UA-65882359-1

29/08/2017

Brigitte la patronne ! La Sainte Patronne, en fait

L'Elysée a publié la charte de la conjointe qui n'intéresse strictement personne mais révèle.

Le terme de "patronage" à la première phrase est hyper étonnant.

Il mérite une analyse sémantique puis  sémiologique.

La "bonne dame patronnesse" est une terminologie qui appartient à la longue tradition  catholique, liée à la paroisse mais devenue totalement désuète aujourd'hui .

Le terme appartient à un monde ultra ancien (depuis le moyen-âge?) assurément celui du XIXème siècle et s'éteint probablement avec la chanson ironique de Brel datée de 1960.

Sa définition: Une dame patronnesse est une personne qui s'occupe des œuvres sociales et du patronage d'une paroisse. L'expression tend à devenir désuète et à désigner, de façon ironique, toute personne qui donne des leçons de morale.Jacques Brel, en 1960, a intitulé une chanson humoristique, La Dame Patronnesse.Un document publié par la congrégation pour le clergé en décembre 2007 recommande de réintroduire les dames patronnesses, affirmant que « celles-ci peuvent être une source de maternité spirituelle ».(wiki)

Un document du clergé  daté de 2007 désigne la dame patronnesse comme source de maternité spirituelle.

Tiens, intéressant : Brigitte ...comme maman spirituelle d'Emmanuel?

 Marianne sur ce thème s'étonne et va aussi chercher les définitions:

"La Première dame n'a-t-elle pas, comme l'Elysée l'indique en préambule de la charte, un rôle de "patronage" du chef de l'Etat ? Pour savoir ce qu'on veut précisément nous dire avec cette formule incongrue, on vous laisse choisir dans les définitions proposées par le Larousse, qui vont d'"appui, protection de quelqu'un d'influent" à… "protection d'un saint". Sainte Brigitte, priez pour nous !"

 

 Sainte patronne, sainte Brigitte, mère spirituelle...derrière le simple terme de "patronage", l'analyse révèle la relation complexe, atypique du président à son épouse qu'il vénère comme une icône.

La pensée consciente est complexe. Egalement.... l'inconscient (complexe)!

En analyse politique cela signifie juste que  la (sainte) patronne du patron (Jupiter, dieu des dieux) de la France* se nomme Brigitte.

Décidément le macronisme est une  idéologie bizarre, planante et hyper syncrétique..

Les français ont déjà compris que quelque chose ne tourne pas rond.

Macron président plonge dans les sondages.

                                           Sylvie Neidinger

                                                                 

* (5ème puissance mondiale)  

 

âtronne.GIF

 crédit image capture d'écran site web

https://www.forbes.fr/politique/emmanuel-macron-doit-rein...

25/08/2017

Marre de la "Mère Macron": déjà l'ovedose de son show-biz

Le cri sortait de la bouche d'une passante devant un kiosque à journaux.

Une basique marcheuse de rue  choquée non seulement de croiser une large  affiche de Brigitte Macron dans son champ visuel  mais en plus sur le trottoir, face à elle, un kakémono (ou quelquefois chevalet de rue) second affichage sur pied et posé dans l'espace public: 

La "mère Macron" en pied aussi haute que le piéton !  Impossible d'y échapper...

Ici la campagne de com' internationale du magazine Elle la concernant.

Overdose des images du président et maintenant  de son épouse.

Expression peut-être du massif ras le bol face à la  la lourde mise en scène   que le couple présidentiel organise de lui-même.

Les Macron  se sont rencontrés autour d'une pièce de théâtre. Le show continue, démultiplié..

En se moquant du monde en plus.

Macron disait  vouloir une présidence sobre. Ne pas communiquer.

Or, il s'exprime à tout bout de champ (soit disant il coupait le son..???En fait  il fuit les questions de journalistes qui peuvent déranger mais inonde et sature de ses commentaires) .

Et surtout il se montre. Il parade, déguisé  en tout, du militaire au boxeur.

Côté déguisement, elle aussi a commencé. Elle avait tout de même revêtu un habit d'apicultrice pour s'approcher des abeilles du parc de l'Elysée !! C'est juste lourdingue.

Couple cinéma tout droit sorti de la série Martine des années 50 par la déclinaison thématique.

Lors de la campagne  présidentielle surmédiatisée,  les suisses disaient "on ne peut allumer la tv française sans voir la tête de Macron".

Désormais il faut compter aussi sur son image à elle,  donnée à voir partout.

Sans compter le texte spécifique du couple. Leur histoire de vie largement scabreuse est montée en épingle, surmédiatisée d'une façon indécente.  Scabreuse car la relation amoureuse d'un élève de ...15 ans (16 selon les sources) avec son prof relève du pénal.

La presse britannique évoque les faits.Et le scandale à Amiens à l'époque. Le livre de Anna Fulda évoque lui la réaction des parents Macron à la relation de leur fils de 16 ans avec sa prof.

Ses parents interdisent au mineur de voir cette femme de 24 ans son aînée. Le père dit "être tombé de l'armoire".Car au final, le citoyen qui vote pour une direction du pays se moque bien des choix gérontophiles du président. Ou , dit autrement, de ses choix oedipiens !!!

Il n'est pas donné à tout le monde d'épouser sa maman, tout de même....Ni surtout d'en faire une propagande.

Pendant les vacances soit disant discrètes.... au milieu d'une ville de un million d'habitants avec multiples sorties en ville (Prado, OM...) le couple bling bling a fait son show.

Cela continue avec les visites officielles. Madame accompagne Monsieur en voyage  et la robe est rouge, courte, rock et Vuitton....Bon.

Dans quelle salade mentale s'est donc enfermée la démocratie française!

Degré zéro de la politique.

 

                 LES MACRON: COUPLE D'OPERETTE ET M'AS-TU-VU

 

Les premiers trois mois de Macron laissent entrevoir une probable mégalomanie de Lui  ô SaCuissedeJupiter.

Pour organiser son show visuel marketing permanent, Macron a besoin d'une.... maquilleuse. La facture de la maquilleuse pour trois mois se monte à  26 000 euros .

On vient d'entrevoir cet été une autre exagération potentiellement mégalo autour de sa "maman de femme". Les faits: un indécent story telling permanent ( autour de ses enfants, ses habits, sa charte de présidente...)

C'est dans les dictatures  que le président s'expose aussi outrageusement. Qu'il est donné à voir par duplications qui envahissent le quotidien.

Les démocratie apprécient peu la mise en scène. La démocratie suisse est exemplaire sur ce point

Une overdose du couple Macron, mas-tu-vu  et de son happening permanent se fait jour en France.

A seulement trois mois d'exercice, le ras-le-bol est déjà ressenti..

Trop de com tue la com.

Trop de macron et de trop macrone assomme.

 

                                                                  Sylvie Neidinger

 

-Du coup je ne passe pas la photo du "kiosque à macron" et ses affiches jusque sur le trottoir pour ne pas rajouter une image macron supplémentaire à la gabegie..

 -Juppé aujourd'hui estime que les premiers mois de Macron sont "de la com'

 - Selon les derniers sondages ( au 27/08) la cote de Macron continue à s'effondrer. L'image papier glacé marketing people vendue pour la présidentielle s'effondre. Et n'en déplaise à certains commentateurs de cet article: cela justifie amplement son titre sur le ras-le-bol.... des deux.

http://www.europe1.fr/politique/pourquoi-emmanuel-macron-...