UA-65882359-1

16/08/2017

Macron, une chimère mi-Sarko mi-Trump

L'homme était inconnu et se révèle à l'usage de sa présidence de trois mois déjà.

Macron et ses contradictions, Macron et ses références.

HYPER PEOPLE ET NE SACHANT DELEGUER:  COMME SARKOZY!

Alors qu'il veut redonner dignité à la fonction, il s'expose en vacances comme Hollande le fit  dans le Var, le bidochon en moins.

Macron choisit Marseille. Une très bonne idée pour un président de la république que de passer un séjour dans les villes du pays.

Mais que fait-il de ses vacances à Marseille qui auraient pu être moins visibles ?

Jogging au Prado ( il y a plus discret comme zone que la plage principale et la corniche d'une ville de un million d'habitants !!!!).

Visite aux footballeurs avec photo de  lui déguisé avec le maillot. Comme un  "vendeur de marque" marque OM et/ou marque Macron ?

60 policiers et gendarmes dédiés à sa sécurité pour la visite supposée discrète!. C'est le feuilleton médiatique de l'été imposé et dont les gens en général n'ont que faire. A Marseille, comme ailleurs.

Aller à Marseille c'est aussi politique. C'est envoyer un message à Mélenchon...

On note que le premier ministre Richard Philippe est lui très régalien, discret en villégiature. Ce qui est possible pour l'un ne semble pas l'être pour l'autre.

Macron fonctionne intrinsèquement avec sa com' people. Mais dans le même temps se plaint d'être suivi par la presse  ô contradiction macronienne parfaite.

Jean-Michel Macron, père du président avait d'ailleurs dit ne pas être en phase avec son fils sur ce côté people...justement.

Un comparatif direct se fait dans la pratique avec Nicolas Sarkozy, hyper people.

Les deux hommes semblent s'apprécier d'ailleurs.

Autre point commun avec Sarko, le côté   "ils sont tellement nuls que je dois tout faire" A commencer par prendre leur  premier ministre pour le larbin de service.

Macron   plus encore que Sarkozy  joue " pour de vrai" à Napoléon .

Il veut un gouvernement, des députés...un sénat, un parti sans opposition, sans tête qui dépasse. Tous à  sa botte dans un délire certain.

Macron est ainsi apparu comme se mêlant de  tout dans les trois premiers mois.

Jusqu'à virer le général de Villers pour des paroles prononcées à huis clos devant la Commission Défense de l'Assemblée. Beaucoup de ministres virés...

        MACRON, HOMME PARFAIT NE SE REMET PAS EN QUESTION LORSQU'IL RATE

Et puis patatras la dégringolade dans les sondages de Macron est inédite et majeure.

Les français prennent la mesure de ses manques, ses contradictions,  son autoritarisme.

Et Macron, au lieu de se remettre en question...stigmatise....les Autres, le gouvernement, les ministres, les députés, les collaborateurs, les médias évidemment etc.dans une parfaite malhonnêteté intellectuelle.

Je gagne: c'est moi. Je rate, c'est les autres !

Macron a été vachard avec ses affidés pour recadrer tout le monde quand les mauvais sondages sont sortis.

Sa position ambivalente très sarkozyste consiste à  dire une chose ET son contraire. Macron fait volontairement son "quéqué" à Marseille devant les médias et vient en même temps jouer le grand seigneur gêné dans ses vacances.

Macron  se dit homme à la parole rare voulant redonner du lustre à la fonction présidentielle mais donne à VOIR une image déguisée de lui toutes les cinq minutes...

 

MACRON HYPER  NARCISSIQUE COMME TRUMP

Les deux s'étaient bien retrouvés, bien jaugés et bien appréciés.

Trump présente une instabilité majeure difficilement compatible avec l'exercice du pouvoir.

On sent la même faille chez Macron. Il a pris le pouvoir alors que personne ne le voyait venir.

Cela lui donne des ailes pour se sentir pousser des idées nouvelles qui ne seraient pas forcément bienvenues pour le pays et que le pouvoir lui permettrait de mettre en oeuvre sans contradiction. Je pense à la politique étrangère qu'il pratique depuis son élection comme des "coups médiatiques".

Autant une Angela Merkel ne va pas détonner dans un discours. Autant le narcissisme de Macron peut nuire et le mener à dire n'importe quoi. Il a déjà commencé par des remarques déplacées sur la démographie africaine entre autres remarques choquantes sur les "gens de rien".

Il est déjà qualifié de Napoléon. L'Italie et l'Espagne traditionnellement méfiantes de la France ( ils ont justement subi Napoléon !) se méfient déjà de Macron et ses projets "européens"

Comme Trump, il est un peu délirant . Macron ose se comparer à Jupiter, au Christ, à Napoléon, sans rire. C'est sérieux.

Comme Trump il est népotique et met en avant d'une façon exagérée sa famille; en l'occurrence son épouse.

Sur  le cas "Brigitte" la démocratie se rappelle actuellement à lu . Une pétition contre toute tentative de donner un statut non élu au conjoint (et des moyens importants) est en train de calmer les ardeurs du couple...

Le comparatif avec Trump porte  aussi sur le narcissisme.

Particulièrement une forte immaturité narcissique.

L'homme élu au sommet (présidence)  à ce poste serait  donc forcément  le plus "beau, le meilleur."

Tout le monde certes  ne peut  atteindre la fonction de gouvernance mondiale. (il faut   analyser plus précisément les conditions de leurs élections respectives)

Attention toutefois.  Les deux présentent un narcissisme exacerbé: il  faudrait tresser leur louanges en permanence !

Macron est délirant à Marseille. Il expose sa vie privée et en même temps porte plainte pour crime de lèse -majesté face à un journaliste. Il sature et en fait trop.

( épisode Om)

Idem:  la même non  relation aux médias  de la part des deux hommes.

Comme Trump ,Macron refuse la presse qui va forcément avoir du recul et ne va pas transmettre sa com' telle quelle . Pardon: sa propagande.

Comme Trump il veut entrer en contact "en direct" pour tenter de court-circuiter le 4ème pouvoir qui pourtant l'a installé! (cf campagne anti-Fillon et pro-Macron)

Macron va utiliser face-de-book à la rentrée, apprend-on.

Comme Trump qui tweete chaque jour,  Macron  sature l'espace médiatique avec les photos de ses déguisements. Dernier en date, en footballeur.

Les deux hommes autoritaires vont déchanter de toutes façons.

Dans un régime autoritaire,  on peut réussir à faire taire toute parole critique.

En démocratie non. Les tentatives de contrôler les infos les concernant iront à l'échec.

La France comme les USA sont encore... des démocraties.

Et le  feuilleton  people médiatique de l'été de Macron peut encore être qualifié de mise en scène de cinéma.

 

                                  Sylvie Neidinger

 

02/08/2017

La "langue Macron"en "devoir d'été": mégalomanie délirante du Président français

On voudrait quitter le thème de cette personnalité  mais son actualité hors norme nous y ramène.

Car Macron  qui a pris le pouvoir à la barbe des partis classiques entend installer un inquiétant culte de la personnalité.

Du coup j'ai rebaptisé la rubrique Macron Bonaparte.

On se pince. Il ne s'agit pas d'un poisson d'avril : le groupe LREM fait publier un "cahier de vacances" à priori pour les militants  ( cf le  test de personnalité :" quel militant es-tu ?")

Histoire de ne pas les laisser partir à plage sans qu'ils n'oublient ôDouxJésusJupiterComplexe, ôPrésident Emmanuel Macron.

Délit. Crime que d'oublier une seule seconde ôCuissedel'Univers ôCuissedeJupiter.le "parler macron,culte d ela personnalité,macron,brigitte,devoir d'été,cahier d'été,sabeth n'diaye,barthesmégalomanie

Une idée de la prof Brigitte? De Sainte Brigitte, je voulais dire. Probable.

A priori pour expliquer aux masses (ignorantes évidemment) le fonctionnement de la pensée complexe (de supériorité)

Un petit livre rouge Mao mais pas simplement il y a aussi du bleu et du blanc (à colorier svp et sans se tromper).

Ou l'art de transformer les français en studieux petits écoliers qui colorient leur petit cahier pour toujours avoir en tête leur manu préféré. Pour les ridiculiser, en fait.  Doux délire que cette idée saugrenue.

Les linguistes apprennent à cette occasion qu'une  nova langue vient enrichir le patrimoine mondial : le macron.

Un journaliste se moque : "Epreuve encore plus difficile : l'examen du "parler Macron". Il s'agit de donner la bonne définition des mots perlimpinpin, carabistouille et bovarysme qui font – c'est dit dans le cahier - partie du vocabulaire du chef de l'Etat. Moi j'ai trouvé. Perlimpinpin s'applique aux promesses électorales du candidat Macron. Carabistouille est le qualificatif qu'on se doit d'utiliser pour parler de ses réformes. Quant au bovarysme, je suis un des rares à savoir que Macron, inspiré par Flaubert, se promène dans son bureau en répétant : "Emma Bovary, c'est moi".(site Atlantico)

Un délire narcissique total !

Pendant ce temps, les troupes LREM déchantent devant ce qu'elles nomment  l'amateurisme, l'arrogance et le culte de la personnalité.

Culte en cours chez LREM, chez les députés, le gouvernement et bien évidemment  à la Présidence.

Un Premier Ministre Edouard Philippe aux abonnés absents.

Macron le court-circuite en permanence depuis le Congrès de Versailles, s'expose sur tous les sujets, tous les jours. Le président vient maintenant pleurer qu'il n'est pas suffisamment protégé par le " fusible"que serait supposé être le PM.Fusible que LUI a fait sauter !

Qu'est venu faire l'excellent Philippe dans cette galère, d'ailleurs ?

Certains militants écoeurés des manoeuvres de basse politique ont même saisi la Justice face au verrouillage vertical  du parti.

Là où ôDouxJésusJupiterComplexe promettait aux âmes faibles qui voulaient entendre ce discours....un renouveau de la politique.

Les réseaux sociaux se moquent.

      SA DIRECTRICE DE COM PARLE BIEN LE MACRON,ELLE

Sibeth N'Diaye,  directrice de com de l 'Elysée est super calée, super diplômée en langue Macron: elle insulte régulièrement les journalistes (Yann Barthès serait un connard) elle rouspète quand les articles ne lui plaisent pas et donne des leçons de journalisme à la presse.

Ce type de langage n'a JAMAIS été usité avant cette présidence et à cet endroit  (Elysée)

Sibeth  la bien nommée, utilise parfaitement bien le néo-langage Macron pour confirmer le décès de Simone Weil "yes la meuf est dead "

On en reste sans voix.

Yes, la France est bien partie pour être dead avec Macron Bonaparte et sa galaxie hors sol....jupitérienne évidemment !

                                                    Sylvie Neidinger

 

 

Détournements du net ...." les riens vont adorer "

le "parler macron,culte d ela personnalité,macron,brigitte,devoir d'été,cahier d'été,sabeth n'diaye,barthesmégalomanie

 Bien vu aussi -cette fois pour rire-  le couple dit "Jupiter et Jupenlair"

Le député LR Fasquelle déplore que Macron veut concentrer tous les pouvoirs et dans le même temps n'est pas à la hauteur de la fonction

19/07/2017

Macron: François 1er, Louis XIV, Napoléon, Mitterrand, Jupiter et... Brigitte

J'ai volontairement laissé  plusieurs semaines avant de commencer les articles d'analyse sur   le "macronisme".

Le temps qu'il s'installe, le temps de ses premiers actes, pas forcément positifs *.(lire infra)

Et surtout le temps de respirer après l'épisode politique TROP long que vient de vivre la France.

Une campagne présidentielle soit deux tours de présidentielles et les législatives, à deux tours elles aussi, dans la foulée. Auxquels s'ajoutent les primaires de droite, de gauche. OUF!

Une campagne lourdingue accompagnée dans le même temps d'une focalisation plus people que programmatique avec  la "chasse au Fillon" ouverte (en tir à vue et démolition en règle du  candidat issu de la primaire de droite par la justice et les médias focalisant sur certains et pas les autres) .

Ce, parallèlement à la mise sur orbite médiatique d'un inconnu du monde politique et du grand public: Macron (jamais candidat, jamais élu).

Les commentateurs suisses disaient leur overdose " on ne peut ouvrir la tv française sans voir la tête de ce Macron". ..sorti de nulle part.

L'inconnu a gagné... sur la base d'un abstentionnisme record.

Son investiture du 7 mai dernier  fut solennelle. A l'antipode des comportements de  Trierweiller et Hollande. Une solennité bienvenue.

Le Louvre fut choisi. C'est un bâtiment pratique pour la sécurité. 

Mais pas seulement....

Ce palais des rois de  France antérieur à Versailles est hyper  chargé de la symbolique   des fantômes de l'histoire de France, des  Philippe Auguste, François 1er, Louis XIV,entre autres rois.

                                               

                                                     PYRAMIDAL

 

Lors de son investiture, Macron se dirige vers l'estrade du discours en arrivant de l'aile Napoléon par une (TROP) longue marche solitaire  de trois minutes en imitation de   Mitterrand au Panthéon.

Un exercice un brin narcissique, toutes caméras branchées sur sa petite personne.

L'estrade est placée devant la pyramide du Louvre, cet ouvrage de l 'architecte Ieoh Ming Pei commandé par le président socialiste.

La caméra le place au sommet. A faire hurler ceux que les médias main stream nomment les complotistes.

Et  pas seulement eux.... jusqu'à à étonner tout le monde  !!

Le triangle (ou la pyramide) est le symbole franc-maçon par excellence. Les enquêtes sur le thème démarrent...

Le choix   de la symbolique pyramidale signifie la haute vision peu modeste et  carrément royale sinon impériale  que Macron porte sur  lui même.

Un individu dirigeant tous les autres depuis son sommet.(L'anti démocratie suisse...)#macron,louis xiv,louvre,investiture 2017,bonaparte,pyramidal,brigitte,costume d'empire

Un exercice très vertical du pouvoir. (Attention à la démocratie française..)

La soit-disant "nouvelle" pratique  politique  du mouvement En marche accoucherait-elle d'un petit Bonaparte? 

 

            BRIGITTE,  CHEF D'ETAT MAJOR PERSO DU CHEF

 

Dans le cadre d'une analyse sémiologique certes rapide, le costume choisi par l'épouse du nouveau président est dès lors extrêmement significatif. 

L' habit Vuitton de "Brigitte" du  bleu typique  fait  référence à l' uniforme militaire de général...d'Empire. Code com: armée !

Le code de communication qui entoure ce vêtement est fondamentalement voulu par cette dame a minima..

A l'image du rôle qu'elle joue auprès de lui comme  son... chef d'état  major personnel ?

Ce n'est pas un hasard...Pendant  la campagne il fallait passer par elle pour atteindre la star.

La sémiologie de l'investiture montre le probable travers de Macron à se prendre pour un homme voire un empereur, au sommet de son triangle de pouvoir.

Derrière la soit disant nouvelle pratique dite marcheuse émerge un autoritaire.

Voire un  inquiétant autoritarisme.

Affaire à suivre....

                                                                             Sylvie Neidinger

                                                      

* Aujourd'hui la démission du N°1 de l'armée française le Général Pierre de Villers par communiqué de presse face à la violence verbale inouie du président à son encontre alors que le général s'exprimait démocratiquement lors d'une audition non publique de l'Assemblée nationale)

*sa cote chute

Capture.GIF

(crédit image capture site web cité en lien)