlement/ Sénat.

    Plus qu'un camouflet pour Nicolas Sarkozy : la preuve qu'il aura été le plus ...mauvais Président de l'Histoire.

    Avec les élections l'anti-sarkozisme monte en puissance  dans le pays. Chacun ayant son grief : trop bling-bling, trop communautariste, trop bizarre, trop changeant, trop  américano , trop extrême, trop hâbleur, trop narcissique, trop violent, trop bonapartiste, trop com etc.

    Trop tout , en fait.

    Les chiraquiens et la droite « non dure » lui  reprochent d'avoir liquidé la politique internationale de la France. Chirac en disant  non à l'intervention en Irak avait porté haut et digne la voix de la France.

    Sarkozy accueille Khadafi en ami puis lance l'Otan en Libye pour installer au final la charia. Idem en Syrie  - avec le Qatar qui finance- où la France soutient activement salafistes et frères musulmans. Il s'est fâché avec la Chine, avec la Grèce, avec l'Espagne, avec le Japon, avec le Mexique, avec Angela, avec....

    La France est un pays de moyenne importance mais très écouté  à l'international grâce  à son veto  et sa diplomatie professionnelle en prise avec le  réel. Sarkozy a jeté cette diplomatie hexagonale aux orties Un citoyen ordinaire BHL fut même   promu Ministre des Affaires étrangères bis  par la grâce d'un choix divin en violation des Institutions de la Vème République.

    Tout est résumé par l'ouvrage de Gilles Delafon intitulé « le règne du mépris. Nicolas Sarkozy et les diplomates 2007-2011 »

    Jacques Chirac,sa fille, ce que la presse nomme « le clan chirac » ont fait savoir hier qu'ils comptaient voter Hollande.

    Nombreux sont ceux qui avaient déjà l'intention d'en faire de même ( en passant éventuellement par une autre case au premier tour du type Bayrou  ou autres )

    Dans le cas inédit où Présidence, Parlement et Sénat passeront  à gauche, on pourra clairement affirmer que Sarkozy a bien ....karchérisé la droite française !

     

    Sylvie Neidinger

    crédit photo sylvie neidinger

    Tags : Chirac, Hollande, Sarkozy, Bayrou , Cohabitation, Parlement , Sénat, Elysée, Législatives, Karcherisation, Diplomatie. BHL

    rubrique politis blanc.png